L’indignation à deux vitesses

L’indignation à deux vitesses_____________________________________________________

L’INDIGNATION À DEUX VITESSES

Nous avons tous en mémoire l’affaire de ce pauvre Théo. Et bien imaginez-vous, braves gens, qu’elle vient d’avoir une copie conforme.

Comme je l’avais relaté dans un récent article, et comme Christine Tasin et Pierre Cassen l’avaient également évoqué dans un autre, notre ami Richard Roudier -président de la Ligue du Midi- a été victime d’une violence policière aussi odieuse qu’intolérable, que l’on peut même qualifier d’acte de barbarie. Cette information a aussi été traitée par Lengadoc-Info, avec des illustrations que je lui emprunte.

Voir les liens ci-après, les photos sont donc copiées sur Lengadoc-Infos et fournies par la Ligue du Midi et la famille Roudier (âmes sensibles s’abstenir).

http://resistancerepublicaine.eu/2017/07/26/richard-roudier-finit-une-garde-a-vue-a-lhopital/

http://www.lengadoc-info.com/5352/politique/richard-roudier-70-ans-opere-urgence-apres-violences-policieres-21-jours-ditt/embed/#?secret=DC49BZytfk

http://resistancerepublicaine.eu/2017/07/26/les-medias-tairont-ils-la-tres-grave-agression-policiere-subie-par-richard-roudier/embed/#?secret=4B76V5YZ64

Étant presque son voisin, j’ai donc rendu visite à Richard cette après-midi puisqu’il a enfin pu revenir à son domicile cévenol.

J’ai trouvé Richard très en forme, vraiment, ne ressentant que peu de douleur -on pourrait crier au miracle- et toujours aussi en verve pour conter sa mésaventure et celle de son fils Olivier.

Il a quand même deux fractures ouvertes et trois broches à un doigt, confirmées par un nombre respectable de jours d’ITT.

Mais, braves gens, voici donc pourquoi notre ami Richard Roudier est si en forme :

Le Président de la République, Emmanuel Macron, lui a rendu visite à l’hôpital afin de le réconforter et de l’assurer que cette affaire n’en resterait pas là. Des photos ont été prises à cette mémorable occasion.

Une respectable cohorte d’artistes du spectacle a organisé une pétition afin que justice soit rendue à Richard Roudier. Guy Bedos s’est même déclaré prêt à accueillir notre ami à son domicile afin qu’il puisse se remettre de ses émotions.

Tous les médias nationaux, régionaux et locaux ont abondamment traité l’information, la diffusant en continu sur différents supports. Des chroniqueurs de renom ont débattu de l’affaire sur plusieurs chaînes de télévision et Laurent Ruquier s’est déclaré indigné.

Des manifestations de grande ampleur on eu lieu dans les principales villes du pays et même dans des villages peu familiers de ce type d’expression. Les forces de l’ordre on été violemment prises à partie aux cris de « flics barbares » et « le fascisme ne passera pas ».

La Ligue des Droits de l’Homme, Amnesty International et le Syndicat de la Magistrature ont fait des déclarations allant dans le sens d’une légitime inquiétude et de la mise en cause de l’organisation policière. Le ministre de l’Intérieur a dû demander une enquête de l’Inspection Générale des Services, laquelle a été aussitôt diligentée.

Enfin, une indignation nullement organisée et parfaitement spontanée a soulevé le cœur de nombre de nos concitoyens, lesquels se demandent comment de telles choses peuvent se produire dans un État démocratique où les politiciens veillent si bien sur la moralité publique et la déontologie policière.

Ah, non, excusez-moi, j’ai déliré… Richard m’a fait boire un truc bizarre et depuis j’ai des hallucinations extraordinaires… Bon, promis, la prochaine fois je ferai attention avant de vous écrire !

L’indignation à deux vitesses

(Source : Résistance Républicaine)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s