Il menace nos policiers et absout les clandestins : à la fois machiavélique, pourri et couard, ce dangereux usurpateur psychopathe pourra se vanter d’avoir achevé de détruire à la fois la nation et le pays !

Afficher l'image d'origine

Il menace nos policiers et absout les clandestins : Macron est un « président de merde » !__________________________________________________

A lire aussi :  Le comportement d’Emmanuel Macron est conforme à l’analyse du du psychiatre italien Adriano Segatori

__________________________________________________

Il ne fait aucun doute que le « jeune coq arrogant » nommé Emmanuel Macron, a su, grâce à ses puissants soutiens, manipuler la campagne présidentielle de 2017 pour se faire élire par une poignée (hélas suffisante) de citoyens, totalement inconscients pour la plupart, dûment bénéficiaires pour les autres.

Mais s’il persiste dans ses choix scandaleusement anti-France et anti-Français, notre beau pays déjà « en marche » vers la décrépitude, deviendra rapidement un vrai pays de merde, c’est une certitude, aux mains de l’actuel  président, encore pire que les précédents !

La France demain, avec l’appui de Macron ???

Car de même que Guy Millière sur Dreuz.info, qualifie Dick Durbin (sénateur démocrate ayant rapporté la prétendue expression du Président Donald Trump à propos des « pays de merde), d’être « un homme dont la capacité à mentir et à nuire est connue depuis longtemps, et dont la fiabilité est inférieure à zéro » ; il me semble tout à fait légitime de prétendre que Pinocchio II, alias Macron, mérite lui largement cette définition qui lui va à ravir !

https://www.dreuz.info/2018/01/16/journalistes-crapuleux-et-pays-de-merde/?

Et contrairement à cette charge anti-Trump qui a fait long feu, puisque même indûment attribuée au président sa véracité ne fait aucun doute pour les observateurs sérieux, il se pourrait bien que cette appellation, hautement méritée, colle aux basques de l’usurpateur français, ne cessant de mentir aux citoyens en faisant le contraire de ce qu’il dit.

Le fait n’est pas nouveau certes, mais toujours aussi scandaleux ; souvenez-vous que Hollande, autre menteur professionnel, était accouru ventre à terre au chevet d’une racaille nommée Théo, prétendument maltraité par des policiers, dont le statut de « victime » persiste dans l’esprit de certains, même après qu’il a été démontré, preuves à l’appui, que lui et sa famille n’étaient que de tristes trafiquants et voleurs.

Jamais cet autre « président de merde » n’avait été vu près d’un policier maltraité (Sébastien Jallamion par exemple), puisque dans cette corporation il faut juste être mort pour avoir droit aux salamalecs des puissants, venant faire devant les cercueils, courbettes et discours hypocrites dont ils ne pensent pas un seul mot.

Je n’ai d’ailleurs jamais compris pourquoi les familles endeuillées (de toutes les vraies victimes) n’aient jamais créé de scandale en jetant dehors tous ces vils comédiens… parce que c’est l’unique attitude à employer devant tant de rouerie et mépris du genre humain.

Macron, Collomb et les autres, sont exactement de la même eau, et non contents de s’être appropriés indûment le pouvoir, persistent à prendre les citoyens pour des buses en leur assénant quasi-journellement des actions en absolue contradiction avec leurs discours, se moquant totalement que leurs continuelles rodomontades bidons arrosent le ferment de la révolution qui couve, lentement mais sûrement.

Méritant assurément le titre de « président de merde » Macron vient encore de faire très fort, en se rendant à Calais, escorté de son bouffon de ministre de l’Intérieur, non pas pour apporter un réel soutien aux Calaisiens toujours très éprouvés par la transhumance des sauvages envahisseurs n’ayant d’autres lois que les leurs.

