Archives de Catégorie: DIVERSES INFOS

Rencontre avec Joseph Joffo autour du « sac de billes » à la synagogue de la Place des Vosges

Un sac de billes____________________________________________________

300 personnes sont venues samedi soir 18 Mars écouter le témoignage de Joseph Joffo. Le format de la soirée était original : le débat fut encadré par des jeunes étudiantes cadres des Perspectives EI des Vosges, Margaux Koren et Anouck Helft, et de nombreux adolescents et enfants purent interroger Joseph Joffo qui se plia au jeu des questions-réponses.

Le Grand rabbin Kaufmann a remercié toutes les familles et en particulier les étudiants venus honorer M. Joffo. Il a rendu hommage à M Joffo et à son épouse pour leur présence.

(Source : Consistoire)

Pour en savoir plus…

« Un sac de billes » est un roman autobiographique, publié en 1978 et traduit en 18 langues. Ce livre a en effet connu un vif succès en librairie (20 millions de livres vendus dans 23 pays).

Ce livre raconte l’épopée, entre 1941 et 1944, de deux garçonnets juifs en fuite dans la France occupée. Le récit autobiographique de Joseph Joffo, écrit avec Claude Klotz (Patrick Cauvin) en 1973, a connu un grand succès en librairie. Il vient d’être porté à l’écran en janvier 2017.

Batyste Fleurial, Dorian Le Clech, Patrick Bruel

Un très beau livre, émouvant et fort…
Alphonse Boudard.

Ce livre qui est celui de la peur, de l’angoisse, de la souffrance aurait pu être aussi le livre de la haine, mais il est, en fin de compte, un cri d’espoir et d’amour.
Bernard Clavel.

Parmi les témoignages sans nombre consacrés aux temps maudits, celui-là est unique, par la nature de l’expérience, l’émotion, la gaieté, la douleur enfantine. Et conté de telle manière que l’aventure saisit, entraîne, porte le lecteur de page en page et jusqu’à la dernière ligne.
Joseph Kessel.

Une spontanéité, un humour, une tendresse, une émotion discrète qui en font un livre pas comme les autres.
La Croix.

https://i2.wp.com/i.f1g.fr/media/figaro/300x350/2017/01/13/XVMf43f9306-d970-11e6-b565-a1f91d4e67bf-300x350.jpg Joseph Joffo

Judaïsme – Soyons Lion, pas Vache

Résultat de recherche d'images pour "images du judaïsme : le lion"_____________________________________________________

Un cours du Rav ‘Haïm Dynovisz

Télécharger vidéo

(Source : Site du Rav)

VAYAKEL : Le sens réel de la générosité…

_____________________________________________________

Dans le récit de la Torah, il a été fait appel à plusieurs reprises à la générosité des Enfants d’Israël. Et à chacune de ces occasions, ils se sont montrés fort  » généreux  » : ainsi, ont-ils donné avec largesse leur or et leur argent successivement… pour le Veau d’or, puis pour le Michkan (le Temple du désert), ce qui nous enseigne d’abord que la générosité en soi ne saurait constituer une vertu.

Car l’essentiel n’est pas d’être  » généreux « , mais de savoir pourquoi l’on  » donne « . Prenons un exemple plus caractéristique : les douze princes des tribus ont eux aussi été sollicités lors de l’édification du Michkan, tout comme l’ont été les Enfants d’Israël. Or, les princes ont réagi en disant en substance : « Demandez au peuple d’apporter d’abord ce qu’il peut, puis nous, nous complèterons ! ».
On pourrait être de prime abord porté à admirer une telle attitude : en effet aujourd’hui, quel roch yéchiva ou quel responsable d’une organisation juive ne serait pas heureux d’entendre pareil discours émis par un grand donateur recommandant de faire d’abord appel au peuple, avant qu’il ne  » complète  » ensuite ce qui manquera… !?

Mais voilà que le peuple d’Israël a été tellement généreux qu’en fin de compte, il ne manquait rien. C’est pourquoi les princes ont été « contraints », non pas de participer aux matériaux nécessaires à l’édification du Michkan, mais de donner ensuite les pierres précieuses qui serviraient au pectoral du Grand Prêtre.

Toutefois, la grandeur de ces princes réside dans le fait qu’ils ont  » compris la leçon  » ! En effet, quand viendra le moment de l’inauguration du Michkan, ils seront alors les premiers à apporter leurs offrandes : ils ont bel et bien saisi qu’avec le peuple d’Israël, pour avoir la possibilité de faire une mitsva, il faut toujours faire vite !

