L’ONU condamne l’exécution de trois palestiniens par le Hamas, mais silence assourdissant des militants « humanistes » pro palestiniens

L’adage qui dit : « Qui ne dit mot consent » convient ici à merveille ! louyehi _____________________________________________________

https://i0.wp.com/static.europe-israel.org/wp-content/uploads/2017/05/11-08-Rupert-Colville-768x512.jpg

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) a condamné vendredi l’exécution de trois hommes jeudi par les autorités de Gaza.

Les trois hommes ont été reconnus coupables par un ‘tribunal militaire’ d’implication dans le meurtre du dirigeant du Hamas, Mazen Al Faqhaa, le 24 mars, et de « collaboration avec la partie ennemie ».

« Ces exécutions constituent une privation arbitraire de la vie », a déclaré le porte-parole du HCDH, Rupert Colville, lors d’un point de presse à Genève.

Il a rappelé que le droit international définit des conditions très strictes pour l’application de la peine de mort, y compris une conformité minutieuse aux normes d’équité.

« Ce procès ne semble pas avoir respecté ces normes. Le ‘tribunal militaire’ ne permet aucune possibilité d’appel ou de clémence, en violation du droit international », a dit M. Colville.

« Deux des trois hommes étaient des civils et n’auraient pas dû être jugés par un tribunal militaire. L’article 109 de la loi fondamentale palestinienne exige que les exécutions soient effectuées après l’approbation du Président Mahmoud Abbas », a-t-il ajouté. « Cette loi a aussi été ignorée. Nous sommes également consternés par la nature publique des exécutions. Les autorités de Gaza ont maintenant procédé à 28 exécutions depuis la prise de contrôle par le Hamas en 2007, dont neuf au cours des 12 derniers mois ».

Le HCDH a demandé une nouvelle fois aux autorités de Gaza de mettre fin aux exécutions. « Il faut mettre un terme à la pratique consistant à juger des civils devant des tribunaux militaires », a souligné le porte-parole.

« L’ONU s’oppose à l’utilisation de la peine de mort en toutes circonstances. Nous demandons à l’État de Palestine d’établir immédiatement un moratoire officiel sur l’utilisation de la peine de mort en vue de son abolition », a-t-il ajouté.

26 mai 2017 – Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) a condamné vendredi l’exécution de trois hommes jeudi par les autorités de Gaza.

Les trois hommes ont été reconnus coupables par un ‘tribunal militaire’ d’implication dans le meurtre du dirigeant du Hamas, Mazen Al Faqhaa, le 24 mars, et de « collaboration avec la partie ennemie ».

« Ces exécutions constituent une privation arbitraire de la vie », a déclaré le porte-parole du HCDH, Rupert Colville, lors d’un point de presse à Genève.

Il a rappelé que le droit international définit des conditions très strictes pour l’application de la peine de mort, y compris une conformité minutieuse aux normes d’équité.

« Ce procès ne semble pas avoir respecté ces normes. Le ‘tribunal militaire’ ne permet aucune possibilité d’appel ou de clémence, en violation du droit international », a dit M. Colville.

« Deux des trois hommes étaient des civils et n’auraient pas dû être jugés par un tribunal militaire. L’article 109 de la loi fondamentale palestinienne exige que les exécutions soient effectuées après l’approbation du Président Mahmoud Abbas », a-t-il ajouté. « Cette loi a aussi été ignorée. Nous sommes également consternés par la nature publique des exécutions. Les autorités de Gaza ont maintenant procédé à 28 exécutions depuis la prise de contrôle par le Hamas en 2007, dont neuf au cours des 12 derniers mois ».

Le HCDH a demandé une nouvelle fois aux autorités de Gaza de mettre fin aux exécutions. « Il faut mettre un terme à la pratique consistant à juger des civils devant des tribunaux militaires », a souligné le porte-parole.

« L’ONU s’oppose à l’utilisation de la peine de mort en toutes circonstances. Nous demandons à l’État de Palestine d’établir immédiatement un moratoire officiel sur l’utilisation de la peine de mort en vue de son abolition », a-t-il ajouté.

Les trois hommes ont été reconnus coupables par un ‘tribunal militaire’ d’implication dans le meurtre du dirigeant du Hamas, Mazen Al Faqhaa, le 24 mars, et de « collaboration avec la partie ennemie ».

« Ces exécutions constituent une privation arbitraire de la vie », a déclaré le porte-parole du HCDH, Rupert Colville, lors d’un point de presse à Genève.

Il a rappelé que le droit international définit des conditions très strictes pour l’application de la peine de mort, y compris une conformité minutieuse aux normes d’équité.

« Ce procès ne semble pas avoir respecté ces normes. Le ‘tribunal militaire’ ne permet aucune possibilité d’appel ou de clémence, en violation du droit international », a dit M. Colville.

« Deux des trois hommes étaient des civils et n’auraient pas dû être jugés par un tribunal militaire. L’article 109 de la loi fondamentale palestinienne exige que les exécutions soient effectuées après l’approbation du Président Mahmoud Abbas », a-t-il ajouté. « Cette loi a aussi été ignorée. Nous sommes également consternés par la nature publique des exécutions. Les autorités de Gaza ont maintenant procédé à 28 exécutions depuis la prise de contrôle par le Hamas en 2007, dont neuf au cours des 12 derniers mois ».

Le HCDH a demandé une nouvelle fois aux autorités de Gaza de mettre fin aux exécutions. « Il faut mettre un terme à la pratique consistant à juger des civils devant des tribunaux militaires », a souligné le porte-parole.

