Les larmes de crocodile de Mme Erdogan (vidéo)

Photo Wikipedia

Emine Erdogan, l’épouse du dictateur turc a fait le « buzz » lors d’un rassemblement de femmes en faveur de la « Palestine » et « d’Al-Quds » lorsqu’elle s’est mis à pleurer en évoquant la « souffrance des Palestiniens » et « l’indifférence du monde à leur misère »« La situation dans laquelle ils vivent brise le cœur », a-t-elle dit, n’hésitant pas à employer des clichés destinés à attiser la haine d’Israël et des Juifs : « Nous voyons des petites filles qui doivent se tenir debout et lever le poing face à des soldats armés ». Elle a également joué de ridicule en disant « qu’au lieu de voir des ballons au-dessus de leurs têtes, les enfants palestiniens voient des missiles ». Jusqu’à présent, ce sont les enfants israéliens qui voient à la fois des missiles et des ballons (incendiaires) voler au-dessus de leurs têtes.

Mais Emine Erdogan ne s’attendait sûrement pas à une volée de réactions courroucées à son « spectacle ». Si elle a reçu des compliments sur les réseaux sociaux, les réactions négatives ont été beaucoup plus nombreuses, tant en Turquie que parmi les « Palestiniens ». Chez ces derniers, beaucoup ont dénoncé un « apitoiement de façade », estimant que la cause « palestinienne » n’intéresse pas vraiment l’épouse de Recep Erdogan. « Qu’elle ne parle pas que souffrance et de misère alors qu’elle se promène avec des sacs à mains de luxe » a écrit l’un des internautes. Un argument largement repris en Turquie où les goûts de luxe de la « première dame » sont de plus en plus critiqués au fur et à mesure que la situation socio-économique se dégrade. « Qu’elle s’occupe d’abord des enfants de Turquie avant de s’inquiéter pour les enfants palestiniens », pouvait-on lire chez un internaute turc qui a obtenu de très nombreux « likes ».

Ces dernières années, les médias turcs remettent régulièrement sur le tapis le style de vie d’Amine Erdogan, par exemple avec le palais dans lequel elle vit, qui vaut 650 millions d’euros ou encore son addictions aux habits et accessoires de luxe à la mode. Ils évoquent aussi le thé quotidien qu’elle achète à raison de 2000 euros le kg et qu’elle boit dans des tasses en or pur.

Vidéo :https://www.youtube.com/embed/9rpukisHijw?feature=oembed

Photo www_slon_pics / Pixabay 

Shraga Blum octobre 17, 2021

(Source : JForum)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s