Archives de Catégorie: STRATEGIE DE DEFENSE FACE A L’ENVAHISSEUR

« Tout va bien en Suède ? » La dure réalité dénoncée par une Suédoise sans langue de bois : un appel au réveil de l’Europe envahie!

https://i0.wp.com/www.dreuz.info/wp-content/uploads/2017/03/Tout-va-bien.jpg_____________________________________________________

« Tout va bien en Suède ? » La dure réalité dénoncée par une Suédoise sans langue de bois

Après les accusations portées par le président Donald Trump, qui a dénoncé la détérioration de la situation en Suède en raison d’une immigration incontrôlée, le Premier ministre suédois et les médias se sont moqués de lui et ont déclaré que tout va bien en Suède. Une Suédoise fait le point sans langue de bois.

https://player.vimeo.com/video/207428463

« Tout va bien en Suède ? » La dure réalité dénoncée par une Suédoise sans langue de bois

(Source : Dreuz.info)

Publicités

Le commentateur syrien Hussam Shoei’b : un inculte, buté et méchant, à qui on applique la méthode « mila keneged mila » (mot pour mot)

Syrian Commentator_ Zionists Burned Jordanian Pilot, Just Like They Knead Passov___________________________________________________________

Le commentateur syrien Hussam Shoei’b déclare sur la chaîne de TV du Hezbollah Al-Manar, le 6 février 2015, que l’immolation du pilote jordanien était « une démonstration claire de la barbarie de l’entité sioniste », ajoutant : « Dans le passé, ils pétrissaient les matzot [pain azyme pour la Pâque] avec du sang humain et les mangeaient ».

Hussam Shoei’b : Ce qui est perpétré par tous ces gangs criminels – Etat islamique, Jabhat Al-Nusra, Ahrar Al-Sham, et tous ces groupes avec leurs noms islamiques – ne peut même pas être étiqueté «israélien ». C’est carrément talmudique. L’immolation du pilote jordanien est une démonstration claire de la barbarie de l’entité sioniste, et du Talmud à travers l’histoire. Un de leurs principes est que Dieu ne peut être rassasié que par le sang. Dans le passé, ils pétrissaient les matzot [pain azyme pour la Pâque] avec du sang humain et les mangeaient. C’est exactement ce qui se passe en Syrie aujourd’hui, au grand jour.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Le commentateur syrien Hussam Shoei’b : les sionistes ont brûlé le pilote jordanien, tout comme ils pétrissaient les matzot de Pâque avec du sang

(Source : Memri)

Décryptage selon la méthode « Mila keneged Mila »

  Ils ont la parole mensongère du serpent

Explications ici : « MIDA KENEGED MIDA » devient « MILA KENEGED MILA », ou la démystification d’un monde totalement imaginaire

Ceci est « une démonstration claire de la barbarie de l’entité islamiste» : « Dans le présent, les barbares répandent du sang humain comme une ménagère ciivlisée fait ses courses».

Ce qui est perpétré par ces gangs criminels – Etat islamique, Jabhat Al-Nusra, Ahrar Al-Sham, ainsi que par les autres islamistes est carrément coranique. L’immolation du pilote jordanien est une démonstration claire de la barbarie de l’entité islamiste, et du Coran à travers l’histoire. Un de leurs principes est que Dieu ne peut être rassasié que par le sang. Ils se gorgent de sang humain tout au long de l’année.  C’est exactement ce qui se passe en Syrie aujourd’hui, au grand jour. louyehi

 

« MIDA KENEGED MIDA » devient « MILA KENEGED MILA », ou la démystification d’un monde totalement imaginaire

  Ils ont la parole mensongère du serpent

L’expression hébreue « MIDA KENEGED MIDA » (mesure pour mesure) devient dans ce contexte « MILA KENEGED MILA » (mot pour mot)

LES ARABO-MUSULMANS ONT TROP SOUVENT L’HABITUDE DE TOUT INVERSER : DE L’ATTITUDE AUX PAROLES : ILS TRANSFORMENT LE MAL EN BIEN ET LE BIEN EN MAL, ATTRIBUANT AUX AUTRES LEURS PROPRES MEFAITS –

AINSI, A LA BASE, ON DOIT CONSIDERER TOUS LEURS PROPOS, ICI CEUX DES « PALESTINIENS »,  COMME DES MENSONGES QU’IL CONVIENT DE REMETTRE A L’ENDROIT, ET DONC DE TRADUIRE LEURS PROPOS EN FAISANT COMME EUX : EN LES LEUR RENVOYANT COMME DANS UN EFFET MIROIR.

