Archives de Catégorie: POEMES AIMEE KHAYAT

POESIE : Poèmes d’Aimée Rebecca Khayat (1)

Poésie

09-poesie-20101

Voici quelques poèmes d’Aimée Rivka Khayat, qu’elle a eu la gentillesse de me laisser publier sur ce blog : Je vous les offre tels qu’ils m’ont été transmis.

  POEMES D’AIMEE RIVKA KHAYAT   

POEMES MYSTICO-SPIRITUELS :

1   Le Temps presse

2   Autel’ ‘du Mont Moriah

3   Peuple Juif , Minian de l’Humanité

4   Bientôt le Roi m’ouvrira ses appartements

5   Allongé et tapi comme un Lion

6   Jérémie Pleure en mon cœur

7   Don des Commandements – Chavouôt Renouvelons Notre Adhésion (voir 3ème partie)


                     LE TEMPS PRESSE, LE MAÎTRE S’IMPATIENTE

                                                                  J’ai rendez-vous à Jérusalem

                                                      Mon avenir est en Haleine

                                    J’ai rendez-vous devant le Kotel

                         Mon devenir est Eternel

Le temps presse, Mon Maître s’impatiente

Juifs errants, Réjouissez-vous, abandonnez vos tentes

Tendez l’oreille, pour vous gronde le Tonnerre  

Exilés éparpillés sur cette Terre 

Ouvrez votre cœur à l’Elan vertueux

Déchirez le voile devant vos yeux

Déposez le fardeau des souffrances de Vie,

Dénouez les Liens qui vous ont meurtris,

Pressez le pas pour accueillir Isaïe et le Messie

Comme il est annoncé dans les Prophéties

Vous avez payé votre Passage 

En subissant d’incessants Esclavages

En rejoignant Jérusalem le coeur léger

Vous vous retrouvez sur le chemin de l’Eternité

Pressez le pas, passez la Porte de la Clémence 

Votre Âme languit de S’Elever dans Sa Gloire Immense

Khayat Rivka, Aimee 

Vidéo : « Moriah » Mordekhaï ben David « http://www.youtube.com/v/pptpZeygqZM&hl=fr&fs=1&rel=0&color1=0xe1600f&color2=0xfebd01″> marksystems

 

 

                                                   AUTEL DU MONT MORIAH

                                            Ma tête est lourde de trop penser 

                                               Mon corps est las de la porter 

                                Yeux ouverts, nuque tendue, j’avance en forçat 

                                   Enchaîné à la terre par ses lois et ses diktats 

                          Contraint à une conscience raisonnée d’une Réalité 

                                   Concensus obligé pour être admis en Société 

                                           Je suis le Marcheur – Raisonneur 

    

Je voudrai tant passer une Nuit sur le Mont Moriah, poser ma tête, fermer mes yeux,

m’abandonner dans les bras Secourables des Anges, grimper l’Echelle d’Israël

Pour me Rapprocher, le Temps d’un Songe, de l’Eternel.

           

Ma tête dodeline, mon regard divague

Mon Esprit perd contrôle, retrouve ses Libertés

Mue par des désirs profonds, perçus incohérents

Retenus par la veille des juges et dirigeants

Ma Pensée s’échappe sur les terrains vagues de mon Individualité

Mon Imagination rebelle fuit la répression de la collectivité

Je suis Le Penseur – Déserteur

                 

 Je voudrai tant passer une Nuit sur le Mont Moriah, poser ma tête, fermer mes yeux,

 m’abandonner dans les bras Secourables des Anges, grimper l’Echelle d’Israël

Pour me rapprocher, le Temps d’un Songe, de l’Eternel.

 

Mon Corps est relâché, ma Tête abandonnée,

Raison et intellect perdent leur Autorité

Clefs d’ouverture pour une libre Conscience

Combinant Images et représentations émergeant de l’Inconscience

Produisant des pensées intuitives sous forme figurée      

Reflétant mes Intentions Intimes détachées des nécessités

Je suis Le Créateur – Imagineur

Je voudrai tant passer une Nuit sur le Mont Moriah, poser ma tête, fermer mes yeux,

m’abandonner dans les bras Secourables des Anges, grimper l’Echelle d’Israël

Pour me rapprocher, le Temps d’un Songe, de l’Eternel.

Mon Corps est allongé, ma Tête posée et reposée

Mes yeux fermés ouverts à l’Eternité voient mon Existence défiler

Mon Intuition orchestre cette libre expression Rêvée

L’Inconscient habillé de Symboles dicte l’Essentielle Vérité

Donne la Clef des Songes au Dormeur Délivré

Révélant dans la fusion des temps, la D’ivine Volonté

Entendue dans le secret d’une Liaison Privilégiée

Je suis le Dormeur – Rêveur

J’ai passé une Nuit sur le Mont Moriah, posé ma tête, fermé mes yeux,

Abandonné dans les bras Secourables des Anges, Sur l’Echelle d’Isaël,

Me suis rapproché, le Temps d’un Songe, de l’Eternel.

La Tête dans les Etoiles, j’ai aperçu furtivement le Jardin Clôturé

Khayat Rivka, Aimee   

Vidéo :« Sanctuaire » « http://www.youtube.com/v/URYPHb5sAWY&hl=fr&fs=1&rel=0&color1=0xe1600f&color2=0xfebd01″>  newhealing

__________________________________________________

Marc Chagall : Moïse recevant les Tables de la Loi

                 PEUPLE JUIF, MINIAN DE L’HUMANITE

              

Comptez vos Justes, la colère de D’ gagne

Peuple d’Israël, Minian de l’Humanité

Grâce à Tes Justes en exil, les peuples sont graciés

Depuis 4000 ans, déportés par la Divine Volonté

Tu répands les Lois de Survie de la Société

 