Et encore moins pour donner « du cœur au ventre » aux policiers qui sur place, inlassablement, et en nombre insuffisant, doivent faire face à la pression migratoire, à commencer par toutes les exactions commises par de véritables brigands, asociaux et barbares, soutenus par toutes sortes d’ associations bidons, accourues à la soupe des subsides accordées par l’état pour recevoir dignement ceux entrés frauduleusement en France, et parmi lesquels certains extrémistes sont planqués, attendant patiemment leur heure pour réaliser leur « mission » de tuerie !!!

Comme toujours, monsieur le président de merde se déplace dans l’unique espoir de montrer à quel point il est efficace, défendant ici sa politique migratoire, certifiant en l’occurrence qu’il « ne laissera pas se reconstituer une jungle à Calais », et maniant alternativement la carotte et le bâton, il promet à ses troupes :

– Une prime exceptionnelle de résultat en 2018, ajoutant « soyez fiers de votre action ».
– Mais aussi des sanctions en cas de « manquement à la déontologie », leur comportement devant être absolument « exemplaires » vis-à-vis des migrants.

http://www.valeursactuelles.com/politique/calais-macron-promet-des-sanctions-aux-policiers-qui-ne-seraient-pas-exemplaires-avec-les-migrants-92457

Connaissant le loustic et la valeur de ses promesses, il ne me semble pas outrageant de prévoir qu’il y ait de fortes chances pour que seule, la deuxième promesse soit tenue… ces simples scandaleuses paroles prononcées si peu de temps après que ses fameux clandestins chéris, viennent de se distinguer en formant un barrage de blocs de béton sur la rocade de l’autoroute menant au port de Calais.

Selon France 3, ce serait d’ailleurs une habitude chez les migrants, d’installer des barrages artisanaux, faits de troncs d’arbres, de branchages voire de plaques d’égouts, principalement la nuit, pour ralentir des camions en partance pour l’Angleterre et tenter de se cacher à l’intérieur.

La mort d’un chauffeur polonais en juin 2017 dans un accident provoqué par un de ces barrages sur l’Autoroute A 16, compte vraisemblablement « pour du beurre » pour Macron et ses amis ; de même le fait que les autorités aient compté 6 barrages en décembre, 16 en novembre et « une dizaine » en octobre !

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/pas-calais/calais/calais-migrants-installent-barrage-blocs-beton-rocade-1400295.html
https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/migrants-un-chauffeur-tue-a-un-barrage_2245901.html

Et ce sont ces véritables ordures (sans aucun rapport avec les quelques exemples, triés sur le volet, montrés aux J.T.) qu’il faudrait ménager pour éviter des sanctions, alors que ces valeureux policiers qui font face à ces clandestins, devraient au contraire pour leur vaillance et leur courage, être récipiendaires de ces fameuses médailles d’honneur remises en grandes pompes à tellement de gens insignifiants mais si bien en cour.

Mais pour Macron peu importe ce néo désaveu qui ne trompera pas les citoyens avertis, il jette ainsi à nouveau, et de manière particulièrement vicieuse, la suspicion sur nos policiers, avec en filigrane, mais parfaitement perceptible pour tous les clandestins, ce message très clair : « faites ce que vous voulez, nous ne ferons rien, absolument rien pour vous en empêcher » !

Macron n’en a rien à foutre des citoyens qu’il envoie ainsi à la mort, qu’elle soit financière ou réelle, de même qu’il est vraisemblable qu’il n’ait également rien à foutre des migrants clandestins, ceux-ci étant pour lui comme pour ses pairs, uniquement des pions sur l’échiquier de leur carrière professionnelle, seule véritable préoccupation de ces résidus d’humanité !

Alors, oui vraiment, Emmanuel Macron est bien un « président de merde », et à cause de tous les « présidents de merde » successifs qu’elle a grassement nourris ; la France devient peu à peu un véritable « pays de merde » !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

 

Publicités

Israël, le 17 janvier 2018

 https://i2.wp.com/www.chiourim.com/wp-content/uploads/2018/01/rav-karov.jpg
_____________________________________________

Décès du Rav Zeev Karov, père du plus grand blessé de Tsahal de l’opération « Plomb Durci »

Le Rav Zeev Karov, père du capitaine Aaron Karov, considéré comme le plus grand blessé de l’opération ‘Plomb Durci’ (Oferet Yetsouka), vient de décéder mercredi matin à l’âge de 58 ans des suites d’un cancer.

