Archives de Catégorie: INFOS URGENTES, REFOUA CHELEMA POUR LES MALADES ET PRIERE POUR LA PLUIE

INFOS URGENTES – Comment aider Shilo, 14 ans, victime de l’attentat de Jérusalem en 2011

  Le jeune Shilo, cloué dans un lit depuis l’attentat de Jérusalem il y a 9 mois ________________________________________________________

Rappelez vous, nous sommes le 23 Mars 2011, un attentat frappe la ville de Jérusalem. Un homme inquiet appelle la police pour avertir un colis suspect, mais il est trop tard…

Voix de la personne qui appelle la police, suivie de l’explosion.

Le terroriste est en face et voit que son colis est repéré, il active la bombe à distance de l’autre côté de la route et observe la scène. L’explosion a eu lieu dans un bus, près de la gare routière et de l’Hôtel de ville dans un quartier de Binyané Haouma, proche d’un kiosque.

Photo de l’arrêt de bus

Au moins 25 personnes ont été blessées, dont quatre sérieusement et une victime est à déplorer. C’est un colis piégé, déposé dans une cabine téléphonique, qui a explosé au moment du passage du bus. Ce sont les brigades Al Quod’s qui revendiquent l’attentat. Depuis, la vie a repris son cours et on a oublié les blessés et les conséquences de cet attentat, il y a moins d’un an.  Parmi les blessés graves, il y a Shilo, un enfant de 14 ans au moment des faits. Il va perdre l’usage de ses jambes en quelques instants, lorsque la bombe va exploser et lui démolir ses jambes (plus de 40 fractures), son corps est brulé entièrement, seul son visage a été protégé.

Photo des brulures

Mais comment se fait-il que Shilo soit encore vivant avec une explosion si forte et sachant qu’il était à quelques mètres de ce colis explosif ? La seule personne qui va mourir est une touriste britannique de 59 ans. Au moment de l’explosion, elle va tomber sur Shilo et va protéger son visage de par le poids de son corps mais tout le reste de ses membres sont touchés par une cinquantaine de billes et des brulures aux troisième degré :

Photo de la bille :

Cela fait 9 mois que Shilo n’est plus un enfant, mais un garçon qui essaie de reprendre une vie normale. Il ne peut plus marcher car avec plus de 40 factures, il a subi plusieurs opérations pour essayer de consolider les articulations au sein de l’hôpital Hadassah Har Atsofim. Ce jour du 23 Mars, Shilo, chapeau sur la tête avait quitté la ville de Netivot pour faire un examen afin de rentrer dans une yéchiva de Jérusalem, mais il ne s’y rendra jamais. Après cet attentat où il va se retrouver éjecté de plusieurs mètres en arrière avec la touriste britannique qui succombera.

Photo de chapeau et valise de Shilo

Les deux corps l’un à côté de l’autre. Celui de la touriste et de Shilo.

Shilo ne va plus à l’école, et ne peut plus jouer avec ses camarades car il doit rester toutes ces journées et ces nuits dans un hôpital.  Depuis quelques semaines, il rentre le shabbat chez lui dans le sud d’Israël, et j’en ai profité pour aller le voir et discuter avec un enfant qui n’est plus un enfant mais un patient qui attend la guérison depuis plusieurs mois.

Photo de Sabrina (rédactrice du site http://alyaexpress-news.com/ ) et Shilo dans sa chambre à Netivot

Nous avons parlé un peu, c’est un enfant très timide et réservé, sa vie a basculé vers l’enfer et il passe ses journées depuis plusieurs mois dans un lit. Son père me dit qu’au début Shilo recevait des visites, mais plus les jours passent et plus la souffrance augmente et on oubli cet enfant qui ne marche presque pas et doit se restreindre à une vie entre l’hôpital et le lit de sa maison. De nos jours, un seul enfant passe le voir…Ce jeune garçon de 15 ans qui normalement doit être avec ses copains et vivre sa vie comme tous les enfants du monde doit rester dans un lit car il ne peut marcher !

