Macron nous prépare-t-il aux heures les plus obscures de notre histoire ?

_____________________________________________________

Emmanuel Macron n’a-t-il rien appris de son maître à penser Paul Ricoeur ?

A la cérémonie organisée, un an après le martyre du prêtre Hamel égorgé par deux terroristes islamiques sur l’autel de l’église de Saint-Étienne du Rouvray, Macron a affirmé : « la République n’a pas à combattre une religion. Elle oeuvre chaque jour à ce que chacun puisse croire ou pas, en homme libre. Mais chaque religion a à mener sa part de combat pour que jamais la haine ne puisse triompher. C’est un combat long et il se mène chaque jour. »

Macron a rendu hommage aux catholiques de l’église de France qui ont trouvé la force du pardon et ont su rester des artisans de la paix, car « ces deux meurtriers voulaient exacerber la peur des français. Et grâce à vous, là encore, ils ont échoué. »

Mais là, Macron a encore une fois été incapable de nommer l’ennemi qui nous fait la guerre. À cause duquel l’état d’urgence est en vigueur depuis le massacre du Bataclan au soir du 13 novembre 2015.
Incapable de nommer cette idéologie totalitaire qui sous couvert de religion impose le djihad à ses croyants pour nous soumettre, par la terreur, à sa loi islamique, la charia.

Car la sourate 9, versets 38 à 39, de l’époque médinoise ne renferme aucun doute. C’est un guide pour le croyant musulman :
« Ô vous qui croyez ! Qu’avez-vous ? Lorsqu’on vous a dit : « Elancez-vous dans le sentier d’Allah »; vous vous êtes appesantis sur la terre. La vie présente vous agrée-t-elle plus que l’au-delà ? Or, la jouissance de la vie présente ne sera que peu de chose, comparée à l’au-delà !
Si vous ne vous lancez pas au combat, il vous châtiera d’un châtiment douloureux et vous remplacera par un autre peuple. Vous ne lui nuirez en rien. Et Allah est Omnipotent. »

Le repentir valide ainsi la nécessité du djihad pour absoudre une vie contraire aux préceptes coraniques.
Ainsi au festival d’Avignon un metteur en scène a osé présenter un spectacle intitulé « Moi, la mort je l’aime comme vous aimez la vie » retraçant les dernières heures du terroriste islamique Mohamed Merah. Ignominieux !
http://ripostelaique.com/festival-davignon-sous-la-charia-non-a-charb-oui-a-merah.html

Macron ferait donc bien de relire son maître à penser Paul Ricœur, dont la philosophie lui faisait dire à l’inverse des terroristes dans le chemin d’Allah : « Être pour la vie plutôt qu’Être pour la mort ».

Et Macron ferait bien de dépasser cette réflexion politique de Ricœur selon laquelle : « Il faut faire le pari que les avantages du bien se cumulent, mais que les intempéries du mal ne font pas système. »

Car avec le totalitarisme islamique qui veut imposer au monde occidental son système obscurantiste, la France pays des Lumières doit prendre toute sa part dans le combat contre cette idéologie mortifère qui veut éradiquer démocratie et mode de vie.

Car le pari que « les intempéries du mal ne font pas système » serait perdu d’avance si la République ne combattait pas cette idéologie islamo-fasciste génocidaire.
Car l’islam n’a pas d’autre projet que de rendre à Allah la terre entière.
Sourate 2, verset 193 : « Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association, et que la religion soit entièrement à Allah seul. »

Mais la République n’a pas à ce jour contraint l’islam à respecter la liberté de ne pas croire.
Pas plus qu’elle n’a criminalisé les textes mahométans qui appellent à la haine de l’autre et punissent de mort les apostats de l’islam.

Alors Macron se paye de mots quand il affirme que « chaque religion a à mener sa part de combat pour que jamais la haine ne puisse s’imposer ».
Et Macron, ainsi que les œcuménistes idiots utiles du dialogue inter religieux, ne résisteront pas au précepte coranique immuable de la sourate 5, verset 51, qui trouve tous les jours son application dans les faits de sociétés ou « intempéries du mal », et font système pour nombre d’adeptes de la « meilleure communauté » :
« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide pas les gens injustes ».

Le père Hamel ne doit pas être mort en martyr pour rien, même si il a vendu pour un euro symbolique une partie du terrain de son église à l’islam conquérant, qui l’a remercié non moins symboliquement par son égorgement coranique.

Et si Macron veut se distinguer de ses prédécesseurs tragiquement responsables de l’islamisation de la France, il devra prendre, une bonne fois pour toutes, la mesure de la menace qui nous mène à la France « Houellebecq 2022 » ou au chaos civilisationnel.

Car la France éternelle n’a pas besoin d’un Macron en marche blanche qui passerait son temps à allumer des bougies.

D’autant que Macron vient d’apprendre par le Bureau Central du Renseignement Pénitentiaire que “454 détenus radicalisés ont été identifiés comme susceptibles de commettre un attentat à leur sortie de prison”. Et on n’ose imaginer que tout ou partie de la cohorte des 15.000 fichés S pour radicalisation se joigne à la terreur.

Alors la seule alternative de Macron, c’est la rupture du « pouvoir faire » de Ricœur ou la dhimmitude du « faire croire » de Machiavel.
Mais je crains que Macron n’ait rien appris ni retenu de son maître à penser Ricœur.

Et que Macron, ce président islamo-collabo et immigrationniste délirant, nous soumette à l’ennemi et nous prépare aux heures les plus obscures de notre histoire.

A moins qu’un Général providentiel instaure l’état de siège, dépose ce président traître à la Nation et applique les lois de la guerre contre les ennemis intérieurs de la France.

Macron nous prépare-t-il aux heures les plus obscures de notre histoire ?

(Source : Riposte laïque)

Publicités

Une réponse à “Macron nous prépare-t-il aux heures les plus obscures de notre histoire ?

  1. Comment le père Jamel a t’il pu vendre une partie du terrain de l’église à l’islam ? Ce terrain ne lui appartenait pas, il est la propriété de l’église catholique donc du Vatican, non? Si je suis d’accord avec certains passage de l’article, je ne pense pas du tout que tout musulman est un danger potentiel pour la France, s’il respecte l’autre tout en pratiquant sa religion, et j’en connais beaucoup, il en est de même pour chacune des 3 monothéistes et il y a des excès et radicalisations dans toutes, plus où moins visibles et violentes je vous l’accorde ! En ce qui concerne les versets, sourates, j’ai toujours pensé, et aujourd’hui plus que jamais, que les livres « saints » ayant été trancrits par des hommes d’une part, et datant de fort longtemps, sont autant dangereux de par le pouvoir qu’ils peuvent conférer que des armes! Une interprétation peut tout à fait servir a endoctriner les ames fragiles déséquilibrées qui se cherchent un besoin d’appartenance à un groupe (ce qui est inné chez l’homme) un idéal qui lui paraît donner un sens à son existence, jusqu’à la folie et ou la mort!
    Comme le font les sectes d’ailleurs, dont certaines sont extrêmement puissantes et néfastes ! Mais ce n’est que mon point de vue!
    Pour ce qui est de Macron, malheureusement élu à la tête de la France, il ne fera qu’attiser les haines à des buts de guerre civile programmée, afin dibsturer la loi martiale tant souhaitee par le NWO ! il est en place pour celà, et lon constate au travers de ses discours qu’il s’agit bien de çà !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s