LE DJIHAD FAIT A L’OCCIDENT ET LES CONSEQUENCES DES GRANDES INVASIONS BARBARES DU XXIe SIECLE – 10 août 2017

Scandinavie:  les migrants imposent halal, tribunaux islamiques, locaux pour la prière…

Scandinavie : les migrants imposent halal, tribunaux islamiques, locaux pour la prière…

Société. L’islamisme et la naïveté scandinave

En Suède, en Norvège et au Danemark, de nombreux réfugiés ainsi que des personnalités politiques issus du monde musulman profitent des lois libérales de ces pays pour imposer leurs opinions et modes de vie, regrette le site libanais Al-Modon.

Les autorités suédoises ont décidé de transférer trente-cinq réfugiés syriens d’un camp de réfugiés à Malmö vers un autre situé à Östersund, à titre temporaire, en raison d’un problème de surpopulation. Les réfugiés ont refusé. Ils se sont retranchés dans le bus, refusant d’être transportés dans un endroit qui ne soit pas “confortable”. Selon un des employés du camp, de telles scènes se répètent tout le temps.

Les réfugiés refusent ce qu’on leur propose et n’acceptent pas de se conformer aux règles du camp. Ils veulent imposer leurs propres règles. Une fois, ils ont menacé de mettre le feu si l’on n’installait pas une télévision dans chaque chambre, sachant qu’il y a déjà un poste dans la grande salle commune.”

En Norvège, on signale des problèmes analogues. L’administration de l’hôpital de Kristiansand a dû céder à la demande de certains musulmans d’enlever une image de cochon qui faisait partie d’une série d’images ludiques dans la salle de jeux pour enfants. Youssef Jilani, un député travailliste, a exigé que les prisons soient fournies en nourriture halal et qu’on réserve une aile pour la prière musulmane. De même, Fahim Naïm, responsable du groupe de travail sur la santé chez les travaillistes, a demandé une loi interdisant certains jours de la semaine la vente d’alcool dans les restaurants, les bars et les discothèques, pour tenir compte de la clientèle musulmane.

Histoires choquantes

À leur tour, les chauffeurs de taxi musulmans ont demandé une salle de prière à l’aéroport d’Oslo. Ridha Ridhaï, du Parti de gauche, a appelé de ses vœux la création de tribunaux spéciaux pour les musulmans, appliquant la charia. On a vu apparaître des demandes d’ouverture d’écoles islamiques, à l’instar de l’enseignement confessionnel juif et protestant. La demande a été soutenue par les autres partis, et voilà donc que cela s’est fait.

Il n’a pas fallu longtemps avant que les journaux ne bruissent d’histoires choquantes : de la corruption, des vols et des pratiques étranges, telles que la séparation entre filles et garçons, l’incitation à la haine ou encore l’enseignement du Coran en lieu et place de l’enseignement de l’histoire des religions, et la suppression des chapitres qui évoquent l’Holocauste dans les manuels d’histoire.

Toujours en Norvège, un certain Abdallah Hussein, qui dirige le groupe [islamiste] La Nation du Prophète, ne cesse d’inciter à la haine des non-musulmans et de faire l’apologie des attentats terroristes commis par des djihadistes à travers le monde. Des plaintes ont été déposées contre lui et il a fini par être arrêté. Le procureur a considéré qu’il faisait effectivement l’apologie du terrorisme. Or le juge a donné tort à celui-ci, estimant qu’Abdallah Hussein incitait effectivement à la violence, mais de manière indirecte et non directe. C’est ce qui s’appelle une trouvaille judiciaire !

Liberté d’expression

Quant à son avocat (payé par l’État norvégien), il a estimé que son client doit jouir de la liberté d’expression, balayant l’accusation d’incitation à la violence. Selon lui, Abdallah Hussein n’appelait pas à commettre des attentats dans l’avenir, mais parlait seulement d’attentats appartenant au passé. “L’État veut restreindre ma liberté d’expression”, clame également Abdallah Hussein. Celui-là même qui déclare par ailleurs :

Je ne reconnais pas vos lois laïques. J’obéis seulement aux lois de Dieu, à savoir la charia. Mon allégeance ne va pas à votre État mécréant, mais à Dieu et à sa Loi.

Au Danemark, l’organisation Prédication musulmane appelle elle aussi à l’application de la charia, et cela dans le quartier de Tingbjerg, à Copenhague, un quartier à majorité musulmane, avec des taux de criminalité et de chômage des plus élevés. Selon Abou Suleyman, membre de cette organisation, il s’agit de permettre à des groupes de muttawa [nom donné, en Arabie Saoudite, aux membres de la police religieuse] de “réprimer ceux qui boivent de l’alcool, les femmes non voilées et les homosexuels”.