En Israël, on ne peut plus rien faire pour Shilo et les parents de cette famille de 9 enfants se retrouve devant une impasse car la seule solution pour que leur enfant puisse retrouver l’usage de ses jambes est une opération dans un hôpital de Boston. Une somme d’argent très importante que le gouvernement israélien ne peut verser, même pour une victime d’attentat comme Shilo.

Une somme de 120 000€  est nécessaire pour que cet enfant puisse vivre dignement et nous pouvons tous soutenir cet enfant, car en aidant Shilo, c’est tout Israël que nous aidons!

Si chacun de nous donne ce qu’il peut,  Shilo pourra se tenir sur ses jambes, étudier, et vivre comme un être humain.

Aidez Shilo, c’est aider tout Israël !

Sabrina Hania de Alyaexpress-News que vous pouvez contacter sur mon site en cas de paiement PAYPAL ou tout autre question.

Coordonnés de la famille de Shilo (directement sans intermédiaire) :

Les parents de Shilo : Zahava et Oury Elmaliah que vous pouvez contacter au numéro suivant 0548422869

Les coordonnés bancaires : Mizrahi Tefahot

Numéro de compte : 525949

Code banque : 20

Agence : 428

http://alyaexpress-news.com/2011/12/rencontre-entre-sabrina-de-alyaexpress-news-et-shilo-victime-du-dernier-attentat-de-jerusalem/

TERRE PROMISE

marcorobin9@gmail.com

Appel d’un rav pour aider de toute urgence par la prière une jeune femme très malade et dans des douleurs intolérables

Un appel dramatique à vos bonnes pensées et prières que Meirav bat Nadra me demande en terrible urgence de vous lancer, ce que je fais de tout coeur.

Vous le savez, elle est atteinte depuis plus de 20 ans lorsqu’elle était étudiante (c’est alors que je l’ai connue et appréciée comme personne exceptionnelle, ainsi que tous le ressentaient avec admiration), elle fut donc atteinte par une maladie génétique inconnue dont la seule caractéristique est le développement continu de douleurs de plus en plus intenses dans tous le corps. Plus de 20 ans d’accroissement de ces douleurs. Le supplice est aujourd’hui intolérable et augmente et rien ne l’apaise.

Nous atteignons des niveaux inimaginables qui ne sont pas de l’imagination et, si on peut le dire: « grâce à elle » des chercheurs dans le monde ont découvert cette maladie, puis dépisté d’autres cas et ils ont commencé les recherches. Spécialement en Israël,au Japon et aux USA. Elle portent leurs fruits car maintenant, après toutes les étapes d’identification et d’essais sur des animaux microscopiques puis petits, tout est prêt pour les essais sur l’être humain mais les organismes qui peuvent accorder ces autorisations multiplent à juste titre les prudences et retardent ainsi l’essai dont Meirav serait la première à bénéficier.

La proximité de l’espoir rend encore le combat interne plus périlleux car elle est au maximum imaginable des douleurs et la crainte de ne plus pouvoir supporter. Cela malgré les aides de proximité psychologique.

Elle vous supplie de demander au Ciel « rahamim » (miséricorde) pour l’arrêt de ce cauchemar inhumain dans le présent et pour l’avenir, et à l’heure où l’éventualité du traitement semblerait pouvoir la libérer totalement, si cela se produit avant la défaillance totale du corps. Elle a foi dans la qualité de tous ceux qui l’aident et où elle veut y voir le signe de la bonté du Créateur. Demandez pour elle, la cessation de ce supplice et qu’elle puisse comme chacun bénéficier alors de la vie normale et complète.

Soyez en remercié et que tout le bien parvienne à vous également.