Le public l’avait découvert surtout lorsque son fils avait été très grièvement atteint dans l’explosion d’une maison piégée à Gaza. Transporté dans un état critique dans un hôpital israélien, le soldat, qui venait de se marier, était resté sans connaissance pendant plusieurs semaines et les médecins s’étaient montrés alors très pessimistes quant à ses chances de rétablissement.

Mais son père et toute sa famille ont toujours gardé espoir et le jeune militaire s’est remis miraculeusement de ses blessures.

Pendant cette période de soins incertaine, le Rav Karov avait pris la parole à plusieurs reprises devant les médias pour donner des nouvelles de son fils et exprimer ses espoirs et sa gratitude envers D.ieu.

Le Rav Zeev Karov a étudié pendant de nombreuses années à la Yeshivat Merkaz Harav. Il a ensuite enseigné à la Yeshivat Hesder de Karnei Shomron puis a dirigé pendant une dizaine d’années la Yeshivat Hashomron, à Karnei Shomron.

Au cours de sa carrière, il a donné également des cours dans un séminaire de jeunes filles et a rédigé cinq ouvrages de Tora dont l’un était consacré à la foi en D. et au processus du retour d’Israël sur sa terre selon l’enseignement du Rav Kook.

Mais le plus connu est sans nul doute celui qui décrit l’épreuve endurée par son fils qu’il a toujours soutenu de tout son cœur et de toutes ses forces.

Dans une interview au site Ynet, il avait déclaré : « A aucun moment, je me suis demandé pourquoi cela nous arrivait. J’ai lu les cinq livres de la Tora et j’y ai trouvé des situations bien plus difficiles que la blessure de mon fils. Ce n’est pas à moi de décider ce que D.ieu doit faire, c’est Lui qui est mon Patron ».

Les obsèques du Rav Karov débuteront ce mercredi à 13h30 devant la Yeshiva de Karnei Shomron. Il laisse son épouse H’aya et ses sept enfants ainsi que des milliers de disciples endeuillés. Yehi Zih’ro Barouh’.

Claire Dana-Picard

https://i2.wp.com/www.chiourim.com/wp-content/uploads/2018/01/Moishi-Habad-house.jpeg

Image associée
Image associée
Image associée

_________________________________________________

Neuf ans après les attentats, le petit Moïshi retourne au Beth Habad de Mumbaï

Le petit Moïshi n’avait que deux ans lorsque ses parents, le Rav Gabriel Holzberg et son épouse Rivka hy’d, directeur du Beth Habad local, ont été assassinés par des terroristes dans l’un des terribles attentats qui ont frappé la ville de Mumbai en novembre 2008 et ont fait 166 morts. Il a lui-même été sauvé miraculeusement par sa nurse, Sandra Samuel, qui vit maintenant avec lui en Israël.

https://i2.wp.com/www.chiourim.com/wp-content/uploads/2016/11/couple_Holzberger.jpg

Aujourd’hui, neuf ans après le drame, il est revenu pour la première fois en Inde avec ses grands-parents maternels, le Rav Rosenberg et son épouse, et Sandra à l’occasion de la visite officielle du Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou et l’inauguration d’un mémorial en souvenir de toutes les victimes.

Les médias locaux, très sensibilisés par l’histoire de Moïshi, ont évoqué son voyage et son arrivée dans le pays. Bien qu’il ait grandi depuis cette tragédie, ils continuent à l’appeler affectueusement ‘Baby Moshé’.