« L’ONU s’oppose à l’utilisation de la peine de mort en toutes circonstances. Nous demandons à l’État de Palestine d’établir immédiatement un moratoire officiel sur l’utilisation de la peine de mort en vue de son abolition », a-t-il ajouté.

source

L’ONU condamne l’exécution de trois palestiniens par le Hamas, mais silence assourdissant des militants « humanistes » pro palestiniens

(Source : Europe-Israël)

LA GUERRE FAITE A L’OCCIDENT ET LES CONSEQUENCES DES GRANDES INVASIONS BARBARES DU XXIe SIECLE – 28 mai 2017

Résultat de recherche d'images pour "photos du drapeau français en berne"

La France bientôt en deuil de sa nation, remplacée par des nuées de barbares. PEUPLE DE FRANCE, TU N’AS PAS VOULU TE CONFRONTER A LA REALITE ET AGIR EN CONSEQUENCE. DESORMAIS  IL EST TROP TARD. LA MACHINE INFERNALE EST EN MARCHE : Macron a reçu carte blanche pour finir le sale boulot ! – louyehi ______________________________________________________

Zemmour : « Le harcèlement de rue est un moyen pour islamiser l’espace public, le « purifier » de sa mécréance »

Pendant cette campagne, il était malséant de parler de migrants et d’islam. Même Marine Le Pen s’était soumise à cette loi non dite. C’était la condition pour être acceptée dans le club. La campagne est terminée. Le réel est de nouveau autorisé à montrer son vilain visage. Mais strictement encadré par la sémantique appropriée. On a le droit de dire que les hommes chassent les femmes de ces rues-là. Les hommes, oui. Vous, moi, les hommes de toujours et de partout. Depuis la nuit des temps. À la cour des rois, il n’y avait pas de femmes ; et au Moyen Âge, sur les marchés, il n’y avait pas de femmes non plus. Les hommes, vous dis-je. Le méchant patriarcat, nous affirment, péremptoires, les féministes accourues Porte de la Chapelle. Si on insiste, on vous dira que ce sont des trafiquants, des voleurs, des agresseurs sexuels. Des métiers d’hommes! Les solutions sont simples. Notre maire de Paris a comme toujours des idées géniales: enlever les bancs et élargir les trottoirs. Et envoyer des femmes en «marches exploratoires» de groupe pour montrer qu’elles n’ont pas peur. Avec ça, plus de «sentiment d’insécurité»

C’est beau, le féminisme expliqué aux enfants. Mais si vous rappelez qu’une des grandes différences entre les patriarcats islamique et chrétien, c’est justement l’enfermement des femmes, vous êtes islamophobe. Vous niez le sens de la pudeur de ces «féministes islamiques». Si vous prétendez que les femmes ne sont pas seulement insultées et menacées Porte de la Chapelle dès qu’elles sont en jupe ou qu’elles sortent le soir, mais qu’elles ne sont qu’un prétexte, et qu’un moyen efficace pour occuper l’espace public, le conquérir, l’islamiser, le purifier de sa mécréance, vous êtes un raciste xénophobe. C’est ce qui était arrivé aux journalistes qui avaient filmé un café de Sevran, où la gent féminine était rare. Un reportage qui a fait une victime, Pujadas, si l’on en croit le syndicat des journalistes de la chaîne, qui se félicitait par ailleurs du renvoi du présentateur, coupable d’avoir montré de jeunes banlieusards clamer haut et fort: «Ici, on n’est pas à Paris, on est au bled». Au bled, c’est-à-dire en territoire étranger. Avec des mœurs et des traditions étrangères. (Si au moins Pujadas pouvait enfin avoir compris, après cette mésaventure, qu’il n’était pas nécessaire d’être plus royaliste que le roi, lui qui, pendant des années, a toujours suivi la droite ligne, et même plus, du « politiquement correct », et c’est peu dire ! louyehi)

Ne comptez pas sur la droite pour en parler. Elle tient un bien meilleur thème de campagne: la hausse de la CSG. Il paraît que les chefs de la droite sont gaullistes : ils ont, comme le Général, une certaine idée de la France…  Ne comptez pas sur le nouveau pouvoir non plus : Macron a été élu par ceux qui ont les moyens d’ignorer ce genre de désagréments. Leurs femmes et leurs enfants ne se rendent jamais Porte de la Chapelle. Et les ministres, de Philippe à Collomb, ont une conception «bienveillante» de la laïcité. C’est-à-dire qu’ils y ont renoncé.

Source

Zemmour : « Le harcèlement de rue est un moyen pour islamiser l’espace public, le purifier de sa mécréance »

(Source : Europe-Israël)

-==-

https://i1.wp.com/s1.lprs1.fr/images/2017/05/26/6987837_vigipirate_1000x625.jpg   Ces sales petites racailles font leur djihad, bien formés qu’ils sont par leurs parents et leurs imams, de manière à empêcher la police et l’armée d’intervenir, lesquels ont malheureusement reçu l’ordre de ne pas se défendre, histoire de laisser gagner aux racailles musulmanes encore un quartier ! INCROYABLE !  louyehi ____________________________________________________

Essonne – Une patrouille Sentinelle attaquée et caillassée à Corbeil par 10 lâches petites racailles cagoulées

En début de semaine, c’est une patrouille de police qui avaient été visée près de la cité des Tarterêts.

Ce n’était pas à la police qu’ils s’attaquaient cette fois-ci mais à l’armée. Une patrouille Sentinelle a été attaquée et caillassée ce vendredi soir vers 20 heures à Corbeil-Essonnes par dix jeunes encagoulés. L’attaque a eu lieu sur la Nationale 7, non loin du grand ensemble des Tarterêts, pratiquement au même endroit que celle qui avait été perpétrée lundi contre une patrouille de police.