Si vous le souhaitez, vous pouvez choisir un psaume sur l’index des psaumes de Modia:

http://www.modia.org/priere/lespsaumes.php

et aussi dire le psaume 23.

http://www.modia.org/priere/psaume23.html

Tous ensemble, comme une famille,

Rav Yehoshua Rahamim Dufour

Voir ici la prière pour la réfoua chéléma sur ce blog pour Meirav bat Nadra :

Refoua chelema (Prières pour les malades)

Puisse Haqadoch baroukh Hou la guérir très vite,  lui rendre l’usage de ses membres et lui ôte toute souffrance afin que son rêve se réalise enfin d’être en mesure de marcher et de vivre à nouveau comme auparavant. Amen

ISRAËL : Ouvrez vos halls d’immeubles, ça peut sauver des vies pendant des tirs de missiles

________________________________________________________

Merci de partager ce message au maximum: Pendant une alerte,les gens se trouvant dans les rues n’ont nulle part ou aller pour se proteger. il faut absoluemnt prendre la decision d’ouvrir les lobby des batiments ! merci de faire passer le message et de descendre en bas de votre batiment pour liberer la porte de chez vous: cela peut sauver une vie !

roquettes portees

 

בבקשה להעביר את ההודעה הזאת לכמה שיותר אנשים : לאשדודים אין מיגוניות בזמן אזעקה ! אנחנו לא מבקשים להפוך את העיר לבונקר רק לבקש מהאנשים לפתוח לוביים של בניינים. מי שנמצא ברחוב אין לו איפה להסתתר בזמן אזעקה ! להעביר בבקשה הלאה : לפתוח דלתות של לובי בבניין ! לא להמתין להחלטה של ועד בית או חברת אחזקה או אפילו לא של פיקוד העורף : כל אחד יורד למטה לכניסה ופותח את הנעילה – חבר’ה לשתף !

Merci  a Laurent Darmon

TERRE PROMISE

marcorobin9@gmail.com

Pour que le Rabbin Moshé Yossef Reichenberg ne se soit pas sacrifié en vain, prier pour la vie d’un enfant et pour le repos de l’âme de celui qui l’a sauvé

Dimanche 28 août, il est 23 heures. L’ouragan Irène frappe la côte américaine et touche durement la ville de Monsey. Un enfant de 8 ans est en danger. Son voisin, le rabbin du quartier va le sauver. Mais, il mourra quelques minutes plus tard…

Le Rabbin Moshé Yossef Reichenberg regarde la scène par la fenêtre. Il voit le ciel noir et entend les bourrasques de vents qui font trembler les vitres de sa maison. A deux cent mètres de chez lui, il aperçoit, au sol, un jeune garçon. Il ne peut pas bouger. L’enfant est visiblement inconscient : il a été électrocuté par un câble électrique coupé par un arbre.

Immédiatement, le rabbin se précipite au dehors pour sauver l’enfant. Avant toute chose, il appelle une ambulance. Puis, arrivant sur les lieux, voyant que le courant continue de traverser le corps de l’enfant, il prend son courage à deux mains et retire le câble haute-tension qui blesse l’enfant. Le rabbin est électrocuté… (JSS News)

L’enfant étant dans un état grave, les yeshivot de New-York ont déjà lancé un appel à la prière aux communautés juives pour l’enfant : Reuven David ben Hava Leah. Ses parents, en accord avec les rabbins, ont par ailleurs ajouté le nom “Haïm” ( vie) à son prénom… (JSS News) Lire la suite : Ouragan Irène : un rabbin meurt en héros »

GRAND RASSEMBLEMENT DE PROTESTATION CONTRE LES ATTENTATS DIMANCHE 18h A PARIS – VENEZ NOMBREUX !!

Europe Israël,
La confédération de juifs de france et amis d’Israël (CFJAI) ,
la Fraternité Judéo-Noire,
la LDJ
appellent à un grand rassemblement devant l’Ambassade d’Israël dimanche 28 août 2011 à 18 heures, pour protester contre les attentats terroristes ignobles qui ont frappé Israël le jeudi 18 août.

Le BNVCA, Le secours français pour Israël, l’union des CCJ Ile de France se joignent a la manifestation.