TOUT SE TRANSFORME ALORS EN LANGAGE DE VERITE !

TOUT CE QUI FIGURE SUR CETTE IMAGE EST VRAI :

Sachant que les « palestiniens » ont une imagination débordante qu’ils mettent exclusivement au service du mal et qu’ils vivent dans un monde totalement inventé, il est donc normal qu’ils veuillent s’approprier un pays qui n’existe pas, à savoir : la « Palestine » . Ainsi, ils accusent ceux qu’ils ont désignés unilatéralement comme leurs pires ennemis, et LORSQU’ILS PARLENT DES JUIFS, ILS PARLENT EN FAIT D’EUX-MÊMES ET DE PERSONNE D’AUTRE, sachant que tous les méfaits et exactions qu’ils reprochent aux Juifs sont réalisés exclusivement par eux-mêmes.

Ainsi, TOUT CE QUI FIGURE CI-DESSUS EST VRAI, EXCEPTE L’IMAGE DE FOND, QUI DEVRAIT ÊTRE UN DRAPEAU ISRAELIEN BLANC ET BLEU ! louyehi

« MILA KENEGUED MILA » LUTTE CONTRE LA PAROLE INVERSEE ET MENSONGERE DES ANTISEMITES

Les accusations ci-dessous sont bien sûr infondées et mensongères, seulement dictées par la haine des Juifs. Nous les retournons néanmoins toutes contre leurs envoyeurs, selon notre méthode « parole contre parole » pour lutter contre la parole inversée, sachant que les accusateurs sont en fait très souvent eux-mêmes les auteurs réels des faits dont ils accusent les Juifs (et nous pourrions en rajouter des dizaines d’autres, tant les musulmans islamistes et antisémites sont haineux, menteurs et pervers). Cela souligne bien le ridicule de ces accusations !

   Ils ont la parole mensongère du serpent

COMBAT DU JOUR auquel travaille la FEDERATION DE DEFENSE CONTRE L’ANTISEMITISME SUR INTERNET, AFIN DE FAIRE SUPPRIMER LES  TITRES DES VIDEOS  MENSONGERES SUIVANTES CONCERNANT ISRAËL ET LES JUIFS, QUE  DIFFUSE YOUTUBE

Les juifs « responsables » de l’immigration des noirs en Amérique
Les juifs sont notre disgrâce
L’exploitation sexuelle des enfants blancs par les Juifs 1                Pourquoi les juifs sont haïs 14
Les juifs sont nos ennemis mortels (44)

LES MUSULMANS ISLAMISTES ET ANTISEMITES SONT RESPONSABLES DE L’IMMIGRATION DES NOIRS EN AMERIQUEVisuel 1   Sortons de notre silence victimaire

Ils utilisent la parole inversée : défendons-nous en retournant leurs propres armes contre eux ! La réalité est la suivante :

LES MUSULMANS ISLAMISTES ET ANTISEMITES SONT NOTRE DISGRÂCE

L’EXPLOITATION SEXUELLE DES ENFANTS BLANCS EST FAITE PAR LES MUSULMANS ISLAMISTES ET ANTISEMITES

POURQUOI LES MUSULMANS ISLAMISTES ET ANTISEMITES SONT HAÏS

LES MUSULMANS ISLAMISTES ET ANTISEMITES SONT NOS ENNEMIS MORTELS

༺ઇઉ~ Quand la lumière fait rage au fond de ton coeur salit par la haine.ઈઊ ༻ (2011)  Combattons la parole mensongère !
____________________________________________________________
(Avertissement : Initiative personnelle n’impliquant en rien la FDII)