Mardi matin, Moïshi s’est rendu au centre qu’avaient dirigé ses parents avec ses accompagnateurs. Le groupe a été accueilli par le nouveau directeur du Beth Habad, Rav Israël Kozlovsky, son épouse H’aya et leurs quatre enfants. On peut imaginer l’émotion de l’enfant, qui ne cesse de penser à ses parents assassinés, et celle de son entourage. Le petit garçon a également été quelque peu perturbé par la présence de nombreux journalistes qui l’attendaient à son arrivée.

Le Rav Kozlovsky a confié par la suite que ‘les médias indiens étaient particulièrement touchés par la visite de Moïshi’. Il a ajouté : « Nous sommes nous-mêmes très émus, la boucle est bouclée étant donné que Moïshi revient pour la première fois à l’endroit d’où il est parti au moment des attentats. Mais cela ouvre également une porte car les activités se poursuivent; le terrorisme n’y a pas mis fin ».

Le Rav Kozlovsky a encore déclaré que les préparatifs battaient leur plein, y compris avec les agents de la sécurité israéliens et locaux, pour la cérémonie en hommage aux victimes à laquelle doit participer le Premier ministre israélien.

Claire Dana-Picard

Image associée

https://i2.wp.com/www.chiourim.com/wp-content/uploads/2017/07/moishi-holzberg-320x202.jpg

Neuf ans après les attentats : Moïshi retourne au Beth Habad de Mumbai

(Source : Chiourim.com)

-==-

https://i2.wp.com/www.chiourim.com/wp-content/uploads/2018/01/grammaire-16e.jpg__________________________________________________

Une grammaire hébraïque du 16e siècle restituée à Prague

Un livre de grammaire hébraïque datant du 16e siècle vient d’être restitué à la république tchèque. Cet ouvrage ancien appartenait à la bibliothèque de la communauté juive de Prague qui l’avait conservé jusqu’à la Seconde guerre mondiale.

L’information a été publiée par le site de Hamodia en anglais qui précise que le directeur du musée juif de Prague, Leo Pavlat, a salué la restitution de ce livre si rare après tant d’années, soulignant qu’il s’agissait pour tous d’un ‘moment exceptionnel’.

On ignore encore dans quelles circonstances il a disparu pendant tout ce temps. Il a refait son apparition l’an dernier à New York dans une vente aux enchères organisée par la ‘Kestenbaum & Company’, spécialisée dans les objets judaïca et les livres rares mais il a été retiré à la demande du musée.

Le livre qui a pour titre ‘Mikneh Avram – Peculium Abrae’, publié en Italie en 1523, est présenté en deux langues, l’hébreu et le latin. Son auteur, Abraham Ben Meir de Balmes, était un Juif italien.   

Le directeur de la maison de vente qui s’est chargée de la transaction, Daniel Kestenbaum, a indiqué que le livre avait été cédé au musée par son dernier propriétaire, chercheur à Jérusalem, qui avait laissé un message expliquant son geste généreux mais avait tenu à garder l’anonymat.

Son propriétaire précédent, indique encore Hamodia, était le linguiste Zeev Ben Haïm, ancien président de l’Académie de la Langue Hébraïque. Né en 1907 dans l’empire austro-hongrois, il s’était installé en Eretz Israël, appelé encore Palestine, en 1933.

Claire Dana-Picard

Une grammaire hébraïque du 16e siècle restituée à Prague

(Source : Chiourim.com)

-==-

https://i0.wp.com/www.tel-avivre.com/wp-content/uploads/sites/2/2018/01/ash.png___________________________________________________

Découverte macabre à Ashkélon…

Deux femmes ont été retrouvées mortes dans un appartement dans la ville côtière d’Ashkelon mardi. Une enquête de police est en cours….

Les corps de deux sœurs jumelles de 49 ans ont été retrouvés aujourd’hui par la police dans leur appartement d’un immeuble résidentiel de la rue Efraim Tzur dans la ville méridionale d’Ashkélon.