Nous manifesterons notre indignation tous ensembles et appelons tous les citoyens épris de liberté et de démocratie à se joindre à nous pour dénoncer les actes terroristes.
Merci de diffuser cet appel le plus largement possible.

Ambassade d’Israël, rue Rabelais, angle avenue Matignon , 75008 Paris, métro Franklin D. Roosevelt

(Source Europe-Israël)

Soutien à Meirav au Kotel mercredi 3 Av 5771 pour sa guérison rapide

Soutien à Meirav au Kotel mercredi 3 Av 5771 (3 août 2011) à 12h (heure israélienne) pour sa guérison rapide et complète

1. Nous serons nombreux à nous unir devant le Kotel ce mercredi 3 Av et 3 août à midi (heure israélienne) pour demander la guérison de Meirav accablée de souffrances. Sa délivrance dépend des derniers pas des recherches menées au Japon et en Israël et qui doivent maintenant obtenir les autorisations de traitement. Nous avons confiance et que le Ciel acccomplisse rapidement tout ce bien qui peut la rendre à la vie normale.
Soutenez cette phase essentielle par des dons sérieux qui sont nécessités par les dépenses considérables chaque mois. Voyez la page d’accueil de Modia pour la réalisation pratique de votre don.
Page de garde Modia ici : Modia
(Rappel) : Qui est Meirav ?
APPEL D’UN RABBIN EN FAVEUR D’UNE JEUNE FEMME ISRAELIENNE ATTEINTE D’UNE MALADIE RARE (publié le 16 janvier 2011)
Je vous demande expressément des prières pour Meirav bat Nadra, écrasée par de terribles souffrances d’une forme rare de la maladie HIBM (voir ici : Vivre avec l’HIBM)
dont la caractéristique est la paralysie (quasi généralisée actuellement) et surtout par l’extension continue des souffrances intolérables.Cet ensemble entraîne la multiplication des soins de multiples spécialistes et donc des frais considérables (plusieurs milliers de dollars par mois) auxquels s’ajoute l’aide financière aux recherches qui sont une course contre la montre. J’aide personnellement Meirav par téléphone, depuis le début de sa maladie depuis plus de vingt ans, alors qu’elle était une brillante étudiante appréciée de tous et qu’elle tomba subitement dans une paralysie progressive, sans traitement0connu.Une équipe de trois couples s’est jointe à cette aide intensive afin de vous donner l’assurance de l’utilisation transparente des fonds. Elle est composée de moi-même, de Mrs et Mmes: Mendel Barnerone (l’expert-comptable) et Malka Barnerone, Haïm et Haya Léa Gugenheim et Haïm et Carole Morali. Nous sommes également en contact avec les chercheurs et soutenons leurs admirables efforts et leur espoir de résultats proches: ils avancent au rythme maximal que peuvent leur permettre les ressources financières.Je vous demande donc avec insistance une participation financière très généreuse pour le cas extraordinairement dramatique de cette jeune femme pour laquelle vous avez prié et soutenez depuis quelques années: Meirav bat Nadra. Vous pouvez réaliser votre soutien en un versement ou en versements renouvelés. Votre aide l’aidera à guérir avant l’extension totale et finale des douleurs.Il n’est pas de plus grand ‘hessed et votre aide est indispensable. Qu’elle vous soit bénédiction pour vous et vos proches.Voici ci-dessous le lien selon la monnaie de votre choix. Votre don peut avoir lieu en un versement ou par versements mensuels. Vous recevez ensuite par émail une confirmation de paiement et votre reçu. Vous serez informé de l’évolution comme membre de l’équipe. Vous pouvez diffuser cet appel parmi vos proches, communautés et associations en donnant le lien vers le site modia.Si vous désirez parler en direct sur notre chat-room privée, avec un membre de notre association, n’hésitez pas, nous nous ferons un plaisir de vous répondre Lien pour aller sur le site :

