Roland Dubois, enfin un général qui ose nommer l’ennemi : l’islam

https://ripostelaique.com/wp-content/uploads/2019/12/RolandDubois.jpg____________________________________________________

Volontaire pour la France en Île-de-France, le général Dubois vient de signer une courageuse tribune dans les VPF du général Antoine Martinez. Rares sont les officiers généraux en deuxième section qui sont de sa trempe, et ils incarnent l’honneur du haut commandement. Respect.

Retour sur deux déclarations d’une implacable réalité alors que hier, 7 décembre, un militaire français de la force Barkhane a été grièvement blessé par l’explosion d’un engin explosif improvisé [IED]. L’Opex 360 précise : « Le secteur où a eu lieu l’attaque est connu pour être la zone d’opération de l’État islamique au Grand Sahara [EIGS]. » http://www.opex360.com/2019/12/07/barkhane-un-militaire-francais-gravement-blesse-au-mali/

Il faut rapatrier nos soldats à la maison, « Il faut ramener nos soldats chez nous. Nous pourrions en avoir besoin prochainement. »

« La mort récente au combat de treize des nôtres au Sahel, s’ajoutant à d’autres, et avant les suivants, pose une question majeure. Leur sacrifice a-t-il un sens dans l’intérêt de la nation française ? Je ne le pense pas… Les risques seraient acceptables s’il pouvait être espéré que leur action là-bas annihile, ou au moins réduit, le danger chez nous. Ce n’est pas le cas…

Les zones infectées par les djihadistes s’étalent. La population, travaillée par la propagande islamique et sans doute désabusée devant l’incurie de ses dirigeants officiels, nous est de plus en plus hostile et nous voit comme une armée d’occupation… Nos alliés locaux ne valent rien. L’Europe n’est pas là, sauf pour un soutien parcimonieux dans les domaines logistique et de formation d’unités indigènes dont la médiocrité semble sans remède…

Et la ministre des Armées (Florence Parly ndlr) ne trouve à dire qu’une chose : le combat sera long. Pas de quoi soutenir le moral ! 

Quels sont les buts de guerre ? Pas un mot. La lutte contre le terrorisme n’est pas un but. Le terrorisme n’est qu’un moyen. Il faut désigner l’ennemi. Mais on ne le fera pas car ce serait reconnaître que l’ennemi c’est in fine l’islam, dont on continue pourtant à accueillir chez nous, légaux ou non, les adeptes par foules de 3 à 400 000 par an. On envoie une armée squelettique là-bas pendant que l’invasion consentie continue chez nous. L’ennemi est dans la place mais on regarde au loin. Et pendant que nos gens se font tuer au Mali, on héberge chez nous, entre autres, 70 à 80 000 Maliens, au seul mérite d’avoir fui un pays en guerre. Autrement dit, on donne asile à des déserteurs et on envoie les nôtres se battre à leur place… »

Général (2S) Roland DUBOIS – VPF Ile de France, source et article complet : https://volontaires-france.fr/il-faut-ramener-nos-soldats-a-la-maison/

Soldats français en Afrique : retournez chez vous, on ne veut plus de vous!

https://youtu.be/Vy-22W4jfH8

lien de secours https://youtu.be/Vy-22W4jfH8

Jeunes Maliens qui vivez en France, engagez-vous au Mali !

C’est une contribution signée Patrick Verro pour le site VPF : « La définition officielle de la stratégie sahélienne de la France : viser à ce que les États partenaires acquièrent la capacité d’assurer leur sécurité de façon autonome en reposant sur une approche globale (politique, sécuritaire et de développement) dont le volet militaire est porté par l’opération Barkhane, conduite par les armées françaises…

Jamais le mot islamiste n’est prononcé ! …

Les statistiques ethniques sont très mal tenues, mais en recoupant des informations on peut estimer qu’il y aurait environ 100 000 ressortissants, la communauté malienne de France (l’une des plus importantes diasporas d’Afrique noire de l’Hexagone), dont probablement 50 % de + de 18 ans et de moins de 35 ans, soit donc 50 000 ! Il serait normal que ces jeunes hommes, qui constituent une réserve importante, contribuent à la défense de leur pays. Pourquoi ne pas en incorporer un certain % (à titre de volontariat ou par obligation) à la force Barkhane pour un service militaire de 6 mois à 1 an ? Il en serait de même pour les supplétifs envisageables pour les autres pays africains concernés. Car n’ont-ils pas tous une vocation naturelle à aller défendre leurs familles, sur place ?…

Par ailleurs il faut souligner le manque de soutien européen à l’intervention française en Afrique, ce qui veut dire qu’il faudrait peut-être commencer par ressortir de l’Otan, afin de ne plus se retrouver aux côtés d’alliés douteux, comme la Turquie, pour ne citer que ce pays, pour constituer une alliance militaire de défense avec les pays les plus concernés par le terrorisme djihadiste comme la Belgique, l’Angleterre, la France et l’Espagne (BAFE)… 

Car enfin, nous ne voulons plus assister à cette litanie de discours égrenés sur les cercueils de soldats français (équipés parfois de matériel vieillissants et défectueux, traités sur le terrain de néo-colonialistes) morts, bien esseulés, pour la défense de valeurs européennes ; et il serait aussi urgent que la France n’accueille plus désormais que des gens dont la vocation serait, de toute façon, de repartir… pour reconstruire leur pays. » Patrick VERRO, source et intégralité de l’article : https://volontaires-france.fr/jeunes-maliens-engagez-vous/

