Christine Tasin : J’en suis baba, le Figaro fait du Résistance républicaine sur l’imposture des vaccins !

C’est une révolte  ? C’est une révolution ? C’est un séisme ? C’est le début de la fin pour l’imposture Covid, le vaxxin, l’imposture pass ?

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/recrudescence-des-contaminations-faut-il-avoir-encore-peur-du-covid-20220708

J’avoue ne pas y croire, on a compris depuis longtemps que Macron, Der Leyen, Gates et toute la clique ont un désespéré besoin de la dictature Covid pour nous amener là où ils veulent…

Alors quoi ? Une révolte qui commence ? Les explications de Perronne, Raoult, Malone et tous les autres qui transpercent l’armure des gardiens du macronisme ?

A suivre…

D’abord un constat : on nous parle de contaminations chaque jour, on voit de plus en plus de tarés armés de leur masque… mais Macron-Borne ne bougent pas, évoquant distraitement un éventuel retour du masque dans les transports…

Certes, le Figaro ne veut pas voir que le projet de loi en cours est fort dangereux puisqu’il prévoit la faculté de gouverner par décrets sur le sujet sanitaire…

https://resistancerepublicaine.com/2022/07/06/les-deputes-vont-ils-donner-au-tare-braun-le-droit-dimposer-pass-et-vaccination-par-simple-decret/

DÉCRYPTAGE – La France connaît une septième vague de contaminations, mais l’exécutif a renoncé à restreindre à nouveau les libertés. L’arrivée du variant Omicron, moins létal, n’est pas la seule explication.

Fini les passes, sanitaire ou vaccinal, les fermetures de lieux recevant du public et les couvre-feux. Le confinement? Relégué au musée des barbaries moyenâgeuses !

Quant au masque, son port sera volontaire ou ne sera pas. Le projet de loi visant à succéder à l’état d’urgence sanitaire, qui prendra fin le 31 juillet, fait table rase de toutes les contraintes inventées par le génie administratif depuis l’apparition du Covid-19. Il se contente d’assurer le maintien des outils de surveillance de l’épidémie et de prévoir la possibilité d’instaurer si nécessaire un contrôle sanitaire aux frontières.

Ce choix est-il politique ou répond-il à la nouvelle donne épidémique induite par l’arrivée du variant Omicron? Les deux, mon général! L’option du masque obligatoire a fait débat au sein de l’exécutif. Emmanuel Macron, qui y était opposé, a tranché. Depuis qu’il a refusé de reconfiner les Français, fin janvier 2021, malgré les injonctions des pontes de la santé publique, le président est le relais le plus efficace des «rassuristes» au sommet du pouvoir.

Le Figaro explique malgré tout que, tout bonnement, la reprise de la coercition semble difficile avec le rapport de force à l’Assemblée, qui serait majoritairement contre  » de nouvelles mesures coercitives ». Insoumis et RN avaient massivement voté contre la transformation du pass sanitaire en pass vaccinal, ainsi que la moitié des LR.

Mais, surtout, le Figaro, au lieu de se calquer sur la volonté de Macron, évoque le vent qui tourne… « l’évolution de l’opinion ».

Le Gaulois réfractaire commencerait à ouvrir les yeux… fort des données prouvant la faible efficacité du vaxxin. Le Gaulois a mis le temps, mais tout arrive !

Même Blachier crache dans la soupe ! «Olivier Véran a commis une erreur de lecture des courbes en voulant l’imposer». «C’est une faute grave qui va laisser des traces pendant des années, regrette-t-il. Le passe vaccinal est devenu le point Godwin des discussions sur le virus. Il a alimenté le complotisme parce que c’était pire qu’une obligation, une obligation déguisée.»

Et Blachier qui n’a pas perdu le nord a écrit un livre sur l’histoire de la pandémie, vue de l’intérieur, montrant comment mandarins et technostructure médicale ont confisqué le pouvoir… Il fait campagne pour que, au lieu d’obligation vaccinale, on cible les campagnes sur les personnes vulnérables, s’appyant sur l’immunité naturelle. « On est dans le « vivre avec ».

Mieux encore, il est écrit noir sur blanc dans le Figaro que les experts « admettent enfin que le confinement ne sert à rien et que le passe sanitaire porte atteinte à la liberté ».

