CONSEQUENCES DES GRANDES INVASIONS BARBARES DU XXIe SIECLE – 9 décembre 2019

Ridowane Khalil, agresseur d’Odoul, gère une boucherie et préside un club de foot !____________________________________________________

Le barbare infiltré Ridowane Khalil, l’agresseur d’Odoul gère, chez nous, une boucherie, et préside le Racing Club de Sens !!

La scène est désormais connue partout en France, et même dans de nombreuses régions du monde. Celui que Josiane Filio avait appelé hier une racaille dégénérée, un nommé Ridowane Khalil, s’est donc permis, dans un café, d’insulter grossièrement Julien Odoul, qui était en compagnie d’une amie. Il a eu droit au classique « fils de pute », à « sale pédé » et au nom classique « Je baise ta mère ». Et la sympathique « chance pour la France » voulait qu’il quitte le café, parce qu’il avait reconnu l’homme qui était intervenu contre le voile de sa coreligionnaire, Fatima E. au conseil régional de Bourgogne.

Sauf que le nommé Ridowane Khalil n’est pas n’importe qui, par ailleurs. Il tenait donc déjà une boucherie (qu’on ne peut imaginer que halal) dans Sens, et s’est porté, contre un chèque de 200 000 euros (cela rapporte gros, le halal), acquéreur-gérant, pour une période de deux ans, d’une supérette locale qui a flambé « accidentellement », il y a plusieurs mois.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/yonne/sens/sens-superette-champs-plaisants-renait-ses-cendres-1333209.html

Et il est d’autant moins n’importe qui qu’il est, en outre, président du club de football local, rien de moins.

https://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2019/12/Ridowanekhalilpresident.jpg

Et il a repris ce club de football, qui paraissait bien géré par le président précédent, en 2018. Résultat des courses : en 2019, les caisses sont vides, et le club est automatiquement rétrogradé en 4e division, et mis en non-activité par le district de l’Yonne.

https://www.lyonne.fr/sens-89100/sports/le-racing-club-de-sens-place-en-non-activite-pour-la-saison-par-le-district-de-l-yonne_13659940/

Sans doute, dans certains reportages télévisés dont certains journalistes ont le secret, nous présenterait-on Ridowane Khalil , propriétaire d’une boucherie, et investisseur-bienfaiteur dans une supérette qui a redonné de la vie à un quartier, en outre président d’un club de football, comme un symbole de la réussite de l’intégration…

Sauf que, la preuve par les insultes proférées contre Julien Odoul, une racaille, même en réussite sociale, reste une racaille, et qu’il demeurera dans ce quartier islamisé comme un héros encore davantage après les insultes proférées contre « le pédé » du Rassemblement national.

Paul Le Poulpe

Ridowane Khalil, agresseur d’Odoul, gère une boucherie et préside un club de foot !

(Source : Riposte laïque)

-==-

Delevoye ment : ils veulent baisser les pensions pour financer l’accueil des migrants ____________________________________________________

Parlant de la mise à l’équilibre des régimes de retraites Jean-Paul Delevoye vient de déclarer: “Il va falloir 50 millions de population étrangère pour équilibrer la population active en 2050 en Europe !”

Décryptage. En fait, cette formulation doit être lue et comprise exactement dans l’autre sens. Ce que nous dit Delevoye, en réalité, c’est qu’il va tout simplement falloir réduire les pensions de retraite et écraser notre protection sociale pour financer l’accueil de 50 millions de migrants en Europe. C’est tout, et c’est aussi simple que cela. Il n’y a strictement rien d’autre à comprendre dans le projet du gouvernement.

Une inversion perverse. Cet habillage est une inversion fallacieuse de la réalité sous-jacente du projet mondialiste. Le projet n’est pas d’équilibrer la population au travail par rapport au nombre de retraités puisque de toute manière il n’y a pratiquement plus de travail, ni de besoin de main-d’œuvre supplémentaire en Europe. Dans ces conditions, il n’y a aucun équilibrage possible des régimes de retraite ; sauf à réduire les pensions. Et c’est tout le sens du projet du gouvernement.

Quelle logique ? Et d’ailleurs, puisqu’il suffit de faire rentrer du monde pour payer les retraites,  pourquoi faut-il commencer par baisser les pensions, puisque les nouveaux venus vont les payer ? Où est la logique ?