Nous constatons donc que ce qui compte dans une mitsva – telle la tsédaka ou le maasser -, ce n’est ni la somme que l’on offre ni même son montant, mais c’est avant tout l’empressement avec lequel on la réalise. Dès que l’on fait appel à une assemblée ou une collectivité, sachons donc être toujours les premiers à apporter notre contribution : quel que soit son montant exact, notre empressement et notre zèle créent une véritable dynamique, et surtout, nous avons ainsi le mérite et le bonheur de pouvoir trouver notre place. Quoi de plus triste en effet que quelqu’un qui voudrait  » donner « , mais qui ne le peut pas, comme le dit la sage expression du Talmud : « Plus encore que le veau a besoin de téter, la vache a besoin de donner son lait ».

L’homme est fondamentalement généreux. Mais il faut juste qu’il réussisse à discipliner et à ordonner sa générosité pour qu’elle serve toujours à bon escient et au bon moment.

À bon entendeur, chalom !

Par Rav Sitruck

(Source : Chiourim.com)

Attentat de Londres : la BBC s’est fait piéger par un montage photoshop qui en dit long

https://i1.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/03/Faux-panneau-du-me%CC%81tro.jpg_____________________________________________________

Un faux message du métro londonien publié après l’attentat de Westminster qui a réussi à tromper l’attention de la BBC et a fait le buzz, en dit long sur l’état de soumission à l’islam.

«Nous rappelons poliment à tous les terroristes qu’ICI C’EST

LONDRES, et que quoi qu’ils fassent, nous boirons le thé, et continuerons joyeusement [le cours de notre journée] –merci»

(Pour info, voici le vrai panneau 🙂

https://i1.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/03/vrai-panneau-du-me%CC%81tro.jpg

Je ne suis pas surpris que les vieux routards de la BBC soient tombés dans le panneau. Après chaque attentat, partout en Europe les gens allument des bougies, chantent des chants de tolérance d’amour et d’inclusion et déposent des fleurs, au lieu de montrer leur rage d’être ainsi livrés aux terroristes par leurs dirigeants indifférents du chaos islamiste qu’ils ont créé, eux qui sont soigneusement protégés par des hommes armés.

Cela me donne des hauts le cœur de l’écrire : la société européenne  rejette  ceux qui se révoltent contre la barbarie, et honore ceux qui pardonnent, excusent, tempèrent.

Oui, la BBC ne s’est pas laissé berner par hasard : elle et l’ensemble de la classe dirigeante et des élites cherchent tous les moyens de faire croire aux populations que ce qu’ils voient autour d’eux n’existe pas, que les attentats qu’ils craignent sont dus aux incitations de l’extrême droite ou à la discrimination et non au contenu du coran et des prières récitées quotidiennement à la mosquée. En même temps, ils admettent que le danger est bien réel et que les citoyens doivent accepter de vivre avec le terrorisme comme faisant partie de la vie moderne.

Désolé de vous rappeler que dans les années 70, la vie était déjà moderne, et qu’il n’y avait pas ces attentats, ces agressions et cette insécurité quotidiens.

Ce sont les politiciens et personne d’autre qui ont créé cette situation de constants attentats islamiques, elle n’est pas le fait de la vie moderne.

En demandant aujourd’hui d’accepter comme un fait de société les attentats, ils se lavent les mains de leur lourde responsabilité– et aucun média ne les attaque.

En pourchassant de leurs procès et de leur censure ceux qui tentent d’alerter la population, ils avouent leur peur panique d’une situation incontrôlable si les citoyens réclamaient des comptes.

Mais s’ils n’avaient pas fait entrer tous ces musulmans en Europe, il n’y aurait pas d’attentat, car dans le monde, là où il n’y a pas de musulmans, il n’y a pas d’attentat.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

theguardian.com

Attentat de Londres : la BBC s’est fait piégée par un montage photoshop qui en dit long

CONSEQUENCES DES GRANDES INVASIONS BARBARES DU XXIe SIECLE – 24 mars 2017

Génial ! La télé espagnole dénonce l’islamisation de l’Europe avec sa présentatrice en niqab !____________________________________________________

Génial ! La télé espagnole dénonce l’islamisation de l’Europe avec sa présentatrice en niqab !

L’Espagne s’élève contre l’islamisation de l’Europe (enfin quelques Espagnols, malheureusement pas tous mais c’est un bon début).
La présentatrice de ‘Economica TV’ se présente en niqab pour dénoncer l’attitude des Européens- France, Allemagne…

Génial ! La télé espagnole dénonce l’islamisation de l’Europe avec sa présentatrice en niqab !

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

La charia au Canada : motion contre l’islamophobie adoptée comme ce serait le cas avec Macron-TrudeauIllustration : le député libéral Iqra Khalid, qui a présenté la motion, entourée de collègues. Photo : La Presse canadienne/Patrick Doyle _____________________________________________________

La charia au Canada : motion contre l’islamophobie adoptée comme ce serait le cas avec Macron-Trudeau !