STRATEGIE DE DEFENSE (mila negued mila) combat de la parole, pour DEFENDRE ISRAËL et REFUSER DE SE SOUMETTRE A LA DHIMMITUDE dans nos propres pays, et plus encore…

L’HEURE EST GRAVE. MAIS QUE PEUT FAIRE LE CITOYEN LAMBDA ? METTRE EN PLACE, NOTAMMENT (mais pas exclusivement) SUR INTERNET, DES STRATEGIES DE DEFENSE, INITIATIVE TOUT AUTANT INDIVIDUELLES QUE COLLECTIVES POUR TENTER D’OUVRIR LES YEUX DE CEUX DE NOS CONCITOYENS HONNÊTES AVEC EUX-MEMES ET QUI VEULENT AGIR CONTRE L’ENVAHISSEUR BARBARE. UTILISER LES MÊMES ARMES QUE NOS ENNEMIS ET LES RETOURNER CONTRE EUX ! ILS USENT ET ABUSENT DE SLOGANS, NOUS AUSSI ! Cette nouvelle rubrique utilise donc l’arme de la parole pour tenter de lutter modestement contre l’envahisseur nazislamiste qui s’est donné pour unique but de détruire d’abord le peuple juif et l’Etat hébreu et, simultanément, envahir le reste de la planète afin de dominer le monde en faisant régner la terreur et le chaos.

LA PAROLE INVERSEE PREND FIN, LE TEMPS EST VENU DE LA REMETTRE A L’ENDROIT !

La parole est une arme, utilisons la pour combattre l’ennemi islamiste et pro-palestinien – milehama bahavir, la guerre des mots.

Les musulmans ont la parole mensongère du serpent

Nous avons la parole authentique de D.ieu.

(Dans la Bible, le serpent est le symbole du mal personnifié. Il a un grand pouvoir de séduction sur l’homme (Souvenons- nous du serpent qui a séduit Eve en la manipulant et l’a entraînée à La Faute, inversant la parole. Méfions- nous de la parole fausse à travers des arguments en apparence acceptables, pire même, légitimes.  Méfions-nous de la parole du  serpent !)

   Ils ont la parole mensongère du serpent

____________________________________________________

Les discussions sur des sujets litigieux entre les musulmans intégristes et le monde démocratique, nous l’avons bien vu, n’est pas efficace puisque la parole est tronquée. NOS PAROLES N’EVOLUENT PAS SUR LE MÊME REGISTRE. Nous avons vu que cela ne fonctionnait pas. Alors, nous devons mettre au point une stratégie efficace et immédiate :  rencontrer les musulmans sur le terrain qu’ils occupent – seuls – depuis plus de 40 ans : les ondes, le ciel, etc…

Le XXIème siècle est le siècle de la communication. Cependant, ces gens-là ne communiquent pas, ne dialoguent pas avec « l’infidèle ». Ils accusent et énoncent des sentences et n’écoutent pas l’autre. On leur a toujours laissé, jusqu’à présent, avoir le dernier mot. Leur discours est monologue. Mais il y a une fin à tout : LE MENSONGE N’A QU’UN TEMPS ET UNE NOUVELLE ERE, CELLE  DE LA VERITE, COMMENCE MAINTENANT ! La Vérité finit toujours par éclater, même là où le mensonge est souverain.

L’obscurité n’a qu’un temps et la lumière finit toujours par triompher des ténèbres. Il en est de même pour l’obscurantisme, qui est ténèbre de l’esprit. Alors, les choses mauvaises, sournoises et malsaines qui se terraient dans cette obscurité sont soudain mises en lumière, sautant désormais aux yeux de tous ! Oui, vous l’aurez compris, c’est le fameux combat du Bien contre le mal. Pour que ce combat soit efficace, il faut se rassembler afin d’être aussi nombreux que possible, toutes querelles de clochers étant mises de côté, car bien moins importantes que la lutte contre l’ennemi commun qui menace notre liberté à tous.

