le djihad fait a l’Occident et les conséquences des grandes invasions barbares du XXIe siècle – 31 août 2017

Qui est M’Jid El Guerrab, le député « En Marche » qui, avec son casque, a mis KO un socialo ?_____________________________________________________

Qui est M’Jid El Guerrab, le député «En Marche» qui, avec son casque, a mis KO un socialo ?? UN BARBARE DONT IL FAUT SE MEFIER, COMME DE TOUT MUSULMAN !

 

(Ne jamais oublier qu’ils sont ici dans le but de PRENDRE LES RENNES DE NOS GOUVERNEMENTS, de NOUS COLONISER et d’INSTAURER LEUR INSUPPORTABLE CHARIA comme dans tant d’autres pays du monde !!)

Naturellement, cela va être la rigolade du jour. On apprend que le responsable de la Fédération socialiste des Français de l’étranger (j’avoue que j’ignorais qu’il y a une fédération pareille au PS), un nommé Boris Faure, s’est retrouvé à l’hôpital, frappé à coups de casques, dans le bobo 5e arrondissement parisien, par un député « En Marche », un franco-marocain nommé M’Jid El Guerrab, par ailleurs ancien socialiste.

https://www.marianne.net/politique/exclusif-un-depute-lrem-frappe-un-responsable-ps-coups-de-casque-en-plein-paris

On comprend qu’il y avait un contentieux entre les deux hommes. El Guerrrab est un renégat, selon la définition du Larousse, qui a abandonné son parti pour aller à la soupe « En Marche ». (Encore une islamo-racaille musulmane qui se distingue par la négative – puisque c’est tout ce qu’ils savent faire ! louyehi) Apparemment, l’homme ne recule devant rien pour essayer d’avoir l’investiture du PS, et comme cela ne marche pas, il obtient celle d’En Marche. Et donc Boris Faure se fend d’un texte assez féroce contre El Guerrab, qualifié dans Médiapart d’être un opportuniste ordinaire.

https://blogs.mediapart.fr/boris-faure/blog/250517/mjid-el-guerrab-portrait-dun-opportuniste-ordinaire

On comprend que les grenouillages ont été nombreux, dans cette élection, et que la candidature du futur député n’a pas toujours fait l’unanimité…

https://www.yabiladi.com/articles/details/53851/m-jid-guerrab-vrai-candidat-fausse.html

Il se trouve que cela marché, puisque Mjid El Guerrab a été élu député des Français de l’étranger de l’Afrique du Nord.

La narration de l’accrochage est des plus intéressantes à étudier. Selon Marianne, El Guerrab passe en scooter, et aperçoit celui qui l’a traité d’opportuniste à une terrasse de restaurant. Il s’arrête à l’explication « virile » commence. Elle se termine par deux grands coups de casque portés au visage du socialiste qui s’effondre en sang. Et selon les vigiles et des témoins présents, le casqué aurait continué à s’acharner sur le blessé, qui était au sol, jusqu’à ce qu’il soit maîtrisé.

Le socialiste Boris Faure, mis KO, a-t-il traité El Guerrab de « sale arabe » ?

Bien évidemment, selon la bonne technique musulmane, l’agresseur se transforme en agressé.

Il fait raconter d’abord par ses amis que ce serait le socialiste qui l’aurait cherché… alors que ce dernier paraissait paisiblement installé à une terrasse, et ignorait le passage de son ancien camarade de parti sur un scooter. Ensuite on évoque une agression physique de Boris Faure qui, selon l’ensemble des témoins, aurait seulement mis la main sur le bras du scootériste. Et on a droit au coup de l’insulte raciste « sale arabe ». Deux solutions : soit c’est une invention pour légitimer l’agression (une vieille stratégie pour se faire passer comme victime du racisme), (une thèse plus que plausible quand on connaît la mentalité arabo-musulmane profiteuse et menteuse avec sa fameuse « taqyia » le mensonge musulman institutionnalisé – louyehi) soit c’est vrai, et dans ce cas, cela fait vraiment désordre pour le secrétaire socialiste d’une Fédération des Français de l’étranger.

Au-delà de sa capacité à mettre KO un responsable de fédération socialiste (ce qui ne suscite pas beaucoup de larmes chez nous), et au-delà de se faire élire député en quittant le navire PS qui coule à temps, que sait faire

ce M’Jib El Guerrab, et qu’a-t-il déjà fait de sa vie ? A part de la politique, et godiller dans les allées du PS, rien !