La police avait été alertée par le centre médical Brazilai dans lequel travaillaient les deux femmes mais absentes depuis plusieurs jours et qui ne répondaient pas non plus au téléphone. Les voisins ont également rapporté que les jumelles n’avaient pas été vues ces derniers jours.

« Quand nous sommes arrivés sur les lieux, nous avons eu des contacts avec les policiers et les unités d’incendie et de secours qui avaient pénétré par effraction dans l’appartement », a déclaré Inbal Amzaleg du Maguen David Adom, , après avoir déclaré les deux femmes mortes sur les lieux peu de temps après.

Les informations sur l’enquête sont à ce jour assez contradictoire, et il est possible qu’une des sœurs porte des signes de violence sur le corps. Les investigations se poursuivent, et pour le moment, ni les pistes du meurtre ni celle du suicide n’ont été écartées.

Découverte funeste à Ashkélon…

(Source : Tel-avivre)

-==-

https://i0.wp.com/www.tel-avivre.com/wp-content/uploads/sites/2/2018/01/tgv.png        Israël Katz a baptisé la ligne à grande vitesse : »King David » __________________________________________________

Vidéo : Découvrez l’express « King David » reliant Tel-Aviv à Jérusalem

Nous vous annoncions il y a 6 jours l’entrée en service de la nouvelle ligne à grande vitesse reliant Jérusalem et Tel Aviv prévue pour le 30 mars prochain. C’est confirmé, les premiers essais ont eu lieu ce matin en présence du ministre israélien des transports, Israël Katz accompagné de nombreux journalistes qui ont fait le voyage entre Tel Aviv et Jérusalem en 28 minutes.

» J’ai décidé d’appeler cette ligne de chemin de fer la « king David Railways » car c’est le roi David qui a conquis Jérusalem pour en faire la capitale d’Israël » a lancé le ministre des transports qui a rappelé que King David entrera bien en service le 30 Mars 2018 date à laquelle les fêtes de Pessah (Paques) débutent et tous les israéliens pourront emprunter le train électrique qui voyagera à travers des dizaines de kilomètres de tunnels et de ponts à une vitesse de 160 kilomètres heure.

Le train passera par l’aéroport Ben Gurion, Modi’in et Sha’ar Hagai, et arrivera à Jérusalem en seulement 28 minutes. Le ministre Katz  a confirmé que pendant les trois premiers mois  la ligne Jérusalem-Tel-Aviv sera gratuite pour les possesseurs de la carte de transport «Rav Kav» et qu’à l’issue des trois mois, une réduction de 50% sera accordée aux passagers pour quelques mois de plus.

La ligne de train express est une double voie de 56 kilomètres jalonnée par 5 tunnels d’une longueur totale de 38 kilomètres et de 8 ponts qui, mis bout à bout, représentent  7,5 kilomètres. La ligne traverse un tunnel de 11,5 kilomètres de long, considéré comme le plus long du pays et passe sur un pont d’environ 100 mètres de haut, lui aussi, considéré comme le plus haut pont d’Israël.

Dans un premier temps, le train exploitera la ligne entre la gare de Ha’uma à Jérusalem et la station Haganah à Tel Aviv. Deux trains toutes les heures dans chaque direction sont prévus dans les premiers mois d’exploitation et  la fréquence augmentera à trois puis six trains aux heures de pointe.

La gare de Ha’uma située à environ 80 mètres sous le niveau du sol reliera les passagers aux niveaux supérieurs de la station par trois ascenseurs rapides, chacun accueillant 35 passagers et par des escaliers mécaniques rapides eux aussi.

Cette ligne express vers Jérusalem est sans conteste le plus grand projet actuellement en cours d’élaboration par le ministère des Transports, les travaux ont commencé en 2001 et ne s’achèveront que 18 ans plus tard…

.

[Vidéo]: Découvrez l’express « King David » reliant Tel Aviv à Jérusalem

(Source : Tel-Avivre)

-==-

Coutumière du fait, Arte diffuse impunément un reportage bourré de Fake News, cette fois, sur la Pologne – aucune réaction du Décodex !