Par ta Présence en tous Lieux et tous Temps,

Tu as su préserver l’Unique Lien

Source du Bien,

Eclairé par les préceptes de dix Commandements

Peuple sacrifié en Holocaustes permanents

Peuple d’Israël, Minian de l’Humanité,

Partout dans le Monde où tu n’es pas toléré,

Les Humains, sans remords, égorgent leur Parenté

Loin de ta Terre, D’ t’a mandaté

Pour enseigner et faire respecter la Vie sacrée

Le Seigneur enverra prochainement ses 3 Messager

Dans ces nouvelles sodomes, lieux de tous les Dangers

Dans ces marais iniques de mortelle perversité

Pour effacer toute trace d’Impureté

Ne laissant que le Sel des Larmes du Regret

Le Tout Puissant enflammera Corps et Propriétés

Ruines et Vestiges proclament ta Gloire Si…

Civilisations déviantes dont la Disparition affiche la Punition

Babylonie, Mésopotamie, Assyrie, Egypte des Pharaons

Philistins, Hellènes, Perses et Romains, causes de tant d’infamies,

Peuples et Potentats tous ensevelis dans le désert de L’OUBLI

L’Eternel, autrefois, a fait sonner le Glas

Puisque parmi eux dix Justes jamais il ne trouva

Israël, en grande hâte, quitte ces Chemins dévoyés

Reprends la Bonne Route, retrouve ta Bien-Aimée

Ne te retourne pas, éloigne d’eux ton Minian

ILS VONT ÊTRE VISITES, LA COLERE DE D’ GAGNE

                              

Khayat Rivka, Aimee            

Vidéo :« témoignage »(Elsa Fayer, avec Rika Zaraï « http://www.youtube.com/v/bRzPU5GG0pI&hl=fr&fs=1&rel=0&color1=0xe1600f&color2=0xfebd01″>


la porte de Sion
      

                                

Vidéo : « Yerouchalayim chel zahav » (Rika Zaraï/Patrick Bruel) « http://www.youtube.com/v/e7Dhm7HMegU&hl=fr&fs=1&rel=0&color1=0xe1600f&color2=0xfebd01″>  tuerush

 

POESIE : Poèmes d’Aimée Rebecca Khayat (2)

                                          Bientôt le Roi m’ouvrira ses appartements

Le Roi m’a éloigné de son Palais Privé,

m’a Initié à ce qu’IL attend de moi en Secret.

 Ma Raison gendarme pour l’en empêcher

Mon Ame, pourtant, sait pourquoi j’ai été envoyée

 

 

Le Roi m’a fait confiance pour Son Projet

IL mise sur la Vaillance de son Messager

Je suis revenue avec eux pour vous apporter

Une Brassée D’ivine de Perles de Rosée

 

 

Le Roi s’inquiète des Feux que le malin a propagé

Envers lui, IL a levé une Légion de son Amoureuse Armée.

Elle est parmi Vous, silencieuse, en Vigilance, postée,

Et surveille les Plans de Notre Architecte Bien-Aimé

Le Roi, un Jour, me rappellera par un Unique Baiser

Il Ouvrira pour moi, ses Appartements Constellés

Je Retrouverai Ma Place près de Son Trône Illuminé

Lorsque J’aurai rempli Ma Mission d’Humanité

 

Khayat Aimée Rivka  

-=-=-=-=-=-=-=-=-

                        Allongé et Tapi comme un Lion*

 

De Tous Temps, exécrés, maltraités, expulsés, exterminés

Bannis, exilés, Farouches Rebelles face aux sanguinaires Autorités

Haïs et Jalousés, Asservis par la Force, Jamais Conquis                                                                                                   

Dociles par Choix, Intégrés pour conserver la Vie

Les Corps, seuls, Soumis aux Jougs Barbares Etrangers

Les Ames préservées, inaliénées par la Captivité

Peuple Juif en Exil, Noble Lion Ligoté

Allongé et Tapi, prêt à rejeter l’Inhumanité

 Tel un Lion que Nul ne peut domestiquer

Jamais apprivoisé, prompt à recouvrir sa Liberté Innée

 Refusant Obstinément Toute Croyance Imposée

Attaché à ses Lois et Coutumes pour l’Eternité

Un Jour, les Enfants d’Israël ne craindront plus les Ennemis Jaloux

Machiah, leur Sauveur, viendra les chercher en Diaspora,  Partout,

Il Rassemblera les Dispersés pour les rapatrier

En Terre de Sion, Tous seront Rédemptés

 

« Tapis et Couchés, comme un Lion, comme une Lionne, Capturés

A part LUI, qui Oserait de cette Torpeur les Tirer »

 

Mon  Peuple Appelle L’Eternel chaque Jour en Ton Nom Liberté

Il  Guette le ralliement de la Corne de bélier pour être Relevé et  Guidé

phrase extraite de la Torah                                                  

Khayat Aimée Rivka   

      

                                                                                                             

Jérémie pleure en mon coeur

Comment t’oublier, Jérusalem ?  

Sur cette terre de mon Jardin d’Eden est Jérusalem

Ma demeure est son Temple et son Sanctuaire

Depuis le Mur des Lamentations, je me penche sur l’Eternité 

Comment puis-je t’oublier Jérusalem

Quand chaque jour Jérémie pleure en mon coeur ?

