Pourquoi j’ai quitté la France, par Guy Millière

___________________________________________

Mon ami Jean-Patrick Grumberg ayant lancé le thème, je vais redire ici, un peu plus précisément que par le passé, pourquoi j’ai choisi de quitter la France.

Et je dirai juste en préliminaire que j’ai un seul regret : ne pas l’avoir fait des années auparavant.

J’ai eu des illusions sur la France. Pendant des années. Je me suis battu pour que la France se redresse. Je l’ai fait très tôt, parce que j’ai été confronté très tôt aux horreurs du gauchisme en France et que j’ai voulu dénoncer ces horreurs. J’ai beaucoup écrit. J’ai agi. J’ai été conseiller d’hommes politiques. Parce que j’ai beaucoup étudié l’économie, l’histoire et la géopolitique, je me suis défini comme libéral, et les hommes politiques en question ont été les seuls hommes politiques libéraux qu’il y ait eu en France : François Léotard, Alain Madelin, et j’ai toujours pour eux une très vive estime. J’ai travaillé avec les principaux penseurs libéraux français. J’ai été président d’un think tank libéral, l’Institut Turgot.

Lire l’article : Pourquoi j’ai quitté la France

(Source : Dreuz.info)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s