Et si Bernard Lugan allait au bout de son analyse, il dirait que l’armée française doit plier bagage de l’Afrique 

Partant du constat que le Sahel n’existe pas pour l’économie française, que le peu d’uranium produit au Niger ne nous est pas indispensable, et que : « pour ce qui est de l’or du Burkina Faso et du Mali, la réalité est qu’il est très majoritairement extrait par des sociétés canadiennes, australiennes et turques. », on se demande donc bien encore pourquoi le chef des armées Macron continue de sacrifier nos soldats en Afrique…

Bernard Lugan poursuit : « pariant sur notre lassitude, les islamistes attaquent les cadres civils et les armées locales, leur objectif étant de déstructurer administrativement des régions entières dans l’attente de notre départ éventuel, ce qui leur permettrait de créer autant de califats. Notre présence qui ne peut naturellement empêcher les actions des terroristes, interdit donc à ces derniers de prendre le contrôle effectif de vastes zones. » Et alors, si des califats s’étendent en Afrique, c’est tout bonnement que les Africains ne se seront guère bougés pour les éviter ! En quoi est-ce le problème de la France, habituée à fourrer toujours son nez partout pour se le faire claquer régulièrement ?

Et le spécialiste embourbé de L’Afrique Réelle de conclure interrogativement : « Par-delà les prestations médiatiques des « experts », une chose est donc claire : la paix au nord dépend des Touareg, la paix au sud dépend des Peul. Tout le reste découle de cette réalité. Dans ces conditions, comment contraindre les gouvernements  concernés à prendre en compte cette double donnée qui est la seule voie pouvant conduire à la paix ? » Bernard LUGAN, sources et intégralité de cette information : https://www.asafrance.fr/item/sahel-une-remarquable-analyse-de-bernard-lugan.html et https://bernardlugan.blogspot.com

Pourtant tout ne va pas si mal en Afrique, la preuve

« La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé ce jeudi la plus importante augmentation de son capital, qui va passer de 93 à 208 milliards de dollars… Cette augmentation de capital va nous donner « beaucoup de ressources pour aller plus loin dans le développement de notre continent »… Fondée en 1964, la BAD est la première institution de financement du développement en Afrique, et l’une des cinq principales banques multilatérales de développement au monde.

Ses priorités sont la lutte contre la pauvreté, l’amélioration des conditions de vie des populations africaines et la mobilisation de ressources pour le progrès économique et social de ses pays membres africains. » source : https://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/afrique-augmentation-geante-du-capital-de-la-banque-africaine-de-developpement_2105436.html#xtor=AL-447

C’est pour l’armée française que les choses tournent encore au vinaigre

Une augmentation de 40 % de nos soldats médicalement réformés, l’armée de Terre qui manque dangereusement de sous-officiers qualifiés, le pseudo-service militaire douillet qui est un fiasco et une gabegie pécuniaire, dans un contexte où la presse essaie de nous faire croire que 79 % des Français souhaitent créer un contingent européen pour soutenir l’action française en Afrique.

Ajoutons que nos soldats sont équipés parfois-souvent de matériel vieillissant et défectueux et que l’arrivée en dotation des matériels Scorpion n’est pas pour demain, entre autre pour des raisons de formation d’utilisation et de maintenance.

Nous aurons l’occasion de revenir plus en détail sur ce qui devrait permettre à l’armée de Terre un combat collaboratif infovalorisé pour comprendre, décider et agir plus vite que l’ennemi. Sous-entendu un ennemi, certes en babouches et en 4 X 4 de série, mais, chez lui, et tout à fait apte à déjouer la suffisance des technocrates.

Voilà donc tout un programme en attendant l’arrivée d’autres cercueils français en provenance du Mali.

Lire aussi : https://ripostelaique.com/cest-la-france-qui-a-besoin-de-ses-soldats-pas-le-mali.html

Jacques Chassaing

Roland Dubois, enfin un général qui ose nommer l’ennemi : l’islam

(Source : Riposte laïque)

Une réponse à “Roland Dubois, enfin un général qui ose nommer l’ennemi : l’islam

  1. Le vrai ennemi de l’humanité est l’impérialisme occidental judéo-chrétien qui laisse des millions de morts et des pays dévastés derrière lui. Ce général ferait mieux de balayer devant sa porte. L’Islam n’a rien à voir dans les problèmes de la France. C’est l’appétit insatiable colonialiste de cette dernière qui est en cause.
    Les pays africains colonisés par la France ne se sont jamais démis complètement de la colonisation.Leurs indépendances respectives après de longues luttes meurtrières ne sont pas encore complètement achevées. Il suffit de jeter un regard sur les relations entre ces pays et la France pour s’en convaincre, surtout au MALI ET AU NIGER(AREVA/URANIUM) ET EN LIBYE (PÉTROLE)

    Pourquoi le colonialisme de l’Afrique par la France continue ?

    Réponse:
    « Sans l’Afrique, la France descendra au rang de puissance du tiers [monde] » — Jacques Chirac, 2008.
    Source :
    https://reseauinternational.net/pourquoi-la-france-ne-peut-elle-pas-laisser-lafrique-tranquille/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s