httP//www.modia.org

Shlomo décède le jour de la Brit-mila de son fils

______________________________________________________________

Agé seulement de 22 ans…

« Âgé seulement de 22 ans, Offir Shlomo étaitun étudiant brillant en Thora et doté de remarquables qualités humaines.
Il quitte ce monde d’une manière soudaine du a un arrêt cardiaque.
Quelque heures après ce décès tragique, la Brit Mila de son fils est réalisée dans une douleur et une émotion indescriptible qui atteignent leur paroxisme, au moment de nommer l’enfant du nom de son père z’al.
 »D… a donné , D… a repris  », jamais ce verset n’aura pris une telle dimension… »
Un jour après cette tragédie , nous avons parlé avec un des membres de la famille :
 »C’est l’événement le plus douloureux auquel nous avons été confrontés de toute notre vie  » alors que les sanglots étranglaient sa voix .
Vous avez le moyen d’ aider sa veuve et son nourrisson. Les aider représentent un des plus grands commandements Divins .
Rav Tsion Taieb  00.972.544.533.869 
(J’ai vérifié personnellement la situation plus que précaire de cette famille)
Faites un don en ligne sur le lien ci-dessous en précisant:
« Don pour la veuve et le nourisson de Offir »
Ou envoyer vos dons par chèque à l’ordre de:
  »Pour l’Amour du Bien »
124/126 Avenue de la Marne
93 800 Epinay sur seine
01.48.22.77.94
No en Israel : 00.972.544.533.869
Préciser : »Don pour la veuve et le nourrisson de Offir Salomon »
Ou réaliser un virement bancaire sur le compte suivant :
Pour l’Amour du Bien
Crédit Mutuel
Agence de Soisy sous Montmorency
Banque :10278
Guichet :06346
No de compte : 00020804901
Cle : 76   Association
No : W931008827
Un reçu Cerfa de l’ administration fiscale française sera délivré sur demande dans les trois semaines .
Pour voir la présentation de l’association
veuillez cliquer sur le logo ci-dessous:

Soutenez Meirav, cette jeune femme Israélienne atteinte d’une maladie dégénérative rare

15 janvier 2011

Rappel : MESSAGE URGENT D’UN RABBIN

Je vous demande expressément des prières pour Meirav bat Nadra, écrasée par de terribles souffrances d’une forme rare de la maladie HIBM
dont la caractéristique est la paralysie (quasi généralisée actuellement) et surtout par l’extension continue des souffrances intolérables.

Cet ensemble entraîne la multiplication des soins de multiples spécialistes et donc des frais considérables (plusieurs milliers de dollars par mois) auxquels s’ajoute l’aide financière aux recherches qui sont une course contre la montre.

J’aide personnellement Meirav par téléphone, depuis le début de sa maladie depuis plus de vingt ans, alors qu’elle était une brillante étudiante appréciée de tous et qu’elle tomba subitement dans une paralysie progressive, sans traitement connu.

Une équipe de trois couples s’est jointe à cette aide intensive afin de vous donner l’assurance de l’utilisation transparente des fonds. Elle est composée de moi-même, de Mrs et Mmes: Mendel Barnerone (l’expert-comptable) et Malka Barnerone, Haïm et Haya Léa Gugenheim et Haïm et Carole Morali.

Je vous demande donc avec insistance une participation financière très généreuse pour le cas extraordinairement dramatique de cette jeune femme pour laquelle vous avez prié et soutenez depuis quelques années: Meirav bat Nadra. Vous pouvez réaliser votre soutien en un versement ou en versements renouvelés. Votre aide l’aidera à guérir avant l’extension totale et finale des douleurs.

Il n’est pas de plus grand hessed et votre aide est indispensable. Qu’elle vous soit bénédiction pour vous et vos proches.

Vous trouvez sur la page d’accueil du site:
http://www.modia.org

Votre don peut avoir lieu en un versement ou par versements mensuels. Vous recevez ensuite par émail une confirmation de paiement et votre reçu. Vous serez informé de l’évolution comme membre de l’équipe. Vous pouvez diffuser cet appel parmi vos proches, communautés et associations en donnant le lien vers le site modia.