Pas de blessé parmi les militaires ni de vitres brisées mais trois impacts sur la carrosserie et le toit de la voiture. Lundi soir, vers 21 heures, c’est une patrouille de police se rendant à l’hôpital Sud-Francilien qui avait été visée. Le pare-brise de la voiture sérigraphiée avait été étoilé après avoir essuyé une pluie de pavés.

En janvier déjà, une voiture de police qui venait de conduire une personne placée en garde à vue au centre hospitalier Sud-Francilien (CHSF) avait été encerclée dans le quartier des Tarterêts. Un pavé avait là encore été lancé sur le pare-brise, blessant une policière à la tête. Quelques jours plus tard, un policier avait été blessé.

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Source : Leparisien.fr

Essonne Une patrouille Sentinelle attaquée et caillassée à Corbeil par dix individus cagoulés

-==-

https://i2.wp.com/static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2017/05/Capture-d%E2%80%99%C3%A9cran-2017-05-26-%C3%A0-23.06.05.pngLes voilées sont dangereuses, et elles ont de l’aplomb, ces mégères : mais elles ne peuvent en aucun cas représenter les Français,  elles ne se présentent aux élections que dans le seul but de faire avancer l’islam en France sur l’échiquier politique pour mieux nous l’imposer, lui et sa maudite charia ! Et comme c’est bizarre, j’ai comme l’impression qu’elles vont réussir étant donné que les dés sont truqués par notre gouvernement, l’une des marionnette du mondialisme ! louyehi ____________________________________________________

Les candidates voilées se font houspiller sur les réseaux sociaux ? Moi, cela me rassure…

Le jour où les Français ne réagiront plus, c’est qu’ils trouveront normal de voir des voilées candidates aux élections, c’est que notre pays sera musulman, définitivement, et que notre pays sera mort. La Vénus de Milo sera recouverte d’une burka au Louvre, nos filles seront elles aussi voilées pour ne pas se faire fouetter, agresser, emprisonner ou violer. Nos fils homos seront pendus ou jetés du haut de 4 étages. Médiathèques et bibliothèques seront épurées et des foules en liesse assisteront aux autodafés de Tristan et Iseut, Rabelais, Voltaire, Beauvoir…

Il se trouve que si je lutte contre l’islam depuis une douzaine d’années, c’est précisément pour éviter cela.

Alors il me semble légitime que chacun, à sa manière, lutte contre l’islamisation de notre pays.

Oui, il est possible de dire à une voilée, à une musulmane,                 pourquoi l’on ne veut pas d’islam en France                                        pourquoi son voile est une insulte à la femme, à toutes les femmes qui  meurent dans le monde parce qu’elles refusent ce signe d’asservissement,                                                                                               pourquoi un vrai musulman ne devrait pas se présenter aux élections puisqu’il considère, inévitablement, que la loi d’Allah est supérieure à celle des hommes. Et tout cela sans insultes, sans agressivité, sans menaces.

C’est non seulement possible mais nécessaire, indispensable.

Les voilées  doivent savoir que nous sommes des millions à refuser leur costume de soldate de l’islam et que nous continuerons de le dire, sur tout les tons.

Ce qui se passe est même rassurant en ces temps de vote macronesque. Oui il y a des Résistants, oui il  y a des patriotes, oui la France n’est pas foutue.

Et une Sandra Fourastier, candidate voilée de l’UDMD, peut bien pleurnicher dans Oumma.com, on s’en contrefiche. Mieux, cela nous fait du bien.

https://oumma.com/suppleante-voilee-de-ludmf-legislatives-victime-dun-dechainement-de-haine-twitter/

Christine Tasin

Les candidates voilées se font houspiller sur les réseaux sociaux ? Moi, ça me rassure…

-==-

Quand ils sortent leur arme de guerre « pas d’amalgames », réagissez vivement !_____________________________________________________

Quand ils sortent leur arme de guerre « pas d’amalgames », réagissez vivement !

Juste une idée qui trotte dans ma tête depuis l’attentat de Manchester  et que je juge urgente (le mot est choisi à dessein) de partager et de diffuser largement autour de moi.

Il faut absolument comprendre le fin fond de l’affaire : l’injonction « pas d’amalgames » est une arme de guerre. Non conventionnelle, certes, mais c’est une arme de guerre. Ceux qui prononcent cette injonction sont donc les complices objectifs des djihadistes, leurs compagnons d’arme. Voici pourquoi :

Nous sommes en guerre ! C’est en tout cas ce qu’on dit… J’ai du mal à y croire personnellement : si une pluie d’astéroides tombait sur la terre, j’aurais du mal à y voir un acte de guerre ! Il faudrait plutôt parler de catastrophe naturelle que de guerre. C’est exactement le terme qu’il convient d’appliquer à ce que nous vivons : une catastrophe naturelle.

Ça vous choque ? Il y a ici et là des explosions, des gens fauchés, mais quand on veut comprendre la cause, on apprend que c’est dû à un acte terroriste. Une fois une bombe, une fois des rafales de kalachnikoffs, une fois un camion fou (cf. cette nouvelle sur BFMTV : « Camion fou à Stockholm: « La Suède était susceptible d’être menacée par des attentats » », comme quoi il n’y a pas que les êtres humains qui peuvent être déséquilibrés : les camions aussi) . Des évènements aléatoires qui sont des actes terroristes, auxquels nous devrons nous habituer parce qu’il y en aura d’autres. Comme la grêle ou les inondations.

Si on pose la question de ces actes terroristes, si on demande quelle en est la cause, et qu’on s’approche de la source du Mal, la défense se met en place.

