Meurtres de masse par empoisonnement : En Angleterre, la vaccination anti-covid est suivie d’une augmentation de mortalité


Alors que nos politiques veulent renouveler le scénario connu des cas qui augmentent pour justifier des mesures coercitives inefficaces :

1)- Il importe de rappeler qu’actuellement en France, il n’y a pas d’épidémie[1].

La Propagande martèle « 50 000 nouveaux cas par jour ». Ce ne sont que des cas, des tests positifs qui ne signifient pas que les testés portent des virus, ni qu’ils seront malades, ni qu’ils peuvent transmettre le virus[2][3][4] Chez une personne sans symptôme, un test positif est faux dans 97 % des cas ; cela a été démontré scientifiquement et reconnu par la justice portugaise[5]. Pour suivre une épidémie, on ne doit se fier qu’au nombre des malades.

Or dans la semaine du 20 au 26 juin 2022 le réseau sentinelle ne recensait que 52 malades/100 000 habitants bien au-dessous du seuil d’alerte reconnu pour la grippe (173 cas pour 100 000 habitants) et celui de la diarrhée aiguë par gastro-entérite (194 cas pour 100 000 habitants). Il persiste une circulation de virus, mais pas d’épidémie !

2)- Il faut se souvenir que les confinements[6][7][8], les couvre-feux, les masques[9][10] et les autres privations de liberté — inefficaces contre le Covid — ont été responsables de nombreuses victimes collatérales par défaut de soins, d’une épidémie de troubles psychiatriques et d’une crise économique majeure qui ne fait que commencer ;

3)- que les pass sanitaires puis vaccinaux n’ont pas permis de ralentir le rythme des contaminations[11] et qu’ils ont été abandonnés pour cela par la quasi-totalité des pays qui les ont instaurés ;

4)- que les vaccins n’empêchent ni d’être contaminé, ni de transmettre le virus, ni de faire une forme grave[12];

5)- que par ailleurs la vaccination est dangereuse. Et il faut impérativement convaincre les triples injectés de jeter leurs dés et donc de refuser cette aberrante quatrième dose, si vous voulez sauver, au moins pour un certain temps, vos proches injectés.

Les données officielles du gouvernement britannique (chiffres publiés par l’Office for National Statistics) montrent que la vaccination anti-COVID augmente le risque de décès de covid 19 et la mortalité hors covid au bout de cinq mois.[13]

Et pourtant Boris Johnson n’est pas devenu complotiste.

La première injection de Covid-19 a été administrée en Angleterre le 8 décembre 2020.

Après quelques mois il est apparu que les doubles vaccinés avaient davantage de risques d’attraper le Covid que les non-vaccinés :

plus de risques d’être hospitalisés :

Et aussi davantage exposés au risque de mourir de covid :

5 mois plus tard, les vaccinés ont commencé à souffrir d’une augmentation de mortalité toutes causes confondues. Cette tendance s’est aggravée progressivement depuis mai 2021.

Cette tendance est plus marquée chez ceux qui ont reçu les injections de Covid-19 en premier. (Les Anglais, les plus âgés).

En mai 2021, les vaccinés de 70-79, 80-89 et les 90 ans et plus avaient un taux de mortalité plus élevé que les non-vaccinés du même âge.

Le graphique suivant montre les taux de mortalité standardisés selon l’âge pour 100 000 années-personnes par statut vaccinal et groupe d’âge pour le mois de mai 2021 :

La tendance s’est poursuivie en juin 2021 avec les 60-69 ans vaccinés rejoignant le groupe du taux de mortalité le plus élevé :

Et encore en juillet avec les 50-59 ans rejoignant le club du taux de mortalité le plus élevé :

Ces données indiquent que les injections de Covid-19 prennent environ 5 mois pour augmenter la mortalité des vaccinés toutes causes confondues

Les plus récentes publications de l’ONS (juin 2022) confirment qu’en décembre 2021 et janvier 2022 la mortalité toutes causes confondues des vaccinés est supérieure à celle des non-vaccinés !

Cette augmentation de la mortalité hors covid des vaccinés n’a pas de cause établie avec certitude pour l’instant, mais reflète certainement, au moins en partie, les conséquences des complications vaccinales connues (myocardite, accidents vasculaires, thromboses…) et de la baisse d’immunité qui augmente le risque d’infections et de reprise évolutive de cancers.