Trudeau et ses partisans ont encore frappé.

La fameuse motion 103 à laquelle nous avions consacré un article il y a peu a été votée.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/02/19/trudeau-khomeiny-entend-interdire-la-critique-de-lislam-le-canada-bientot-58eme-pays-musulman/

Nous espérions, eu égard à l’importance de la bataille menée, qu’elle ne serait pas votée… Las ! Les partisans de Trudeau et de la charia sont majoritaires à la Chambre des Communes.

Toute critique de l’islam va donc être expressément interdite, puisqu’assimilée à la critique et donc à la haine des musulmans.

Tous les arguments sont bons, même les plus absurdes :

qra Khalid a dû défendre sa motion

Les opposants conservateurs soutenaient que le mot « islamophobie » était trop vague et pouvait inclure toute forme de critique contre l’islam. D’autres considéraient que la motion ne ciblait qu’une seule religion.

Faisant fi des opposants et des commentaires racistes sur les réseaux sociaux, Mme Khalid a vigoureusement défendu sa motion tout au long du processus parlementaire.

Prétendre que la motion permettrait l’imposition de la charia au Canada est « outrancier », a-t-elle affirmé.

M-103 ne donne pas des privilèges à une religion ou à une communauté aux dépens des autres. M-103 ne restreint pas la liberté d’expression. La motion n’est pas juridiquement contraignante.

 Iqra Khalid, députée libérale, qui a déposé la motion

Les néo-démocrates ont appuyé la motion, même si la députée de Vancouver-Est, Jenny Kwan, a dénoncé les libéraux et les conservateurs pour s’être adonnés à des joutes politiques sur ce sujet.

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1024073/motion-m-103-adoptee-les-communes-condamnent-lislamophobie

L’auteur de la motion, qui voulait obtenir la condamnation de l’islamophobie par les Communes a donc gagné (Marwan  Muhammad serait tellement dépité de ne pas avoir réussi à faire la même chose en France qu’il serait au lit avec une crise d’urticaire).

Et à présent, que va-t-il se passer ?

Les députés en la votant demandent au gouvernement de la mettre en application…

Les députés canadiens, encouragés par le gouvernement de Justin Trudeau, ont adopté ce jeudi une motion ouvrant la voie à des mesures pour lutter contre l’islamophobie. A une large majorité, les députés ont demandé au gouvernement d’ »endiguer le climat de haine et de peur qui s’installe dans la population » et de « condamner l’islamophobie et toutes les formes de racisme et de discrimination religieuse systémiques ».

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/03/23/97001-20170323FILWWW00418-canada-le-gouvernement-invite-a-combattre-l-islamophobie.php

Va-t-on en demeurer au stade symbolique, une condamnation et basta ou bien Trudeau va-t-il légiférer pour que la motion devienne une loi spécifique contre l’islamophobie ?

C’est Trudeau, ne nous faisons donc aucune illusion, il y aura une loi, la charia est en marche…

Ne critiquons pas les Canadiens qui ont voté Trudeau, les couillons de Français qui s’apprêtent à voter Macron se préparent le même avenir.

Christine Tasin

La charia au Canada : motion contre l’islamophobie adoptée comme ce serait le cas avec Macron-Trudeau

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

Pour Sid Abdellaoui, spécialiste en psychologie, la radicalisation serait un problème social____________________________________________________

Pour Sid Abdellaoui, spécialiste en psychologie, la radicalisation serait simplement un problème social !!

A propos de « psy », un « spécialiste de la radicalisation », Sid Abdellaoui, a tenu une conférence à Châtellerault ces derniers jours.
http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2017/03/17/Specialiste-de-la-radicalisation-3036116

« La nouvelle République » publie un intéressant entretien avec lui.
Comme Sylvie Tissot, il s’agit d’un professeur d’université, de psychologie cette fois et non de sociologie comme elle, donc payé avec l’argent public a priori également (http://resistancerepublicaine.eu/2017/03/14/quinzaine-contre-le-racisme-linenarrable-indigene-de-la-republique-sylvie-tissot-sevit-a-poitiers/).
« Depuis longtemps et mes études, je m’intéresse à la question de la relégation sociale (des personnes vivant à la marge), à l’auto-exclusion, la discrimination et le passage à l’acte. Aujourd’hui, j’encadre des thèses de doctorants sur la question de la radicalisation. On rencontre des personnes radicalisées pour nos recherches. Des personnes en prison ou sous contrôle judiciaire, parties ou non en Syrie » déclare-t-il dans l’entretien.
Il ajoute : « « J’ai insisté sur la déconstruction de la représentation par les prismes du professionnel. L’idée, c’est d’identifier et comprendre dérives pouvant amener à un discours, un acte radical et d’éviter l’amalgame et la stigmatisation. Ce n’est pas parce que quelqu’un a la barbe longue que c’est un djihadiste. »
Ce n’est pas sans rappeler l’argumentation des chochottes choquées par le précis anti-radicalisation du rectorat de Poitiers qui se référait à cet indice :
http://resistancerepublicaine.eu/2017/01/04/prevention-de-la-radicalisation-mediapart-et-le-cri-ont-perdu-leur-proces-contre-le-rectorat-de-poitiers/