On a d’abord la première barrière : celle des fausses pistes. En 2001, on avait parlé de l’arrogance des Etats-Unis qui avait suscité « en réaction », les attentats du 11 Septembre. Obama mérite, à cet égard, la palme de l’inventivité : pour la tuerie de Fort Hood par un musulman d’origine palestinienne, il avait parlé d’un soldat victime de « burn out », puis pour l’HyperCacher de Vincennes, il avait parlé de « random shooting » – coups de feux tirés au hasard (cf. http://www.washingtontimes.com/news/2015/feb/10/obama-outrages-by-calling-4-jewish-victims-of-pari/ ). En France, on a évidemment nos « déséquilibrés », qui doivent bien endosser la responsabilité d’un attentat sur deux. Les fausses pistes sont donc la première ligne de défense du système.

La deuxième ligne de défense est celle du pas d’amalgame : quand l’acte de terrorisme est clairement prémédité et planifié, si on cherche à désigner le commanditaire de cet acte, on ne peut jamais parler d’islam. La réponse tombe automatiquement : « Pas d’amalgames ». L’islam ne peut être désigné comme coupable. Souvenons-nous de Hollande qui avait demandé que l’on ne parle plus d’Etat islamique et que l’on utilise le vocable Daesh (http://www.lci.fr/international/irak-ne-dites-plus-etat-islamique-dites-daech-1558372.html) ! Il ne fallait absolument pas que l’islam (même dans sa forme d’adjectif dans « Etat islamique ») soit mentionné. Il ne faut jamais, jamais, jamais que l’islam soit mis en accusation. Si un « idiot » commet ce sacrilège, consistant à nommer l’ennemi, à désigner celui qui nous attaque, l’islam, alors « pas d’amalgames ! ». Ne révélez pas le nom de l’ennemi, l’ennemi s’appelle terrorisme mais il faudrait plutôt parler de catastrophe naturelle puisqu’en réalité il s’agit d’une guerre sans ennemi.

Non seulement, les prêtres du « pas d’amalgames » en interdisant de désigner l’ennemi, s’en font les complices, et lui permettent de poursuivre ses crimes en neutralisant la contre-attaque (parce qu’il faudrait contre-attaquer contre qui ???? contre un ennemi inconnu ?), mais leur méthode elle-même est terroriste : le « pas d’amalgames » est une intimidation, un terrorisme intellectuel. Si vous désignez l’ennemi, automatiquement vous êtes coupable d’avoir amalgamé, vous vous mettez alors hors-la-loi, en conséquence de quoi vous pouvez être poursuivi (Christine en sait quelque chose) pour islamophobie, racisme, incitation à la haine.

L’injonction « pas d’amalgames » est donc un avertissement avant sanction. Même si c’est dans une discussion entre amis, sans menace de poursuites judiciaires, le « pas d’amalgames » reste un argument « ad hominem », si vous désignez l’islam, alors vous faites des amalgames et donc, automatiquement, vous êtes disqualifié parce que fasciste. Le « pas d’amalgames » est un autre point Godwin.

On le voit, « pas d’amalgames » est une arme au service de l’ennemi. Tout « padamalgameur » est donc un collabo objectif qui couvre l’ennemi, qui vous menace juridiquement ou veut vous diffamer en vous faisant passer pour le facho qu’il est lui.

Je pense que le « pas d’amalgames » doit désormais ne plus passer, ne plus être toléré. Face à ce discours, il faut mettre au bien-pensant le nez dans ses immondices et réagir automatiquement : « tu es un complice objectif des terroristes, tu veux couvrir le véritable commanditaire de ces attentats : l’islam. Je suis épris de liberté et je continuerai à désigner le mal par son nom : islam ».

Quand ils sortent leur arme de guerre « pas d’amalgames », réagissez vivement !

Pikachu

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

Ce genre d’acte de résistance, s’il paraît puéril, se met tout de même lentement en place en Europe. Bravo aux italiens ! En France, ils auraient tous été arrêtés illico presto. L’Italie est donc encore une démocratie ! louyehi _______________________________________________

Cocasse : ils manifestent avec des tranches de porc contre l’ouverture d’une mosquée. Il fallait y penser !

Des dizaines de personnes ont manifesté dimanche 21 mai dans la ville de San Stino di Livenza, près de Venise en Italie, contre l’inauguration d’une mosquée.

En signe de protestation, ils ont installé en face de l’édifice religieux un banquet sur lequel ils avaient posé des tranches de rôti de porc.

Une provocation acte de résistance à l’ennemi soutenu par le parti d’extrême droite italien, la Ligue du Nord, qui avait lancé une pétition contre ce nouveau centre culturel islamique qui a pourtant eu toutes les autorisations nécessaires pour ouvrir, rapporte la presse italienne.

« Si c’est vraiment un « centre culturel », qu’ils présentent le programme de leurs activités et parlent en italien à l’intérieur de la structure. La véritable intégration débute avec ces règles essentielles et de bon sens », a déclaré sur Facebook le vice-président de la région, Gianluca Forcolin, et membre de la Ligue du Nord. (…)

Source

Italie : ils manifestent avec des tranches de porc contre l’ouverture d’une mosquée

… suite :

Près de deux cents musulmans étaient réunis lors de la cérémonie d’inauguration, à laquelle était présent l’ambassadeur du Maroc en Italie, Hassan Abouyoub, ainsi que le maire de la ville, Matteo Cappelletto.

Le chef religieux de la nouvelle mosquée, Bouchaib Tanji, avait invité à la cérémonie toute la population. « Nous voulons que cet endroit soit ouvert à tous les citoyens qui veulent en savoir plus sur le monde et la culture islamique », a-t-il déclaré dimanche. (Pour enrôler davantage d’Italien dans la secte ! louyehi)

Parmi les manifestants qui servaient des tranches de porc, certains ont hissé un drapeau avec le lion de Saint-Marc, symbole de la ville de Venise, indique l’agence de presse italienne Ansa, qui précise que la manifestation, contrôlée par la police, n’a pas dégénéré.