Il précise que l’État ne doit pas s’en mêler, mais au contraire laisser ce pouvoir aux musulmans afin qu’ils prennent eux-mêmes en charge l’instauration d’un “ordre juste”, conformément aux prescriptions du Coran, et explique : “Nous ne promulguons pas de loi, mais appliquons celles de Dieu.”

Une prétendue islamophobie

Quant aux habitants d’origine de ces pays, ils n’osent pas lever la voix pour dénoncer tout cela, de crainte d’être accusés de racisme et d’islamophobie. Après avoir vécu toute sa vie dans le quartier de Groenland, à Oslo, le Norvégien Patrick Osrod a décidé de déménager ailleurs. Avec sa famille, il s’est installé à Hamar, à plus de 600 kilomètres de sa ville natale. Il a toujours été ouvert sur les autres, optimiste, tolérant. Mais il y a une limite à tout. Son quotidien était devenu invivable.

À chaque instant, il fallait faire un effort pour cacher les sentiments qu’on a au fond de nous. Ils vous imposent tout, non seulement à nous Norvégiens, mais également aux autres ethnies et religions. À nous tous, chrétiens, bouddhistes, hindouistes, de nous adapter aux exigences, lois, coutumes et goûts des musulmans.”

Les Norvégiens quittent ces quartiers qui grouillent de musulmans non pas par haine des étrangers ni à cause d’une prétendue islamophobie. Eux-mêmes avaient accueilli favorablement l’arrivée de musulmans du monde entier, les avaient reçus à bras ouverts, y compris chez eux à la maison.

La raison est plutôt à chercher dans les pratiques des musulmans qui veulent imposer leurs idées, leurs coutumes et leurs rites aux autres. Ils ne refusent pas seulement de s’intégrer dans les sociétés d’accueil, mais demandent à celles-ci de s’intégrer à la leur.

Certes, il ne s’agit pas de généraliser à tous les musulmans : il existe de formidables réussites en termes d’intégration dans les pays scandinaves. Mais il y a également quelque chose qui prend des dimensions telles que cela en devient un fait de société. Il faut le reconnaître, le traiter et en débattre. Sans intimidation ni accusation d’islamophobie.

http://www.courrierinternational.com/article/societe-lislamisme-et-la-naivete-scandinave

Note de Christine Tasin

En France, c’est pratiquement la même chose. Les Français déménagent, fuient quartiers, villes… voire leur pays pour fuir l’islam, pour fuir la charia.

Ce qui est rassurant, si on ose ce mot, c’est de voir que même Courrier International, qui fait partie de la presse « bien pensante ». Il est dirigé par Arnaud Aubron, co-fondateur du gauchiste immigrationniste islamophile Rue89, qui appartient à l’Obs.

Scandinavie: les migrants imposent halal, tribunaux islamiques, locaux pour la prière…

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

Saint-Aybert : un marocain jette un coran au visage d’un policier (Voix Du Nord)

Saint-Aybert: un marocain jette un coran au visage d’un policier

(Source : Observatoire de l’isramisation)

-==-

_______________________________________________

Le collabo Guy Lefrand, maire LR d’Évreux, ne s’oppose pas à la construction de la grande mosquée salafiste !!

Agrandir le plan et en savoir plus ici

Rappel de l’historique :

Lu dans Paris-Normandie du 22 février 2012 :

« POLITIQUE. Moment fort lundi soir au conseil municipal qui a désigné un terrain mis à la disposition de la communauté musulmane pour y implanter un lieu de culte.

Ils sont passés à l’acte. A une large majorité, les conseillers municipaux ont tranché sur le dossier de la future mosquée d’Evreux en désignant un terrain appartenant à la Ville, pour que la communauté musulmane puisse y implanter un lieu de culte. Mais uniquement dédié à la pratique cultuelle.
Cette mosquée pourra voir le jour le long du boulevard du 14-Juillet, sur le parking situé en face des terrains de tennis de La Madeleine.« lire l’article de Paris Normandie

Lu dans ActuFR du 15 avril 2015 :

Le maire d’Évreux (Eure), Guy Lefrand a fait savoir, lundi 13 avril 2015, qu’il ne s’opposera pas à la mosquée. Mais il regrette les conflits au sein des associations musulmanes. Lire l’article 

La Grande mosquée :