En fait, ce discours me semble souvent tenu par des militants de l’extrême-gauche islamophile.
Il place donc la radicalisation dans le giron des problèmes sociaux. Un classique ?
Sans doute, ce qui rend d’autant plus remarquable l’objection du journaliste, qui dénote avec le discours habituel, et décevante la réponse apportée :
« Mais la Taqiya ou l’art de cacher sa radicalisation, ses intentions terroristes existe dans le coran ?
Il peut y avoir en effet une dissimulation mais ça n’en fait pas pour autant des djihadistes. Il y a aussi les cas de figures où il y a une volonté d’atteindre sa cible et forcément on ne le sait qu’après et c’est trop tard. »

Il semble bien que Sid Abdellaoui invite à ne pas faire l’amalgame entre radicalisation et djihadisme ! Ce sont pourtant bien des personnes décrites comme « radicalisées » qui font l’objet de mesures administratives et juridictionnelles. « Expert près la cour d’appel de Rouen », il doit le savoir. C’est d’ailleurs pour cette raison que des mosquées ont été fermées, car elles sont fortement soupçonnées d’être des foyers de radicalisation.

Pourtant, à la question « Où se radicalise-t-on ? Prisons ? Mosquée ? Internet ? », il répond :
« Dans les mosquées, non. C’est plutôt une démarche clandestine. 15 % des personnes radicalisées le sont en prison et 85 % sur Internet. »

On pourra cependant rappeler les cas suivants :
http://resistancerepublicaine.eu/2016/12/06/le-conseil-detat-confirmera-t-il-la-fermeture-de-la-mosquee-decquevilly-ou-limam-appelle-a-la-haine-contre-les-non-musulmans/
http://resistancerepublicaine.eu/2016/12/11/villiers-le-maire-filloniste-benisti-construit-une-mosquee-pour-remplacer-lautre-fermee-par-letat/
http://resistancerepublicaine.eu/2016/05/27/mais-pourquoi-ont-ils-ferme-la-mosquee-radicale-du-bourget/
http://resistancerepublicaine.eu/2016/05/06/les-imams-citant-le-coran-pourraient-ils-ne-pas-etre-poursuivis-pour-incitation-a-la-haine/
http://resistancerepublicaine.eu/2017/01/18/expulsion-dun-imam-prechant-le-djihad-plus-il-est-dangereux-plus-la-cedh-le-protege-et-empeche-son-expulsion/
http://resistancerepublicaine.eu/2017/02/10/montpellier-attentat-dejoue-cetait-pas-la-peine-de-fermer-la-mosquee-vraiment/
http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/01/20/la-mosquee-aux-deux-visages-de-stains-restera-fermee_5066422_3224.html

Certaines décisions ont force de chose jugée et consacrent donc une vérité judiciaire en ce domaine. Bref, la déclaration du « spécialiste » à ce sujet est bien étonnante !

Et que fait-on du principe de précaution ?

Son discours est inquiétant, car il suggère qu’on ne peut se prémunir le passage à l’acte, qu’il y aurait une fatalité et qu’il ne resterait qu’à allumer des bougies et chanter des chansons.
Enfin, il répond au journaliste qui indique qu’« on dit souvent des terroristes djihadistes qu’ils ont raté leur vie, et donc qu’ils ne veulent pas rater leur mort… » :
« Ils ne peuvent pas en sortir par le bas, donc ils veulent en sortir par le haut, par l’irrationnel ».
On pourra pourtant, là encore, rappeler la richesse de Ben Laden, des mécènes du djihadisme et les cas de djihadistes issus de milieux aisés :
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/06/03/97001-20120603FILWWW00118-ben-laden-a-depense-toute-sa-fortune.php
https://www.challenges.fr/economie/l-incroyable-magot-des-mouvements-djihadistes_33574: « Le terreau idéologique de l’islamisme radical peut aussi compter sur de généreux mécènes ».
http://plus.lapresse.ca/screens/7724aaa5-b04a-48f8-9064-56ae34b20112%7CPWtwcSOUdDSI.html: « Il n’y a pas de portrait type du djihadiste, retient AlDe’emeh de son expérience. Certains viennent d’un milieu aisé, d’autres non ».
http://www.jeuneafrique.com/mag/243585/politique/la-singularite-de-ces-djihadistes-tunisiens-qui-avaient-pourtant-lavenir-devant-eux/: « La plupart des jeunes jihadistes qui se sont récemment illustrés n’étaient pas en situation d’échec social et scolaire ».
De plus, les djihadistes ont eux-mêmes gâché leur chance en ne saisissant pas l’opportunité que leur offraient les aides sociales, spécialité occidentale, pour s’insérer dans la société. La pauvreté n’est pas une excuse et ce n’est pas la faute de la France républicaine :
http://resistancerepublicaine.eu/2017/03/22/le-djihad-vit-de-nos-aides-sociales/