-==-

A lire aussi : Le Premier Ministre polonais après Manchester : « Relevez-vous au lieu de vous prosterner ! »

Lille : elles se préparaient à tuer des enfants comme à Manchester… Vraiment rien à faire, m’sieur Macron ?

Essonne : chronique d’un mois de violence ordinaire

Un festival raciste “interdit aux blancs” crée la polémique à Paris

Au moins 26 chrétiens morts dans l’attaque d’un bus… Alors, toujours aveugles les chrétiens ?

Au moins 26 chrétiens morts dans l’attaque d’un bus… Alors, toujours aveugles les chrétiens ?

_____________________________________________________

Bravo à tous les chrétiens, en général, et les catholiques, en particulier, d’avoir voté pour Macron !!!

Les chrétiens ont été de nouveau visés en Egypte où au moins 26 personnes ont été tuées ce vendredi par des hommes armés et masqués ayant attaqué leur bus qui se rendait à un monastère copte.

Lire la suite ici :

http://www.20minutes.fr/monde/egypte/2075339-20170526-egypte-moins-26-morts-attaque-bus-transportant-chretiens

Vous venez de scier la branche sur laquelle vous étiez assis !!!

Partout dans le monde, les chrétiens se font massacrer par l’islam et vous, vous votez pour gauche/droite qui islamisent la France ? Meuuuhhhhhhhhhh !!!!!!!!

Pardon. Mais l’heure est trop grave pour « tolérer ». Seulement, « tolérer ». La tolérance a ses limites ; on ne peut pas tout accepter et il y a un moment ou trop de tolérance est aveu de « faiblesse ».

Non, je ne suis pas d’accord qu’un prêtre normand soit mort, égorgé, sans que l’on ait bougé ; je n’accepte pas que les Moines de Tibérine aient été exécutés sans « remerciement » de notre part ; et que ce soit en Egypte ou ailleurs, qu’une agression liée à nos religions ou non reste toujours sans réponse « subtile » et « chirurgicale » de notre part.

Je ne veux pas d’une guerre de religion. C’est ce qu’attendent les musulmans et cela correspondrait à prendre 623 ans de retard d’un coup ! C’est fini tout ça et nous sommes passés à autre chose depuis longtemps. Le cumul des attentats, des agressions, des viols de jeunes filles, des viols de femmes âgées, des massacres de religieux, me font penser à une guerre sans nom que l’on nous impose et où nos dirigeants, à force d’un courage exceptionnel, nous incitent à nous taire, à baisser la tête, et même à nous allier avec nos bourreaux…

Tendre la joue gauche, pensez donc…. Moi, qui ne tends déjà pas la joue droite !!!

L’attitude adoptée par l’Eglise de France pousse beaucoup de gens à s’écarter d’une religion aussi faible et aussi peureuse… Alors, quand je vois TV Libertés montrer des reportages sur les Chrétiens d’Orient je me sens revigoré, me disant qu’après tout, que l’on croie ou pas, nous avons raison d’affirmer notre identité. Et patatras ! Les élections annulent aussitôt le colossal travail réalisé par des Philippe Millau (TVLibertés), Martial Bild (TVLibertés), Elise Blaise (TVLibertés), Olivier Frèresjacques (TVLibertés) et tant d’autres, défenseurs de nos valeurs, sur cette chaîne télévisuelle de ré-information.

Parce que nous atteignons des sommets dans l’incohérence, je me vois profondément navré pour tous ceux et celles qui s’engagent, chaque jour, et lèvent la tête prenant les coups pour nous, à commencer par Résistance Républicaine et Riposte Laïque qui en sont à recevoir des menaces d’une gravité absolue !

En toute objectivité, et l’analyse en vaut la peine, lorsqu’une certaine génération sera malheureusement passée, le public dans les églises deviendra parsemé… Demandez-vous pourquoi ?  Et, également, en conséquence, pourquoi des gens iraient vers un rite qui vous sacrifie et ne vous défend pas.

Mon propos n’est pas une attaque ; j’appelle à la réflexion car, en France, nous avons le défaut de ne pas savoir balayer devant notre porte et il est urgent de le faire.

Alors, gens d’Eglise, venez nous rejoindre chez Résistance républicaine. Ouvrez vos portes  ; nous vous défendrons ! La porte est ouverte à nos Amis Polonais, Hongrois, Bulgares, Russes et autres qui, de partout, nous envoient leur amitié. A notre tour de vous faire part de la nôtre.

Mes Amies, mes Amis, pour les législatives, votez pour ceux qui partagent nos Valeurs. Donnez la victoire aux Patriotes ! Et soyez heureux de vous retrouver « Libres »!

Encore une fois, les pays les plus riches d’Europe ne sont pas dans l’Europe économique (Suisse, Norvège, Islande). A la rigueur, la C.E.E. oui, car à cette époque nous étions encore des nations alliées…Ne craignez pas de ressortir de l’Europe économique ; au contraire, foncez !

Les Grecs n’en veulent plus ; les Italiens non plus ; Portugal et Espagne itou, et nous alors ?

Chevalier Bayard

Au moins 26 chrétiens morts dans l’attaque d’un bus… Alors, toujours aveugles les chrétiens ?

(Source : Résistance Républicaine)

On ne veut pas d’elle en Algérie ? Qu’à cela ne tienne, l’islamiste Fella Meslem se présente à nos législatives pour « En Marche » Ben voyons, pourquoi se gêner, puisque la France n’est plus qu’un tapis rouge pour nos ennemis !