Plus de besoins de main-d’œuvre en Europe. Non seulement il y a déjà des millions de chômeurs en France, non seulement les jeunes ne trouvent pas de travail, non seulement les vieux sont mis au rencard à 50 ans, mais toutes les industries manufacturières ont été délocalisées. Le machinisme et les gains de productivité ont réduit les besoins de main-d’œuvre, et l’intelligence artificielle et la robotisation finissent de remplacer l’homme au travail. Par conséquent, il n’y aura jamais de travail pour ces millions de nouveaux venus. Jamais. Sous- qualifiés, incapables dans leur immense majorité de s’adapter à la complexité de nos sociétés et encore plus à la complexité du monde du travail contemporain, ces gens ne seront d’aucune utilité pour les activités de très hautes technologies qui resteront en Europe. Alors quoi ? On en fera des chauffeurs de taxi, des livreurs ? Avec la voiture autonome, ces emplois sont condamnés à très court terme. C’est un peu comme si on avait fait rentrer de millions de types pour charger le charbon dans les locomotives au moment où tout le réseau ferré était en cours d’électrification. Tout cela est de la foutaise. Dire qu’on a besoin de travailleurs est un mensonge, dire que ces gens viendront payer nos retraites est une escroquerie. On n’a besoin de personne, le bocal est déjà archiplein.

Un confusionnisme écœurant. « On est dans un moment très malsain de notre démocratie, on cherche à jeter en bouc émissaire,  hier le juif, aujourd’hui le musulman, après-demain ça sera encore un autre… Il faut qu’on arrive à combattre ce climat malsain. »

Pourquoi encore parler du Juif ? Il ne peut pas leur foutre la paix, aux Juifs, et à nous aussi par la même occasion ? À quoi il joue, Delevoye, à appuyer comme ça là où ça fait mal, à toujours retourner le couteau dans la plaie ? Qu’est-ce que ça veut dire de toujours attiser de la sorte les haines et de convoquer sans cesse un passé douloureux ? Qu’est-ce qu’il croit ? Qu’on va encore supporter ça longtemps ? Il pense sans doute que le truc marche encore ? Il pense sérieusement que les gens n’en n’ont pas assez de se faire pointer du doigt de la sorte ?

Les responsables, ce sont eux. S’il y a un climat malsain dans le pays, c’est bien parce que les immigrationnistes remplacistes y ont fait rentrer des millions de gens sans consulter le peuple vernaculaire de France, qu’ils lui ont imposé une submersion migratoire dont il ne voulait pas et qu’ils lui imposent maintenant de se taire et de s’écraser. S’il y a un climat malsain dans le pays, c’est bien parce que la population vernaculaire est sommée de s’écarter pour faire place aux nouveaux venus et qu’elle est brutalement réprimée si jamais elle ose émettre le moindre cri de douleur. S’il y a un climat malsain dans le pays, c’est bien parce qu’on exige de la population vernaculaire qu’elle renonce à ses droits sociaux pour financer la venue de millions de gens dont elle ne veut pas.

S’il y a bien un climat très malsain dans le pays, c’est précisément que les Delevoye et tous les autres avant lui l’ont créé. Ce sont eux les seuls responsables. Qu’ils ne viennent pas maintenant nous pointer du doigt, ni nous en faire porter la responsabilité ni nous en culpabiliser.

Attention à la très grande colère du peuple de France. Attention ! Stop !Vous, de la caste au pouvoir, vous feriez bien de freiner si vous avez encore la lucidité de comprendre que les forces que vous êtes en train d’exciter vont finir par se libérer et vous tomber dessus avec une violence qui va vous surprendre. Attention, la France est une poudrière et votre arrogance et vos provocations irresponsables ne sont plus supportées. Ne croyez pas que vous allez écraser le peuple de France longtemps comme ça. Personne dans l’Histoire n’a jamais pu le faire bien longtemps. Attention, tout ça va très mal se terminer.

Martin Moisan

Delevoye ment : ils veulent baisser les pensions pour financer l’accueil des migrants

(Source : Riposte laïque)

-==-

Les juges plus indulgents avec les racailles qu’avec Camus-Tasin !____________________________________________________

Les juges plus indulgents avec les racailles qu’avec Camus et Tasin !

Le tribunal correctionnel de Nantes prononce une peine dérisoire pour des menaces de mort aux agents du CHU de Nantes.