Jérusalem,  lieu de notre Alliance, depuis 3000 ans, célébrée 

Par tant de peuples concupiscents, ardemment désirée

Pour cela pillée, profanée, rasée, tellement jalousée   

Ils t’ont raptée, forcée,  exhibée en trophée pour te déshonorer 

Ils t’ont possédée, rebaptisée et dénommée pour effacer ta Véritable Identité  

             

Les Enfants d’Israël, Fidèles ou « intégrés », héréditairement sont torturés

Par les longs sanglots de Jérémie qui résonnent dans leur coeur déchiré

Exilés, exclus, éternels bannis, livrés aux risques multiples de s’assimiler    

Jérémie a prédit les fléaux subits montrant la voie unique à retrouver

Jérémie se lamente, chaque jour, de nous voir si bien intégrés

Jérusalem, ici tout a commencé, ici tout sera achevé

Source de haines endémiques et obsessionnelles des autres sociétés

En dépit de leur acharnement, malgré persécutions et cruautés

Nous nous tournons inexorablement depuis 3000 ans vers notre Bien-Aimée

Espérant l’Aube Messianique chaque jour amorcée

Pour nous Relier à l’Unique ; Prier, Remercier et Toujours Espérer

Ce Jour où Isaïe nous mènera à notre Finalité

Nous pleurons tous les jours, Jérémie, avec Toi

Ta Prière Mystique renouvelle notre Foi

Signature répétée de l’Indissoluble Contrat

Ton cri ranime, en tout temps, l’Espoir de nos proches Retrouvailles

 Ton Serment, psalmodié, Annonce nos Retrouvailles

                                  

 Réitérons l’engagement de Jérémie et suivons ses Pas 

 

 

 REPETONS LE PSAUME 137, MERVEILLEUX ACTE DE FOI :

 « Si je t’oublie, Jérusalem »

que ma droite devienne oublieuse 

que ma langue reste inerte en mon palais

si je ne me souviens pas de Toi

Si je ne fais pas exulter Jérusale

au sommet de la joie »

COMMENT PUIS-JE T’OUBLIER JERUSALEM

QUAND CHAQUE JOUR JEREMIE PLEURE AU PLUS PROFOND DE MON COEUR ?

Khayat Aimée Rivka     

Vidéo : « Im Eshkochech » (Si je t’oublie Jérusalem…) par Mordekhaï ben David http://www.youtube.com/v/bH-x0ULjGhI&hl=fr&fs=1&rel=0&color1=0xe1600f&color2=0xfebd01″>  marksystems

(1ère publication sur ce blog le 10 septembre 2009)

Publicités

Le ventre, cerveau des émotions, est supérieur aux trompeuses circonvolutions cérébrales : labyrinthe où l’homme se perd, par Rivka-Aimée

See Explanation.  Clicking on the picture will download  the highest resolution version available.

Les étoiles, sorte de cerveau de l’univers ?

____________________________________________________

« Quelques mots de rosée qui calment les feux du vilain », comme l’exprime si joliment mon amie Rivka-Aimée (pour voir la vie sous un angle différent) :

Interacting Spiral Galaxies NGC 2207 and IC 2163

On a l’ habitude de dire, lorsque l’on souffre face à un malheur,
que c’est la faute de l’ autre humain ou de satan, l’ autre étant souvent satan, en idée reçue,
il est normal de renvoyer la responsabilité des situations douloureuses, hors de nous.

Satan est en fait l’ appellation, l’ expression des pulsions, immaitrisables et incontrôlées qui remontent du fond de nos entrailles, du Ventre, siège de nos Émotions, enkystées depuis l’ enfance
et qui n’ ont été vécues qu’ avec le langage du Cœur,
directement marquées dans le corps,
puisque enfant, notre intellect ne comprend rien.

Quand, après nos multiples conditionnements et influences,
notre – ventre- émotions- réagit, car c’est sa fonction,
alors le mental conditionné orgueilleux, stupide et pervers,
fausse tout et par l’ usage des concepts formulés par des mots pinces, et non clés,
l’ intellect faussaire d’ humanité, frappe et blesse le Cœur
que l’ éducation a diabolisé et fait passer
pour de la faiblesse ou de la perversité.

Le  » pays » où j’ ai déposé mes bagages, est silencieux, sans beaucoup de contacts humains.
Je peux ici faire cesser les voix pseudo intelligentes et agressives qui guerroient et bataillent chevauchant leur destrier Ego.

Malgré nos intentions positives individuelles,
nos Ventres ne cessent de pulser des émotions-sensations-sentiments anciens douloureux, le retour de nos marquages enfouis

dans les INTESTINS, qui s’ expriment, en même temps
que notre Attente-Espoir d’ Entente-Amour-Affection- Lien Humain.
Une partie de notre Âme s’est pervertie
au contact de l’ évaluation- la mesure- la valorisation,
nous trompant dans ses méandres de circonvolutions cérébrales byzantines, mensongères et embrouilleuses.

Il serait conseillé de réagir avec ses  »Tripes », ses Tatouages du Cœur
et dédramatiser le mental qui se prétend souverain,
et mène la danse macabre, au lieu de nous réunir; il nous sépare fallacieusement, tentant de flatter chacun, par sa voix de la Raison;
Le mental est un piège, un bourreau égoïste et prétentieux
qui malmène tout humain
– au point de refroidir le cœur, l’ assécher, le durcir, le momifier,
– au point de violenter le Ventre, torturer le corps traversé par des émotions incomprises et bâillonnées,

réduites au travestissement des mots ou mises sous silence car devenues inexprimables,
tant les Mots dits Raisonnables traduisent vicieusement le contraire de ce qui est Ressenti par le Cœur.

Voilà le Vrai Travail à accomplir,
Réapprendre à écouter le  » Cerveau des Émotions; le Ventre »
et à parler le langage du Cœur.
Remettre le langage mental, intellectuel, raisonné, raisonnable,
à sa juste place :
le décorticage savant,analytique, insensible, scientifique de toute chose.
Le mental n’est qu’un serviteur qui doit passer son Temps à Étudier pour affiner sa compréhension.
Quant au cœur, il est la présence de l’ Âme, enfermée, grillagée,
qui palpite et vibre aux bonheurs et malheurs de notre monde
et non aux plaisirs réducteurs et avilissants que le mental lui présente pour l’ appâter, la séduire et la détourner de sa fonction première:

Notre Mission sur Terre est d’ abord
de s’ Aimer soi-même comme sa propre Mère,
se Respecter comme son propre Père,
pour ne plus reprocher à nos Parents, nos déceptions et nos difficultés, reproches trop souvent non mérités car ils ont fait,
selon leurs propres souffrances et possibilités,
comme nous faisons, nous aussi.