Nous devons occuper l’espace de nos paroles de vérité pour contrer leurs mensonges. Répétons à l’envi des slogans, tel est le mode de communication et de diffusion le plus percutant, car il s’inscrit, s’imprime dans les esprits inconscients de manière subliminale. Les slogans percutants sont nos armes de défense .

Visuel 1   Sortons de notre silence victimaire
___________________________________________________________

Voilà, en fait, notre vrai terrain de combat et d’action. Répétons sans cesse ce qu’ils sont, sortons de notre silence victimaire. Le bourreau doit être désigné dans sa véritable nature barbare et sauvage, LA PAROLE EST UNE ARME !

– SLOGAN : ISLAM, RELIGION RACISTE QUI REFUSE L’ EXISTENCE D’ UNE AUTRE RELIGION QUE LA SIENNE

– SLOGAN : OUMMA, EMPIRE MUSULMAN RACISTE QUI REFUSE L’EXISTENCE D’ AUTRES QUE MUSULMANS SUR LEURS TERRES ET DANS LEURS ETATS

– SLOGAN : PAYS MUSULMANS  = PAYS RACISTES

– SLOGAN : MUSULMANS INTOLERANTS QUI TUENT CEUX QUI NE SONT PAS MUSULMANS

– SLOGAN : MUSULMANS ESCLAVAGISTES QUI SOUMETTENT TOUT HUMAIN A LA TERREUR ET A LA DEPENDANCE, LA SOUMISSION

– SLOGAN : MUSULMANS SAUVAGES QUI NE CONNAISSENT QUE DES ETATS DE DICTATURES RELIGIEUSES, MILITAIRES, POLICIERES

– SLOGAN : LES PAYS D’ ISLAM SONT LES VRAIES PRISONS A CIEL OUVERT

– SLOGAN : NOUS DEVONS LANCER LE COMBAT DE LA PAROLE, LA REMETTRE A L ‘ ENDROIT, CAR ILS L’ ONT INVERTIE, VIDEE DE SON SENS

– SLOGAN : PAYS MUSULMANS APARTHEIDS, OU LES POPULATIONS NON MUSULMANES SONT INTERDITES, DISCRIMINEES, SEPAREES

– SLOGAN : MUSULMANS SUPREMACISTES, QUI EXIGENT DE TOUT NON MUSULMAN LA SOUMISSION, SINON SE PLAIGNENT D’ HUMILIATION

༺ઇઉ~ Quand la lumière fait rage au fond de ton coeur salit par la haine.ઈઊ ༻ (2011)  Combattons la parole mensongère, le mal !
__________________________________________________________
COMBATTONS L’AXE DU MAL !

La parole de D.ieu est créatrice, la parole du mal est destructrice. C’est pourquoi nous devons rencontrer les musulmans sur le terrain qu’ils occupent. La parole est une arme. Ils ont la parole mensongère, rétablissons la parole authentique !

Proposez vous aussi vos propres slogans, percutants, (mais jamais grossiers), nos armes de défense. Lançons  le combat de la parole. Remettons-la à l’endroit, car ils l’ont invertie, vidée de son sens, comme les musulmans le pratiquent depuis 40 ans en occident, à la manière des propagandes nazies de Goebels, leur maître.

CE COMBAT EST IMPORTANT, C’EST UN COMBAT POUR LA LIBERTE, C’EST UN COMBAT POUR LA VIE, POUR LA LIBERTE D’EXPRESSION,  COMBAT POUR NOTRE PROPRE LIBERTE, POUR NOTRE PROPRE VIE, A CHACUN D’ENTRE NOUS (et vous savez tous que le temps presse maintenant et que ces propos ne sont aucunement exagérés mais reflètent au contraire la dure réalité que nous vivons quotidiennement partout en France, aujourd’hui !)

ILS ONT LEUR IDEAL : LA MORT.

NOUS AVONS NOTRE IDEAL : LA VIE !

Un peu de liberté...

FAISONS ALORS EN SORTE QUE CE SOIT LA VIE QUI GAGNE ! Alors, amis de la vérité, courage, lancez-vous et  joignez vous à nous sur vos blogs et sites pour relayer la parole vraie en reproduisant ce message.