4 mois de prison ferme, ce qui veut dire même pas deux. On ne va pas lui détruire sa vie, tout de même. Mon sens de la justice particulièrement prononcé m’impose quelques remarques, vous vous rappellerez la « provocation à la haine ou à la violence en raison de l’ethnie, la nation, la race ou la religion, par parole, image ou moyen de communication au public par voie électronique » dont a été accusé Renaud Camus pour une seule phrase : « S’il n’y a d’alternative que la soumission ou la guerre, la guerre cent fois ». 

https://ripostelaique.com/ele-procureur-sterenn-hell-a-ose-demander-de-la-prison-contre-renaud-camus.html

Dans cet autre cas, la « justice » s’est montrée plus clémente : un violeur condamné à 14 ans de réclusion libérée en appel par la cour d’assises de la Haute-Vienne, parce qu’il était mineur au moment d’une partie des faits (une partie : car ces viols ont duré 14 ans ! De ce fait, s’il était mineur au début, il devait bien être majeur à la fin, sauf s’il a commencé à l’âge de 4 ans !), et il sera rejugé devant une cour d’assises pour mineurs. « Ma cliente est dévastée », a souligné l’avocate de la victime. Bien entendu. Violée pendant des années et apprendre ensuite que le vaurien bénéficie de la mansuétude des juges !

https://www.lavenir.net/cnt/dmf20190314_01308649/mineur-pendant-une-partie-des-faits-un-violeur-condamne-est-libere-et-sera-rejuge

Un étrangleur guinéen a frappé à quatre reprises dans le XXe arrondissement de Paris, entre-temps, arrêté puis relâché, malgré ses aveux, au prétexte qu’il pouvait justifier d’un domicile !! Alors que signalé sans domicile fixe par la police ! Ce jour-là, passage des Soupirs à Paris (XXe), une femme est agressée par un individu qui l’étrangle par-derrière, la menant au sol et « poursuivant son acte à deux mains autour de son cou », indiquent les policiers. Relâché !

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/07/30/01016-20140730ARTFIG00126-un-violeur-relache-par-la-justice-recidive-a-paris.php

Quant aux deux jeunes Toulousains partis combattre en Syrie dans les rangs djihadistes, ils ont été condamnés en appel jeudi soir à Paris à des peines inférieures à celles prononcées en première instance. Ils apparaissaient sur des photos en tenue de combat, kalachnikov en main et, pour l’un d’eux, brandissant une tête coupée. Comment peut-on « réduire » la peine de tels monstres ?

https://www.ouest-france.fr/societe/justice/djihadisme-peines-reduites-en-appel-pour-deux-toulousains-partis-combattre-en-syrie-6641562

Revenons aux faits plus récents : un musulman habitant d’Orléans (il peut bien habiter Maubeuge ou Arnac-la-Poste, cela reste un musulman !) obtient une condamnation ridicule pour avoir menacé de mort des agents du CHU de Nantes. La chance pour la France qui en octobre, avait menacé de revenir avec une Kalachnikov au CHU de Nantes pour « faire mieux que Mohammed Merah et le Bataclan« , a été condamné en comparution immédiate à quatre mois (comprenez deux pour bonne conduite) de prison ferme et maintenu en détention. Le tribunal a bien voulu le reconnaitre coupable pour « menaces de mort aggravées » mais l’a relaxé pour « apologie publique d’un acte de terrorisme », (ce qui « normalement », je précise, lui faisait encourir vingt ans d’emprisonnement compte-tenu de son état de récidiviste !)

Le clampin, âgé de 36 ans, avait en effet déjà trente-deux condamnations au casier judiciaire. L’avant-dernière, en octobre 2018, était précisément pour « apologie ». Il avait alors écopé de trois mois de prison ferme. Le 19 octobre, il était venu à Nantes pour trouver et « assassiner » son ex-beau-frère, a-t-il expliqué à l’audience : il reprochait à ce « Gitan » d’avoir séquestré et violenté sa sœur. Et chez les muzz, on ne plaisante pas avec les sœurs.

Ne l’ayant pas trouvé, il s’était résigné à rentrer à Orléans (excusez mon prosaïsme, mais c’est qui qui paie tous ces transports ?) et n’avait pas pu prendre son train « à cause de la grève ». Il avait donc erré (glandé, traînaillé, baloché, rôdaillé) avec « un jeune en galère qui sortait de prison » jusqu’au CHU de Nantes, pour se faire soigner à l’œil une blessure au bras et au genou, puis ensuite pour s’alimenter aux frais des français de race blanche qui, je le rappelle, sont forcés de financer les errances du glandeur, et pour passer la nuit au chaud, alors que tant de SDF pioncent sur le trottoir.