En 2006, à l’âge de 23 ans, après des études à Sciences-Po d’Aix-en-Provence (un lieu truffé d’islamo-gauchistes, derrière leur pape, Bruno Etienne), dont on ignore si elles furent conclues d’un diplôme, il se retrouve au cabinet de Ségolène Royal, présidente de la Région Charente-Poitou, chargé de la Communication ! Belle entrée dans la vie active.

En 2007, en pleine campagne présidentielle, il devient responsable de la cellule « riposte et veille » de celle que ses détracteurs appellent « La Folle du Poitou ». En une année, à 24 ans, belle promotion. Hélas pour lui, mais tant mieux pour la France, Ségolène n’est pas élue présidente de la République.

Mais le bougre s’est fait remarquer et en 2008, il est nommé coordinateur de communication du groupe socialiste au Sénat. De quoi bien vivre sur la bête, d’autant plus qu’en 2011, pour la première fois de leur histoire, les socialistes deviennent majoritaires au Palais du Luxembourg. Bien sûr, dans ce contexte, notre vaillant communicant se retrouve dans le cabinet du nouveau président, Jean-Pierre Bel, par ailleurs ancien trotskiste.

El Guerrab, à l’époque barbu, au Sénat avec le président socialiste, Jean-Pierre Bel… (on a rasé sa barbe pour paraître un peu moins arabe et un peu moins musulman afin d’endormir la méfiance des kouffars – des mécréants – que nous sommes tous !)

En 2012, il entre au cabinet d’un obscur ministre, Thierry Repentin.

En 2013, il lui faut bien commencer à tirer les fruits de cet investissement, et donc de penser à capitaliser son carnet d’adresses. A 30 ans il crée donc son cabinet de conseil en France et au Maroc (dont ses parents sont originaires) et travaille auprès de différentes personnalités politiques, institutionnelles et médiatiques. Histoire d’arrondir ses fins de mois, lui qui est toujours salarié au cabinet d’un ministre de la République, enseigne à Sciences-Po d’Aix-en-Provence, où il a fait ses études « le développement durable en Méditerranée ». Et, pour son argent de poche, il intervient également dans différentes grandes écoles au Maroc. C’est bien, la double nationalité…

En septembre 2016, il cosigne l’appel des 41 « Nous, Français et musulmans, sommes prêts à assumer nos responsabilités ». Autrement dit, il se revendique de la religion musulmane, et donc se dit disciple d’Allah.

Et il multiplie les tribunes se faisant passer pour un interlocuteur incontournable dans le dialogue franco-arabe, et sur un ensemble de machins autour de la Méditerrannée.

Résumé : un opportuniste (là-dessus Boris Faure avait raison), qui n’a jamais vraiment bossé, a toujours vécu grâce à la politique, qui a fait fructifier son carnet d’adresses, qui sait utiliser ses origines marocaines pour ses propres intérêts, et qui a un sens aigu de la communication, à coups de casques sur ceux qui ne lui plaisent pas ! On attend la réaction du président de l’Assemblée nationale, François de Rugy, et du président du groupe parlementaire « En Marche », l’ineffable Ferrand, autre renégat du Parti socialiste.

Décidément, « En Marche » n’a pas de chance avec la diversité. On se souvient qu’une autre députée, Laetitia Avia, s’était fait remarquer en mordant un chauffeur de taxi, qui osait lui demander de payer sa course, selon les règles convenues.

http://www.lepoint.fr/politique/quand-laetitia-avia-deputee-lrem-mord-un-chauffeur-de-taxi-05-07-2017-2140693_20.php

C’est un autre registre que celui de la députée « Insoumis » Danielle Obono, qui, elle, « Nique la France », tout simplement !

https://ripostelaique.com/obono-avia-lune-nique-la-france-lautre-bouffe-du-chauffeur-de-taxi.html

Les exploits des élus de la diversité, qu’il soient « En Marche » ou socialistes se multiplient, par ailleurs.

Certes, et fort heureusement, la majorité d’entre eux se comportent correctement. Le vrai problème est qu’on soit obligé de le dire, tant les exemples montrant le contraire interrogent.

Mais nul n’a oublié la prestation d’Anissa Kheder, tellement brillante que Macron l’a fait nommer à l’Onu pour représenter la France.

Dans un registre plus proche de celui des islamo-racailles, nous avions eu droit aux exploits de Razzy Hammadi, rendu célèbre par sa dialectique de rue inoubliable : « L’affaire elle est terminée, enculé de ta race ». A noter que, comme El Guerrab, Hammadi prétendra avoir été agressé. Il deviendra porte-parole du PS, nommé par Cambadélis.

