Quelques rappels historiques aux Turcs, qui osent évoquer nos massacres passés…

Turkey's President Recep Tayyip Erdogan, right, meets with Mustafa Sentop, the newly elected Parliament Speaker, prior to their meeting at the Presidential Palace in Ankara, Turkey, Wednesday, Feb. 27, 2019.___________________________________________________

Mustafa Senton, le président du parlement turc, jugeant le « séparatisme islamiste » imaginaire, a visiblement la prétention de donner à la France une leçon sur les droits de l’homme. Voilà qui ne manque pas de sel !

Pour cet humaniste autoproclamé, Macron affiche « son islamophobie primitive » et  « La France devrait faire face à son passé raciste et plein de massacres ». Il faut oser !

http://www.fdesouche.com/1339303-la-turquie-denonce-l-islamophobie-primitive-de-macron-et-conseille-a-la-france-de-faire-face-a-son-passe-raciste-et-plein-de-massacres

Il est clair que l’arrogance de ce parlementaire turc mérite un sérieux recadrage et une petite leçon d’histoire.

Car en matière de massacres et de barbarie, il est difficile de faire pire que l’Empire ottoman, qui aligne les génocides comme on égrène un chapelet.

1894-1896 : massacres hamidiens, du nom du « Sultan rouge Abdulhamid II, qui firent 300 000 morts parmi les Arméniens et autres chrétiens.

1909 : massacres de Cilicie, avec d’innombrables pogroms qui firent 30 000 victimes.

1915-1916 : génocide assyrien, qui fit 750 000 morts.

1915-1916 : génocide arménien, qui fit 1,2 million de victimes, soit les 2/3 de cette minorité.

1916-1923 : massacre des Grecs pontiques, qui fit 350 000 morts.

2018-2019 : massacre des Kurdes, accusés de terrorisme.

https://www.lepoint.fr/monde/ce-que-fait-erdogan-aux-kurdes-c-est-du-nettoyage-ethnique-11-10-2019-2340698_24.php

https://www.lefigaro.fr/vox/monde/2018/03/13/31002-20180313ARTFIG00158-bataille-d-afrin-silence-on-ne-massacre-que-des-kurdes.php

Beau bilan ! Déportations, famines, viols, mutilations et massacres de grande ampleur, tel fut le sort des minorités soumises à la domination turque il y a un siècle.

« Pour les peuples chrétiens, l’histoire de la domination turque a été un long et douloureux martyre. Depuis le Moyen Âge, aucune tyrannie ne fut aussi sanglante que celle des Turcs. Cette histoire est une longue série de massacres, de conversions forcées à l’islamisme et de toute espèce de terreur. »

https://www.imprescriptible.fr/aram/extermination-chretiens

« Ces martyrs laissaient ces mots à l’humanité qui leur survivait : « On nous écorche, on nous crève les yeux, on nous arrache la langue avec des tenailles, on nous tue en enfonçant des barres de fer rougies dans notre corps. Vous qui vivez, hommes ou femmes, vengez-nous ! »

https://www.imprescriptible.fr/aram/atrocites-turques

Un capitaine turc, indigné contre son propre pays, évoquera « des milliers de petits enfants écrasés contre les murs et les pierres, des jeunes filles que l’on étrangle après les avoir violées, des hommes et des femmes dont le nombre atteint des centaines de milliers massacrés au fil de l’épée et qui, sous les coups de la hache, remplissent les fosses et les puits».

La France n’a donc aucune leçon de morale à recevoir d’un pays qui s’est vautré  dans les atrocités comme aucun autre. Une barbarie contre les chrétiens d’Orient parfaitement planifiée par le pouvoir central de Constantinople.

En 2007, l’Association internationale des spécialistes des génocides  (International Association of Genocide Scholars) est parvenue à un consensus selon lequel « la campagne ottomane contre les minorités chrétiennes de l’Empire ottoman, entre 1914 et 1923, constituait un génocide contre les Arméniens, les Assyriens et les Grecs pontiques d’Anatolie ».

Une trentaine de pays, dont les États-Unis et la France, ont reconnu le génocide arménien, un crime qu’Ankara refuse toujours de reconnaître.

Ajoutons que la Turquie occupe illégalement la partie nord de Chypre, envahie en 1974.

Et c’est ce pays qui aspire à intégrer l’Union européenne, alors qu’il ne respecte aucune de nos valeurs !  Avec 80 millions de Turcs en Europe, ce serait le loup dans la bergerie. Erdogan a suffisamment critiqué le « club chrétien », sans qu’on lui ouvre  les portes d’un continent qu’il méprise.

Jacques Guillemain

Quelques rappels historiques aux Turcs, qui osent évoquer nos massacres pas

(Source : Riposte laïque)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s