Statut officiel de « Première dame » : multiples protestations

Afficher l'image d'origine

_____________________________________________________

Tout de suite après l’arrivée tonitruante du dénommé NEYMAR dont j’ai oublié le prénom (Jean irait très bien à mon sens, mais je ne suis pas sûre…) nouvelle recrue du PSG Qatar, pour une somme totalement indécente, le second sujet brûlant qui fait bouillir bien des patriotes-contribuables ce week-end, c’est le projet de statut de première dame pour l’épouse de l’actuel président qui en a fait une de ses principales urgences… bien avant la sécurité des citoyens ou le combat contre le chômage, chantiers totalement accessoires dès lors qu’on a finalement réussi, par le biais d’élections truquées de toutes parts, à atteindre le Graal tant convoité !

Mais s’il est vrai que le premier sujet peut faire bondir tous ceux qui se lèvent tôt, bossent comme des malades pour des salaires de misères, et se couchent souvent à pas d’heures à cause d’un second boulot destiné à mettre du beurre dans les épinards… tout ça pour s’en voir confisqué une grande partie par le fisc insatiable… il semble, à y regarder de plus près, assez étonnant que le second sujet fasse couler autant d’encre, puisque, d’une manière ou d’une autre, qui va bien pouvoir payer l’entourage de madame Macron, qu’elle soit une épouse discrète ou une première dame avec statut officiel ?

Mesdames Auriol, Coty et de Gaulle ont-elles eu droit à un statut particulier de « Première Dame » ?

Que nenni ! D’abord parce que ces trois femmes étaient éminemment discrètes, et n’auraient jamais osé envisager un tel traitement particulier… de plus leurs époux, seuls élus par le peuple et non leurs couples, avaient d’autres chats à fouetter et préféraient se mettre au travail au plus tôt, les sujets de préoccupations à ce stade n’ayant jamais manqué.

Il est vrai qu’à l’époque le politiquement correct n’avait pas encore été inventé, de même que l’hypocrite sacro-sainte parité hommes/femmes mise à toutes les sauces, et profitant bien plus aux politicards de tous poils qu’à la véritable cause féminine, et tout le monde se foutait du statut de l’épouse du président en fonction !

Aujourd’hui, une pétition lancée à l’initiative de Thierry Paul Valette, qui se présente comme artiste-peintre, circule depuis deux semaines et venait de dépasser les 144 000 signatures sur le site Change.org. quand le site RT l’annonçait ce 6 août à 10 h.

https://francais.rt.com/france/41730-petition-contre-statut-premiere-dame-brigitte-macron-depasse-120000-signatures

Finalement quand j’y ai rajouté mon grain de sel (signature + commentaire ci-dessous) nous étions 172 539 signataires !

« Quid de la sécurité des citoyens, de l’inexorable montée du chômage, monsieur Macron … pour ne parler que de ces deux sujets brûlants qui devraient pourtant être vos deux principaux sujets de préoccupation ! Vous avez été élu par les Français, pas votre épouse ; elle n’a donc droit à aucun traitement particulier ! »

Rien de ce qui peut contrarier la trajectoire si ignoblement téléguidée du jeune-maladroit-vaniteux-susceptible Macron ne peut me laisser indifférente, raison pour laquelle j’incite tout citoyen doté de raison de rapidement signer cette pétition, qui pourrait faire mouche.

Pour autant, tout ceci me semble être une tempête dans un verre d’eau puisqu’au final, que les privilèges auxquels aura droit l’épouse du président soient codifiés par un statut officiel de « Première dame », ou non… qui donc à votre avis paiera la facture, que ce soit sur le budget de la présidence ou sur un budget spécial première dame ???

Vous avez 10 minutes !

Actuellement, les moyens mis à la disposition de la Première dame (ou concubines pour Hollande), comprennent un bureau, un cabinet et un service de protection, et sont prélevés directement sur le budget de l’Elysée. Ces moyens mis à la disposition de la Première dame représentent un coût estimé par la Cour des comptes en 2014 à 450 000 euros par an.

Et alors que veut-il l’époux de Brigitte ?

« Alors candidat, Emmanuel Macron avait déclaré qu’il voulait « clarifier » le statut de l’épouse du chef de l’État en lui donnant un rôle officiel, sans toutefois lui accorder de rémunération. »

Manquerait plus que ça !!!

« Le but : « sortir d’une hypocrisie française », avait-il expliqué. »

Me semble pourtant avoir encore de beaux jours devant elle, l’hypocrisie… surtout politique !

Et précisément au moment même où l’époux en question s’arrange pour faire voter par ses sbires aux ordres, la loi de moralisation de la vie publique  qui va interdire aux parlementaires d’employer des membres de leur famille !

« Il n’y a aucune raison pour que l’épouse du chef de l’État puisse obtenir un budget sur les fonds publics. Brigitte Macron dispose à l’heure actuelle d’une équipe de deux à trois collaborateurs, ainsi que de deux secrétaires et deux agents de sécurité et cela est suffisant », s’insurge Thierry Paul Valette, fondateur d’Égalité nationale, un mouvement de lutte contre la corruption, à l’origine de la pétition. »

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/trois-questions-sur-le-statut-de-premi%C3%A8re-dame-quemmanuel-macron-envisage-de-cr%C3%A9er/ar-AApwccM?li=AAiPu9k&ocid=spartanntp

Pour finir, les deux sujets évoqués au début se rejoignent parfaitement, car moi « j’en ai marre » de tout le cirque fait autour de Brigitte Macron !

On a bouffé du Emmanuel pendant des mois avant son élection au ras des pâquerettes… ce n’est pas pour désormais être gavés journellement par des journaleux au bord de l’orgasme dès qu’il est question de l’épouse de Jupiter !

Non mais sans blague !

Aude Alajoie

Statut officiel de « Première dame » : multiples protestations

(Source : Riposte laïque)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s