L’édifice religieux s’étendra sur une surface de 1.400 mètres carrés, pour une hauteur estimée entre 10 et 12 mètres. Au delà de la partie culte, un espace culturel equipé d’une bibliothèque et des salles d’enseignement seront disponibles. Le bâtiment pourra accueillir plus de 1.400 fidèles. Voir le reportage de France 3 : 10 salles de cours et 3 salles de prières (Actu.fr)

Dirigée par un salafiste, des fidèles se plaignent :

Rachid Ayouchede nationalité algérienne et sans profession, est le président de l’ « Union Cultuelle Musulmane d’Evreux », association qui porte le projet de construction de la « grande mosquée » d’Evreux. Imam, il se déclare ouvertement salafiste et s’habille ostensiblement comme un membre de cette mouvance, tout en disant respecter les principes de la république française.

Il organise fréquemment des rendez-vous avec les religieux salafistes des départements limitrophes sur le site de la future mosquée, notamment lors des dernières fêtes islamiques. La présence de ces personnes suscite l’inquiétude de certains fidèles. Depuis son arrivée à la tête de l’UCME,  Mme Zohra.H, par le passé ex vice-présidente de cette association et présidente de l’association de femmes « EL WAFFA » a pris la décision de quitter cette entité, reprochant à Ayouche sa condescendance envers les femmes. A terme, le bureau de l’UCME pourrait écarter son président, mais en attendant, le maire élu sous l’étiquette UMP-UDI, Guy Lefrand, avec le soutien de Bruno Lemaire, soutient ce projet de mosquée. Concernant  l’implication de la mairie, Mohamed Derrar, adjoint au maire d’Évreux en charge de la jeunesse, de l’animation des quartiers et des cultures urbaines, était présent à la journée de collecte de fond pour la construction, le 11 mars 2017. D’ailleurs, lors de ce « diner de Gala », les femmes devaient entrer par une porte séparée, et étaient regroupées dans une pièce séparée par un rideau.

Il est intéressant de savoir que le parti Les Républicains donne un blanc-seing aux salafistes étrangers construisant des grandes mosquées sur notre sol, qui plus est sur des terrains municipaux. Cette attitude de collaboration est largement répandue comme l’a démontré l’enquête Ces maires qui courtisent l’islamisme (Tatamis, 2015).

Observatoire de l’islamisation, 4 août 2017.

Le maire LR d’Évreux ne s’opposera pas à la construction de la mosquée salafiste

(Source : Observatoire de l’islamistation)

-==-

image d’illustration.

Caluire : découverte d’un lance-roquette dans un local jouxtant une école musulmane

Actualisation  :

« L’homme placé en garde à vue après la découverte d’un lance-roquettes démilitarisé dans un local désaffecté de Caluire-et-Cuire, près de Lyon (Rhône), a été mis hors de cause, a appris franceinfo, vendredi 4 août.
Cet homme, responsable d’une école coranique mitoyenne, avait été placé en garde à vue jeudi, dans le cadre de « vérifications ». Une enquête pour infraction à la législation sur les armes et association de malfaiteurs avait également été ouverte.
Mais le propriétaire du lance-roquettes a finalement été identifié : il s’agit de l’ancien locataire des lieux, une société spécialisée dans le conditionnement de produits, notamment à usage militaire. Son représentant a reconnu avoir « laissé » cet engin, ainsi qu’un obus fumigène, dans cet entrepôt désormais désaffecté appartenant à la mairie de Caluire-et-Cuire. »

Lu dans Le Progrès du 3 août 2017

Situé juste derrière l’école bilingue musulmane Nouvel Horizon de Caluire-et-Cuire, cet entrepôt a été perquisitionné ce jeudi par la police judiciaire. Le parquet a ordonné une enquête pour infraction à la législation sur les armes et association de malfaiteurs.

 Opération de police d’ampleur ce jeudi à Caluire. La PJ et une équipe de déminage sont intervenus dans un entrepôt situé juste derrière une école coranique privée à la suite de la découverte d’un lance-roquette qui, finalement, s’est avéré démilitarisé.

L’ancien directeur de l’école en garde à vue

Situés dans une zone industrielle, entourés d’entreprises, ces locaux désaffectés ont été perquisitionnés toute la matinée. Le dispositif ne semble avoir été levé qu’aux alentours de 15 heures.

Le parquet a saisi la PJ de Lyon pour enquêter sur la découverte de cette arme de guerre démilitarisée. Même si l’arme n’a pas été retrouvée dans l’école, le fondateur et ancien directeur de l’école a été placé en garde à vue.

Caluire : découverte d’un lance-roquette dans un local jouxtant une école musulmane

(Source : Observatoire de l’islamisation)

-==-

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s