Archives de Catégorie: INTERLUDE MUSICAL POUR SE DETENDRE ET RÊVER ENSEMBLE…

Musique – Ne dit-on pas que la valeur n’attend pas le nombre des années ? Ecoutez ce jeune talent…

____________________________________________

Le jeune Enzo Kok et son violon interprètent la liste de Schindler, de John Williams

2:53

Publicités

Musique – Yves Duteil

______________________________________________________

 YVES DUTEIL : Ma grammaire de l’impossible(2012)

Voir la vidéo : YVES DUTEIL:Ma grammaire de l’impossible

-==-

 _____________________________________________________

Yves Duteil : Dreyfus(1997)

Voir la vidéo  Yves Duteil:Dreyfus

-==-

 _____________________________________________________

3:51

Yves Duteil – La Langue De Chez Nous

Voir la vidéo : La langue de chez nous

-==-

 _____________________________________________________

3:56

Yves Duteil : La LEGENDE DES ARBRES

Les mésanges du jardin sur une chanson d’Yves Duteil La légende des arbres

-==-

____________________________________________________

2:28

Yves Duteil – Le bûcheron (1979)

Voir la vidéo : Yves Duteil – Le bûcheron (1979)

-==-

Choeur d’Enfants Sotto Voce et Yves Duteil

Résultat de recherche d'images pour "photos d'Yves Duteil - le droit des enfants"
_____________________________________________

Voir la vidéo : Choeur d’Enfants Sotto Voce et Yves Duteil

Musique – Niccolo Paganini, 1er concerto en Ré mineur

______________________________________________________

Niccolo Paganini naît dans une famille modeste. Il est le troisième fils d’Antonio Paganini, son père, né en 1754, ancien docker (ligaballe) qui arrondit ses fins de mois en jouant de la mandoline, et de Teresa Bocciardo, tous deux amateurs de musique. Son frère aîné, Carlo (1778–1830), sera également violoniste. Il a deux sœurs, Nicoletta, âgée d’un an en 1782 (deux enfants morts en bas âge) et Domenica née en 1788.

Il apprend la mandoline avec son père à 5 ans et, à la suite d’un songe de sa mère où elle l’avait vu jouant du violon en soliste et entraînant un orchestre, se met à étudier le violon deux ans plus tard, dressé par son père autoritaire qui le contraint de jouer du violon du matin au soir et le prive de nourriture lorsqu’il ne s’applique pas suffisamment. Il étudie ensuite avec plusieurs violonistes et compose sa première sonate (perdue) à l’âge de 8 ans. Il donne son premier concert – un concerto de Pleyel – six mois après.

Il prend ses premières leçons de composition avec Francesco Gnecco et à 12 ans, donne des concerts dans les églises (San Agostino) et dans les cercles privés. Beaucoup de professeurs se succèdent au cours de la scolarité, mais le jeune élève étant trop doué, beaucoup ne sont pas à la hauteur. Recommandé à la famille du virtuose par le marquis Di Negro, ébahi par les prestations musicales de Niccolò, Paganini, 13 ans, se rend chez Alessandro Rolla à  Parme. Après que le jeune violoniste ait déchiffré à première vue une œuvre inconnue, Rolla est tellement impressionné par sa technique exceptionnelle, qu’il estime n’avoir rien à lui apprendre dans la technique du violon, mais néanmoins, Paganini travaille avec lui plusieurs mois.

C’est en 1816, à l’âge de 33 ans, que le compositeur achève son premier concerto pour violon. Originellement il est conçu écrit en mi-bémol, avec violon accordé un demi-ton au-dessus, mais ses successeurs l’ont transposé en majeur.

Le concerto no 1 pour violon de Paganini comporte trois mouvements :

  1. Allegro maestoso – Tempo giusto
  2. Adagio
  3. Rondo : Allegro spirituoso – Un poco più presto
Résultat de recherche d'images pour "photos de Nemanja Radulovic Paganini Violinconcerto No 1"

1er mouvement : Nemanja Radulovic

Nemanja Radulovic Paganini Violinconcerto No 1 D major 1st mov

Résultat de recherche d'images pour "photos de Yehudi Menuhin, Paganini: Violin Concerto No.1 D major 2nd mvt"