Si vous désirez parler en direct sur notre chat-room privée, avec un membre de notre association, n’hésitez pas, nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

Vous pouvez visionner la vidéo sur le site Modia. Le témoignage écrit de Meirav se trouve ici :

« Quelque chose de très dur m’est arrivé. Dans mes pires pires cauchemars, je n’aurais jamais imaginé que cela puisse être aussi difficile, combien cruel cela allait être.

A l’âge de 20 ans, j’ai commencé à avoir des difficultés à marcher; je suis allée voir un médecin, et après un certain temps, on a fini pas diagnostiquer une maladie orpheline des muscles qui allait atteindre mes bras, mes jambes et finalement tout mon corps. Et très vite, je me suis retrouvée avec mes 4 membres paralysés, et les 4 murs de ma chambre pour tout environnement.

Alors que je me préparais à recevoir mon master avec mention, et que je maîtrisais 7 langues, mais aucune langue ne m’a aidée à parler à me membres afin d’accomplir quelque chose.

Les personnes pensent que la sécurité sociale est une sorte de baron de Rothchild qui prend tout en charge, mais en vérité, ce n’est vraiment pas ainsi, ce que la sécurité sociale me donne n’est pas assez, juste de quoi payer une demi journée d’aide ménagère. LA vérité, c’est que j’ai besoin de 2 aides à plein temps, car je ne suis pas capable de faire quoique ce soit seule : si je veux boire, je dois les appeler, si je veux manger, je dois les appeler, si j’ai quelque chose dans l’oeil, je dois leur demander de m’aider, et si mon dos me fait mal, c’est encore eux que j’appelle.

Je n’ai pas d’ordinateur ; quand on me demande comment je m’en sors sans e-mail, ben je n’ai pas les moyens de m’en acheter. C’est comme les livres ou les fleurs, je n’en achète jamais… 20 shekel, c’est trop, je ne peux pas me les offrir, ce que j’aimerais avoir puisque je suis ici la majeur partie du temps

Quels sont tes rêves Meirav?

Danser dans les rue et crier à tue tête : ouaiiiiiii!!! je suis en bonne santé, je suis enfin indépendante!!!!! Ça y est!

C’est mon rêve le plus cher, sentir mes doigts, bouger mes jambes, monter les escaliers et non utiliser tout les temps l’ascenseur, marcher au lieu de prendre la voiture…

Je sais que vous ne me connaissez pas, mais moi non plus, je n’aurai jamais cru connaître cela…

Vous voyez ce poste là, sur la fenêtre ? C’est ce en quoi je crois que je vais y arriver !
Mais je ne peux pas faire cela toute seule, j’ai besoin de personnes comme vous pour m’aider…«

___________________________________________________

CAMPAGNE DE SOUTIEN EN FAVEUR DE MEIRAV, DONT LA VIE EST EN DANGER ! LA MALADIE PEUT FRAPPER N’IMPORTE QUI ET N’IMPORTE QUAND. ALORS, SOYONS GENEREUX !

SACHONS TENDRE UNE MAIN SECOURABLE A CELUI/CELLE QUI A BESOIN D’AIDE ! SOUTENONS MEIRAV, TOUS ENSEMBLE !

APPEL  DU  SITE  MODIA POUR LE SOUTIEN DE MALADES, ET PLUS PRECISEMENT DANS LE CAS PRESENT, CONCERNANT  UNE  JEUNE  FEMME ISRAELIENNE. VOICI LE MESSAGE DU RAV DUFOUR, DE JERUSALEM :

« Nous vous demandons une participation financière  très généreuse pour le cas dramatique de Meirav, cette jeune femme malade que vous suivez.

Je vous demande personnellement une aide et vous demande de la communiquer à vos proches et vos communauté. Voici le cas.