C’est pourtant une reconnaissance professionnelle remarquable que le secteur public octroie à ce « spécialiste » (professeur d’université, expert devant une cour d’appel, ce qui implique, en pratique, une forte possibilité d’influencer les juges) dont les analyses paraissent pour le moins contestables…
Inquiétant. Seul réconfort : que le journaliste l’ait invité à chercher du côté du coran, mais j’aurais aimé qu’il cite exactement les passages concernés et pousse un peu plus loin le débat sur ce point…

Maxime

Pour Sid Abdellaoui, spécialiste en psychologie, la radicalisation serait un problème social

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

https://i2.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/03/Khalid-Masood-783046.jpgDommage que la police l’ait raté ! louyehi _____________________________________________________

Ce que l’on sait du terroriste de Londres Khalid Masood, (cette fois c’est le bon)

Khalid Masood, 52 ans, est un homme connu des services de police et déjà condamné. Il possède plusieurs alias.

La police a acquis la conviction qu’il est l’auteur de l’attentat terroriste de Westminster et Scotland Yard l’a formellement identifié comme étant Khalid Masood, un homme né le 25 décembre 1964 en Grande-Bretagne dans le Kent, qui vivait récemment dans les Midlands de l’ouest.

Masood ne faisait pas l’objet d’une enquête, et la police ne le soupçonnait pas de vouloir commettre un attentat terroriste.

Cependant, il était connu de la police pour de nombreux délits, dont des agressions, possession d’arme et atteintes à l’ordre public. Il a été condamné pour la première fois en 1983 pour destruction de biens, et la dernière en 2003 pour possession d’une arme blanche.

Il n’a jamais été condamné pour terrorisme. Marié à une pakistanaise, père de trois enfants, il s’est converti à l’islam, était bodybuilder, et a été employé comme enseignant.

Les médias sont allés dénicher une femme qui dit être une voisine pour attendrir l’image du terroriste dans le but que les gens aient une opinion positive des islamistes malgré leurs crimes barbares.

Iwona Romek dit avoir été choquée par les informations :

“J’ai été choquée par tout ça. C’était une gentille famille, très réservée. C’était un homme très calm. J’ai vu des photos à la télé, et j’ai su que c’était l’homme qui vit ici.

Il avait une femme, une jeune pakistanaise, et un jeune enfant qui allait à l’école.

C’était un homme gentil. Je le voyais dehors s’occuper de son jardin. Il n’a jamais causé de problème. »

A propos du raid de la police : « J’ai entendu des tas de bruits et des cris. Ils criaient ‘ouvrez la porte’. C’était un peu effrayant. Il y avait un hélicoptère au dessus et des hommes en costumes blancs. »

En réalité, la police manque d’informations sur Masood, et a mis en place une ligne spéciale anti-terroriste pour toute information le concernant : 0800 789 321.

ISIS a revendiqué l’attentat comme ayant été commis par un de ses soldats.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Ce qu’on sait du terroriste de Londres Khalid Masood (cette fois c’est le bon)

-==-

https://i0.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/03/IMG_4032.jpg_____________________________________________________

Une femme voilée menace un policier : « Monaco appartient à Allah ! » Quoi, au « dieu » démoniaque inventé par ‘islam des ténèbres ?

« Monaco appartient à Allah ! Vous allez le payer cher ! C’est l’islam qui va s’occuper de cela ! »

Ce sont les mots employés par une femme musulmane de 37 ans, lors d’une audition par un capitaine de police de la Sûreté publique de Monaco, dans le cadre d’une affaire où cette personne était accusée d’avoir insulté, le 18 octobre 2016, une conseillère de La Poste.

Lors de sa comparution devant le tribunal correctionnel, la prévenue n’a pas nié ses propos. Elle a même ajouté :

« Au vu de mes convictions, ce ne sont pas des menaces. Ce sont des faits ! »

Le procureur de Monaco a requis 15 jours de prison avec sursis.

La décision du tribunal sera rendue mardi prochain.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Yoann Saby pour Dreuz.info.

Compte rendu d’audience ce mercredi 22 mars dans Monaco-Matin : monacomatin.mc

Une femme voilée menace un policier : « Monaco appartient à Allah ! »

-==-

Les souverainistes de France doivent s’unir !

