La télé publique française fête le ramadan : honte aux traîtres islamo-collabos !!!

La télé publique française fête le ramadan : honte aux collabos !    Tous les jours, nous avons la preuve que la plupart des musulmans ne sont que des français de papier – et encore, pour ceux qui en ont – ils haïssent la France et les Français et nous le font savoir, que ce soit par l’entremise de leurs rappeurs ou autres barbares qui pullulent dans les rues de nos villes et maintenant dans nos villages ! ALORS POURQUOI REPRENDRE LES FÊTES DE NOS ENNEMIS POUR L’IMPOSER A LA POPULATION FRANCAISE ? PAR LEUR ATTITUDE ISLAMO-COLLABO-RATIONNISTE , LA PLUPART DES PATRONS DES CHAÎNES DE TELEVISION FRANCAISE NE SONT NI PLUS NI MOINS QUE DES LÂCHES ET DES TRAÎTRES A LEUR PATRIE.

Mais heureusement, il reste encore de vrais Français, qui, eux, ne se couchent pas de vile manière, à la fois devant les barbares et devant une imbécile équipe de bras cassés qui se fait fort de ruiner le pays, de laisser assassiner son peuple, de faire achever nos aînés atteints du corona, et qui lèchent lamentablement les babouches des envahisseurs qui baignent dans le sang de nos concitoyens ! QUE LA HONTE LES ETOUFFE !! louyehi ___________________________________________________

L’émission a été enregistrée à l’Institut du monde arabe que dirige l’ineffable déchet Jack Lang, évidemment.

Et pendant toute l’émission qui dure 1 h 30, les plans de Paris vus depuis les étages de l’Institut mettent la Ville lumière, la ville de Voltaire au service de l’Institut et de ses basses œuvres. Les plans en plongée se multiplient, montrant un Paris soumis au monde arabe qui domine, représenté par l’Institut du dhimmi Lang.

Présentation de l’émission par France 2. Vous remarquerez qu’il y a  pléthore de noms français… Ou comment la télévision française, payée par le contribuable via la redevance, les subventions et la publicité payée par le consommateur, racole les Français qui ne sauraient pas afin de leur faire accepter l’islamisation de la France. En toute impunité.

Enregistrée à l’Institut du monde arabe. L’édition 2020 de « La Nuit du ramadan » est l’occasion pour les téléspectateurs de revivre un florilège de moments forts puisés dans le patrimoine emblématique des chansons et des musiques du monde qui ont jalonné ce programme ces dernières années. D’autre part, ils peuvent découvrir les points de vue de plusieurs personnalités sur le ramadan, qui témoignent de leurs parcours, de leur engagement citoyen et de leur spiritualité, dans ce contexte sanitaire si particulier.

On retrouve notamment Salvatore Adamo en duo avec Aziz Sahmaoui, Warda accompagnée de Georges Moustaki, Natacha Atlas, Louinis Aït Menguellet, Fatoumata Diawara, Dendana, Houria Aïchi, le Collectif Métissé, Amel Wahby, Slimane, Samira Brahmia, mais aussi Carole Latifa Ameer, Caroline Casadesus, Françoise Atlan et Naziha Meftah.

Il n’est question que de com-munion, de nostalgie, avec des stars de la chanson arabe… et quelques autres, ils osent même utiliser un enregistrement de Moustaki…

La présentatrice insiste lourdement sur « le sens de partage et de solidarité » du ramadan

 (bizarrement, aucun pays conquis par les hordes musulmanes, au cours de l’histoire, n’a été séduit par cet étrange sens du partage et de la solidarité).

Elle reçoit deux invités musulmans avec des titres, histoire d’essayer de redorer le blason de l’islam bien trop connu par les racailles islamisées et autres terroristes.

Le professeur Sadek Beloucif, chef de service du service réanimation-anesthésie de l’hôpital Avicenne de Bobigny qui essaie de nous faire prendre des vessies pour des lanternes « l’esprit du ramadan ce n’est pas se restreindre c’est aller vers les autres, c’est être généreux. » 

Ça fait une belle jambe à tous les malheureux qui sont morts ou ont été blessés grièvement à cause des attentats faits en période de ramadan.

Quant au professeur Ahmed Djebbar professeur à l’université de Lille, chercheur sur les sciences arabes (les sciences arabes ? ça existe ? c’est nouveau, ça vient de sortir ?) il fait partie du conseil « scientifique » de la Grande mosquée de Paris… On les connaît, les « sciences de l’islam » et les « savants de l’islam ». Pas étonnant que ce Djebbar soit à Lille, le fief d’islamophile Aubry…

Naturellement la présentatrice qui parle de la médecine dans le monde islamique au Moyen Âge… Il ne faut pas perdre une occasion de manipuler et d’essayer de faire croire au Père Noël à ceux qui regardent… Évidemment ils évoquent  Avicenne, « un des arbres qui cachent la forêt » selon Ahmed Djebbar… ah ! ah ! ah! Et le Djebbar qui nous parle d’un très grand médecin… perse, comme Avicenne !

Ben oui les seuls scientifiques de valeur qu’ait jamais produit l’islam ce sont soit les esclaves et autres prisonniers enlevés et vendus comme esclaves, soit ceux qui, pour obtenir la paix et/ou conserver la paix, se convertissaient…

Et tout cela avec l’argent du contribuable… À l’ouest rien de nouveau, dans le monde idéal mondialisé et islamisé de Macron…

https://www.france.tv/france-2/la-nuit-du-ramadan/1473719-emission-du-mercredi-20-mai-2020.html

Une réponse à “La télé publique française fête le ramadan : honte aux traîtres islamo-collabos !!!

  1. JDD = Journal Du DAECH

    L’audiovisuel publique toujours autant à proximité des racaillislamiques!
    Faut dire qu’avec un tel staff… (bon nombre de personnels font les allers-retours entre cet audiovisuel publique et LCi/TF1!)

    Ani BasaRacailles
    Yani KhezzaRATcailles
    Michel IzaR(h)acailles
    SamiRatcaille El-GadiRacaille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s