Encore mieux :

« le docteur Alice Desbiolles, médecin en santé publique et épidémiologiste, auteur d’un livre récent sur l’éco-anxiété. Comme Martin Blachier, elle considère que les tests remboursés par la Sécurité sociale donnent un mauvais signal. «Il faut arrêter de tester car les indicateurs de contagions ne sont plus pertinents et être infecté n’est pas grave en soi. Trop de gens les utilisent pour dramatiser la menace, nous dit-elle. Les seules données intéressantes sont celles qui mesurent le nombre de Covid graves et d’hospitalisation. Encore faut-il s’assurer qu’elles sont fiables. On sait aujourd’hui que la moitié des patients qu’on hospitalise avec le Covid ont en réalité une autre pathologie qui est la cause de leur hospitalisation. Lors des premières vagues, les chiffres, souvent masqués, indiquaient qu’un tiers des patients mouraient avec le Covid mais pas du Covid.» »

Le docteur Peyromaure est cité qui tire depuis longtemps la sonnette d’alarme ) propos des patients qui , positifs aux tests covid ne peuvent se faire opérer/soigner, ce qui entraîne de graves complications… D’autant qu’opérer un malade qui a le covid ne fait pas courir « un grand risque de contagion ».

Bref, un constat implacable sur l’échec du vaccin : On sait que les vaccins ont empêché des formes graves chez des patients à risque, mais il est désormais établi qu’ils n’ont pas arrêté la transmission du virus contrairement à ce qui a été martelé au début. Le «vaccin altruiste» n’a pas servi à grand-chose.

Il est même question des effets secondaires ! Alleluia ! «C’est une stratégie qui a été très coûteuse et qui a produit des effets indésirables sur certains sujets (1/1000), comme les complications cardiovasculaires, troubles menstruels et de la fertilité, asthmes. Il aura fallu tout ce temps pour conclure que la bonne stratégie vaccinale est la vaccination ciblée des populations à risque et bien sûr de ceux qui le souhaitent, comme on le fait pour la grippe», se désole Alice Desbiolles.

« Le choix du vaccin pour tous ne comportait pas seulement un coût économique, mais aussi des inconvénients qui ont été sous-estimés. Mais la pandémie a fait oublier les règles anciennes en matière de virologie, quand un vaccin devait répondre, avant qu’il ne soit administré à toute la population, à des critères beaucoup plus rigoureux. Ils devaient être 100 % efficaces contre la maladie et contre sa transmission, et sans aucun effet indésirable »

Et voici que dans le même article du Figaro, même les sulfureux Raoult et Tubiana sont réhabilités ! Plusieurs épidémiologistes soulignent qu’un Didier Raoult a eu raison de dire qu’un vaccin qui se focalise sur une seule protéine est voué à perdre son efficacité car les souches mutent. Ils pointent les études allemandes et danoises sur des cohortes de patients vaccinés qui ont relevé que les multivaccinés étaient plus susceptibles d’attraper le Covid.

 «Nous sommes dans une période où l’alternance des refroidissements et des coups de chaleur provoque des infections mineures qui sont une porte d’entrée pour le dernier variant du Covid en circulation, mais il n’y a aucune raison d’en faire plus de cas que d’une grippe», affirme l’épidémiologiste Laurent Toubiana.

« Ce chercheur à l’Inserm a décrit son expérience dans Covid-19. Une autre vision de l’épidémie (L’Artilleur). Comme la plupart de ses collègues, il prévoit que «les infections seront en recrudescence en septembre, quand les enfants retourneront à l’école» mais contrairement aux plus «alarmistes» d’entre eux, il espère que ce ne sera pas le prétexte à un retour du passe vaccinal. Même si, selon lui, rien n’est à exclure car «les grandes institutions préfèrent la politique de la peur à celle de la responsabilité individuelle». »

Enfin est évoquée la réussite suédoise qui, sans imposer confinement, couvre-feu, s’edistanciation, masque… s’en sort infiniment mieux que la France. Et au niveau des morts et au niveau économique.

Lumineux, non ? A montrer à ceux qui croient encore que, parce qu’il a été Ministre de l’Economie sous Hollande (ah ! ah! ah! la référnece ! )Macron y connaîtrait quelque chose en économie..

Christine Tasin

J’en suis baba, le Figaro fait du Résistance républicaine sur l’imposture des vaccins !

(Source : Résistance Républicaine)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s