Mieux vaut en rire : quelques sottises de nos ennemis

Depuis plus d’un an maintenant, la chaîne Youtube de Boulevard Voltaire propose, chaque fin de semaine, le meilleur (ou plutôt le pire) de la semaine.

Et depuis que ces courtes vidéos existent, entre 3 et 4 minutes, Boulevard Voltaire a su traiter avec humour les pépites de la Macronie et de la Gauche.

Alors merci de nous faire rire, même s’il y a malgré tout un certain cynisme.
Par moment, la Gauche est particulièrement affligeante. Et bien que de nature tolérante, la limite de la connerie a été largement dépassée.
Même si la lunaire Sandrine Rousseau peut sortir des sottises, il ne faut pas oublier qu’elle est payée avec nos impôts.
C’est également le cas de la clique à Mélenchon. Quand une pénurie arrive, Autain et Panot ne trouvent rien de mieux que dénoncer la cravate comme symbole patriarcal.

Mais il est vrai que depuis l’émergence des « woke », c’est le festival de la connerie.
Il ne faut plus dire « frelon asiatique » car c’est discriminant ! Pour sortir ce genre de débilité, je me demande parfois ce que les progressistes ont dans la tête.
Alors c’est une question de point de vue. On peut voir ça avec humour mais on peut aussi déplorer cette situation.
Le socialisme a permis l’avènement du wokisme qui détruit tout sur son passage comme des talibans dans une église.
Si cela restait simplement des idées et qu’elles soient discutées… mais les gauchistes imposent leur vision du monde.
Néanmoins cela permet des situations cocasses comme avec le burkini ou l’affaire Taha Bouhaf.
Mais comme le dit « Boulevard Voltaire », mieux vaut en rire !

Quentin Journeaux

Mieux vaut en rire : quelques sottises de nos ennemis

(Source : Riposte laïque)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s