Dans un autre style, Yacine Chaouat, protégé du député-maire socialiste Roger Madec, qui sut le récompenser des services rendus en le faisant élire adjoint au maire du 19e arrondissement, avait juste attaché sa femme à un radiateur, et l’avait fouetté à coups de ceinturons pour lui apprendre à vouloir vivre à l’occidentale. Cambadélis l’avait nommé secrétaire national du PS, mais devant le scandale, il dut reculer.

http://ripostelaique.com/delanoe-madec-protegent-yacine-chaouat-un-maire-adjoint-qui-cogne-sa-femme.html

Enfin, nul n’a oublié les prouesses d’Ahmed Chekhab, autre maire adjoint, à Vaux-en-Velin. Lui parlait des « enculés de juifs », et se vit, grâce à cela, sur proposition de la Licra (qui ne déposera pas plainte) proposé à la tête d’une commission contre le racisme, la Licra ayant signé une convention avec la mairie, contre espèces sonnantes et trébuchantes.

https://ripostelaique.com/ahmed-chekhab-parle-des-encules-de-juifs-allo-les-antiracistes.html

Moralité : quand on fait élire des islamo-racailles, même avec un costume et une cravate, ils se comportent en islamo-racailles…

Paul Le Poulpe

Qui est M’Jid El Guerrab, le député « En Marche » qui, avec son casque, a mis KO un socialo

(Source : Riposte laïque)

-==-

Ouh la ! La malchance ! Encore un franc et sympathique musulman ! Les Français vont continuer de payer très cher leur vote irresponsable ! louyehi _______________________________________________________

Chalon : une bataille de gagnée pour les djihadistes des cantines, bientôt le halal pour tous !

Il est nécessaire de revenir sur le verdict du tribunal administratif de Dijon, concernant la décision prise par la mairie de mettre fin aux repas de substitution, appelés repas sans porc, qu’avait votée la municipalité de Chalon-sur-Saône, en 2015.

Josiane Filio, dans un premier article, avait tiré les oreilles de Nicolas Gardères, son ancien avocat, lors d’un procès l’ayant opposée à l’ineffable préfet Boucault. En effet, en la circonstance, tel un mercenaire, Nicolas Gardères était passé dans le camp d’en face, et défendait la

Ligue de Défense Judiciaire Musulmane (LDJM), présidée par le sulfureux Karim Achoui, avocat des gangsters, par ailleurs radié du barreau, qui avait déposé plainte contre la municipalité de Chalon-sur-Saône.

http://ripostelaique.com/retour-des-menus-sans-porc-a-chalons-nicolas-garderes-tu-nas-pas-honte.html

On apprend, ce jour, que parmi les arguments développés par la LDJM, il y aurait le fait que la décision de la mairie toucherait 50 % des enfants scolarisés dans cette ville, et que l’argument aurait pesé dans la décision du tribunal administratif. Ce fait appelle plusieurs remarques.

C’est d’abord la confirmation de la dépossession du politique au profit de la dictature des juges, mise au service des associations musulmanes, sous le prétexte de la discrimination.

Systématiquement, les élus, représentants du peuple, sont déboutés par ces tribunaux partisans, dès que des religieux musulmans font une requête qui heurte les principes laïques de notre pays. A présent, les maires sont obligés de mettre des salles municipales à la disposition des musulmans pendant le ramadan, ou de leur fournir des locaux ou des terrains lors de l’Aïd. Nul n’a oublié les arrêtés contre le burkini, cassés par le Conseil d’État. L’esprit de la loi de 1905 s’éloigne, et les juges imposent à la France des accommodement raisonnables avec l’islam, pour le plus grand bonheur des disciples d’Allah.

Ensuite, nul n’a oublié que Robert Ménard a été victime d’une campagne de presse d’une violence hallucinante, pour avoir dévoilé que dans certaines écoles de sa ville, 92 % d’élèves étaient d’origine musulmane. On l’a même comparé aux nazis, on l’a accusé d’avoir des fichiers ethniques contre la religion des opprimés, et il a été traîné au tribunal. Cazeneuve a même rêvé de pouvoir le destituer, rien de moins !

Par contre, quand les musulmans utilisent des chiffres pour montrer la réalité de la présence de leurs enfants dans nos écoles, cela ne choque personne. On ne demande pas d’où viennent les fichiers, et nul ne compare cette démarche à celle du gouvernement de Vichy parquant les juifs. Car, cette fois, le chiffre balancé a un objectif : montrer que l’École de la République doit s’adapter aux particularismes d’une partie de la population, alors que les principes laïques consistent à dire que nous n’avons pas à connaître la religion, ou l’absence de religion, des parents et des élèves scolarisés.