On ne veut pas d’elle en Algérie ? L’islamiste Fella Meslem se présente à nos législatives pour « En Marche »______________________________________________________

On ne veut pas d’elle en Algérie ? Qu’à cela ne tienne, l’islamiste Fella Meslem se présente à nos législatives pour « En Marche » Ben voyons, pourquoi se gêner, puisque la France n’est plus qu’un tapis rouge pour nos ennemis !

La France, gigantesque poubelle…

Non seulement des voilées se présentent aux législatives, alors que pour elles la seule loi est celle de la charia.

Non seulement les partis musulmans se développent, afin d’obtenir par les urnes ce qu’ils n’ont pas tout à fait réussi à obtenir, l’application de la charia en France.

Mais à présent on retraite les déchets venus d’Algérie.

Enfin, « on »…

Macron et ses islamo-collabos ne voient aucun problème à présenter une donzelle soutenant Bouteflika qui a effacé tous ses posts sur facebook et twitter… Qu’avait-elle à cacher ?

Il paraît qu’elle a dit pis que pendre de la France et des Français ? Pas grave, Macron pense comme elle.

Fella Meslem, battue aux législatives algériennes, elle se présente en France !

ALGÉRIE (Tamurt) – La candidate malheureuse du parti islamiste TAJ, dans la liste d’émigration en France, Fella Meslem, tourne complètement sa veste. Elle vient de se présenter aux législatives Françaises, après avoir sévèrement critiqué la France lors de sa campagne électorale aux législatives Algériennes.

» Une rencontre, un échange, une vision, une confiance, une équipe et une nation. Mon équipe, ma machine de guerre qui me soutient dans tout ce que je fais depuis plusieurs années. Ils m’ont fait confiance et ensemble nous avons mené une très belle campagne avec les mêmes objectifs : faire le maximum pour vous représenter et faire entendre vos voix; -faire reconnaître vos droits ; essayer de mettre fin au mépris de nos concitoyens Algériens de la partie haute de France; faire en sorte que vous puissiez retrouver votre place dans les deux rives et avancer en toute dignité. Merci à vous encore une fois mes Chers assistants d’être toujours là, soudés et fidèlse à nos engagements et nos valeurs. »,lisait-on sur son compte auparavant.

Une fois les résultats connus et elle n’a pas obtenu son siège, Fella Meslem a tout effacé de ses comptes des réseaux sociaux. Toute honte bue, elle se présente ainsi cette fois  aux législatives Françaises. La candidate d’Amar Ghoul opte pour le mouvement En Marche, à Evry-Corbeil comme colistière de Jean-Luc Raymond, plus exactement. Les militants islamistes sont connus généralement pour leur hypocrisie dans tous les domaines, que ce soit en politique, leur faux amour pour leur patrie, mais aussi en religion. Ce cas nous fait rappeler une ancienne députée du FLN à Tizi Wezzu, Madame Moula. Une députée qui chante le nationalisme et qui dénonce la colonisation de la Palestine, alors qu’elle gère avec  des israéliens en France  une boite de communication, à Seine-Saint Denis.

Ravah Amokrane pour Tamurt 

La donzelle se présentait en Algérie pour le parti d’Amar Ghoul, ex-ministre de l’aménagement du Territoire, TAJ ( Tajamou Amal El-Djazaïr), celui qui interdit de dire la vérité sur la crise économique…

http://www.tamurt.info/amar-ghoul-president-du-parti-algerien-taj-la-vraie-menace-sur-lalgerie-sont-les-idees-separatistes/

Amar Ghoul ? Le plus fidèle soutien de Bouteflika…  Ça résume le personnage et ses options.

Il a été remercié pour ses bons et loyaux services :

http://www.lematindz.net/news/20998-abdelaziz-bouteflika-nomme-amar-ghoul-au-senat.html

Il aime tant la France qu’il y a acheté en 2009 un appartement de 5 millions d’euros. Millions d’euros qui auraient pu servir à l’Algérie, non ?

http://ffs1963.unblog.fr/2009/09/03/amar-ghoual-a-achete-un-appartement-a-5-millions-deuros-a-paris/

http://www.tamurt.info/fella-meslem-battue-aux-legislatives-algeriennes-se-presente-france/

Christine Tasin

On ne veut pas d’elle en Algérie ? L’islamiste Fella Meslem se présente à nos législatives pour « En Marche »

(Source : Résistance Républicaine)

La Norvège, grand mécène de la cause palestinienne réclame son argent pour incitation au terrorisme islamique

Afficher l'image d'origine

_______________________________________________

La Norvège interpelle l’Autorité palestinienne qui vient de nommer un centre pour femmes en l’honneur au nom de Dalal Mughrabi, une terroriste palestinienne responsable de plus 37 morts dont 12 enfants juifs.

« La glorification des attaques terroristes est totalement inacceptable, et je déplore cette décision dans les termes les plus forts possibles. La Norvège ne se laissera pas associer à des institutions qui glorifient de la sorte les terroristes. Nous n’accepterons pas l’utilisation à ces fins de l’aide financière de notre pays », déclare Borge Brende, ministre des affaires étrangères dans un communiqué.

« Nous avons demandé que le logo du bureau de représentation norvégien soit immédiatement retiré du bâtiment et que le financement qui a été attribué au centre soit remboursé. Notre aide financière est suspendue jusqu’à que nous ayons la certitude que rien de cette nature se reproduise », a-t-il ajouté.

Le 11 mars 1978, Dalal Mughrab armée de kalashnikovs accompagnées de 4 hommes membres du Fatah (le parti de « la Paix » palestinien) prennent en otage un bus bondé de civils israéliens (de nombreux enfants) et les exécutent froidement. 37 civils, dont 12 enfants sont criblés de balles, Plus de 70 sont blessés dont certains à vie.

