Sébastien Jallamion Réseaux sociaux : Grâce à RL, les Hongrois découvrent la réalité de la censure française

La télévision hongroise cite Riposte Laïque pour railler la censure en France (vidéo) ______________________________________________________

La France, qui comme nous ne cessons de le dénoncer est devenue le premier pays au monde en terme de censure sur les réseaux sociaux, commence à faire railler les pays voisins, comme le prouve une émission consacrée au décryptage de l’actualité, intitulée Sjtokub (Club de la presse) diffusée sur la chaîne de télévision hongroise Echo TV.

En effet, dans leur émission du 8 mai 2017, les journalistes ont cité l’un de nos articles pour pointer du doigt la situation ubuesque que nous vivons actuellement en France, dans cet extrait que nous avons fait traduire :

Voici la traduction de cet échange entre journalistes :

« Alors, j’ai dans les mains des informations fraîches et croustillantes. Un site français – Riposte Laïque – oui, je le prononce bien ? Parce que c’est vous le Français ici.

– Riposte Laïque. [NDLT l’intervenant traduit en hongrois le nom du site]

Voici l’article d’aujourd’hui sur Riposte Laïque, un nouveau site français, vous pouvez aller voir à la maison. On peut voir ce petit graphique ici. Ce graphique porte sur le nombre de pages que le gouvernement français actuel bloque, car il les considère comme des pages ou des sites « nationalistes ».

Je parle du gouvernement français, je parle de blocage. La France seule bloque plus de pages que le monde entier réuni. Aujourd’hui, en France, le gouvernement français bloque sur internet, sur Facebook, parce qu’il les considère nationalistes et dangereuses, 37 990 pages. En deuxième figure l’Inde avec 30 126. Et regardez, cette dictature horrible, « brr », la Turquie, est troisième avec 6 574 pages. Ensuite vient l’Allemagne avec 554, Israël cinquième avec 431, l’Autriche 401, et cette dictature affreuse anti-libérale à la sauce Poutine a le courage de bloquer 84 pages. Vous comprenez ? Et les Français, 37 990.

Montrez le graphique à la caméra pour qu’on voie bien.

Il faut bien faire la différence entre bloquer pour la bonne cause…

Oui, on a vite fait de tout confondre. On ne connaît pas l’étendue de l’antisémitisme, et on ne voit pas tous les blocages qui ont lieu pour le bien commun, pour des raisons libérales, mais tout le reste relève d’une dictature lamentable.

Mais au total, le fait de bloquer aide la liberté d’expression.

Vous me prenez pour un imbécile, vous pensez que je ne le sais pas ?

Mais imaginez, imaginez seulement – on peut le voir – comment la France peut prétendre faire tout cela pour la bonne cause, quand ils ont besoin de bloquer 38 000 sites. Enfin quoi ? Mátyás Rákosi [NDLT dictateur hongrois des années 1950] doit se lécher les dix doigts dans l’au-delà – enfin non, il ne peut pas puisqu’il a été brûlé. Incroyable, incroyable.

Et nous ne sommes pas sur cette liste, la Hongrie ?

Nous ne bloquons pas de site web.

Mon Dieu, je n’y crois pas, dans une véritable dictature fasciste…

Dans une véritable dictature fasciste, on ne bloque pas.

Il faut ajouter que même s’il le pouvait, M. Zuckerberg ne le ferait pas.

Il ne le fera pas.

Combien d’articles mentionnent le fait que même la police hongroise a dû utiliser une sorte d’adresse mail irlandaise, pour qu’ils leur envoient enfin les coordonnées de pédophiles ?

Oui, c’est vrai. »

Ainsi, la France, cette merveilleuse démocratie, qui tend à vouloir se poser aux yeux de la terre entière comme la gardienne des droits de l’Homme et des libertés fondamentales, commence à se faire épingler pour la réalité de ce qu’elle est devenue : le premier pays au monde en terme de censure sur les réseaux sociaux.

Ceux qui n’en prennent pas conscience ou qui ne voient dans cette information aucune raison de s’inquiéter sont déjà prêts à accepter la dictature qui s’annonce. Ce sont à nos yeux des victimes consentantes, d’autant que nous avons clairement souligné à quel point la situation s’est aggravée depuis la diffusion de cette émission sur la télévision hongroise, notamment dans cet article : https://ripostelaique.com/censure-de-facebook-et-complicite-des-medias-la-dictature-est-en-marche.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s