Résultat de recherche d'images pour "logo "Arte""
____________________________________________

La chaîne publique franco-allemande Arte ayant suspendu sa coopération avec la télévision publique polonaise dès le mois de janvier 2016, soit seulement deux mois après l’arrivée au pouvoir du PiS, c’est Arte qui se charge seule de produire ses films documentaires sur la Pologne gouvernée par le PiS. Et quand les journalistes d’Arte produisent des documentaires sur la Pologne actuelle, ils s’adressent toujours aux opposants les plus radicaux au PiS, c’est-à-dire à ceux qui voient dans ce gouvernement démocratiquement élu une quasi-dictature.

Quand Arte choisit soigneusement ses témoignages

Le documentaire de 30 minutes « Tourmente polonaise – L’engagement de Róża Thun pour son pays » diffusé en décembre s’inscrit dans cette ligne, puisque le journaliste et le cameraman suivent les pas d’un des six députés européens au Parlement polonais qui ont voté en faveur de sanctions lors du débat sur la Pologne le 15 novembre dernier au Parlement européen.

La présentation sur le site d’Arte (où « Tourmente polonaise – L’engagement de Róża Thun pour son pays » peut être visionné en replay jusqu’au 20 janvier) de la version francophone de ce documentaire produit par Arte Allemagne donne le ton, puisqu’elle explique que « l’ancienne militante de Solidarnosc, la députée européenne Roza Thun compte bien se battre pour sauvegarder les libertés de ses concitoyens » contre la « mise au pas des médias », la « fin prévue de l’indépendance de la justice », « le régime polonais actuel » qui est « clairement autocratique », etc.

Les premiers mots du reportage : « Varsovie, automne 2017, un pays qui se détourne de l’Europe de l’Ouest ». On passe d’emblée à la commémoration mensuelle de la catastrophe de Smolensk, le journaliste explique que « tout en priant, les manifestants suivent un homme qui leur répète que la Pologne est encerclée par des ennemis extérieurs ». Cet homme, c’est Jarosław Kaczyński qui ne dit rien de tel, bien sûr, mais c’est comme cela que les journalistes d’Arte comprennent son discours, car « Jarosław Kaczyński, le président du PiS, veut à nouveau isoler le pays ». La parole est ensuite donnée à Róża Thun, qui appartient au parti libéral Plateforme civique (Platforma Obywatelska, PO) de l’ancien premier ministre Donald Tusk. C’est une des opposantes les plus radicales au gouvernement actuel et c’est elle qui guidera les journalistes allemands d’Arte dans leur périple polonais. D’emblée, Mme Thun explique aux téléspectateurs d’Arte que la Pologne est en train de devenir une dictature.

Traduction mensongère

Puis l’on a à nouveau droit à Kaczyński lors d’une des commémorations mensuelles de la catastrophe de Smolensk et à une grossière manipulation par une traduction mensongère de son discours, la voix française couvrant presque complètement celle de Kaczyńśki (mais son discours en polonais peut être trouvé par exemple ici). Version française d’Arte (à partir de 1’49) : « Nous ne nous laisserons rien imposer par des gens venus de l’étranger. Quand nous serons enfin isolés en Europe, nous serons tranquilles. Je vous le répète, notre victoire est proche. » La vraie traduction : « Personne ne nous imposera sa volonté de l’extérieur. Même si nous nous retrouvons seuls en Europe sur certaines questions, nous resterons cet îlot de liberté, de tolérance, de tout ce qui est si fortement présent dans notre histoire. Je le répète : la victoire est proche. »

Et fausses nouvelles

Arte explique ensuite que les contre-manifestants présents depuis quelques temps à ces commémorations « sont régulièrement interpellés et poursuivis, même lorsque leur manifestation a été déclarée aux autorités », mais omet de préciser que les interpellations et les poursuites concernaient les contre-manifestants qui cherchaient à bloquer physiquement le passage des manifestants de la commémoration de Smolensk, dont la manifestation avait également été déclarée aux autorités. Bloquer une manifestation légale est illégal en Pologne, et comme partout en Europe, de tels contre-manifestants qui refusent d’obtempérer aux ordres de la police sont interpellés et poursuivis.

