Dictature sanitaire – Kolozale Bug Informatik : tous les positifs classés non-vaccinés !

Karl Lauterbach, ministre allemand de la Santé

***

A LIRE AUSSI : Les victimes du vaccin seront-elles abandonnées à leur sort ?

Canada : les convois pour la liberté, ou la chute du premier domino de la tyrannie covidiste ?

Des millions et des milliards de tests pour rien ? Karine Lacombe met les pieds dans le plat

Omicron BA 2 : le Covid, une drogue dure ?

Passe vaccinal : « rien ne justifie ce système attentatoire aux libertés publiques »

Dans le courant du mois de novembre 2021, les médias allemands ont répercuté à l’envi des chiffres alarmistes concernant l’explosion du nombre de cas de covid chez les non « vaccinés », en prenant Hambourg pour ville de référence. C’est ainsi que dans la cité hanséatique, on est passé en quelques jours de 111,6 personnes positives non « vaccinées » pour 100 000 habitants à 160, puis à 209,2 pour culminer à 223,3 !

Détail : toutes ces données se sont révélées complètement bidonnées…

***

Ces chiffres ont été utilisés pour légitimer sur l’ensemble du pays des restrictions drastiques de liberté (dites « mesures 2G ») à l’encontre des non « vaccinés » : outre l’interdiction de fréquenter les magasins, d’aller au restaurant, dans les clubs, les salles de sport, les lieux de culture (cinémas, théâtres, musées…), ces pelés, ces galeux devaient éviter tout contact social et rester à l’écart des « vaccinés ».

Ça ne souffrait aucune discussion : la propagation de l’ « épidémie » était essentiellement due aux non « vaccinés ».

***

Lors d’une conférence de presse fin novembre, le maire de HambourgPeter Tschentscher déclarait même que 90 % de toutes les nouvelles infections à covid dans sa ville se produisaient chez des personnes non « vaccinées » et que les moyennes hebdomadaires d’infection étaient de 605 pour 100 000 habitants chez les non « vaccinés », contre seulement 22 pour 100 000 chez les « vaccinés ».

Tschentscher, en bon petit soldat Pfizer, a ainsi contribué à alimenter l’hystérie ambiante, affirmant que ces chiffres étaient valables pour toute l’Allemagne et que seul le « vaccin » sortirait l’Allemagne du « cauchemar covid ». Honte aux non « vaccinés » qui sont les seuls responsables de la propagation de l’ « épidémie » !

***

Sauf que… tous ces chiffres étaient faux, comme l’a révélé une enquête menée par les journaux Süddeutsche Zeitung  et Die Welt 

***

Pour créer l’illusion d’une « vague » de cas parmi les non « vaccinés », les services sanitaires de Hambourg ont délibérément falsifié les données : alors qu’à l’époque, ils ignoraient précisément qui était « vacciné » et qui ne l’était pas (70% des cas positifs avaient un statut « vaccinal » inconnu), ils ont automatiquement classé les cas positifs comme… non « vaccinés » !

Lorsque, début janvier, la vérité s’est enfin fait jour, à savoir que ce sont essentiellement les personnes entièrement « vaccinées » qui développent le covid  – y compris dans ses formes graves – et le transmettent, il a fallu que les « autorités » sanitaires et politiques allemandes rétropédalent dans la dignité.

Le coupable fut tout trouvé : tout ça, c’est la faute à l’informatique ! Un regrettable bug logiciel, on vous dit !

C’est ainsi que le ministre allemand de la Santé, Karl Lauterbach, affirmait le 17 janvier dernier que les chiffres semblant indiquer une « pandémie chez les non-vaccinés » n’étaient dus qu’à une « erreur logicielle », comme il l’explique longuement dans la vidéo (pour germanophones) ci-dessous : « Je peux affirmer, sans aucun doute, que le problème était dans le mode de classification adopté par le logiciel utilisé par les services sanitaires de Hambourg » y déclare le ministre allemand, toute honte bue…

Pas d’intervention intentionnelle de décideurs donc, mais un banal « dysfonctionnement informatique ». Vous allez voir qu’un jour, ils vont nous expliquer que les regrettables décès enregistrés dans les camps de concentration il y a quelques dizaines d’années n’étaient dus qu’à une « erreur logicielle »

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni

Kolozale Bug Informatik : tous les positifs classés non-vaccinés !

(Source : Riposte laïque)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s