Cette augmentation de la mortalité des vaccinés est d’autant plus inquiétante qu’elle a aussi été constatée dans de nombreux autres pays : en France (+38 %)[14], aux USA[15][16][17] en Allemagne[18].

Cette surmortalité apparaissant quelques mois après injection nécessite des analyses approfondies et en attendant un moratoire sur la pseudo vaccination Covid.

Gérard Delépine

En Angleterre la vaccination anti-covid est suivie d’une augmentation de mortalité toutes causes confondues au-delà de 6 mois après l’injection


  1. [1] Même Cnews avec Pascal Praud l’avoue[]
  2. [2] Rita Jaafar et al Corrélation entre 3790 échantillons positifs de réaction en chaîne par polymérase quantitative et des cultures cellulaires positives, y compris 1941 isolats de coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère Maladies infectieuses cliniques, volume 72, numéro 11, 1er juin 2021
    https://doi.org/10.1093/cid/ciaa1491[]
  3. [3] https://nouveau-monde.ca/le-test-covid-est-une-immense-arnaque/[]
  4. [4] https://nouveau-monde.ca/linventeur-du-test-pcr-avait-bien-dit-que-celui-ci-ne-permet-pas-de-savoir-si-vous-etes-malade/[]
  5. [5] https://crlisboa.org/wp/juris/processo-n-o1783-20-7t8pdl-l1-3/[]
  6. [6] Surjit S Bhalla Lockdowns and Closures vs COVID–19: COVID WinsNov 1, 2020[]
  7. [7] Rabail Chaudhry a A country level analysis measuring the impact of government actions, country preparedness and socioeconomic factors on COVID-19 mortality and related health outcomes EClinicalMedicine 25 (2020) 100464[]
  8. [8] Thomas Meunier1Full lockdown policies in Western Europe countries have no evident impacts on the COVID-19 epidemic.
    https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.04.24.20078717v1.full.pdf[]
  9. [9] https://ripostelaique.com/les-masques-sont-inutiles-et-dangereux-stop-aux-mensonges-mediatiques.html[]
  10. [10] Henning Bundgaard et al Effectiveness of Adding a Mask Recommendation to Other Public Health Measures to Prevent SARS-CoV-2 Infection in Danish Mask Wearers: A Randomized Controlled Trial Ann Intern Med. 2021 Mar;174(3):335-343. doi: 10.7326/M20-6817. Epub 2020 Nov
    https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33205991[]
  11. [11] https://nouveau-monde.ca/stop-aux-pass-chantages-inefficaces-sur-la-maladie-et-sources-de-mefiance-contre-la-vaccination/[]
  12. [12] https://nouveau-monde.ca/bilan-catastrophique-des-injections-anticovid-et-manipulation-mediatique/[]
  13. [13] New UK Gov. report confirms COVID Vaccination significantly increases the risk of Death and kills hundreds of thousands after five monthsBY THE EXPOSÉ ON JUNE 2, 2022
    https://expose-news.com/2022/06/02/uk-gov-confirms-covid-vaccination-kills-thousands-after-5-months/[]
  14. [14] https://www.zinfos974.com/Mortalite-38-par-rapport-a-2019-la-plus-forte-augmentation-de-France_a184422.html[]
  15. [15] https://resistance-mondiale.com/un-rapport-de-la-fda-revele-que-la-mortalite-toutes-causes-confondues-est-plus-elevee-chez-les-vaccines[]
  16. [16] https://www.epochtimes.fr/pourquoi-le-nombre-de-deces-a-t-il-augmente-de-40-aux-etats-unis-par-rapport-a-lannee-derniere-1932664.html[]
  17. [17] Il y a eu une augmentation inattendue de 40 % des « décès toutes causes » en 2021
    https://www.kusi.com/there-was-an-unexpected-40-increase-in-all-cause-deaths-in-2021/[]
  18. [18] https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/11/22/des-medecins-allemands-confirment-a-nouveau-la-correlation-entre-vaccin-et-surmortalite/[]

En Angleterre, la vaccination anti-covid est suivie d’une augmentation de mortalité

(Source : Riposte laïque)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s