Merci Vladimir Poutine, merci pour tout, Guillaume Faye

GuillaumeFaye1983.jpg

Merci Poutine pour la chute prochaine de la maison Yankee, par Ukraine interposée : « Delenda Yankeeland » !

« Delenda Yankeeland » : l’empire Yankee doit être détruit (cf Delenda Carthago).

Le monde unipolaire yankee est mort : merci Poutine !
https://www.guyboulianne.info/2022/05/20/sommet-de-lotsc-le-systeme-unipolaire-de-lordre-mondial-appartient-irremediablement-au-passe-mais-loccident-collectif-mene-une-lutte-acharnee-pour-maintenir-ses-positions/

« À travers les processus qui se développent en Russie ces dernières semaines, l’on voit bien toute la dimension idéologique et civilisationnelle du combat, qui se mène aujourd’hui contre l’atlantisme en Ukraine ».
https://russiepolitics.blogspot.com/2022/05/russie-le-parlement-systematise-le.html?m=1

http://guyboulianne.com/2022/05/19/en-2013-poutine-a-presente-le-traditionalisme-comme-etant-le-coeur-de-lidentite-nationale-de-la-russie-deplorant-des-menaces-telles-que-la-mondialisation-et-le-multiculturalisme/
En 2013, le Président russe Vladimir Poutine a présenté le traditionalisme comme le cœur de l’identité nationale de la Russie, déplorant des menaces telles que la mondialisation et le multiculturalisme, la volonté d’un “monde unipolaire” et l’érosion des valeurs chrétiennes — y compris une focalisation exagérée sur les droits des minorités sexuelles. Poutine a fustigé les « pays euro-atlantiques » où « toute identité traditionnelle,  y compris l’identité sexuelle, est rejetée ».

Le livre « Guerre civile raciale » de Guillaume Faye est d’autant plus d’actualité en 2022 par nos temps troublés.
https://danielconversano.com/product/guerre-civile-raciale-de-guillaume-faye/ »>https://danielconversano.com/product/guerre-civile-raciale-de-guillaume-faye/

Nous y sommes : comme « le crépuscule des dieux » de Wagner !
Nous vivons dans le tourbillon de temps anxiogènes où le vieux système s’accroche quand les fissures s’agrandissent sur le mur du « camp du Bien » vers la « chute de la Maison Yankee » (cf Maison Usher).

Je remercie chaque jour Poutine qui fait œuvre de salubrité publique au niveau mondial pour faire s’effondrer la pyramide de l’empire Yankee. Que la fausse monnaie yankee du dollar perde son pouvoir de vivre en parasite aux dépens du reste du monde. Les flibustiers corsaires prédateurs yankees vont devoir sortir de leur hubris guerrière et prédatrice.

Oui, Poutine va nous délivrer, car la guerre de libération de l’Ukraine est le début d’un processus inexorable.
Par effet domino l’Occident, cet « empire du mensonge » – Poutine dixit -, va s’écrouler dans le sillage du retour de l’Ukraine à son destin historique millénaire qui est russe.

Depuis un siècle, les Yankees ont le pouvoir mondial. Ils pensent être le nouveau peuple élu du Dieu de la Bible, dépositaire d’une « destinée manifeste ».
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Destin%C3%A9e_manifeste
https://les-yeux-du-monde.fr/actualites-analysees/amerique/23764-le-mythe-de-la-destinee-manifeste/
https://www.les-crises.fr/destinee-manifeste-exceptionnalisme-americain-14-histoire/

Le guerrier-poète Guillaume Faye sera toujours d’actualité, mais particulièrement pertinent en ce moment, en 2022.
Son livre « La guerre civile raciale » nous parle.

L’Otan est aussi triomphant en 2022 que le mur de Berlin en 1989.
Le monde ancien s’effondre, et c’est tant mieux !
Pas de solution ou transition en douceur.
La création monétaire démesurée décorrélée des richesses réelles a tué la valeur de la monnaie donc son pouvoir d’achat, d’où l’inflation actuelle. Les outils financiers modernes ont instauré un univers casino prêt à exploser. Les mondialistes génocidaires ont lancé leur narratif storytelling de C19 pour aller vers l’agenda 2030. Et maintenant que les Russes ont gagné en Ukraine, on nous sort du chapeau du magicien davosien le scénario de la « variole du singe » qui est surtout la « variole du fric » de Big Pharma avec Bill Gates et l’OMS à la manœuvre. Après les faux vaccins mais vrais poisons sont annoncées des famines provoquées. Le système de l’État profond mondialiste transhumaniste veut gérer le troupeau efficacement : contrôle généralisé par l’identification numérique qui serait notre crédit social avec nos données bancaires, médicales, judiciaires, religieuses, idéologiques, en plus de l’état civil.