Je soutiens moralement depuis plus de 20 ans Meirav bat Nadra, celle qui était alors une étudiante en Israël, brillante et appréciée de tous, et rayonnante envers les autres, et s’orientant vers une profession de service psychologique envers autrui, et chez qui se déclara une maladie génétique mondialement rare qui est une extension progressivement globale de douleurs extrêmes. Cela l’a réduite à une dépendance financière totale que l’entourage n’a pas pu assumer. Bien plus, même et surtout les services sociaux ne parviennent à la soutenir financièrement que très partiellement pour le coût des deux personnes nécessaires en permanence pour l’assister, pour les produits de nécessité, pour les différentes professionnels qui viennent lui apporter des soins continus.
Quatre personnes se sont jointes à moi pour assurer en commun cette aide, pour gérer ensemble les dons en toute clarté; mais nous ne parvenons pas à assurer le coût immense de ce suivi quotidien. La situation est arrivée à un degré extrême et pourtant elle est parvenue « par elle-même » dans les premières années à organiser et à mobiliser des chercheurs dans le monde qui obtiennent maintenant les autorisations pour les traitements d’essais. Mais le progrès médical de la recherche n’avance pas au rythme de la dégradation chez cette Juive exceptionnelle qui garde à la fois sa clarté d’esprit totale, son courage et sa confiance en D.ieu mais une course contre la montre est vraiment engagée cette fois.

Cela demande 2 choses :

1) notre prière pour elle, sa force, pour le succès des traitements et sa guérison dont vous serez co-acteurs par votre prière.

2) mais maintenant, vos dons en argent sont indispensables pour assurer cette aide mensuelle énorme.

Voici son nom pour la recommander et la faire recommander à vos amis, communautés et sites: Meirav bat Nadra
Il est absolument nécessaire de réunir des fonds importants pour assumer cette aide continue et pour financer les chercheurs qui mènent une course contre la montre face à l’extension généralisée de la douleur.

Donc, nous vous demandons une participation très généreuse:

Que la bénédiction vous en revienne:
Rav Yehoshua Rahamim Dipour
Yerouchalayim

Pour lire toute la page, Cliquez ici.

APPORTER DE  L’ESPOIR,…   SUSCITER DE LA JOIE…  AIDER A LA GUERISON !

Message urgent d’un rabbin : Aidez un enfant à guérir par la prière et les mitsvote

Close-Up of the Helix Nebula

Voici le message urgent d’un rabbin :

Bonsoir à tous

Je me permets de vous adresser ce courrier afin de vous informer d’une nouvelle qui m’a bouleversé.

Un de mes amis proches, un véritable Ben Torah, dont la crainte d’Hashem reflète sur le moindre de ses faits et gestes, un homme qui a déjà été éprouvé bien au-delà de la limite humainement surmontable (pour information, il s’agit de la personne poignardée cet été à Strasbourg, mais malheureusement il n’y a pas que cela !), un homme de ‘Hessed, qui a aussi eut le mérite de fréquenter les grand lieux de Torah en Israël, vient d’apprendre que son fils âgé de moins de 10 ans a une tumeur cancéreuse !

Comme je le disais plus haut, cet homme et sa digne épouse sont malheureusement « formés » aux épreuves puisque ce même enfant a déjà souffert d’une leucémie à l’âge de 10 mois !

La terrible épreuve qu’ils traversent aujourd’hui n’est en fait qu’une suite d’un horrible cauchemar qui ne veut pas finir.

Il est écrit : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

Le premier reflex que j’ai eu en entendant les résultats de la biopsie qui a été pratiquée aujourd’hui sur l’enfant, a été : « Et s’il s’agissait de ton fils (Bar Minann) ! »

Mes amis, je vous supplie d’accorder de l’intérêt à ma demande :

Au-delà de la prière et de la lecture permanente de Téhilim pour la guérison de cet enfant et de tous les malades du peuple d’Israël,

je demande à chacun et chacune d’entre nous de prendre sur soi un engagement religieux, chacun selon ses capacités, mais un engagement ferme, sans formule de « Bli Neder » !