Résultat de recherche d'images pour "images : souverainistes de France"______________________________________________________

Comme tout le monde, j’ai vraiment regretté que tous les candidats à l’élection ne soient pas présents. J’ai été choqué que sur des arguties diverses, TF1 ait interdit d’expression six autres candidats.

Il y avait des personnages qui à mon sens, valaient le détour. Je pense par exemple à Nicolas Dupont Aignan, François Asselineau dont les programmes, au moins sur l’Europe, ont des ressemblances assez fortes et des chiffrages très proches. Et puis, au lieu d’y avoir deux réfractaires à l’Europe, Madame Le Pen et Monsieur Mélenchon, il y en aurait eu deux autres. J’avoue humblement, que les autres ne me sont pas familier et que je serai bien incapable de citer une seule revendication des autres, hormis celle de Monsieur Poutou, qui a un discours anti capitaliste d’extrême gauche radicale, quasi révolutionnaire mais sans les féministes de la trempe de Manon Rostant ou Théroigne de Méricourt ou Olympe de Gouge puisque ce parti de Besancenot accepte des femmes voilées. Le voile est le symbole de la soumission des femmes en Islam. .

J’ai pu écouter Dupont-Aignan et me demander ce qui pouvait lui interdire de faire une alliance en toute indépendance, avec Madame Le Pen. Je n’ai rien vu dans son programme, un point interdisant un rapprochement. Positionnement de chef ? Faut-il une fusion pour s’allier ? Bien sûr que non ! Nul besoin de faire une sorte d’UMP des patriotes .

Idem pour François Asselineau qui partage quasiment l’ensemble du discours de Marine Le Pen, sauf sur la sortie de l’Union Européenne et de l’Euro. L’une parle de renégocier les traités, l’autre pense que c’est inutile, et qu’il faut trancher dans le vif en actionnant l’article 50 du traité d’Union. Un Frexit tout de suite et maintenant. A part cela, on dira que Marine Le Pen est tranchante.

J’ai bien écouté Monsieur Asselineau et dans bien des cas, j’ai trouvé à son argumentation de l’épaisseur. Il se trouve que l’homme n’est pas un perdreau de la dernière couvée, et que ses états de service peuvent faire taire plus d’un journaliste inculte, et peu habitué à traiter du fond. Ils préfèrent rester à la surface, si ce n’est à l’écume des choses, les pires jouent les poissons volants !

Sur les Grandes-Gueules de RMC, une émission du matin, où les sujets sont le plus souvent simplifiés, et traités par des grandes gueules de la société civile, le plus souvent, issus de la gauche bien-pensante, hormis l’excellent Gilles William Goldnadel. Le niveau étant ce qu’il est dans cette émission, les animateurs ne prennent pas de grands risques de dérapages, d’autant plus que les « vedettes » invités sont le plus souvent dans le vent du « Politiquement correct », du « Vivre ensemble » sans compter le « Padamalgame ». Ce n’est sûrement pas sur ce plateau des Grandes Gueules que  la libre expression sera soutenu. Pas de Pierre Cassen, de Christine Tasin et d’autres, qui pourraient s’exprimer. On est loin de TVLibertés,  Bistro libertés, Radio Libertés, etc.

Campagne présidentielle oblige, ces fameuses Grandes Gueules des salons bobos, ont invité François Asselineau. J’ai pu doucement rigoler devant ces animateurs qui avaient devant eux, un personnage n’ayant pas la langue dans sa poche, et qui débitait son discours à coup de hachoir précis, cohérent et d’une grande logique politique. Il démontrait son argumentation sans faiblesse, avec les chiffres et des exemples limpides. Il découpait cela aux petits oignons et les Grandes Gueules avaient les larmes aux yeux de gêne. Même un Pascal Perri « économiste » et fervent européiste avait là, trouvé son maître. Comme quoi, comme partout ailleurs, le borgne est toujours le roi au pays des aveugles.

Ces Grandes Gueules des salons parisiens s’autorisent souvent des remarques acerbes envers tous les auditeurs, et invités souverainistes. Mais là, le morceau Asselineau était trop gros pour eux. Ils ne faisaient pas le poids, cela se sentait, cela crevait l’écran. Alain Marshall et Olivier Truchot n’ont pu qu’écouter et prendre une leçon de modestie.

L’idée de quitter l’Europe pénètre les esprits. Le fait que l’euro est une calamité et qu’il finira par exploser devient palpable. Le souci est de savoir si l’euro explosera avant ou après la mort des Nations et des peuples.