Mais le ton s’était durci au petit matin, les vigiles l’avaient empêché de fumer dans le hall et lui avaient demandé de partir. « Toi je vais te couper la tête pour jouer au ballon », avait-il menacé. Moi, je suis un terroriste. » Menaces réitérées au commissariat central lors de sa garde à vue. « Dès que je sors, je vais direct à l’hôpital, on va tous vous tuer, mécréants que vous êtes, bande de fils de putes », avait-il déclaré, promettant au passage de mourir en « martyr de Dieu ».

« Je suis musulman, mais je passe mon temps à boire de la Heineken, à fumer du shit et à forniquer avec les filles », a-t-il aussi assuré. « Les médecins, ils sont gentils, délicats et ils sauvent des vies. Pourquoi voulez-vous que je les agresse ? ». « Moi la France je l’aime, c’est elle qui m’a nourri avec les Restos du cœur, le RSA et la MDPH [Maison départementale des personnes handicapées].

Ce rebut de la société, qui a déjà fait l’objet de plusieurs hospitalisations d’office à la demande des services de l’Etat à Orléans, Tours et Montbert – avait par ailleurs refusé de se plier à l’expertise psychiatrique ordonnée par le tribunal correctionnel lors d’un premier renvoi de l’affaire. Atteint de « troubles du spectre schizophrénique », il demeure « curable » selon le dernier médecin qui l’a vu, il y a deux ans et demi de cela. Le procureur de la République avait réclamé douze mois de prison ferme, la révocation de neuf autres et un maintien en détention à l’issue de l’audience.

Son avocate a obtenu sa relaxe pour « apologie publique d’un acte de terrorisme » dans la mesure où une telle apologie consisterait à « essayer d’attirer des gens à sa cause », selon elle. « Or, en l’occurrence, on était face à des agents du CHU de Nantes, je ne suis pas sûre que ce fût pour les convertir », avait-elle plaidé. Elle avait également excusé son client, car les « menaces » proférées étaient en fait destinées au fameux ex-beau-frère qu’il comptait « assassiner » et qui était passé au CHU de Nantes juste au même moment ! Erreur sur la personne ? Le doute doit toujours profiter à l’inculpé.

Plus récemment, Christine Tasin, directrice de publication de Résistance Républicaine qui en 2017, avait réagi (sans kalach, sans viol, sans la moindre violence, juste équipée d’un bon paquet de discernement) à l’attentat d‘une mosquée à Londres. “Les politiques et les médias auraient-ils peur de dire qu’un homme bien sous tous rapports, bon père de famille, citoyen paisible et équilibré, serait passé à l’acte pour dire son ras-le-bol de l’islam et de l’occupation musulmane ? “. Pour elle “Cela ne ressemble pas à une attaque de djihadiste mais à celle d’un Résistant au terrorisme (ou à l’islamisation) “ “Alors oui, il se pourrait bien que le 18 juin 2017 soit le début de la Reconquista. Ils l’auront voulue. Pas nous. Mais elle aura lieu, inévitablement”.

Je confirme : ils l’auront voulue. Avec les milliers de morts qu’ils ont laissés. Les centaines de jeunes femmes dont ils ont brisé l’existence, d’enfants privés de leurs parents. Nous aimerions qu’ils se taillent. Qu’ils dégagent en direction du Désert de Moçâmedes, par exemple, si nos règles ancestrales ne leur conviennent pas. Que n’a-t-elle affirmé que ce que la plupart d’entre nous pense, la France se serait-elle transformée en dictature ? Une justice à deux sens ? Adieu la liberté d’expression si lourdement acquise ? Les crapules ont-ils l’intention de transformer nos belles villes en cités délabrées, pouilleuses, un peu comme Casablanca, en tête de peloton des villes les plus dangereuses, comme Fès, avec un taux de criminalité qui va crescendo, ou alors Tanger, où les magistrats ne vont pas par quatre chemins ?

Chez nous, c’est la clémence continuelle pour les violeurs et les étrangleurs, la sévérité excessive pour les français de souche qui ouvrent la bouche ? Pour les plus courageux qui osent s’exprimer ? Qui encaissent pour tous les autres ?

Messieurs les juges, j’espère que le jour viendra où vous regretterez vos odieuses condamnations.