Puis, lorsque notre Cœur s’est remis à diffuser de l’ Amour
à l’ intérieur de soi,
et qu’il nous a suffisamment baigné, nettoyé, purifié,
alors nous pouvons sortir de soi et diffuser du Vrai sentiment à autrui,
sans crainte d’ être agressé par les égos barbares,
âmes  »perdues », égarées dans un monde factice, un enfer de dépendance et dépravation.

Nos proches et prochains sont conditionnés par le souverain mensonger et dangereux mental
qui les possède, grâce à la supercherie la plus délirante;
leur faire croire qu’ils sont tout- puissant, des dieux de pacotille,
se mentant sur la difficile condition humaine
et basculant dans la raison délirante qui leur ôte tout sentiment authentique,
leur présentant des illusions, leurres matériels et charnels
qui les mettent en dépendance et souffrance.

Telle est La Maladie Mentale du siècle.
La Raison est pourvoyeur de drogues séduisantes, superficielles, dangereuses, qui annulent la Parole du Cœur
et lorsque celui-ci est banni, torturé, diabolisé,
la Raison possède et gouverne l’ humain et montre sa face vraie Inhumaine, sans Cœur.

Tout Humain ayant perdu contact avec ses racines-Cœur,
est enfermé dans la camisole de la maladie mentale.
La maladie mentale est le retrait de toute personne, du monde fou des faussaires intelligents,
lorsque la raison l’ a violé, lui retirant la libre expression du Cœur, des Émotions; de son Identité Humaine.
Seule notre Sensibilité est la Clé de compréhension de ce monde,
sans elle, nous perdons notre Richesse BIO-logique.

Les conditionnements, les prisons du mental, de l’ intellect,
de la logique, de la raison sont sources de Pollutions
qui affectent notre intériorité et notre environnement.
Les maladies du mental sont de plus en plus fréquentes
elles ont crée des  » médecins en psyché » ????
qui tentent d’ écouter l’ intellect, au lieu de réactiver l’ activité du cœur, la palpitation vibrante de l’ amour.
En bons techniciens de l’ Âme qu’ils prétendent être.

Les Pollutions physiques et physiologiques résultent du bâillonnement du cœur au profit du mental dit raisonnable.
Elles attaquent, sens et organes et provoquent les  »mal-à-dites ».
car c’est mal dire que d’ exprimer l’ Humain dans le carcan
de l’ analyse intellectuelle dénaturée
et Polluer ainsi l’ Écosystème intime et intrinsèque humain, cela provoque les Maladies :

Pollutions : agressions, chocs, attaques, sonores, olfactives, visuelles, thermiques, électromagnétiques, radioactives sont les méfaits des apprentis sorciers,

ayant jeté ou emprisonné leur cœur
pour s’ agenouiller et se soumettre au dieu raison et pratiquer le culte de la déesse logique.
Interdire le caractère Sacré du Sentiment et de son Langage:
l’ Émotion, revient à polluer le Souffle de l’ Homme, l’ Air qu’il respire.

Les maladies actuelles telles que, asthme, rhinite et conjonctivite sont des maladies de l’ Âme qui réagit aux pollutions mentales coercitives.

Les Maladies qui touchent les organes et les rongent, comme le cancer, sont les atteintes profondes de souffrances intérieures émotionnelles muselées par le Mental.

La Vie prend sa source en haut de la montagne Sacrée du Cœur
et doit parcourir librement les artères du Vivant.
Retrouvons la Foi et l’ Espoir en notre Existence,
ces deux Sentiments sont les vrais Médicaments naturels, bio,
que le Cœur produit à la condition de Cultiver son Jardin Intérieur des Émotions, fleurs et fruits du Cœur,
Aliments-Sentiments qui nourrissent l’ Humain
et assurent de Le maintenir en Vie.

Rivka Aimée

Hubble

Toutes les photos ont été prises par hubble pour la Nasa

Article suivant

roses2.jpg

POESIE : Poèmes d’Aimée Rebecca Khayat (3)

                                                                  Poésie      
                                              

                                       DON DES COMMANDEMENTS   

        CHAVOUÔT  RENOUVELONS NOTRE ADHESION

 

Nous sommes les garants de l’Alliance

50 jours après Pâques, signons

Pour mériter ses Commandements

 

Notre Seigneur a gravé ses Lois

Statuts entre Lui et les Enfants de Juda

Contrat d’Alliance de ses Ordonnances

Moïse sur Le Sinaï a reçu ce Don immense

 

Combien de fois depuis la Transmission

Avons-nous oublié ses Paroles

Avons-nous rejeté ses Commandements

Avons-nous détourné ses Lois

Avons-nous repoussé ses Statuts

 

Maintes fois Notre Alliance a été dénoncée

Maintes fois Notre Peuple a été puni

Autant de Trahisons commises

Autant de Châtiments subis

 

Face aux Enfants ingrats d’Israël

L’Eternel nous a gardé son Amour Eternel

                                                                                    

Pourtant,

 

Il nous a ôté Le pouvoir de résister à nos ennemis

Il  a laissé nos adversaires  voler Notre patrie

Il nous a effacé 2000 ans du rang Des Nations

Il nous a exilé de Notre Terre 3 fois sanctifiée

 

Errants, apeurés, de pays en pays exilés,

Menacés, ghéttoïsés, bouc-émissarisés

Victimes de choix en tous temps de Toutes volontés

Haïs et poursuivis, insécures en tous lieux dans Le Passé

 

Et, quand montent plaintes, regrets et remords

En un long sanglot à la Mémoire de nos morts

Quand, enfin, nous confessons nos Trahisons

Erreurs millénaires de tant de Générations

 

Alors, Notre Seigneur entend nos Expiations

Se souvient nous avoir sorti de l’esclavage d’Egypte

Pour être Notre D’ … Unique à la face Des Nations

Sommes aussitôt remis en esclavage quand nous Le dédaignons

 

L’Histoire atteste qu’Il NE nous a Jamais abandonné

Pour preuve Notre Terre d’Israël nous EST à jamais Réservée

Puisque sans Notre Présence, elle redevient aride et désolée.