Monsieur François Asselineau affirma avec des arguments, tout ce que madame Marine Le Pen dit depuis des années. Il se trouve que l’une est avocate et que les journalistes ont des doutes sur les équipes qui l’entourent. Ce qui autorise le tout venant, à émettre des doutes quant à ses sources, et ses connaissances. En plus, c’est facile…

Tous les autodictates savent qu’ils peuvent passer des journées entières dans des bibliothèques, avaler des tonnes de livres, pondre des sommets de lettres, discourir sur tout, jamais ils ne seront pris au sérieux par ceux qui considèrent que rien ne vaut un diplôme. Ce qui fait que des ânes bâtés peuvent affirmer des bêtises, se tromper et ne rien savoir, tandis que les autodidactes sont condamnés à se taire, même si leurs paroles sont justes. C’est toute la différence entre la France des intellectuels et celle des anglo-saxons.

Monsieur Asselineau est bardé de diplômes. Il a occupé des fonctions importantes dans des Ministères. En conséquence, il impressionne les ânes bâtés qui décident finalement de se taire devant l’imminence, même si ses propos sont les mêmes que celle d’une avocate qu’ils critiquent par ailleurs !

Le programme de François Asselineau est sympathique. Il se trouve que j’ai la certitude que Marine Le Pen est la mieux à même, par sa puissance électorale, à porter ce projet qui tient à cœur de tous les souverainistes ! Asselineau et Dupont-Aignan combien de voix ?

Il y a seulement un malheur comme dirait Marine Le Pen, ces souverainistes qui portent un projet d’indépendance, et de souveraineté de la France, refusent d’établir a minima, une plateforme commune pour les futures élections. Ils se sentent obligés de porter des critiques fortes, des coups bas au Front National. Il est vrai, que la peur des médias est forte. Ils ont peur d’être traînés dans les caniveaux de la bien pensance. Ce qui m’amène à me poser des questions sur leur force morale, leur courage politique.

Un dit-on enseigne qu’il vaut mieux un tien, que deux tu l’auras ! Le jour où ces patriotes proposeront une rencontre, un dialogue d’égal à égal, discrètement ou non, pour trouver un terrain d’entente, et travailler ensemble au retour de notre indépendance, je serai le premier à applaudir. Je doute que les ego des uns et des autres puissent ce faire. Pourtant, c’est de cette manière que toutes les résistances sous l’occupation ont réussi à travailler ensemble et reconstruit notre France. Il est vrai que le SIEL de Karim Ouchikh, parti souverainiste également, qui a déposé plainte contre François Hollande, Merkel et Juncker pour leur politique, se voit imposé un refus de dialogue de la part de Marine Le Pen. Affaire à suivre !

Quelques idées d’Asselineau captées lors de cette émission, que l’ensemble des souverainistes partagent probablement dans l’ensemble.

  • Sortie de l’euro et de l’Union dans la foulée de l’élection Présidentielle.
  • La France ne sera pas isolée et restera membre de la communauté internationale
  • Euro permet une compétitivité de 21% au profit de l’Allemagne et une baisse de compétitivité forte pour la France, et pire pour la Grèce, le Portugal, l’Espagne, etc.
  • Dévaluation compétitive de l’euro impossible. Conséquence ? Dévaluation des prestations et des salaires. Pauvreté accrue, chômage, immigration.
  • Conséquence de sortie de l’Euro: augmentation des importations certes, mais augmentation de l’exportation.
  • Repli sur soi ? Non réciprocité entre tous les pays. La France, Chine, Qatar, etc.
  • 6686 traités nous lient au reste du monde. Nul besoin de l’Union pour continuer à vivre
  • Coopération internationale comme autrefois (Airbus, Ariane, etc.)
  • France Souveraine, non alignée, force de dissuasion, interdire les guerres illégales qui ne concernent pas la France, (Libye, Syrie, etc.)
  • Article 5, Président garant de l’indépendance nationale.
  • Au contraire de Mélenchon, Le Pen, Dupont-Aignan, Pas de renégociations des traités européens. C’est inutile !
  • Pas de sympathie pour Macron.
  • Faire des économies en mettant fin aux prélèvements européens: 23 Md €.
  • Retour de 14Md € redistribués. Différentiel de 9Md €. Mêmes aides et financements mais sous drapeau français.
  • Lutte contre la fraude fiscale, Contrôle fiscal, (Projet de la peur), allégement des charges des TTP et PME, etc…

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

Les souverainistes de France doivent s’unir !

(Source : Riposte laïque)

Un maire traîné en justice pour avoir insulté une certaine Audrey Crespo-Mara sur facebook

_______________________________________________________

J’ai découvert l’existence d’Audrey Crespo-Mara ce samedi, lorsque le candidat souverainiste, Nicolas Dupont-Aignan, a réalisé son coup d’éclat en quittant le plateau télévisé de TF1. Ne riez pas, chers lecteurs. Allergique que je suis à l’intox, je boycotte depuis longtemps cette chaîne et ses journaleux au sourire administratif qui sonne tellement faux.

