Extraordinaire gaspillage d’énergie : échec des organisations anti-israéliennes en Tunisie pour annuler le spectacle de Michel Boujenah

https://i0.wp.com/static.europe-israel.org/wp-content/uploads/2017/07/tunisia-bds.jpg

DEHORS LES COLONS ISLAMISTES QUI OCCUPENT ISRAËL ET

VIVENT LES JUIFS DE RETOUR SUR LEUR TERRE ANCESTRALE !

VIVE LE SIONISME !

VIVE ISRAËL !

Image associée
Nous saluons le courage de Michel Boujenah. Sion étant leur ville ancestrale depuis des millénaires, les Juifs de « l’Etat Sioniste » sont donc souverains chez eux. Ils y font ce qu’ils veulent, n’en déplaise aux ignares antisémites qui les soutiennent, qui ne connaissent ni le coran, ni Israël, ni l’histoire des Juifs, et à ceux qui font semblant de ne pas savoir : ceux-là sont honteusement veules ; c’est ce que sont les intellectuels anti-sionistes et les troupeaux qui les suivent en bêlant qu’Israël est l’ennemi à dénoncer, alors que ce pays est un bonheur pour le monde. A présent qu’il a retrouvé sa souveraineté dans son pays, Israël ne lui fait que du bien, ne serait-ce que par ses seules découvertes scientifiques et médicales dont tout le monde profite de façon si ingrate ! CES IDIOTS FERAIENT BIEN MIEUX DE DENONCER LES ENNEMIS DU MONDE, LES INUTILES ET LES FÂCHEUX QUE SONT LES MUSULMANS EXTREMISTES ET CEUX QUI, DANS LEUR COIN, SE TAISENT MAIS SE REJOUISSENT LORSQU’UN ATTENTAT EST COMMIS ! louyehi
____________________________________________

Les lobbyistes de BDS, qui visent à boycotter et délégitimer l’État juif, ont essuyé un nouvel échec dans un pays arabe. Les chantages des mouvements et organisations anti-israéliennes en Tunisie n’ont pas rapportés de résultats.

Le spectacle de Michel Boujenah, a eu lieu ce mercredi 19 juillet 2017 au Musée de Carthage dans le cadre de la 53ème édition du festival international de Carthage.

Plus de 600 personnes ont pris part au spectacle de l’humoriste après une campagne qui a semé les divisions. Les leaders de la communauté juive ont lutté pour maintenir le concert.

Une manifestation a eu lieu peu avant le début de ce spectacle. Des protestataires ont scandé des slogans, réfutant tout normalisation avec « Israël ».

Plus de 50 personnes se sont rassemblées pour protester devant le Musée national de Carthage à quelques heures du début du spectacle « Ma vie rêvée » de l’humoriste précité. Devant la Police, ils entendaient faire intimider les spectateurs avec leurs cris de haine et délires.

Pour répondre à ses détracteurs, Boujenah a consacré une partie de son spectacle pour dénoncer le terrorisme et montrer son soutien à la France et à la Tunisie, qui ont connu des attaques terroristes. « Chez moi on ne meurt pas, chez moi on ne meurt pas dans un musée ou sur une plage… » a-t-il dit.

 

La centrale syndicale du pays l’UGTT, qui est la branche locale de (BDS), a appelé  le 4 juillet 2017 dans un communiqué à annuler le spectacle de Michel Boujenah.

« Cet appel n’est pas basé sur sa religion, mais sur ses positions qui soutiennent le sionisme et l’assassin Ariel Sharon. Cet artiste a même organisé des manifestations pour soutenir les politiques de l’entité sioniste » a-t-on communiqué.

Le Mouvement démocratique, un parti de gauche, a considéré  ce spectacle comme une sorte de normalisation avec « l’État sioniste ». Issam Chebbi secrétaire général d’Al-Joumhouri, un autre parti de gauche, a aussi soutenu le boycott.

Des  intellectuels tunisiens, obsédés par l’antisionisme, ont soutenu  la compagne de DBS.

Des  intellectuels tunisiens, obsédés par l’antisionisme, ont soutenu  la compagne de DBS.

Boujenah a eu le soutien inattendu du Parti libéral tunisien. Son chef, Mounir Bouattour, a jugé que la question palestinienne ne le concerne pas. On note aussi  la position courageuse du directeur du festival de Carthage pour qui « l’attachement de Michel Boujenah à Israël est légitime, comme nous, musulmans, avons un attachement à la Mecque. »

Le gouvernement est resté silencieux sur ces appels au boycott.

L’humoriste a présenté son dernier spectacle à l’auditorium de la Tal Buisness School à Ramat Aviv le 28 juin dernier. Il dirigera le prochain Festival de Ramatuelle.

En 2009, Gad Elmaleh, également humoriste et comédien juif français a été contraint d’annuler une tournée au Liban, après des menaces quant à son judaïsme.

En 2014, c’est Bernard-Henri Lévy, un philosophe juif et fervent défenseur d’Israël, qui a été accueilli à l’aéroport de Carthage, en Tunisie, par des manifestants qui scandaient : «non au pouvoir sioniste en Tunisie» et «va-t’en !»

Reproduction autorisée avec la mention suivante :

© Souhail Ftouh pour Europe Israël

Extraordinaire gaspillage d’énergie : échec des organisations anti-israéliennes en Tunisie pour annuler le spectacle de Michel Boujenah

(Source : Europe-Israël)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s