Enfin, si une ville comme Chalon compte 50 % d’élèves de confession musulmane dans l’ensemble des écoles de la ville, il va être de plus en plus difficile aux enfumeurs de nier la réalité du Grand Remplacement et de continuer à dire, comme est capable de le faire un faussaire comme Hervé Le Bras, couvert par les journaleux, que le mythe du Grand Remplacement est un fantasme d’extrême-droite, alimenté par l’extrémiste Renaud Camus !

Il est surprenant de noter qu’un journal comme Causeur, au lieu de donner la parole à l’avocat de la municipalité de Chalon, qui avait un excellent discours, préfère interroger Nicolas Gardères, qui ose affirmer que ne pas servir de repas sans porc dans les cantines serait discriminatoire, rien de moins.

« Ne pas proposer de menus sans porc à la cantine est discriminatoire »

https://www.causeur.fr/cantine-chalon-saone-laicite-garderes-146338/embed#?secret=eMuVawMTNE

On constate, une fois de plus, que les prétendus libertaires post-soixante-huitards sont les meilleurs alliés des islamistes pour saper les fondamentaux de la France, et notamment sa laïcité. Hier, ils défendaient le voile à l’école, au nom de « c’est mon choix, c’est ma liberté ! ». Ensuite, ils ont défendu la burqa dans la rue, avec les mêmes arguments, ajoutant le coup du racisme et de la discrimination. Dans la même logique, Macron défendait, pendant la campagne, le port du voile dans les entreprises, au nom d’une laïcité basée sur les droits, et absolument pas sur les devoirs, bien plus proche de la culture anglo-saxonne que du modèle français. A présent, on en est donc, dans la poursuite de cette logique, à imposer, au nom des droits individuels, des repas de substitution aux mairies, pour des enfants qui ne veulent pas manger de porc.

Là encore, il faut approfondir les conséquences de ces décisions, et comprendre où elles nous mèneront.

Première chose, la cantine n’est pas obligatoire, les parents ont le droit d’aller chercher leurs enfants, le midi, et de les nourrir à la maison si ce que propose la mairie ne leur convient pas. C’est d’autant plus simple qu’il est très rare que dans les familles musulmanes, avec souvent une forte natalité, l’épouse travaille. J’ajouterais, au risque de susciter l’ire de la bien-pensance, que le fait que l’époux travaille n’est pas non plus si fréquent que cela. Ils ont donc totalement la possibilité, si les menus scolaires ne leur conviennent pas, de nourrir leur progéniture chez eux.

Deuxième chose, il faut être le dernier des crétins, et ne rien connaître à l’islam, pour penser que cela va s’arrêter là. Après cette première victoire des cantines (même si la municipalité a fait appel, cela n’est pas suspensif), d’autres revendications vont suivre.

Les écoles de la République pourront-elles encore longtemps imposer à des élèves musulmans de manger à côté d’infidèles qui mangent du porc ? Il y aura donc forcément des tables « porc » et des « tables sans porc ». Mais ensuite, pourront-elles imposer des salles communes à des malheureux élèves, traumatisés par la vue et l’odeur de l’animal impur dans les assiettes ? Il y aura donc obligation pour les écoles de séparer, dans des salles différentes, les « porcs » et les « sans-porcs ». Mais ensuite, pourra-t-on imposer, une fois qu’on aura séparé les musulmans des autres élèves, à des garçons de devoir manger à côté des filles ? La mixité, c’est haram ! Il faudra donc séparer les garçons et les filles ! Et finalement, comme dans les abattoirs, on choisira la facilité, et tout le monde mangera halal, cela coûtera beaucoup moins cher.

Les musulmans, grâce aux juges collabos, à des avocats collabos, à des journalistes collabos, auront gagné leur djihad des cantines scolaires, et imposé un nouveau recul à la France laïque.

Et comme rapidement, nos enfants seront minoritaires dans les écoles, la loi du nombre fera que la charia deviendra la règle, comme l’expliquait au journaliste John-Paul Le Pers le trésorier de la mosquée de Roubaix, par ailleurs grand électeur du PS…

Voilà l’aboutissement du scandaleux verdict prononcé par le tribunal administratif de Dijon, sur l’affaire de Chalon-sur-Saône.

Fier de toi, Nicolas Gardères ?

Paul Le Poulpe

Chalon : victoire pour les djihadistes des cantines, bientôt le halal pour tous

(Source : Riposte laïque)

-==-

Viol et meurtre de Maria Ladenburger par un migrant afghan : il prétendait être mineur… Encore un de ces barbares qu’on ne peut regarder sans avoir la nausée ! louyehi ______________________________________________________

Côté viols, ça n’est pas prêts de s’arrêter !!! Viol et meurtre de Maria Ladenburg par un barbare migrant afghan qui prétendait être mineur…

On se souvient de l’affaire de cette pauvre Marie Ladenburger, violée et tuée par un clandestin, qui avait, en sus, la malchance d’avoir pour père un conseiller juridique de la commission européenne.