C’est là que le livre de Faye nous parle dans notre vécu de 2022.

Car il va il y avoir du chaos social : les Gaulois allogènes patriotes contre les Gallo-traîtres xénophiles unis aux allochtones coucous crickets. Les patriotes désarmés contre les ennemis de l’intérieur surarmés (Gallo-traîtres xénophiles et allochtones hostiles). De plus, nos ennemis ont pris possession du pouvoir : médias, politique et corps d’État, enseignement, justice, administration, police, etc.

Ce livre de Faye est un guide pour mieux gérer cette crise imminente.
Quand on voit qui est nommé ministre de l’Éducation nationale, on comprend que le système est au bout de sa logique progressiste déconstructiviste : « au bord du gouffre, mais « En Marche » en avant » ! Le nouveau ministre de l’ÉducNat nous prouve que le Système est tellement sûr de son invincibilité qu’il se permet de telles provocations.

« Guerre civile raciale »
https://danielconversano.com/product/guerre-civile-raciale-de-guillaume-faye/ »>https://danielconversano.com/product/guerre-civile-raciale-de-guillaume-faye/

Sommaire

Introduction : Diagnostic avant le cyclone
1 La conquête de l’Europe a commencé
2 les prémices de la guerre civile
3 Le projet d’ethnocide des peuples européens
4 La délinquance quotidienne, toile de fond de l’Occupation
5 Le salafisme : moteur principal du conflit de civilisations
6 L’islamosphère et le petit monde des collabos
7 Chez les catholiques, on perd pied
8 Les juifs dans la guerre raciale
9 Déjà, les forces de l’ordre sont à bout
10 La race et le racisme, au cœur des affrontements à venir
11 Déroulement de la guerre : prédictions et possibilités
Conclusion. L’après-guerre : la démigration

Le regretté Guillaume Faye était un esprit libre aux multiples talents et horizons. Il avait des fulgurances de poète romantique et guerrier, des excès avec aussi des aspects destructeurs. Sa mémoire est encore vivace et honorée, même par les jeunes patriotes : c’est la preuve de sa modernité.
Car tant qu’on n’est pas oublié, on est encore vivant…
Ce livre est un cri de colère du père de l’archéofuturisme, au crépuscule de sa vie terrestre comme son message d’adieu.

J’avoue une tendresse particulière pour cet esprit libre qui a exploré plusieurs domaines littéraires avec cet esprit européen de curiosité, d’insolence et d’audace.
Le quotidien devait être trop morne et placide pour cet esprit avide d’intensité vécue. Il fut une incarnation du guerrier et du voyageur européen qui communiqua avec les grands espaces de l’esprit et de l’éternité du temps, au-delà de sa parenthèse terrestre.
Faye fut un héros européen à la fois solaire et tragique.
Je tiens à remercier Daniel Conversano, personnalité impliquée de la relève patriote, d’avoir édité ce livre pour transmettre le flambeau de la pensée européenne insoumise. C’est le passage de relais entre le vieux barde en partance et la jeunesse qui est notre avenir.
Daniel annonce la possibilité d’éditer des œuvres incomplètes de l’artiste si les négociations aboutissent.

Faye nous parle :
« On ne note pas la moindre réaction de défense de notre peuple au passé vaillant, ni de celui d’autres pays européens, et encore moins le début de quelconques représailles contre les musulmans arabes et noirs, responsables de la plupart des crimes. On ne réagit pas, on pleurniche, on met des bougies et des fleurs sur le lieu des massacres. C’est peut-être le résultat d’une perte d’énergie collective, d’une lassitude soumise de la France d’en bas, face à des populations à la cruauté sans pareille, ou bien d’une peur des répressions par l’État de tout sursaut identitaire, un État tolérant envers les envahisseurs, pour ne pas dire collabo ! Oui, mais… une étincelle imprévisible peut faire que les autochtones, lâchons le mot, LES BLANCS, vivant dans la misère, exaspérés, las d’être dépossédés chez eux de leur tranquillité et de leur culture, animés par un sentiment de légitime défense, s’organisent et entament enfin une contre-offensive. Je ne fais pas que parier sur cette réaction de survie, j’ajoute aussi que je la désire. Le premier devoir de l’intellectuel est d’être franc envers son public. Je ne vais pas éviter la question par peur du « qu’en-dira-t-on ? » ou des tribunaux qui, de toute façon, condamneront mon livre sans le lire. J’y réponds dès le début : oui, je souhaite que mon peuple se soulève, retrouve la fierté qu’il n’aurait jamais dû perdre, et obtienne la victoire finale. Je le veux plus que tout. Il le faut. C’est dit. »

