Israël – 31 juillet 2017

______________________________________________

Une Hilloula très particulière

Avec Chofar et loulav, a été célébrée, la Hilloula du fameux prophète Chimchone (Sanson). Réputé pour sa force herculéenne qui lui permet de lutter contre ses ennemis, les Philistins. Il sera trahi par Dalila à qui il avait confié que le secret de sa force résidait dans la longueur de ses cheveux qu’il ne pouvait couper car il était « Nazir » (chapitre XIV du Livre des Juges).

Cela a eu lieu mercredi 25 Tamouz (19 juillet) dans la forêt de Tsara’a près de Bèt Chemech (Israël) .L’histoire de Sanson et Dalila inspira un opéra, un film et de nombreuses peintures…

Voir la vidéo : Une Hilloula très particulière

(Source : Univers Torah)

-==-

_____________________________________________________

Ce lundi soir jusqu’à mardi soir, jeûne du 9 Av, jour de deuil : Israël pleure son Temple

Cette année 2017 : du 31 juillet 21h31 au 1er août 22h17 (horaires de Paris et sa région)

Cours de judaïsme :


2 000 ans de nostalgie

Si je t’oublie Jérusalem…   par Philippe HADDAD


La vérité briséePleurer avec joie    par Raphael SADIN


______________________________________________________

Recette marocaine

La ‘harira, soupe de fin de jeûne    par Corinne BENZENO

-==-

Résultat de recherche d'images pour "photos du jeûne de Tichabéav"
_______________________________________________

Jeûne et deuil

Le jour du 9 av marque la destruction des deux Temples de Jérusalem. C’est le jour le plus triste du calendrier. On lit les Lamentations du prophète Jérémie et on se prive de nourriture pour prendre conscience de notre fragilité et notre condition d’être manquant.

L’occasion de revenir avec Akadem sur la signification du jeûne dans la tradition juive.

Jeûne et deuil

(Source : Akadem)

-==-

____________________________________________________

Jérusalem détruite, pleurée et consolée

En deux mille ans d’exil et de déracinement les juifs n’ont jamais oublié Jérusalem et son Temple. Ils prient trois fois par jour pour sa reconstruction, jeûnent en mémoire de sa perte et évoquent son souvenir lors des mariages comme des enterrements.

Depuis le retour de Jérusalem sous souveraineté politique israélienne, ce qui n’est longtemps resté qu’un rêve est redevenu une réalité. L’occasion de réfléchir à la place centrale du Temple dans la mémoire collective juive.

Jérusalem, détruite, pleurée et consolée

(Source : Akadem)

-==-

_____________________________________________________

Exil et retour

Le judaïsme entretient un rapport ambigu à l’exil. S’il est certes synonyme de souffrances et de persécutions, il a paradoxalement aussi été la condition de la survie du peuple juif et un formidable creuset pour sa production intellectuelle. Entre méfiance de l’enracinement et espoir de retour à Sion, étude d’une notion complexe.

Exil et retour

(Source : Akadem)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s