Africa 2020 : Macron veut valoriser l’expertise africaine… Ah ! Ah! Ah!

Africa 2020 : Macron veut valoriser l’expertise africaine… Ah ! Ah! Ah!_________________________________________________

Mardi 3 juillet, la Sénégalaise N’Goné Fall est nommée commissaire générale de cette Saison Afrique 2020 souhaitée par Emmanuel Macron et qui a pour objectif officiel de « faire découvrir en France, l’image d’une Afrique en mouvement et en pleine mutation », selon le communiqué publié par Françoise Nyssen, ministre de la Culture.

Née en 1967 à Dakar, N’Goné Fall est très engagée dans la reconnaissance des artistes africains dans le milieu de l’art international.

https://www.medias-presse.info/danse-afrobeat-demmanuel-macron-pour-lancer-la-saison-des-cultures-africaines-en-france/94460/

https://i1.wp.com/static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2019/07/Capture-d%E2%80%99%C3%A9cran-2019-07-15-%C3%A0-23.54.12-768x416.png

Apparemment les videos montrant Macron en train de danser africain ont toutes été supprimées…

.

Cela s’appelle du foutage de gueule à grande échelle.

L’Afrique que l’Occident tient à bout de bras, à coups de subventions, à coups d’accueil des clandestins, à coups de millions envoyés par les ressortissants africains vivant en France, en Europe.., à coups de coopération, de semaines et mois passés en Afrique par nos médecins, dentistes… pour soigner gratuitement des jeunes qui viendront ensuite manifester sur les Champs-Elysées et nous cracher dessus… Cette Afrique donc, va être valorisée artificiellement par Macron qui voudrait nous faire bénéficier de l’expertise africaine. Ah! Ah! Ah !

Saison des cultures africaines en France : Africa 2020

Lors du discours qu’il a prononcé à Ouagadougou le 28 novembre 2017, le président de la République a annoncé l’organisation d’une Saison des cultures africaines en France en 2020. Cette Saison aura pour but de faire connaître aux Français par le biais d’événements partout en France l’Afrique contemporaine et sa créativité, en mettant l’accent sur la jeunesse et les talents émergents. Elle sera également l’occasion de lancer des partenariats structurants dans tous les domaines de la création, d’encourager l’entrepreneuriat culturel, et de valoriser l’expertise africaine.

Une saison originale entre la France et tout le continent africain

Mobilisant la société civile, les acteurs institutionnels et privés, cette saison, qui se déroulera sur six mois (mai-octobre), se déploiera sur tout le territoire et inclura les départements ou territoires d’Outre-Mer. D’une ampleur inédite, cette saison couvrira les 54 pays du continent : elle valorisera l’Afrique francophone, anglophone et lusophone, en intégrant l’Afrique du Nord.

La Saison des cultures africaines doit permettre de faire découvrir en France une Afrique en mouvement et en pleine mutation, notamment grâce à :

la promotion de la création contemporaine africaine dans tous les secteurs ;

la mise en avant des initiatives dans le domaine de l’entreprenariat culturel ;

la construction de partenariats culturels, y compris à dimension européenne.

Outre l’originalité consistant à proposer une approche avec tout un continent, les projets présentés seront toujours co-construits par plusieurs pays africains. Les priorités transversales de la saison seront les suivantes :

Mobilisation de la jeunesse : la Saison accordera une place prioritaire aux jeunes créateurs ainsi qu’aux jeunes générations qui ont la responsabilité de relever les défis du XXIe siècle ;

Pluridisciplinarité  : cette saison embrassera aussi bien les arts que l’éducation, l’économie ou le sport et investira de nouveaux domaines tels que le numérique ;

Implication des diasporas : afin de toucher un public le plus large possible, cette saison impliquera fortement les diasporas africaines

Approche coopérative : à partir du dialogue franco-africain, cet événement se propose de bâtir un projet entre deux continents, l’Europe et l’Afrique.

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/afrique/culture/saison-des-cultures-africaines-en-france-africa-2020/

Si l’Afrique était susceptible de nous apprendre quelque chose, ça se saurait.

Macron ferait mieux d’aller faire campagne en Afrique pour la contraception, l’Afrique est une bombe à cause de sa démographie et l’autre grand pervers de nous bâtir un projet pour mettre l’Afrique au centre de la France.

On dirait ces instits qui choisissent l’Afrique comme thème pour la fête de fin d’année, histoire de montrer de l’intérêt aux Africains et de faire croire à nos enfants qu’il y aurait une culture africaine mais pas de culture française.

Christine Tasin

Africa 2020 : Macron veut valoriser l’expertise africaine… Ah ! Ah ! Ah !

(Source : Résistance Républicaine)

Une réponse à “Africa 2020 : Macron veut valoriser l’expertise africaine… Ah ! Ah! Ah!

  1. Et comment des médias comme ceux de Bouygues (qui utilise une certaine Ani Basar qui s’est faite remontée les bretelles lors des manif des gilets jaunes aux Champs Elysée et à Etoile) n’ose pas prononcer le mot de « Peste porcine Africaine »…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s