Heureusement, la députée PO Róża Thun (prononcer : rouja toune) est là et se bat contre les violences policières et les abus du pouvoir. La voilà qui part à la rencontre d’élèves d’un lycée de province entrés en conflit avec « le parti ultra-conservateur PiS » qui n’apprécierait pas que ces lycéens organisent des rencontres avec des députés de l’opposition dans l’établissement scolaire. L’inspecteur d’académie leur aurait interdit ce genre de rencontres politiques dans l’enceinte de l’école, et pour Mme Thun, cette situation « n’est pas sans danger ». Ces lycéens prennent « un énorme risque » en acceptant de s’exprimer devant la caméra d’Arte, car « ce que le PiS déteste par dessus tout, c’est qu’on parle de la Pologne en Europe de l’Ouest, ils ne veulent pas que les médias occidentaux parlent de ce pays ». En pleine conspiration, les journalistes décident donc « d’attendre l’après-midi pour rencontrer Patrick et ses amis dans leur lycée, un moment où l’établissement est quasiment vide ». Pourtant, Arte nous montre ensuite Patrick en conférence de presse dans la cour du lycée en présence de plusieurs caméras de télévision.

Manque de professionnalisme ou mensonge ?

Ensuite, Róża Thun emmène les téléspectateurs d’Arte à la rencontre d’un groupe d’enseignants ayant reçu un prix à Bruxelles « parce qu’ils font honneur aux valeurs défendues par Józef Tischner », « prêtre, humaniste et esprit éclairé », c’est-à-dire prêtre progressiste et libéral.

Ces enseignants se désolent des nouveaux manuels de géographie où l’on apprend que l’afflux d’immigrants en Pologne peut avoir des effets positifs et négatifs, les effets négatifs étant par exemple « les tensions que l’on observe actuellement dans de nombreux pays d’Europe ». « Mais qu’est-ce qu’on fait apprendre aux enfants ? », s’inquiète une enseignante. Puis Arte montre des phrases intolérables, racistes, que l’on trouve dans un manuel de catéchisme pour lycéens. La couverture est montrée subrepticement, sans doute pour rendre le manuel difficile à identifier car il a en fait été publié pour la première fois en… 2013, et donc à l’époque du gouvernement libéral de Donald Tusk, avec une réédition en 2015, avant l’arrivée au pouvoir du PiS ! Cela ne veut pas dire que le gouvernement PO était un gouvernement raciste d’ailleurs, car les phrases « intolérables » citées par ces enseignants sont sorties de leur contexte plus large d’une réflexion sur le rapport à l’autre. Mais pour Róża Thun et pour Arte, ces passages sont « destinés à nourrir la peur vis-à-vis de l’étranger » et sont très dangereux. La députée européenne n’a pas vérifié la date d’édition ni lu l’ensemble du texte proposé aux lycéens et c’est bien dommage, ou alors elle mentait volontairement, de même que les journalistes d’Arte.

Résumé du commentateur d’Arte : la Pologne aurait bien besoin d’une personne comme le père Tischner « capable de freiner le repli sur soi et le rejet de l’autre. Au lieu de cela, on sème la haine et la discorde, en particulier à la télévision, depuis longtemps rangée derrière la ligne politique du gouvernement ». C’est l’hôpital qui se moque de la charité.

Arte omet par ailleurs de préciser que, outre la télévision publique, il existe en Pologne deux grands groupes médiatiques avec plusieurs chaînes de télévision qui dominent le paysage audiovisuel, et que ces médias sont très anti-PiS.