Anne Schubert

Les juges plus indulgents avec les racailles qu’avec Camus-Tasin !

(Source : Riposte laïque)

https://resistancerepublicaine.com/wp-content/uploads/2019/12/image009.jpg        The Fourth Leuven ____________________________________________________

Dhimmitude. Louvain : pour accueillir des musulmans, le sultan d’Oman et sa suite, l’hôtel « The Fourth » met dehors ses autres hôtes

La santé du sultan d’Oman apprécie beaucoup celle des Flandres…

.

L’hôtel The Fourth à Louvain – flamboyante cité flamande à 25 km à l’est de Bruxelles – est situé sur sa magnifique Grand-Place gothique. Il ferme ses portes jusqu’à fin janvier 2020. Le motif ? Le sultan Qabus ibn Saïd y résidera deux mois pour un traitement de longue durée au Gasthuisberg UZ Leuven, l’un des meilleurs centres hospitaliers au monde.

Le hic, c’est que toutes les chambres étaient déjà réservées de longue date. En effet, Flamands et Européens aiment franchir le solstice d’hiver en ce lieu féérique. Mais les clients devront faire une croix sur leur projet : priorité à la santé du sultan et à sa suite en promenade de santé. Bon nombre de « personnalités » du Moyen-Orient viennent d’ailleurs se faire soigner au Gasthuisberg.

 .

On peut évidemment comprendre qu’un tel hôte soit une référence premium pour les tenanciers de ce bijou. Ce sultan logera dans la capitale belge de la bière (sic). Le protocole international est ce qu’il est mais l’intendance omanaise ne pouvait ignorer les règles de savoir-vivre vis-à-vis des titulaires des réservations.

 .

Lot de consolation : les malheureux « réservistes » seront aiguillés vers d’autres hôtels « similaires » et « à proximité du The Fourth ». Mince alors, j’en connais tout de même qui ont pété un câble en néerlandais ! Je connais quelques jurons flamands comme « dikkenek » ou « labbekak », c’est pas triste…

 .

Qui est Qabus ibn Saïd ?

Âgé de 79 ans, monarque et Premier ministre d’Oman, petite monarchie absolue et absolument pétrolière de 4 millions d’âmes.

France-Soir à son sujet : Qabus ibn Saïd ne fait rien comme ses homologues des pays du Golfe. Divorcé, sans enfants, presque ouvertement gay, il laisse à son peuple la liberté de culte et ne réprime que très peu l’adultère et l’homosexualité, bien que ceux-ci soient encore considérés officiellement comme des délits.

Oman vit sous l’ibadisme, un courant ultra-minoritaire de l’islam. Les Ibadites sont les descendants du kharijisme, un mouvement dissident n’ayant rejoint ni le sunnisme ni le chiisme après la mort du « Prof » en 632. L’ibadisme est présenté comme pacifique, aimable et tolérant, un constat validé au bénéfice du doute.

À savoir tout de même : la totalité de la communauté juive a quitté le pays avant 1960, sait-on jamais…

La nuit et le jour

Nuit : repos intensif avec vue sur la Grand-Place de Louvain

Jour : soins intensifs au Gasthuisberg, campus universitaire de Louvain

Visiblement les soins intensifs du Détroit d’Or•Muzz sont moins attractifs

Médecine : la nuit Allah et le jour À la flamande

Le jour, c’est la médecine flamande. La nuit, l’obscurantisme thérapeutique propre à l’héritage des conquêtes mahométanes. Et l’on pourrait multiplier à l’infini les exemples de l’hégémonie scientifique européenne, une raison supplémentaire des combats identitaires. Sait-on seulement combien l’exploitation gazière qatarie doit à la technicité française ? Et la belle Alger, d’où sont donc issus ses magnifiques édifices ?

Je ne sais ce que pensent les lecteurs RL & RR de tout cela mais il est tout de même étonnant qu’un sultan richissime prônant un islam ibadite « tolérant » perturbe de la sorte les projets festifs de fin d’année de simples citoyens européens alors que le centre hospitalier UZ Leuven est un 5 étoiles en soi(e) ! De plus, que peut-on encore espérer à près de 80 ans si ce n’est la voie royale avec suite vers le Paradis ? Classé sans suite.   

Les Gilets Jaunes éborgnés ne peuvent que rêver de tant de bienveillance hospitalière.