Un père indigne qui, lors des obsèques de sa fille, avait fait la quête pour les « migrants »…

http://resistancerepublicaine.eu/2016/12/05/migrant-viol-et-assassinat-de-maria-ladenburger-fille-dun-conseiller-juridique-de-la-commission-europeenne/

On en apprend de belles lors du procès du violeur, récidiviste, condamné pour agression sexuelle en Grèce à 10 ans de réclusion, libéré au bout de 2, mentant sur son âge…

Procès du meurtre de Maria Ladenburger (Fribourg) : grande incertitude sur l’âge de Hussein Khavar, le meurtrier présumé

En octobre 2016, l’Allemagne avait été choquée par le viol et le meurtre de Maria Ladenburger à Fribourg-en-Brisgau, commis par un migrant afghan identifié sous le nom de Hussein Khavar.

L’affaire avait également été évoquée en France, notamment en raison de la proximité géographique du drame (Fribourg se trouve à un peu plus de 30min de Neuf-Brisach en voiture, et un peu moins d’une heure de Colmar).

https://i1.wp.com/alsace-actu.com/wp-content/uploads/2017/08/Fribourg-768x644.png

Déjà condamné pour tentative de meurtre en Grèce

Hussein Khavari, accusé du viol et du meurtre de Maria Ladenburger et confondu par son ADN, a déclaré qu’il avait 17 ans au moment des faits.

Il est arrivé en Allemagne en 2015 lors de la grande crise migratoire encouragée par la chancelière Angela Merkel et sa célèbre phrase « Wir schaffen das« . Il a à l’époque déclaré avoir 16 ans, et logeait dans une famille d’accueil.

https://i0.wp.com/alsace-actu.com/wp-content/uploads/2017/08/hussein-Khavari.jpg

Une photo de Hussein Kavhari sur son profil Facebook

Sauf que Kavhari a déjà été condamné à de la prison ferme en Grèce, en mai 2013, pour tentative de meurtre d’une étudiante de 20 ans, après l’avoir poussée d’une falaise à Corfou. Il a déclaré à l’époque qu’il avait 17 ans.

Un soir, Kavhari a suivi et dépouillé sa victime grecque de son portefeuille, mais lorsqu’une voiture s’est approchée et a ainsi éclairé les lieux, il a alors attrapé l’étudiante et l’a balancée de la falaise.  Celle-ci a effectué une chute de près de 8 mètres, et n’a survécu de façon miraculeuse qu’à ses connaissances d’escalade qui lui ont permis de protéger convenablement sa tête.

Kavhari a été condamné à 10 ans de prison, la peine maximale pour une personne considérée comme mineure. Libéré au bout de 2 ans pour bonne conduite, Kavhari a pris la route de l’Allemagne avec d’autres migrants.

Un doute de plus en plus sérieux sur son âge

Lire la suite ici : http://alsace-actu.com/proces-du-meurtre-de-maria-ladenburger-fribourg-grande-incertitude-sur-lage-de-hussein-khavar-le-meurtrier-presume/

Christine Tasin

Viol et meurtre de Maria Ladenburger par un migrant afghan : il prétendait être mineur…

(Source : Résistance Républciaine)

-==-

Trop d’articles sur le sujet, donc, à lire aussi : Ce n’est pas par la cure psy que l’on a vaincu le nazisme agresseur, mais par les armes

La France de Macron vue de Pologne : la tour Eiffel surmontée d’un croissant !

Sélectionner les demandeurs d’asile en Afrique : stupide, Macron !

Le 5 septembre, Arte a prévu de nous dégoûter de manger du porc

Sermon à la mosquée Al-Aqsa : le cheikh Ali Abou Ahmed critique les dirigeants arabes qui ont condamné l’attentat de Barcelone au lieu de combattre les Juifs

La Rochelle : écroué pour tentative de meurtre sur des policiers, il est remis en liberté

Les « Palestiniens », 4e « bataillon » de djihadistes en Syrie

Lot : le RAID interpelle à Cahors un individu radicalisé qui reviendrait de Syrie

 

-==-

Publicités

Une réponse à “le djihad fait a l’Occident et les conséquences des grandes invasions barbares du XXIe siècle – 31 août 2017

  1. A reblogué ceci sur josephhokayem.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s