Merci.

Rivkele et Maryse

Colombe de la paix

TOUS ENSEMBLE  DE TOUTES NOS FORCES SOUTENONS ISRAËL ______________________________________________________

Ce que font les juifs Israéliens :

Un Cœur pour la paix : quand un médecin puise le don de vie dans le judaïsme, Par Isabelle Kersimon

Isabelle KersimonLe professeur Azaria Rein est Juif orthodoxe. Il est médecin spécialisé en cardio-pédiatrie à l’hôpital Hadassah Ein Kerem à Jérusalem, vénérable institution créée en 1912 par un groupe de femmes sionistes et qui accueille et soutient l’association « Un Cœur pour la paix ». Des enfants palestiniens en danger de mort y recouvrent la vie. Entretien.


Vos actions en faveur des enfants palestiniens interrogent les Juifs religieux.

Les juifs religieux interrogent le projet en général : ils se demandent quel est le rapport entre la religion juive, et entre un Juif religieux dans un projet qui n’implique pas du tout ni les Juifs ni les Juifs religieux, mais qui implique une action humanitaire vis-à-vis de Palestiniens qui, sans être des ennemis sur le plan politique, ne sont pas forcément nos amis.

Et ce rapport entre la religion et cette action n’est pas direct ; il se comprend au niveau de l’individu, de ce que je suis.

Quel Juif orthodoxe êtes-vous ?

Je suis un Juif orthodoxe pratiquant, né à Paris dans une famille orthodoxe pratiquante dans les années cinquante, une famille juive orthodoxe d’origine alsacienne pratiquante depuis des générations que l’on ne compte pas… avant le XVIIe siècle. Je suis né avec cette « tare ». Pour moi la religion n’a rien de nouveau.

Mais être religieux pour moi, c’est d’abord être né Juif et avoir baigné dès le plus jeune âge dans la pratique. Lorsqu’on est élevé dans la religion, les actes religieux ne posent pas question : on apprend à agir avant de comprendre pourquoi on agit.

Dans toute éducation, l’enfant va copier les gestes, les paroles, les regards et les sourires des adultes avant de comprendre dans quelle situation il va sourire ou faire une grimace. Si c’est un enfant religieux, il va copier les actes des adultes religieux avant de comprendre leur sens. Je n’ai pas eu à découvrir la religion, mais plutôt à la comprendre à l’âge adolescent, quand on se pose des questions : pourquoi mange-t-on kasher, pourquoi fait-on le kiddousch, pourquoi garde-t-on Shabbat…

La réponse se situe parfois au niveau d’une tradition transmise que l’on ne comprend pas toujours, que l’on ne comprend parfois jamais.

Que vous a enseigné le judaïsme ?

A l’adolescence j’ai découvert quelle est la particularité de notre religion. Toute religion est acceptable, mais la religion juive a la particularité de mettre certaines valeurs en avant que l’on ne retrouve pas dans toutes les religions. Et pour moi, l’une des valeurs primordiales ou principale du judaïsme, c’est la vie humaine.

Beaucoup diront que les religions ont mené à des actes de barbarie, d’assassinats, de tueries en leur nom. Ca n’a jamais été le cas pour la religion juive, en tout cas telle qu’elle a évolué au cours des générations.

La vie pour ce qu’elle est, aux plans biologique et philosophique, est une vie entièrement préservée, et la Torah nous le dit. C’est l’un de ses préceptes de base. Quand on parle des mitsvot, des commandements, à la fin de ce verset qui en parle, on dit « Vehai bahem », « il vivra à travers ces mitsvot ». Et  l’un des enseignements de base délivré par nos sages, qui n’est pas suffisant mais qui est nécessaire dans la religion juive, c’est que si quelque chose vous empêche de vivre, si un commandement vous empêche de vivre, vous ne devez pas le suivre. Par exemple, on ne doit pas garder Shabbat si une vie peut être mise en danger, ou si un doute existe. Ce n’est pas que l’on peut transgresser Shabbat, mais bien que l’on n’a strictement pas le droit de garder Shabbat s’il y a un danger.