Richard Mil

Louvain en feu, 1914 • Deutsche Marsch annuelle

Louvain en fête, 2014 • Marktrock annuel

Louvain : pour accueillir le sultan d’Oman et sa suite, l’hôtel The Fourth met dehors ses autres hôtes

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

https://resistancerepublicaine.com/wp-content/uploads/2019/12/fete-biere-munich.jpg____________________________________________________

Pétition stupide, certes, mais le site Hoax.net l’est encore plus !

Hoax.net : l’hôpital qui se moque de la charité !

.

Je suppose que c’est le cas pour beaucoup d’entre vous : ma boîte mail reçoit épisodiquement son lot de petites histoires un tantinet incorrectes politiquement.

Très souvent, c’est sans grand intérêt, et comme moi, je suppose que vous vous empressez de les forclore d’un clic éradicateur. Cependant, il advient qu’on tombe sur une pépite, un truc rigolo ou énorme.

Ce fut le cas aujourd’hui ; lisez plutôt ce que m’a fait suivre une de mes amies :

Pétition reçue de la part d’un musulman par la Ville de Munich

« Au Conseil municipal de Munich,

Je vous écris pour attirer votre attention sur un phénomène que de nombreux musulmans, dont moi-même, considérons comme injuste et qui nécessite votre attention. Je souhaite vous signaler que l’Oktoberfest est une manifestation intolérante et anti-islamique. Nous avons essayé d’ignorer l’événement, mais l’Oktoberfest est l’occasion de trop d’actes contraires aux principes de l’islam, tels que la consommation d’alcool, la nudité en public, etc. Nous comprenons que l’Oktoberfest est une tradition allemande annuelle mais en tant que musulmans, nous ne pouvons pas tolérer un tel événement anti-islamique car il est insultant pour nous et pour tous les musulmans de par le monde. Nous réclamons la suspension immédiate de la prochaine Fête de la bière. Nous pensons également que l’Oktoberfest pourrait être une insulte à tous les réfugiés musulmans venus de Syrie, d’Afghanistan et d’Irak. L’abolition de l’Oktoberfest aidera les réfugiés à ne pas oublier leur héritage islamique. Nous vous remercions de l’attention que vous aurez bien voulu nous prêter. »

Évidemment, ça fait brouillon.

.

Un tel comportement tellement éloigné de la taqîya peut inciter même les Allemands les plus islamo-compatibles à se révolter. Là, les musulmans s’attaquent directement à l’ADN tudesque…

.

J’ai été fouiller sur le Net pour savoir si ce n’était pas un bobard tellement c’était énorme.

En effet, si le Net est un outil fabuleux pour contourner la bouillie servie par les médias officiels, il y circule le meilleur et le pire.

Et là, je suis littéralement tombé sur le c…. Voyez plutôt.

Le site HOAX-NET, grand pourfendeur de fake-news n’hésite pas à qualifier cette pétition de bobard… sans avancer la moindre preuve. Au contraire, son argumentaire alambiqué et artificieux vient confirmer sans ambages la réalité de cette pétition monstrueuse.

Ce monument de désinformation mérite le détour, je cite :

« Les intentions de l’auteur étaient ambiguës (moi, je ne trouve pas, c’est au contraire limpide !), mais même si la pétition avait été écrite sérieusement, elle ne représenterait que l’opinion d’une personne et non pas celle de tous les réfugiés musulmans » (Affirmation purement gratuite : où est la prétendue objectivité du chasseur de fake news ? De plus, si toute pétition ne représentait que l’avis unique de son auteur, à quoi serviraient donc les signataires ?)

« Si cette pétition est bien réelle, en ce sens qu’elle a bel et bien été publiée sur Change.org par quelqu’un (Ah ! Tout de même !), elle n’a pas été écrite par des réfugiés musulmans en Allemagne (…) L’auteur de la pétition, Morad Almuradi, a déclaré résider aux Pays-Bas ».

.

Évidemment, si l’auteur de la pétition réside aux Pays-Bas, la pétition est nulle et non avenue.

Les quelques centaines de signataires n’existent pas non plus, ou pire, tenez-vous bien : ils seraient d’extrême-droite ! Ben voyons.

Accrochez carrément vos ceintures car la démonstration devient acrobatique :

« Il semblerait que la pétition appelant à interdire la pétition soit un fake. » (Notez le conditionnel de cette affirmation : il vaut son pesant de rahat-lokoum !).