Signons Notre Contrat d’Alliance encore cette Année

                                                   Khayat Aimée rivka  

 

POEMES DE LA GAMME SIONISTE :

1  Espoir et Promesse de Retour

2  Quel est ton Secret Jérusalem ?

3  Il n’est qu’une bonne guerre  Faire la guerre à la guerre

4  Sous le Drapeau de SAR EL

 

                                             ESPOIR ET PROMESSE DE RETOUR

                                    

                                                                         J’ai quitté Mon Pays

                                                                        J’ai quitté Mes Aïeux

                                                                        Je Prie pour le Revoir

                                                                       Avant d’être trop vieux

 

                                                                         J’ai quitté ce Jardin

                                                                        Eclairé de Tes Vœux

                                                                          Lumière du D’ivin

                                                                   Mon Âme espère Ce Lieu

 

                                                            Pays, Pays des Souvenirs Heureux

                                                                Où Ils ont entendu Ton Nom

                                                           Le NOM Secret de Ta PRESENCE

 

                                                                     Me nourrir de tes Fruits

                                                                      Loin de ceux Interdits

                                                                        Offrir Lait et Miel

                                                                   Aux Fils Perdus d’Israël

 

                                                                      J’ai quitté Mon Pays

                                                                        Je t’ai quitté Sion

                                                                 Depuis Notre premier Né

                                                                    6000 ans vont sonner

 

                                                                      J’ai quitté Adama

                                                                    Lit d’Adam et Hava

                                                                   Couple des Origines

                                                                Alliance Unique D’ivine

 

                                                   Terre Promise où coulent les Ruisseaux

                                                      Qui mènent à ta Source Essentielle

                                                       Et qui baignent Mon Cœur Fidèle

                                                                  Khayat Aimée rivka 

Vidéo :« L’hymne à l’Alya »de Claude Haddad (Infolive) « http://www.youtube.com/v/6KmtOSjZEEQ&hl=fr&fs=1&rel=0&color1=0xe1600f&color2=0xfebd01 hymnealya

QUEL EST TON SECRET JERUSALEM ?

 

Pourquoi les communications de l’ensemble des Nations

Font de Jérusalem leur quotidien sujet de prédilection ?

 

Pourquoi envient-elles le mariage que nous avons scellé

En ce Berceau de la Rencontre Amoureuse la plus élaborée ?

  

Pourquoi cette Inaltérable Alliance avec les Enfants d’Israël

Premier Amour Monothéiste, coup de Cœur Spirituel

 

Pourquoi nous reprocher d’avoir Aimé le D’…Unique, les Premiers

Et d’avoir fondé, même en Exil, son Universel Foyer ?

 

Pourquoi les Sociétés s’acharnent à briser Cette Destinée

Jalouses maîtresses pour nous déshonorer et nous supplanter ?

 

Pourquoi des Pèlerinages variés volent notre Légitimité

Corrompent notre Origine, effacent notre Ancienneté ?

 

Pourquoi impérialistes et conquérants veulent nous séparer

De Ce Lieu, Carrefour Miraculeux de Notre Lignée ?

 

Pourquoi des filles de stupre et de cruels guerrier

En leurs mobiliers Idolâtres s’y sont couchés ?

 

Pourquoi ces Mascarades et ces Conversions forcées pour Te Voiler

Pourquoi tant de Manipulations et de Réécritures pour te Gommer?

 

Malgré ces Perversions et ces Viols millénaires répétés

Ils ont Tous Echoué, Face à Notre Union Sacrée

                                 GRACE A L’ETERNEL, NOTRE D’…, TOUT  PUISSANT

                                                    Khayat Aimée rivka   

 Vidéo : « Yerouchalayim » « http://www.youtube.com/v/9Mz7945AO_s&hl=fr&fs=1&rel=0&color1=0xe1600f&color2=0xfebd01 »> sauvagebri

POESIE : Poèmes d’Aimée Rebecca Khayat (4)