Voici le visage d’une partie des victimes  :

https://i0.wp.com/static.europe-israel.org/wp-content/uploads/2017/05/da2.png

Dalal Mughrab est aussi le nom d’une colonie de vacances pour adolescents, d’une école de fille à Al-Awael en Judée-Samarie (Cisjordanie occupée par les arabes palestiniens) et d’une récompense pour « bonnes élèves ».

https://i2.wp.com/static.europe-israel.org/wp-content/uploads/2017/05/da1.png
L’école de fille appelée Dalal Mughrab.

Afin de maintenir le flux d’argent, l’Autorité Palestinienne devrait changer le nom de l’école par celui d’un poète ou d’un penseur adepte du jihad !

Source: PalWatch

Axel Rehouv pour europe-israel.org

La Norvège, grand mécène de la cause palestinienne réclame son argent pour incitation au terrorisme islamique

Le temps est venu de démystifier les idées fausses sur la Torah

 https://i0.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/05/1808205525.png_______________________________________________

« Aime ton prochain comme toi-même » est l’entièreté de la Torah. Nous l’avons oublié et nous traitons plutôt les lettres comme des symboles.

La semaine prochaine, nous célèbrerons Chavouot, la fête du don de la Torah. Pour les juifs laïcs, le summum de la fête, si même ils la célèbrent, consiste en un repas regorgeant de douceurs lactées. La plupart des juifs savent aussi qu’en ce jour, il y a des milliers d’années, la Torah a été donnée au peuple d’Israël.

Cependant, ce que la majorité des gens ignorent, c’est la véritable signification de la Torah. En conséquence, très peu de gens comprennent la raison de la célébration du don de la Torah. Si nous savions ce que représente vraiment la Torah, qui n’a rien à voir avec l’explication traditionnelle d’une série de règles que nous devons observer afin d’apaiser un Dieu redoutable, nous comprendrions beaucoup de choses déconcertantes à propos de notre vie. En vérité, rien n’est plus pertinent dans notre vie si ce n’est la Torah. Rien ne peut nous apporter plus de bienfaits que la compréhension de la Torah, sa raison d’être et la manière de nous en servir. Lorsque nous en prendrons conscience, nous constaterons que Chavouôt n’est pas une fête banale, mais un point extrêmement important dans notre quête du bonheur.

Ce n’est pas nécessairement ainsi

« Ce n’est pas nécessairement ainsi », chantait Sportin’Life dans l’opéra Porgy and Bess, ce qui veut dire que : « Les choses que vous pourriez lire dans la Bible ne sont pas nécessairement comme elles paraissent. » C’est en effet notre problème. On nous enseigne que les histoires de la Torah nous apprennent des codes de moralité et de comportement, et qu’historiquement, elles sont plus ou moins exactes.

Mais se référer à la Torah de cette façon la dénue complètement de son essence. Il est écrit dans le Talmud (Massékhet Shabbat, 31a) qu’Hillel l’Ancien, lorsqu’un converti lui posa une question sur la signification de la Torah, lui répondit : « Ce que tu hais, ne le fais pas aux autres, c’est l’entièreté de la Torah. » Pareillement, Rabbi Akiva, auquel nous devons Le Livre du Zohar et la Mishna, a déclaré : « Aime ton prochain comme toi-même, est la grande règle de la Torah » (Talmud de Jérusalem, Nédarim, chapitre 9, p. 30b)

Quand Israël a reçu la Torah, ce n’est pas un livre qui leur a été donné. Ils se sont unis « Comme un seul homme dans un seul cœur » (Rashi, Commentaire sur l’Exode, 19:2) et ont ainsi reçu une force qui les a élevés au-dessus de leur égoïsme et qui les a fait aimer les autres comme eux-mêmes. Il est écrit dans le livre Avnei Miluim (Introduction) : « C’est ce que nos sages voulaient dire par “Et Israël a campé au pied de la montagne’’ “tous comme un seul homme dans un seul cœur”. Ils ont souhaité dire que la nation tout entière est unie comme un seul homme, après quoi, Celui Qui Donne a été contraint de leur donner la Torah. »

Nos sages, tout au long des âges, ont appelé la force transformatrice de la Torah « lumière ». Ils ont maintes fois déclaré que la lumière de la Torah réforme, c’est-à-dire qu’elle transforme l’égoïsme d’une personne en amour d’autrui. Il est écrit dans le livre Messilat Yecharim (Chap. 5) : « C’est la signification de ce que nos sages ont déclaré (Midrash Rabba Eikha, Préface) : « J’ai souhaité qu’ils Me quittent, mais conservent Ma loi (Torah), car la lumière qu’elle contient le corrige (le mauvais penchant). » Il est écrit aussi dans le livre Maor Einayim (Parachat Tsav) : « Quelqu’un luttant avec le mauvais penchant peut le maîtriser, car la lumière qu’elle (la Torah) contient le corrige. »

Il est écrit dans le Talmud babylonien (Kidouchin 30b) que le Créateur a dit : « Mes fils, J’ai créé le mauvais penchant et J’ai créé la Torah comme épice. » Pareillement, le livre Metsoudat David (Commentaire sur Jérémie, 9:12) explique qu’Israël a perdu sa terre parce qu’elle a succombé au mauvais penchant, lorsqu’ils ont cessé de s’engager dans la Torah dont « la lumière qu’elle contient le réforme ». Et afin de ne pas nous méprendre sur le sens du « mauvais penchant », le Saint Shelah écrit dans (In Ten Utterances, Utterance n° 6) : « Les plus mauvais traits sont l’envie, la haine, l’avidité et la luxure, qui sont les caractéristiques du mauvais penchant », c’est-à-dire, tout ce qui constitue notre ego.