Que ce soit un devoir religieux que l’on n’accomplissait pas jusqu’à présent, ou bien d’une simple ‘Houmra (rigueur supplémentaire non exigée par la Hala’ha), tout effort sera pris en compte !

Avant d’accomplir cet engagement, comme avant de lire des Téhilim ou de prier pour la guérison de cet enfant et de tous les malades du peuple d’Israël, dites que vous le faites pour la guérison de :

REPHAEL ETAN YA’AKOV ISRAEL BEN SABINE DINA parmi tous les malades du peuple d’Israël.

Mon ami, le père de l’enfant, a de grands mérites, et je souhaite que ses mérites, ses Mitsvot et ses Ma’assim Tovim intercèdent auprès de Seul Véritable Médecin d’Israël, afin qu’il accorde une guérison totale et rapide à REPHAEL ETAN YA’AKOV ISRAEL BEN SABINE DINA, parmi tous les malades du peuple d’Israël,  Amen.

Merci pour votre collaboration

Que l’on n’entende que de bonnes nouvelles

Kol Touv

Rav David A. PITOUN

Décès de la colonnelle Ahuva Tomer, suite à ses graves blessures

אהובה תומר על רקע הניידת החרוכה (צילום: אבישג שאר-ישוב )

La colonelle  Ahuva  Tomer, commandante de la station de sapeurs-pompiers de Haïfa, a succombé à ses blessures à l’hôpital ce matin . Elle faisait partie des personnes très grièvement atteintes dans l’incendie qui a fait rage dans le Carmel . Son état s’est dégradé, dans la nuit de dimanche à lundi , les médecins ont lutté pendant quatre jours pour tenter de lui sauver la vie, mais sans grand espoir, son état étant qualifié de critique . Elle souffrait de graves brûlures sur tout le corps. (Jerusalem Plus)

Rabbi Uriel MalkaRabbi Uriel Malka

Le rabbin Uriel Malka, l’une des victimes de l’incendie du Mont Carmel

Le rabbin de prison Uriel Malka, père de 5 enfants, de Karnei Shomron était l’une des victimes brûlées vives dans l’incendie du Carmel. Un site web vient d’être créé à sa mémoire. Il contient des messages émanant de ses nombreux étudiants en Israël et en Amérique du Nord, incluant des clips vidéo, des photos, etc..

Le rav Malka, 32 ans, laisse une veuve, Ortal, et 5 enfants dont l’aîné n’a que 9 ans. Il était officier à l’IDF servait dans l’unité des parachutistes, enseigna pendant 2 ans au Canada et aux Etats-Unis. Il étudiait pour devenir rabbin des prisons (IPS). Pendant la seconde guerre du Liban, il avait combattu les terroristes du Hezbollah.

Son dernier message SMS ; adressé au Rav Yehuda Vizner, grand rabbin IPS, envoyé dans le bus qui a entièrement brûlé dans l’incendie avec ses passagers disait simplement « Je vais secourir des Juifs. Nous garderons le contact ». A ses funérailles, le Rav Vizner a déclaré  « Nous devrons rester en contact dans ce monde via les actions qu’il aurait menées et qui maintenant devront être menées en sa mémoire. » (Source Arutz7 – traduit par nos soins de l’anglais).

7 décembre 2010

Un adolescent d’Oussafay avouE avoir déclaré un incendie « par inadvertance »

Un adolescent de 14 ans habitant  Oussafya et arrêté par la police parce que soupçonné d’avoir causé l’incendie sur le Carmel a avoué aux agents qu’il a lancé un charbon ardent dans la nature après avoir fumé un narguilé. Il a confirmé qu’un incendie s’était déclaré mais n’a pas signalé l’événement et est retourné à son école. Plus tôt ce lundi, la Cour du district de Haïfa a relâché deux adolescents également suspectés. (Guysen)