Dans les années à venir, la possibilité qu’éclate une guerre civile raciale – non plus seulement religieuse ou culturelle – violente, de haute intensité et révolutionnaire, semble très élevée. L’auteur en dissèque les causes dans cet ouvrage : parmi elles, une partition et une communautarisation de la société, la montée en puissance d’un islam conquérant qui doit être considéré comme la bannière des non-Blancs, les nombreuses répétitions à petite échelle de cette guerre sur le territoire français, des agressions en tous genres à une criminalité explosive, en passant par le terrorisme des « ultra-musulmans » de Daesh…

https://www.breizh-info.com/2019/03/14/114136/daniel-conversano-guillaume-faye-guerre-civile-raciale/
« La guerre que prédit Guillaume sera donc ET civile ET raciale, puisqu’elle opposera sur le sol français des civils de même nationalité, mais issus de groupes ethniques différents (essentiellement Européens, Maghrébins et Noirs) ».

« En fait, nous sommes pessimistes pour la France et optimistes pour l’Europe et le monde blanc. Le remplacement ethnique en France a atteint un stade très avancé, au point qu’il nous semble impossible (à moins de mener une politique qui ne respecterait pas les conventions de Genève… encore faut-il pour cela prendre le pouvoir de force) de reprendre le contrôle du pays et d’en refaire ce qu’il a pourtant toujours été : un pays de Blancs ! Guillaume est beaucoup plus confiant en ce qui concerne les peuples (nous disons bien les peuples) allemands, italiens, hongrois, polonais ou russes ».

« Faye pense qu’il n’y a que la guerre qui pourra permettre à la France de rebondir, et d’entamer le processus de démigration (mot qu’il utilise à la place de remigration), afin de retrouver sa grandeur ».
« S’il existe encore des solutions politiques dans les pays où les autochtones ne votent pas fortement à gauche et où la proportion d’immigrés en rapport à la population générale est inférieure à 10-15 %, ce n’est plus le cas en France. Pour en avoir discuté avec lui souvent, le plus probable est que les Français de souche, de gauche comme de droite d’ailleurs, finiront par s’expatrier devant tant de haine et de violence infligées au quotidien. Le cœur de Guillaume voulait la guerre, sa raison penchait plutôt pour un « white flight » massif qui arrivera prochainement ».

« Pour Guillaume, la clé est dans la compréhension par chaque Européen de la nature de leur âme. Faye était convaincu que tout s’écroule en Occident parce que plus rien n’est à sa place, et que les individus n’y arrivent plus à déterminer clairement qui ils sont. Les poètes et les artistes doivent créer des mythes qui encouragent la jeunesse à choisir la lutte et la survie (il n’aimait pas, par exemple, la mollesse dépressive des livres de Houellebecq, selon lui dangereuse) ; les courageux et ceux qui en ont la force doivent combattre, et ne plus se laisser faire face à la délinquance étrangère, tout en se vengeant en cas d’attaques adverses ; et les gens lambda doivent, c’est le minimum, faire entre trois et quatre enfants pour assurer à notre pays une démographie autochtone de renouvellement des générations ».
« Il y a 3 catégories d’hommes européens, et chacun doit déterminer au cours de sa vie à laquelle il appartient. Père de famille, soldat, créateur. Faites votre choix ».

En 2022, après la léthargie des presque 80 ans de paix, l’heure de vérité est arrivée pour les Européens de l’Ouest : renaître ou disparaître de l’Histoire…
Encore merci à Poutine de permettre à l’Histoire de s’accomplir…
Nous allons souffrir car sommes dans le tourbillon vortex mais les héros salvateurs se révéleront.

RETOUR DES HÉROS

« Les temps difficiles créent des hommes forts. – Les hommes forts créent des périodes de paix. – Les périodes de paix créent des hommes faibles. – Les hommes faibles créent des temps difficiles. »

https://ripostelaique.com/la-france-et-leurope-seront-sauves-par-des-heros-je-nen-doute-pas-une-seconde.html
La France et l’Europe seront sauvées par des héros, je n’en doute pas une seconde

https://t.me/danielconversano

https://danielconversano.com/product/guerre-civile-raciale-de-guillaume-faye/ »>https://danielconversano.com/product/guerre-civile-raciale-de-guillaume-faye/

laude Lefranc

Merci Vladimir Poutine, merci pour tout, Guillaume Faye

(Source : Riposte laïque)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s