La religion s’efface devant la vie

En médecine, on apprend aussi que s’il y a un doute sur un risque de danger de mort ou un danger sérieux chez un patient, on n’a même pas le droit de se poser la question de savoir si l’on va transgresser Shabbat. On le transgresse.

La religion s’efface devant la vie. Quand on comprend ce principe, on comprend que l’on ne peut pas tuer au nom de la religion. Je pense que c’est important à dire aujourd’hui en 2011. Aucun cas de figure ne permet de tuer, et préserver la vie est l’un des principes les plus importants de la morale juive.

Nus avons été éduqués ainsi, et l’humanitaire tel que je le conçois, et tel que beaucoup de mes collègues le conçoivent à l’hôpital Hadassah, fait partie de nos normes. Nous ne sommes pas dans la charité. Nous sommes dans ce qui nous constitue.

A qui cela s’applique-t-il ? A tout le monde, dans la mesure où tout individu est créé à l’image de Dieu, qu’il soit Juif ou non-Juif. Donc toute personne doit être prise en charge, qu’il s’agisse d’un homme, d’une femme, d’un enfant, d’une personne handicapée – je fais allusion à ce qu’il s’est passé pendant la seconde guerre mondiale, où les personnes handicapées étaient conduites aux chambres à gaz comme les Juifs, en quelque sorte handicapés de leur religion. Toutes les personnes ont pour dénominateur commun d’être des êtres humains vivants. A partir de ce moment, un homme qui fait partie du judaïsme, qu’il soit religieux ou pas, fera de l’humanitaire sans aucun conflit.

Des conflits immédiats peuvent se poser, mais le principe de vie l’emporte toujours.

Combattre, mais soigner

C’est valable en médecine, c’est valable à l’armée aussi.

Je me souviens très bien que pendant la première guerre du Liban à laquelle j’ai participé en tant que soldat réserviste, nous avons combattu des commandos syriens dans la ville de Bahamdoun. Une fois que nous avons remporté la bataille, nous sommes allés les soigner. Les journalistes qui nous interviewaient à ce moment-là ne comprenaient pas comment d’un côté nous pouvions les combattre, et de l’autre les soigner. On les combat parce qu’il faut se défendre ; mais une fois qu’ils sont battus, ce sont des hommes.

C’est l’un des exemples du principe de vie si important chez nous. Cela n’est pas conflictuel. Cela peut paraître conflictuel dans un contexte d’Europe occidentale, qui fait passer avant tout peut-être le courage et l’honneur. Chez nous, ce qui passe avant tout ce n’est pas le courage et l’honneur, c’est la vie.

Le Cœur pour la Paix est évident, ce n’est même plus une question

Mes rapports humains avec les Palestiniens sont vraiment excellents, sans arrière-pensées, sauf la question de savoir comment faire pour ne pas être paternaliste, qui nous vient sans doute de notre éducation européenne. Parce que quand j’étais petit, j’étais nourri d’histoires sur Albert Schweitzer – je ne vais pas critiquer ce qu’il a fait, mais tout n’a pas été évident. Ce n’est pas notre propos, et nous faisons très attention à ce que notre action humanitaire ne soit pas interprétée comme une forme de paternalisme, de colonialisme…

Nous avons d’abord essayé de soigner des enfants qui allaient mourir, puis de créer une structure palestinienne qui serait en mesure de soigner ces patients de manière autonome.

Nous avons aussi veillé à n’en tirer aucun profit. Jusqu’à présent, « Un Cœur pour la paix » a sauvé 345 enfants depuis septembre 2005, et on a fait attention à ce que ces enfants reviennent dans leur village, dans leur famille, sans en tirer un quelconque profit politique ou financier.

« Un Cœur pour la paix » a moins de 1% de frais de fonctionnement : 0,75% de ces frais sont destinés au commissaire comptable, ce qui est obligatoire en France, et les 0,25% restants aux quelques frais de secrétariat. Les médecins ne sont pas payés, ni les chirurgiens, ni les infirmières. Nous sommes tous volontaires.