Poésie
Shema Yisrael 1.jpg

IL N’EST QU’UNE BONNE GUERRE
FAIRE LA GUERRE A LA GUERRE

SHEMA  ISRAEL

ECOUTE  ISRAEL

Sur le front des Intolérances et des Mépris

Tiens-toi  Prêt, inlassablement, sans répit

Ta Volonté Combat la Barbarie, Ta Foi anéantit la Folie


C’est une Bonne Guerre, Faire la Guerre à la Guerre

SHEMA  ISRAEL

ECOUTE  ISRAEL

L’Esprit du Mal meurtrit ton Cœur en d’épuisants Conflits

Des Légions fratricides poursuivent leurs buts inassouvis

La Bannière sanglante se hisse pour la matérialité conquérante

Ton Drapeau éclatant s’élève pour la Spiritualité apaisante

CHALOM


Paix est ton bonjour, ton Intègre Manière de faire la Guerre

CHEMA  ISRAEL

ECOUTE  ISRAEL

Peuple du Sacerdoce

Laisse tes Lévis Intérieurs livrer combat aux défis de la Terre

Laisse les Prêtres de ta Conscience garder ton Intime Sanctuaire

Ta riposte aux ennemis menaçants de la Vie

Est de faire la Guerre à  la Guerre

Telle est la Bonne Guerre

Khayat Aimée rivka

Vidéo : « Let’s all get together » par Harav Yitz’hak Yossef Amnon

SOUS LE DRAPEAU DE SAR EL*
JE REJOINS UNE BASE ARMEE
POUR ME METTRE AU SERVICE DE L’ETERNEL
Je surveille depuis mon exil, la terre de mes aînés
Je m’inquiète, chaque jour, du sort de mes frères encerclés
Sar El sont mes classes du Cœur dans l’Armée d’Israël
Toutes les formes de Judaïsme répondent à son Appel
Depuis la Diaspora, mon être entier est tourné vers Toi
de tous points de la Terre, je suis raccordé à la Torah
dans mes gênes est inscrite la Loi du Retour
Espoir millénaire qui charrie dans mes artères l’Amour
Sar El  tu es le seul service qui soit une permission
Tu es ma Délivrance et ma Libération
Quand égoïsme, cruauté et intolérance  triomphent parmi les Nations
Conscience, Dévouement et Altruisme fleurissent en Terre Sainte de Sion
Sar El , en m’enrôlant dans tes Fraternelles Missions
Mon Ame , dans ces retrouvailles, vibre au Diapason
Mon Corps serein accomplit un Service Matériel
Mon Esprit s ‘anime dans tes 7 ciels
Mon Cœur s ‘exalte par cette Union spirituelle
Dés que je pose les pieds sur la Terre Sacrée d’Israël
Chaque Voyage que j’accomplis avec Sar El
Nourrit mon Espoir et ma Promesse de Retour
avec confiance mon appartenance à Beth  El
Par cet acte de Reconnaissance et de Liberté Individuelle
Les peuples sauront comment nous remercions l’Eternel
Pour sa Bienveillance inconditionnelle à l’égard des Enfants d’Israël
(Sar El :  Service d’Assistance à Israël)
Khayat Aimée Rivka

POEMES GAMME PHILOSOPHIQUE

1   Cela aussi passera

2   Puisque mon ¨Âme en connaît le Dessein

3  Aliments du Corps, de l’Ame et de l’Esprit

4   Lorsque mon Esprit devient mon Maître

4   D’… m’a crée Maillon

5   Harmonie est mon Pays

6   La Peur

7   Rêvéveillé

8   Terre, Ciel et Mer

Cela aussi passera


Khayat Aimée rivka
Photo Maryse

POESIE : Poèmes d’Aimée Rebecca Khayat (5)

POESIE : Poèmes d’Aimée Rebecca Khayat (5)

Puisque mon Âme en connaît le Dessein

J’Accepte la Clarté de Midi
J’Accepte l’Obscurité de Minuit
Puisque mon Ame en connaît le Dessein

J’Accepte les Cycles de la Vie
J’Accepte le Jour et la Nuit
Puisque mon Ame en connaît le Dessein

J’Accepte Ici et Maintenant
J’Accepte d’Apprendre au Présent
Puisque mon Ame en connaît le Dessein

J’Accepte d’Expérimenter chaque Instant
J’Accepte d’en transmettre les Leçons à mes enfants
Puisque mon Ame en connaît le Dessein

J’Accepte qu’Aujourd’hui enfante Demain
J’Accepte l’enchaînement des Lendemains
Puisque mon Ame en connaît le Dessein

J’Accepte que des Ténèbres naisse la Lumière
J’Accepte par mes souffrances d’élever la Prière
Puisque mon Ame en connaît le Dessein

J’Accepte de Vivre entre 2 Eternités
J’Accepte d’Exister Entre l’Avant et l’Après
Puisque mon Ame en connaît le Dessein

Aliments du Corps, de l’Âme et de l’Esprit
L’activité m’a rempli d’illusions à satiété
La Suractivité m’a retiré à moi-même

L’Inactivité a effacé ma Présence dans la Vie

La Propriété m’a rassuré et tranquillisé
La Propriété aliénée m’a rendu Prisonnier

La Propriété refusée m’a rejeté, tel un oublié de la Vie

L’Amour m’a nourri et jamais rassasié
Le Manque d’Amour m’affamé

L’Amour confisqué m’a retiré l’envie de la Vie
L’Etude m’a nourri de plaisirs solitaires
L’Etude défendue m’a écarté des palpables réalités

L’ignorance m’a laissé démuni dans la Vie

La Foi m’a nourri de Paix et d’Espoir
La Foi aveugle m’a torturé et sacrifié

L’Absence de Foi m’a abandonné sur le Chemin de la Vie


Telles sont les Vraies Nourritures terrestres

Aliments du Corps, de l’Ame et de l’Esprit

Aimée Khayat

Les Sept Églises - Krumm Heller, Chacra, Kundalini, Magia Sexual, âme


Lorsque mon esprit devient mon maître

Mon âme s’éloigne de moi

Tends tes mains, accroches-les aux autres, serre-les fort.

L’une aux doigts gluants, l’autre à la paume douce.

Ne lâche pas ces mains, réchauffe-les apaises-les.

Ne romps pas la Chaîne de ces Ames masquées en Esprits perdus

dans ce monde, enfer maquillé, séducteur et mensonger.

Mon Esprit, raisonnable, entreprendra-t-il le voyage qui lui fait retrouver sa forme « animée » ?

Sera-t-il lassé ou exténué au point de tourner le dos à sa Lumière Alimentaire.

Retrouverai-je le chemin ?

Longue est chaque fois la route du retour.

Il me faut être vigilante, chaque instant peut me faire perdre mon Ame à jamais.

Il me suffit de ne plus l’entendre, de l’ignorer, de la trahir.

Fulgurante Lumière, j’entends la force de son appel.

Pourtant, je reste avec vous, Souffrances Humaines.

Je me détache de la Sérénité pour me mêler à cette ronde insensée.

Ce serait trop égoïste de flotter au-dessus des tourments dans le paisible aérien.

Vide, éjecte, repousse l’angoisse. Force-toi, mange, avale, enfonce la douleur en toi.

Comment, tu ne peux pas te nourrir de cela ?

Regarde, tous la dévorent avec Faim, et s’endorment repus,

digérant des morceaux de Joie à l’étouffée et des parts de Souffrance sur le grill.

