Mercier remercié, victime du nouveau code de l’honneur macronien, véritable CODE DU DEHONNEUR D’UNE FRANCE DONT LES DIRIGEANTS SONT DES RIPOUX ET DES DICTATEURS ! !

https://i0.wp.com/static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2017/08/Mercier.jpg_____________________________________________________

 

Après la « mauvaise chute dans les escaliers » de la socialo-opportuniste Nicole Bricq, alias « pour 100 briques t’as plus rien », après la « mauvaise chute dans les sondages » du divin Macron, Mercier a été remercié après une mauvaise chute dans la mare des élus corrompus grâce aux entourloupes du Canard Enchaîné.

La justice traditionnelle des copains LRPS-MoDem de l’Assemblée Nationale et du Sénat continue de vouloir faire du bruit pour se remettre des actes similaires commis par LRPS-MoDem, les favoris du Canard Enchaîné. Alors que LREM veut faire subir aux élus corrompus des pratiques cruelles en les obligeant à démissionner, sous le regard indulgent et bienveillant des autorités morales, la fronde prend de l’ampleur chez les assistants familiaux qui dénoncent une incertitude fâcheuse de leurs habitudes LRPS-MoDem, ce qui leur fera perdre une partie méritée de leurs revenus familiaux. En conséquence, les LRPS-MoDem, qui sont des militants politiques respectueux de la démocratie, se sont rassemblés pour exiger une augmentation du coût de leurs assistants non-familiaux. LR Solidaires a aussi déposé un recours pour discrimination à l’embauche.

À en croire ces militants politiques sérieux LRPS, les assistants familiaux sont les forçats des mémos et des rapports très documentés sur la vie politique et sociale des sans-dents et de ceux qui ne sont rien.

C’est pourquoi les LRPS-MoDem veulent « relever la tête » et ils prévoient de mener une campagne de « sensibilisation » auprès des « sans-dents » et de « ceux qui ne sont rien » afin de leur demander leur soutien.

Ils ignorent les propos très pertinents de Nelson Rolihlahla Mandela, de son nom de clan « Madiba », publiés dans son autobiographie documentée, « Long Walk to Freedom« . Mandela cite la critique « d’hommes (politiques) vains et égoïstes qui placent leurs intérêts au-dessus de ceux des gens qu’ils prétendent servir.

« D’après moi, la politique, ce n’est qu’un racket pour voler de l’argent aux pauvres. »

LRPS-MoDem devra mener des actions quand le clientélisme de la réserve parlementaire confisquée « en apparence » verra des élus locaux, notamment en province, exiger un tarif minimum pour leurs prestations et leurs frais de représentation. C’est pourquoi ils veulent se battre pour l’instauration d’un minimum garanti en faveur des élus corrompus. Le minimum garanti a été acté sur recommandation des anciens et des copains de l’Assemblée Nationale et du Sénat. Ces copains des assemblées sont reconnus comme les défenseurs de la tradition d’un système de clientélisme authentique. Ce système repose sur le déshonneur et rien n’est plus déshonorant qu’un système d’emplois fictifs au bénéfice très humanitaire d’une famille d’élus LRPS-MoDem.

Roland Gauron dénonce la gabegie de l’UE et « les coûteux déplacements de Jean-Claude Juncker et Federica Mogherini » aux frais très autorisés de la princesse UE, contrairement aux assistants de MLP.

« Entre janvier et février 2016, les 28 commissaires européens ont dépensé près de 500.000 euros en frais de déplacements, avec le recours occasionnel à des jets privés. Le voyage de Mogherini, en Azerbaïdjan et en Arménie entre le 29 février et le 2 mars 2016 a coûté près 75.000 euros aux contribuables européens. En février, une mission de deux jours à Rome de Jean-Claude Juncker a coûté 27.000 euros. « Le taxi aérien a dû être commandé car il n’y avait pas d’avion de ligne correspondant à l’agenda du président« . Ben voyons !

De Bayrou à Mercier, la carrière de la moralisation heureuse du MoDem est contrariée. Nommé par Larcher, l’élu MoDem renonce au Conseil constitutionnel, le sénateur Mercier, proche de Bayrou, abandonne.

Anthony Berthelier sur Le Huffington Post : « Après que le président du MoDem Bayrou (ait) renoncé à se porter candidat et rallié Macron, (il a obtenu sa) nomination au ministère de la Justice. (Ensuite) embourbé dans l’affaire des assistants parlementaires du MoDem, Bayrou a été contraint à la démission, renonçant à porter « son » projet de loi et abîmant son image de responsable politique intègre ». Tout naturellement, après Bayrou et Marielle de Sarnez (les deux derniers ministres MoDem) Mercier a dû être remercié et renoncer au Conseil constitutionnel, après avoir été victime des révélations du Canard Enchaîné sur l’emploi « présumé » fictif d’abord de ses filles, puis de sa femme et de son fils, en tant qu’assistants parlementaires et l’ouverture d’une enquête préliminaire. Concernant la Start up familiale Mercier, L’Obs de gauche évoque : Mercier était-il à la tête d’une sorte de « PME familiale » ? « Le Parisien/Aujourd’hui en France » pose la question. Le sénateur MoDem du Rhône, déjà visé par une enquête préliminaire pour l’emploi de ses enfants, aurait fait travailler son épouse, Joëlle. Celle-ci aurait été sa collaboratrice « sur une période allant de 1995 à 2009 ». Mercier aurait expliqué aux enquêteurs qu’elle était chargée « de faire le lien avec sa terre d’élection dans le Rhône« .

Voilà pourquoi Mercier remercié va devoir « retourner à la terre » après Bayrou et Marielle de Sarnez, et après sa mauvaise chute dans la mare des élus corrompus grâce aux entourloupes du Canard Enchaîné.

Thierry Michaud-Nérard

Mercier remercié, victime du nouveau code de l’honneur macronien

(Source : Riposte laïque)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s