Retraités, demandez des comptes au député LREM Alauzet qui vous prend pour des vaches à lait !

https://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2018/03/EricAlauzit.jpg___________________________________________________

Éric Alauzet, député macronien du Doubs, est l’un des (577 + 348)  parlementaires très grassement payés par le contribuable. Il exerce sa fonction de haut privilégié sans risque dans l’hémicycle. Sa déclaration de patrimoine est par ailleurs toujours attendue (1) mais cela ne l’empêche pas de vouloir faire les poches des retraités. Le lascar, toubib de profession, élu depuis 23 ans, toutes ses dents et pas vraiment pieds nus, entend serrer un peu plus la ceinture de ceux qui ont trimé toute leur vie.

Pour être plus précis, voici ce que Alauzet a déclaré en séance

« J’en viens maintenant au cas des retraités. Il est vrai que la hausse de la CSG ne sera pas compensée par une baisse des cotisations pour les retraités. Je rappelle que cette hausse s’appliquera aux retraités dont le revenu fiscal de référence (RFR) est supérieur à 14 375 euros, ce qui correspond à une pension mensuelle nette – hors autres revenus – de 1 440 euros pour une personne seule de plus de 65 ans et 1 340 euros pour les moins de 35 ans ( sic, note de JC) 

Il ne s’agit donc pas des 1 200 euros souvent évoqués. Par ailleurs, pour la majorité des retraités, la hausse de la CSG sera compensée par l’exonération de la taxe d’habitation, dont vous connaissez les seuils : 2 500 euros par mois pour une personne seule, 4 000 euros pour un couple, 5 000 euros pour un couple avec deux enfants – mais il est vrai que peu de retraités ont encore des enfants à charge.

Je suis conscient qu’il existe des cas particuliers – je me suis penché dessus assez tôt, fort des mésaventures que nous avons connues il y a trois ans lors de l’augmentation de la CSG. Effectivement, un certain nombre de retraités subiront l’augmentation de la CSG sans profiter de la baisse de la taxe d’habitation, puisqu’ils sont déjà, à un titre ou à un autre, exonérés du paiement de cette taxe. C’est notamment le cas de certains résidents en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)… »  Source : https://www.nosdeputes.fr/15/seance/257#inter_423532ded44890c8c8116c36fdbd64cf

L’association Contribuables Associés a aussitôt réagi 

« Il fallait oser ! « Les retraités d’aujourd’hui font partie d’une génération dorée ! Et s’ils ont travaillé toute leur vie, ça ne suffit pas comme argument au moment où il faut trouver de l’argent pour renflouer les caisses de l’Etat. » Voici ce qu’Éric Alauzet, député LREM du Doubs, a déclaré dans Le Parisien du 5 mars. Contactez Éric Alauzet pour lui manifester votre mécontentement et pour qu’il retire ses propos inacceptables ! »

« Le député La République en Marche du Doubs, Éric Alauzet – élu depuis 23 ans -, n’est que mépris pour les contribuables dans ses dernières déclarations au Parisien. Venant d’un député qui a voté le dernier budget en déséquilibre, c’est fort de café. »

Interpellez le député Alauzet publiquement, cet élu doit revenir sur ses propos inacceptables 

« Monsieur le député, si les caisses de l’État sont vides, ce n’est pas de la faute des retraités : ce sont la mauvaise gestion, les gaspillages des élus et de l’administration qui sont la cause des déficits publics. »

Comme le dit et le redit Contribuables Associés, il faut réduire les dépenses publiques, et non pas taxer toujours plus les Français.

« Éric Alauzet dit que « les retraités d’aujourd’hui font partie d’une génération dorée ». Quelle arrogance ! Qui est la véritable « génération dorée »,  si ce ne sont les députés qui touchent 7 209,74 euros brut par mois plus 5 373 euros pour leurs frais. Alors qu’un retraité français touche en moyenne 1 376 euros brut par mois. »

Éric Alauzet donne des leçons aux retraités, il a pourtant des comptes à rendre car nous payons son salaire et ses privilèges.

Monsieur le député,

J’ai lu vos propos dans Le Parisien du 5 mars : « Les retraités d’aujourd’hui font partie d’une génération dorée ! Et s’ils ont travaillé toute leur vie, ça ne suffit pas comme argument au moment où il faut trouver de l’argent pour renflouer les caisses de l’État. »

L’augmentation de la CSG qui impacte les retraités ne sert pas du tout à renflouer les caisses de l’État mais tout au plus à limiter la vitesse à laquelle le trou continue de se creuser.

Les premiers responsables des déficits budgétaires sont les députés, qui, comme vous, continuent de voter des lois de finances en déséquilibre.

Comme le réclament les membres de l’association Contribuables Associés, ce qu’il faut faire, c’est réduire les dépenses publiques, et non pas augmenter les impôts.

Vous dites qu’« il faut que les retraités se ressaisissent ».

C’est à vous, Monsieur le député, de vous ressaisir ! Je vous rappelle que ce sont les contribuables qui vous rémunèrent.

Faites d’abord le ménage chez vous, à l’Assemblée nationale.

Je vous demande donc, Monsieur le député, de revenir sur vos propos inacceptables.