S’ils veulent continuer d’exister, de vivre, telle est leur nourriture.

Goûte, certaines Nourritures Terrestres sont agréables,

d’autres ont un arrière-goût écœurant.

Fais un effort, participe à la cène humaine,

tu finiras par t’y habituer.

Ame, où es-tu passée ?  Ne disparais pas encore.

Je suis déchirée. Esprit, tu me tortures, libère-moi de cette famille exigeante.

Esprit, laisse ta « fille-mère âme » s’en aller hors du Temps compté,

donne-lui des permissions de mi-temps pour qu’elle se retrouve ; intègre, pure, inattaquable.

Elle est ta fille et t’obéira et accourra dès que tu la rappelleras.

Elle reviendra en courant vers ton domaine régenté.

Jusqu’au Jour où elle ne rentrera pas,

elle te révélera alors qu’elle était l’Ame-mère.

Des larmes sautent de mes yeux,

lorsque j’ai ma permission et que j’emprunte ces sentiers pour te retrouver.

Jusqu’à quand pourrai-je rester avec toi, cette fois, mon Ame ?

quand entendrai-je retentir le glas du rassemblement pour mon Esprit ?

Dès que cela résonne, je dois te quitter prestement. Mais sois assurée que je ne te laisserai pas tomber.

T’abandonner serait m’anéantir dans l’attendue marâtre Réalité d’un univers arraisonné.

Même éloignées, nos ne nous oublions pas.

Je perçois cet espace de l’Invisible, ce Jardin clôturé.

Derrière cette Réalité falsifiée, tu y résides et je peux t’y retrouver.

Parfois, je m’échappe, Il me faut fuir les autres Présences Vêtues en Humains.

J’ai besoin de retrouver celle qui est cachée, muselée, astreinte à se terrer dans les limites de son espace intérieur.

Mon Ame Masquée en Esprit souffre et lutte pour dépasser ses douleurs, en suivant, tel un forçat, ,

le flot des esclaves de la Matière. Cette chaîne de prisonniers coule et goutte comme une hémorragie de Vie Terrestre.

Laissez-moi voir mon Monde Intégral,

celui qui éblouit mon Ame,

que mon Esprit brime,

m’acculant aux limites du monde perdu,

celui où tout est brillant, scintillant et éclatant.

Pourtant mon Esprit, manipulé et dépendant de la matière,

jette un voile sur cette Perfection.

Il parle de Solidarité et d’Humanité pour me retenir.

Je rejoins les autres Esprits, coupable de profiter solitairement de cet opulent Bien-être.

Je me rallie aux Esprits enchaînés, aveuglés.

Je me fonds pour UN TEMPS, encore,  dans cette déchirante Marée Humaine.

Aimée   Khayat

*** VENDU / SOLD *** Collier en laiton patiné et pendentif cascade de pierres semi-précieuses

D’… M’A  CREE  MAILLON

Maillon pour mieux me Relier, m’entreLacer à d’autres Ames et Non m’enChaîner

Maillon d’une Chaîne laide et rouillée, je fus, et les Anges de D’… l’ont cassée.

Le Bijoutier Tout Puissant a envoyé ses Gardiens pour m’Isoler et me Réparer.

Des Aides Envoyées m’ont pris dans leur Main et Accompagnée.

Lors Mon Maillon a été Restauré et Nettoyé, de nouveau Policé.

Le Chef-Orfèvre m’a Baigné patiemment de Lumière Dorée.

D’… Selon son Dessein m’accrochera à la Rivière d’Ames Destinée.

Parée comme une Nouvelle Mariée, Menée vers l’Union Consacrée

J’Entretiendrai les Feux D’ivins  allumée d’une Foi Retrouvée

Buisson Ardent pour Eclairer et Réchauffer les Maillons Epars désolidarisés.

D’… nous a fait Maillons Humains Animant Divers Colliers d’Ames Matérialisées.

L’Unique Nous a crée Maillon ou Maille,

FIBRE DE VIE POUR TISSER LES LIENS D’UNITE

Maillon Libre

De Nous EntreLacer à d’Autres Âmes

Sans Nous Enchaîner

Et mieux Nous Relier

Khayat  rivka

 Le Cohen Gadol (le Grand Prêtre) qui officiait dans le Temple de Jérusalem était, lui, le maillon officiant en tant qu’intermédiaire entre D.ieu et les hommes.

Il portait un éphod agrafé sur les épaules à l’aide de 2 fibules d’or en forme de petits boucliers ; de belles et grandes sardoines y étaient serties, portant inscrits à la surface les noms des éponymes des tribus qui composaient la nation. Sur le devant étaient fixées douze autres pierres, trois par trois sur quatre rangées : sardoine, topaze, émeraude, escarboucle, jaspe, saphir, agate, améthyste, rubellite, onyx, béryl, chrysolithe ; sur chacune d’elles aussi était gravé le nom d’un éponyme.

Le Cohen Gadol  interrogeait D.ieu pour les dirigeants du peuple et interprétait la réponse de Hachem en fonction des différentes pierres qui s’illuminaient ou non de par la volonté divine. (source La Guerre des Juifs, par l’historien contemporain de l’époque Flavius Josèphe.