« La pétition est elle-même tellement exagérée que la majorité des personnes ayant commenté ne l’ont pas prise au sérieux » (Évidemment, il y a eu fort heureusement quelques personnes sensées comme vous et moi qui ont commenté, mais l’immense majorité des signataires qui n’a pas posté de message ?). De plus         « … la majorité des signataires semblent provenir de personnes qui ont signé pour ajouter des commentaires haineux (Pourquoi ce « semblent provenir » plutôt que « proviennent » ? C’est donc pas sûr ?)

À noter aussi le choix du pluriel qui laisse penser que ce sont DES signataires justement pas LA majorité qui a signé… Ah ! Qu’il est délicieux de voir combien les subtilités de la langue française trahissent le mensonge du rédacteur.

 .

Pour clore le débat, Change.org a assuré que « la personne qui a ouvert la pétition l’avait clôturée d’elle-même (…) six jours plus tard ».

.

Evidemment ! Ses frères jihadistes ont dû rappeler à Morad qu’il déconnait un peu : c’est encore trop tôt pour avancer à visage découvert.

Je vous livre enfin la fabuleuse conclusion :

« Un activiste musulman inconnu au bataillon qui publie une pétition bidon le 11 septembre signée et propagée par la fachosphère par des militants d’extrême droite, sans aucun relais par aucun musulman ni « groupe musulman », qu’est-ce que c’est à votre avis ? »

.

Donc, si j’ai bien compris, le bobard est dévoilé en trois points magistralement exposés :

-L’auteur de la pétition n’existe pas, (mais il habite en Hollande)

-Il n’y a pas eu de pétition (mais elle est « exagérée » et elle a été retirée)

-Ceux qui l’ont signée l’ont fait justement … parce qu’ils n’étaient pas d’accord avec ! (« …En fait ils ne l’on pas prise au sérieux » ou ce sont des « fachos »). Ah voilà un concept absolument génial : je vais désormais m’empresser de signer toutes les pétitions avec lesquelles je ne serai pas d’accord pour bien montrer ma désapprobation.

 

Voilà ! Qu’un site chargé de débusquer des fake news en propage lui-même, ça force l’admiration !

.

Toutes mes félicitations à Hoax-net qui a bien mérité sa petite enveloppe du Qatar ou de Ben Salmane. Une telle performance dans la désinformation doit être récompensée comme il se doit.

Imaginons un seul instant que je mette en ligne une pétition adressée à Osama al-Bar, maire de la Mecque :

Au conseil Municipal de la Mecque.

Je vous écris pour attirer votre attention sur un phénomène que de nombreux non-musulmans, dont moi-même, considérons comme injuste et qui nécessite votre attention.

Je souhaite vous signaler que le Hajj est une manifestation intolérante.

Nous avons essayé d’ignorer l’événement, mais le Hajj donne lieu à trop d’actes contraires à nos principes et participe au prosélytisme d’une religion qui n’en a que le nom mais est en fait une secte constituée jadis par un gourou sanguinaire, pillard, illettré et pédophile.

Nous comprenons que ce pèlerinage est une tradition musulmane annuelle mais en tant que non-musulmans, nous ne pouvons pas tolérer un tel événement car il est insultant pour les non-musulmans de par le monde.

Nous ne pouvons pas tolérer un tel événement car il est une insulte à nos valeurs.

Nous réclamons la destruction immédiate de la Pierre Noire et de la Ka’aba.

Nous vous remercions de l’attention que vous aurez bien voulu nous prêter. »

Raoul Girodet.

.

Imaginons !

Questions :

-Combien de microsecondes faudrait-il pour que le site change.org éradique ma pétition ?

-Si d’aventure elle était publiée, en combien de temps serai-je mis en examen par la justice française pour incitation à la haine ?

-Pourrai-je dire que ce n’est pas grave puisque je ne réside pas en Arabie saoudite ? Me défendre en assurant que « c’est tellement exagéré que ça ne peut pas être pris au sérieux ? ». Invoquer la prescription en expliquant que j’ai retiré la pétition six jours plus tard ?

-net écrirait-il avec un même aplomb que c’est un fake provocateur rédigé par des musulmans ? Que mes intentions sont ambiguës ? Que les signataires seraient en fait des djihadistes qui signent justement parce qu’ils ne sont pas d’accord avec ?

Et combien de temps me faudrait-il pour subir le sort de Jamal Khashoggi ?

Raoul Girodet

Munich : pétition de musulmans contre la fête de la bière « intolérante et anti-islamique »

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s