Née en 1976, fille de banquiers et femme de l’inénarrable Thierry Ardisson, elle présente – paraît-il – le journal télévisé du week-end comme remplaçante (Anne-Claire Coudray étant la présentatrice officielle). Merci Wikipédia !

Elle s’est fait remarquer cette semaine en portant plainte pour « injure publique » contre Thibault Estadieu, médecin de campagne quinquagénaire devenu depuis 2008 maire de La Salvetat-sur-Agout sous l’étiquette divers-droite. Son crime : avoir posté sur facebook un statut jugé « insultant » par l’intéressée.

Après le JT et le départ soudain (du plateau) du candidat Dupont-Aignan, le maire publie un coup de gueule sur sa page facebook personnelle, il y salue le geste du candidat souverainiste et y voit « une bonne leçon à tous ces connards de journalistes qui manipulent l’opinion« ; excédé, il s’en prend aussi à la pauvre Audrey Crespo-Mara, cette présentatrice « à l’allure de ‘cagole’ » (sic).

On ignore comment ces propos sont remontés jusqu’aux chastes oreilles de Mme Crespo-Mara. Il est peu probable que cette journaliste parisienne ait daigné elle-même poser les yeux sur la page facebook d’un simple élu héraultais. La piste de la délation est plus probable. Un sycophante désœuvré aura fait une capture d’écran des propos de l’élu pour l’envoyer à TF1. Dénoncer est, semble-t-il, le passe-temps préféré de certains, comme en 42…

Quoi qu’il en soit, la journaliste a eu vent de ces propos misogynes et s’est constituée partie civile. Pour avoir tenu ces propos, M. Estadieu risque une amende de 12 000 euros et l’inscription au casier judiciaire; ce qui, en vertu de la loi sur la moralisation de la vie publique, pourrait l’empêcher de se présenter à sa propre succession. Les Salvetois, qui l’ont plébiscité deux fois, remercieront sûrement TF1.

Riposte Laïque est éminemment attachée à la défense des femmes et de leur dignité. Les propos de M. Estadieu sont d’autant plus réprouvables qu’elles émanent d’un élu de la Nation, dont le langage doit être aussi exemplaire que le comportement. En outre, la colère de ce maire est dirigée à tort contre Mme Crespo-Mara, une journaliste parmi d’autres dans la galaxie de la pensée unique.

On questionnera néanmoins le bien fondé de cette plainte. Quel est le préjudice subi par cette dame ? Un sans-dents de la France profonde l’a insultée sur une page facebook personnelle… Et alors ? Si j’avais porté plainte contre tous ceux qui m’ont injurié lorsque j’étais candidat patriote aux cantonales, ou contre ceux qui m’insultent à cause de mes écrits, l’essentiel de mes journées se déroulerait au tribunal, sur le banc des parties civiles. Embrasser une carrière publique (politique, médiatique ou intellectuelle) suggère d’avoir « le cuir tanné », comme dirait Hollande ; c’est-à-dire, être prêt à subir insultes, menaces, moqueries et huées. Si l’on veut être aimé de tous, on devient fleuriste ou confiseur.

Quelques précisions juridiques et sémantiques :

C’est grâce à une pirouette juridique que cette journaliste peut intenter un procès à M. Estadieu. L’affaire aurait été classée sans suite si le statut avait été uniquement accessible aux amis de l’auteur, la jurisprudence l’a déterminé ainsi. S’il y a matière à ester en justice, c’est bien parce que le statut était visible par tous.

Ensuite, contrairement à ce qui a pu être écrit par les media, le mot « cagole » ne veut absolument pas dire « putain ». Il s’agit d’une expression employée dans le sud de la France. C’est le féminin de « cacou » qui désigne un voyou, un frimeur, un m’as-tu-vu. La variante féminine « cagole » fait référence à une fille « au comportement et au langage vulgaire, maquillée de manière outrancière et attirée par les couleurs criardes« . Ce terme n’a donc pas de caractère sexuel à l’origine, n’en déplaise aux journalistes parisiens visiblement ignorants des peuples et des parlers provinciaux.

Vulgaire, certes ; goujat, sans doute ; criminel, non. Le maire de la Salvetat-sur-Agout a effectivement commis une erreur en tenant des propos si inélégants et en s’abaissant au niveau de ceux qu’il dénonce à juste titre. On ne saurait cependant jeter la pierre à ce médecin rural aux prises avec une médiacratee parisienne indisposée par la sainte colère de la France profonde.

Nicolas Kirkitadze

Un maire traîné en justice pour avoir insulté Audrey Crespo-Mara sur facebook

(Source : Riposte laïque)