___________________________________________________

Israël : Vue sur la région d’Akko

HARMONIE EST MON PAYS

Harmonie, ni Etre, ni Chose, est un état du Moi

Diapason  d’Ames qui se prête à la Fête

Avec Toi, Ecrivain, Voyageur de l’Espace et du Temps

Je Visite divers Pays d’Harmonie

Avec toi, Famille de Sang, pour tout Héritage

J’accumule des Biens d’Harmonie

Avec Toi, Groupe Amical, de toutes Affinités

Je joue de plusieurs Instruments en Harmonie


Avec toi, Foule Anonyme inconnue

J’accueille toutes Harmonies

Avec Toi, Amour au grand cœur

Je place des Accords en Harmonie

Qu’importent les Négligences ou les Oublis de la Vie

Grâce à ce Fidèle tête à tête avec ma Sérénité Intérieure

Je restaure inlassablement mon Intime Harmonie


Aimée rivka  khayat


La Peur

Celui qui se livre à la Peur

Se résigne à faire de l’Enfer

Son Domicile

Celui qui Combat la Peur

A choisi de passer sa Vie

Sur un Ring

Celui qui ignore la Peur

Aveuglé par son Ego

Refuse d’affronter la Vie

Bienheureux Celui qui confiant

Accepte la Peur

S’en fait une Amie

Une Alliée dans sa Vie

Aimée Khayat

Révéveillé

Eventails de Sommeils

Tissus de Merveilles

Trop Loin pour les Toucher

Utiles pour se Guider


Etourdis par des volets Fermés

Entravant la nécessaire Clarté

Arrondir ces Lignes brisées

Qui hérissent la Pensée

Aimée Khayat

SOUS LE DRAPEAU DE SAR EL JE REJOINS UNE BASE ARMEE POUR ME METTRE AU SERVICE DE L’ETERNEL

______________________________________________________

Je surveille depuis mon exil, la terre de mes aînés

Je m’inquiète, chaque jour, du sort de mes frères encerclés

Sar El sont mes classes du Cœur dans l’Armée d’Israël

Toutes les formes de Judaïsme répondent à son Appel

Depuis la Diaspora, mon être entier est tourné vers Toi

De tous points de la Terre, je suis raccordé à la Torah

Dans mes gênes est inscrite la Loi du Retour

Espoir millénaire qui charrie dans mes artères l’Amour

Sar El tu es le seul service qui soit une permission

Tu es ma Délivrance et ma Libération

Quand égoïsme, cruauté et intolérance triomphent parmi les Nations

Conscience, Dévouement et Altruisme fleurissent en Terre Sainte de Sion

Sar El, en m’enrôlant dans tes Fraternelles Missions

Mon Âme, dans ces retrouvailles, vibre au Diapason

Mon Corps serein accomplit un Service Matériel

Mon Esprit s’anime dans tes 7 ciels

Mon Cœur s’exalte par cette Union spirituelle

Dès que je pose les pieds sur la Terre Sacrée d’Israël.

Chaque Voyage que j’accomplis avec Sar El*

Nourrit mon Espoir et ma Promesse de Retour

Réaffirme avec confiance mon appartenance à Beth El

Par cet acte de Reconnaissance et le Liberté Individuelle

Les peuples sauront comment nous remercions l’Eternel

Pour sa Bienveillance inconditionnelle à l’égard des Enfants d’Israël.

* Sar El : Service d’Assistance à Israël

Khayat Aimée Rivka

POEMES DIVERS

_________________________________________________

 ________________________________________________

La Peur

Celui qui se livre à la Peur
Se résigne à faire de l’Enfer
Son Domicile

Celui qui Combat la Peur
A choisi de passer sa Vie
Sur un Ring

Celui qui ignore la Peur
Aveuglé par son Ego
Refuse d’affronter la Vie

Bienheureux Celui qui confiant
Accepte la Peur
 S’en fait une Amie
Une Alliée dans sa Vie

Aimée khayat

chirurgie esthétique lifting

La parole nucléaire, par Aimée Rivka khayat

Voici un poème de mon amie Aimée Rivka Khayat, une femme poète amateur inspirée

La parole nucléaire

La Parole est atomique, elle est Puissance Nucléaire
Elle Construit ou Détruit, elle unit ou désintègre
Elle donne la Vie ou la Mort
La Parole projette des Energies vers le Haut ou le Bas

Vers le Haut, la Parole est Spirituelle, elle relève l’Inspiration D’ivine
Le  » He  » d’Einstein qui projette les Eclats de l’Unité de Vie
Démontre par le Concept de Relativité, la Nécessité de la Tolérance.

Vers le Bas, la Parole devient matérielle, arme des Humains Fous et sans remords
Bombe  » H « , désintégration de la Vie, sacrifices humains, violation des corps
Coupée de la Loi, meute assoiffée, hurlant d’extrémistes désaccords

[magen_david_gold.gif]

MAGUEN DAVID

Triangles pointés vers le Haut et vers le Bas, Spirituel et Matériel Unis
Principe Médiateur de l’Ame qui s’élève par la flèche du Souffle
Force égotique du Corps lié à ses besoins, à ses esclavages soumis
Transmutant la Puissance Pulsionnelle en Energie Humaine de Vie

 » HE  » SPIRITUEL

Principe Médiateur :

Equilibre et Stabilité, Harmonie et Structure, Construction et Loi,
Sérénité et Tranquillité, Intégrité et Respect, Moralité, Conciliation et Paix,
Conseils Avisés et Soutiens, Connaissance Intérieure, Sagesse et Détachement,
Liberté, Amour, Compassion et Humanisme Illimités et Infinis, Alliance Divine :

Issue Vitale

ESPOIR ET FOI EN LA VIE

 » H  » MATERIEL

Principe Egotique :

potentat mégalo, déséquilibre et instabilité, dispersion et destruction,
Désordre et absence de loi, angoisse et inquiétude, barbarie et sauvagerie, blessures,
Conflit et guerre, inimitié et propos rusés, manipulatoires, ignorance et endoctrinement,
Attachements et dépendances physiques, recherche effrénée de plaisirs et possessions matérielles
Haine, indifférence et agressivité, limitées et finies, alliance idolâtre, instinctuelle :

Issue Mortelle

DESESPOIR et ADORATION DE LA MORT

Introduire le souffle du HE spirituel dans le H matériel du Corps Humain
Aspirer les Forces Puissantes qu’Anime Le D’ivin
Qui Inspire à Dessein la Destinée de Chacun

Aimée Rivka khayat