2e et 3e mouvements : Yehoudi Menuhin

Paganini: Violin Concerto No.1 D major 2nd mvt

5:53

Paganini: Violin Concerto No.1 D major 3rd mvt

Musique – Nemanja RADULOVIC CHOPIN Nocturne Opus posthume

Résultat de recherche d'images pour "photos de Nemanja RADULOVIC interprétant Chopin"

____________________________________________________

Résultat de recherche d'images pour "photos de Frédéric Chopin"

Nemanja Radulovic interprète « Nocturne » Opus posthume n° 20 en do dièse mineur de Frédéric Chopin à l’espace Cardin à Paris

L’un des nocturnes les plus célèbres de Chopin à juste titre : une merveille de délicatesse que l’on a pu entendre dans le film « le pianiste » de Roman Polanski avec Adrien Brody (Palme d’or au festival de Canne 2002) : il apparaît (fragmenté) au début et à la fin du film quand le protagoniste Wladyslaw Szpliman l’enregistre aux Studios de la radio de Varsovie. Publié 26 ans après la mort de Chopin en 1875, ce nocturne a semble-t-il été composé en 1830 et est donc encore une oeuvre de jeunesse (il avait seulement 20 ans) mais dans une période ou il était déjà à la fin de sa maturation artistique. Le compositeur a écrit ce nocturne pour sa sœur ainée Ludwika avec la dédicace qui suit : « « À ma sœur Ludwika comme un exercice avant de commencer l’étude de mon second Concerto »

Composé effectivement en même temps que ce concerto, poignant et d’une tonalité assez sombre , empreint de solitude et de nostalgie, il semble qu’il ait été influencé par la disparition de sa sœur Emilia (disparue tout comme lui de la tuberculose en 1827)

Mais tout le lyrisme qui en ressort serait peut-être inspiré aussi par son amour sublimé pour Constance Gladowska , jeune cantatrice qui poursuit ses études au Conservatoire de Varsovie et à laquelle il ne déclarera jamais sa flamme (elle lui a inspiré plusieurs œuvres dont le sublime « larghetto du second concerto »)

« J’ai, peut-être pour mon malheur, trouvé mon idéal, je le vénère de toute mon âme. Il y a déjà six mois que j’en rêve chaque nuit et je ne lui ai pas encore adressé la parole » dira Chopin à son sujet à son meilleur ami d’enfance Tytus Woyciechowski. Petit détail insolite : si vous connaissez le second concerto pour piano (encore un point commun !), vous reconnaitrez peut-être le thème principal du « finale » que l’on peut entendre en emprunt dans ce nocturne à la fin de la partie centrale avant le retour du thème (les deux oeuvres ont été écrites à la même période).

Voir la vidéo : Nemanja RADULOVIC CHOPIN Nocturne Opus posthume

 

Musique – Mozart, 31 août 2017

Image associée

_______________________________________________

Quelques oeuvres d’enfance du jeune Mozart

MOZART menuets K1,K2,K3,K4,K5. Cette dernière composition fut composée en juillet 1762, à l’âge de 6 ans 1/2

-==-

Résultat de recherche d'images pour "portraits du jeune Mozart enfant"

_____________________________________________________

Sonate pour violon et piano n0 1 en do majeur qui fut composée entre 1762 et 1764. Mozart avait donc 8 ans quand fut achevée cette sonate.

Mozart – Violin Sonata No. 1 in C, K. 6 [complete]

-==-
Image associée
Résultat de recherche d'images pour "photos de la pianiste Yeol Eum Son"
______________________________________________

Une oeuvre de maturité :

Concerto pour piano et orchestre que Mozart composa à Vienne en mars 1785, à l’âge de 29 ans.

Voir la vidéo : Mozart – Piano Concerto No. 21, K.467 / Yeol Eum Son

-==-

 

Musique ! 24 août 2017

Résultat de recherche d'images pour "photos de Jean Sablon"
______________________________________________
-==-
Image associée
______________________________________________

Barbara – Dis, quand reviendras-tu ?

-==-

Résultat de recherche d'images pour "photos d'André Claveau"
_______________________________________________
______________________________________________

le petit Mirsha « papa n’a pas voulu  »

-==-
Image associée
______________________________________________
-==-
Image associée
-==-
-==-
-==-
_______________________________________________
-==-
_______________________________________________
Résultat de recherche d'images pour "Photos d'Isaac Perlman"
_______________________________________________
-==-
______________________________________________
-==-