S’engager dans la Torah signifie renforcer notre unité

Il y a à peu près deux mille ans, le peuple d’Israël a succombé au mauvais penchant et est tombé dans la haine non fondée. Tout ce qui restait de la lumière qui réforme, la Torah, n’était plus que des mots sans cohérence, sur l’amour des autres, la fraternité, la responsabilité mutuelle, et l’unité, tout ce qui définit le peuple d’Israël.

Tout comme nos ancêtres qui ont reçu la lumière qui réforme et sont devenus une nation après avoir fait le serment de s’unir « comme un seul homme dans un seul cœur », nous devons commencer à cultiver notre unité. Précisément parce que notre méfiance et notre animosité envers les autres sont si profondément ancrées, nous ne devons pas attendre. Toute hésitation supplémentaire peut nous coûter très cher en vies humaines et en tourments alors que notre monde s’approche de plus en plus d’un point crucial, où il sera trop plongé dans la haine et la suspicion, pour pouvoir revenir en arrière.

Que ceci soit clair : choisir la Torah ne veut pas dire se plonger dans les écrits d’un livre. Cela veut dire améliorer notre unité de façon à surmonter notre haine et à la recouvrir d’amour, comme le dit le roi Salomon (Proverbes 10:12) : « La haine engendre les conflits et l’amour couvre tous les crimes. »

À cet égard, il est écrit dans le livre Maor Vachemech (Parachat Jéthro) : « L’obtention de la Torah se fait premièrement par l’unité comme il est écrit dans le verset : “Et Israël a campé au pied de la montagne”, “comme un seul homme dans un seul cœur”, et là, leur impureté (mauvais penchant) a disparu. » Dans Parachat Emor, le livre poursuit : « Pendant les jours du décompte (Omer), un individu doit corriger la qualité de l’unité, et ce faisant, il est récompensé par la réception de la Torah, à la fête de Chavouot, comme il est écrit : “Et ils ont pérégriné de Rephidim et sont arrivés dans le désert du Sinaï, et Israël a campé au pied de la montagne.” RASHI a dit qu’ils étaient tous comme un seul cœur comme un seul homme et que pour cette raison, ils ont été récompensés par la Torah. »

Il est écrit dans le livre Likouté Halachot (Recueil de règles), dans le chapitre Hilkhot Arev (règles de garantie) : « La racine de la responsabilité mutuelle est le prolongement de la réception de la Torah, quand Israël tout entier est responsable les uns des autres. C’est ainsi parce que la racine des âmes d’Israël est considérée comme une entité, car leur origine se trouve dans l’unité. Pour cette raison, tout Israël est mutuellement responsable dès la réception de la Torah », c’est-à-dire la lumière qui réforme.

Dans le chapitre Hochen Michpat (règle n° 3), il est écrit : « Il est impossible d’observer la Torah et les Mitzvot (commandements) », c’est-à-dire recevoir la lumière qui transforme l’égoïsme en altruisme « si ce n’est par la responsabilité mutuelle, quand chacun est responsable de son prochain. » Pour cette raison, chacun devrait s’inclure dans l’entièreté d’Israël, dans une grande unité. Ainsi, lors de la réception de la Torah, ils sont devenus immédiatement responsables les uns des autres, car aussitôt qu’ils veulent recevoir la Torah, ils doivent fusionner comme un seul être pour s’inclure dans le désir (…) Alors, chacun étant responsable de son prochain, ils peuvent respecter la Torah. À défaut de cela, il aurait été impossible de recevoir la Torah. »

La clé de notre succès

Par les temps incertains qui courent, s’engager dans la Torah, c’est-à-dire, cultiver notre unité est la clé de notre réussite. En outre, c’est la clé de notre survie, en tant qu’individu, en tant que juif, et pour la survie et la prospérité de l’État d’Israël.

Chavouot, la fête du don de la Torah, nous rappelle que nous réussirons seulement si nous sommes unis. Dans le cas contraire, le Talmud nous avertit à deux reprises (Shabbat 88a, Avoda Zarah 2b) que : « Là vous serez enterrés. »

Nous ne devons pas compter sur des dirigeants étrangers et sur ce qu’ils vantent. Notre arme est unique et ne peut nous être ravie. Elle ne fait de mal à personne, mais est ce qui nous rend indestructibles. C’est la force de notre unité, et la fête du don de la Torah tombe à point nommé pour nous rappeler qu’il est temps d’utiliser notre force secrète, la lumière qui réforme, qui réside dans notre unité, dans notre loi, la Torah.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Michaël Laitmann pour Dreuz.info.

Le temps est venu de démystifier les idées fausses sur la Torah

PARACHAT HACHAVOUA – PARACHA DE LA SEMAINE DU vendredi 1er au Chabbat 2 Sivan 5777 (vendredi 26 au samedi 27 mai 2017)

Image associée
_______________________________________________
https://i2.wp.com/www.alef-ledoroth.com/wp-content/uploads/2016/06/paracha-bamidbar-720x340.jpg
_______________________________________________

 Lire la paracha Bamidbar en français

 –

Etude de la paracha de la semaine avec Modia, par le Rav Yehoshua Rahamim Dufour

34e Paracha – Bémidbar (Les Nombres)  – « Dans le désert » 1, 1 – 4, 20

La constitution qui organise la vie sociale du peuple juif

On appelle ce Chabbate: Chabbate Mévarékhim car on y bénit et annonce le nouveau mois de Sivane qui commencera le 7 juin au soir et le 8 juin.
On y lit le chapitre 6 des Pirké avote, Principes des Pères…

Voir l’étude ici : Modia – Commentaires de la Torah – Paracha Bemidbar

In english, here :

Bemidbar – 34

(Source : Modia.org)