L’hôpital Hadassah paie la moitié des frais d’hospitalisation, et notre association l’autre moitié.

Israéliens et Palestiniens, Juifs et musulmans

Dans l’équipe nous sommes 7 médecins, 2 chirurgiens – dont l’un est Palestinien et travaille un jour par semaine à Hadassah et le reste du temps à Hébron. Notre équipe est très diversifiée. L’un de nos techniciens est Palestinien aussi, que nous formons à l’échographie cardio-pédiatrique.

On n’a pas non plus de profit politique : il y a un spectre très large de tendances politiques dans notre service, de droite à gauche, de médecins issus de la ville ou de kibboutzim, de milieux religieux et non religieux.

Nous vivons en parfaite harmonie avec nos collègues palestiniens avec qui nous partageons les repas, avec qui nous discutons, avec qui nous partageons les temps de prière… On respecte vraiment l’autre.

En ce moment, notre collègue palestinien fait le Ramadan, ce qui n’est pas évident, donc nous l’aidons dans la mesure du possible.

Le seul véritable profit que nous tirons de cela, c’est que l’on apprend à se connaître, à connaître la culture de l’autre. On parle très souvent, à table, de Coran et de Bible, et on fait des découvertes de part et d’autre, c’est passionnant.

Je pense qu’on peut vivre ensemble, que l’on doit vivre ensemble, que l’on doit rester sur ses positions mais que l’on peut vivre ensemble, surtout la vie de tous les jours.

Pour le reste, je pense qu’on a encore du chemin à faire de part et d’autre. Je pense pour ma part que nous avons du chemin à faire surtout de notre côté, mais peu importe.

Les accusations antisémites

Nous avons été accusés par d’autres médecins, surtout en Belgique, de mener nos actions pour « se faire la main sur les Palestiniens ». Je pense que quelqu’un qui ne nous aime pas ou qui nous hait ne peut pas comprendre cet acte humanitaire, puisqu’on ne gagne pas d’argent – puisqu’on en perd – et puisqu’on n’en retire aucun profit d’aucune sorte … Non seulement cette réaction est antisémite, mais en outre elle est ridicule, dans la mesure où l’on est obligés de créer des listes d’attente aussi pour nos concitoyens, puisque nous soignons les citoyens israéliens juifs, chrétiens, musulmans, druzes, tcherkesses, en parallèle avec les non-citoyens israéliens que sont les Palestiniens.

Je ne trouve pas de mot assez fort pour qualifier cette accusation outrageuse.

Nous, nous savons pourquoi nous faisons cela. Nous le faisons parce que l’homme juif pense avant tout à la vie. (Guysen International News)

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

Ce que font les nazislamistes :

Les véritables héritiers du nazisme : LES NAZISLAMISTES

Le salut hitlérien de la police palestinienne (Autorité Palestinienne) en Cisjordanie
   Le salut hitlérien de la police palestinienne (Autorité Palestinienne) en Judée-Samarie, qu’eux et les collabos ennemis d’Israël nomment « Cisjordanie »

_____________________________________________________

Alors qu’Israël est accusé d’être un pays « pays nazi » par des pseudo-intellectuels (juifs, chrétiens ou arabes) qui se délectent de proclamer la circularité de l’histoire, la belle symétrie des victimes devenus bourreaux,

Objectivité.org   (http://www.objectivite.org/heritiers-nazizme)

tient à rappeler certains faits, accablants, qui devraient faire ouvrir les yeux sur la véritable motivation des terroristes qui entourent ce petit Etat en guerre perpétuelle. Vivement que la morale reprenne place, tant pour les Israéliens que pour le Peuple Palestinien.

Les extrémistes du Hamas en procession nazie à proximité d'habitations israéliennes  Les extrémistes du Hamas en procession nazie à proximité d’habitations israéliennes

Voir toutes les photos  ici : Click here

titre original : « Les véritables héritiers du nazisme » (Source Terre Promise)