Par e-mail : depute@alauzet.net      eric.alauzet@assemblee-nationale.fr

Les privilèges qui existent encore pour les députés

Le quotidien Le Parisien a résumé du mieux possible la situation : « Plus de 5 000 euros mensuels de frais de mandat. Les règles ont évolué… un peu. Depuis le 1er janvier, il ne faut plus parler d’indemnité représentative de frais de mandat (IRFM), mais d’avance de frais de mandat. Les députés ont toujours droit à 5 373 euros mensuels, mais ils doivent maintenant conserver de quoi justifier leurs dépenses de représentation. Chaque année, l’Assemblée contrôlera 120 parlementaires tirés au sort »

18 950 euros par an pour les taxis, le téléphone et le courrier : « Avant, ces trois postes étaient divisés en autant de forfaits. Le 5 décembre, les questeurs, en charge du budget du Palais Bourbon, ont décidé de fusionner ces enveloppes annuelles en une seule de 18 950 euros pour financer leurs déplacements en taxi, VTC, leurs frais téléphoniques et de courrier. Il sera donc plus difficile de tracer l’argent des élus. »

« Chaque député bénéficie également d’une somme de 15 500 euros, 13 000 pour ceux réélus, pour s’équiper en matériel informatique. Cette somme est aussi dédiée à l’achat d’ordinateurs pour leur permanence dans leur circonscription »

Les députés aiment beaucoup voyager et confortablement. Mélenchon le dit haut et fort

Quand je prends l’avion je voyage en classe affaire

https://youtu.be/eaO-cwcW38c

« L’Assemblée nationale prend en charge les déplacements en train de ses députés, qui voyagent en première classe. Pour les élus métropolitains, elle peut régler aussi chaque année « 80 passages entre Paris et la circonscription lorsqu’elle est desservie par une ligne aérienne régulière », peut-on lire sur le site de l’institution. Ils ont également droit à 12 voyages aériens hors de leur circonscription. Les élus d’outre-mer disposent de 26 trajets annuels entre Paris et leur circonscription »

« Pour les déplacements dans la capitale et en région parisienne, les députés peuvent recourir aux services du parc de voitures de l’Assemblée nationale. Elle possède une douzaine de voitures, avec chauffeur »

Bonnes nuits et bons croissants pour les députés :  « Il existe plusieurs catégories de députés. Il y a les 242 qui disposent d’un bureau avec couchage. Puis, il y a les élus franciliens et les 51 qui ont accès à la résidence du Palais Bourbon. Reste encore à loger plus de 200 élus. Ces derniers ont une solution simple : la nuit d’hôtel.

Jusqu’à 200 euros la nuit, sans compter le petit-déjeuner et les frais de parking, c’est l’Assemblée qui paie. Depuis le 1er janvier, le député ne doit plus verser 30 euros de sa poche. Pour un élu qui passe trois nuits à Paris dans la semaine, cela représente une économie mensuelle de 360 euros… »

Source :  http://www.leparisien.fr/politique/privileges-des-deputes-ceux-qui-ont-ete-abolis-et-ceux-qui-existent-encore-19-03-2018-7617624.php

Ce que le député de Macron, Éric Alauzet, vous cache

L’aide médicale d’État coûte toujours plus cher : les contribuables débourseront 882 millions d’euros en 2018 pour la santé des clandestins http://www.contribuables.org/?s=immigration

Les Migrations selon Saint Macron : Emmanuel Macron, très prolixe sur l’économie, semble soucieux d’éviter des sujets qui fâchent comme l’immigration  http://www.contribuables.org/2017/03/les-migrations-selon-saint-macron/

Xavier Raufer : « La criminalité dans les quartiers de la politique de la ville va nous exploser à la figure ! » [Vidéo]

Le criminologue Xavier Raufer est intervenu à l’Assemblée nationale dans le cadre des 48e Rendez-vous Parlementaires du Contribuable consacrés à la politique de la ville : « Politique de la ville : toujours plus d’argent pour moins de résultats » http://www.contribuables.org/2017/02/xavier-raufer-la-criminalite-dans-les-quartiers-de-la-politique-de-la-ville-va-nous-exploser-a-la-figure-video/

Crise des migrants, les économies budgétaires possibles : la réduction des subventions aux associations d’aide aux migrants irrégulierhttp://www.contribuables.org/2016/10/crise-des-migrants-les-economies-budgetaires-possibles-la-reduction-des-subventions-aux-associations-daide-aux-migrants-irreguliers-3/

Conférence de l’association des contribuables d’Aubagne sur le coût des migrations  http://www.contribuables.org/2016/09/conference-de-lassociation-des-contribuables-daubagne-sur-le-cout-des-migrations-le-vendredi-14-octobre/

Les principaux coûts de la politique migratoire de la France http://www.contribuables.org/2016/05/infographie-les-principaux-couts-de-la-politique-migratoire-de-la-france/

(1) http://www.hatvp.fr/fiche-nominative/?declarant=alauzet-eric

Le job de Éric Alauzet

Jacques Chassaing

Retraités, demandez des comptes au député LREM Alauzet : il vous a insultés

(Source : Riposte laïque)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s