Vient ensuite un passage obligé sur la Marche de l’Indépendance du 11 novembre censée démontrer une inquiétante dérive nationaliste polonaise qui serait encouragée par l’inquiétant Jarosław Kaczyński. Puis Arte nous parle d’une supposée haine anti-allemande dans la Pologne actuelle et nous explique que Róża Thun est « souvent prise pour cible » à cause de son nom complet, Róża Gräfin von Thun und Hohenstein, qu’elle tient de son mari allemand. En réalité, si Róża Thun est prise pour cible, c’est sans doute plutôt pour ce qu’elle raconte sur son pays au Parlement européen et dans les médias allemands comme la chaîne Arte. « Qui guerroie par l’épée meurt par l’épée », dit le proverbe polonais.

La députée au Parlement européen nous accompagne ensuite dans le bureau de Viviane Redding, qui s’était distinguée par ses attaques contre la Hongrie de Viktor Orban quand elle était Commissaire européenne à la justice, aux droits fondamentaux et à la citoyenneté. « La Pologne cherche à détruire l’Europe », explique Mme Reding devant une Róża Thun du même avis qu’elle. « Consciemment ? », demande le journaliste d’Arte. « Oui », répond l’ancienne commissaire.

Fausses nouvelles sur un conflit forestier comme sur les allocations familiales

Vient ensuite un long passage sur la forêt de Białowieża, également source de conflit avec Bruxelles. Arte explique à ses téléspectateurs que, malgré l’inscription en 2004 de la zone au réseau Natura 2000, il y a un an le PiS a décidé d’augmenter l’abattage d’arbres en dépit des règles européennes. Pas un mot par contre sur le problème au centre du conflit qui motive l’abattage de ces arbres : la lutte contre la propagation d’un parasite, le bostryche typographe, qui est en train de détruire des zones entières de cette forêt de Białowieża. Les habitants qui défendent la politique du PiS sont présentés comme des imbéciles et des nationalistes. Ils ont forcément dû parler aux journalistes d’Arte du fléau du bostryche typographe, et Arte a donc forcément dû couper les passages non conformes à sa thèse centrale : le PiS est en train de transformer la Pologne en dictature et cherche à la faire sortir de l’Union européenne par tous les moyens, y compris en abattant des arbres dans la forêt de Białowieża.

Puis l’on apprend que le PiS doit sa surprenante popularité à la mise en place d’allocations familiales qui permettraient aux Polonais, avec l’équivalent d’environ 120 € par mois et par enfant à partir du deuxième enfant, de ne plus travailler, ce qui est une suggestion absurde pour toute personne qui connaît le coût de la vie en Pologne. Le PiS selon Arte devrait aussi sa popularité au sein de la partie pauvre et mécontente – et pas trop futée – de la population à l’agitation politique qu’organiserait l’Église catholique en sa faveur.

Cerise sur le gâteau de ce document de pure propagande bien lourdingue : si les manifestations de l’opposition attirent de moins en moins de gens, ce n’est pas à cause de la popularité du PiS (que confirment tous les sondages, y compris ceux publiés par les nombreux médias polonais hostiles au PiS), mais parce que les Polonais ont peur ! La preuve par Alina, qui a organisé une manifestation dans la ville de Kielce contre un projet de loi citoyen contre l’avortement, et a justement été traduite en justice. Le juge, forcément au service du gouvernement – ce qui n’arrive jamais en France –, l’a condamnée à une amende de 2000 zlotys, une très grosse somme par rapport à ses revenus. Le spectateur d’Arte n’est pas informé de la raison de la condamnation (« une broutille ») : en tant qu’organisatrice de la manifestation, Alina a en fait été sanctionnée pour les délits d’outrage aux symboles nationaux commis pendant la manifestation. Arte omet aussi de préciser que l’amende a été ramenée à 500 zlotys (environ 120 €) en appel.

Propagande style soviétique…en pire

Conclusion caricaturale à la fin de ce document de propagande anti-polonaise d’Arte : « À l’heure actuelle, difficile de voir comment empêcher la progression de ceux qui rêvent d’une Pologne pure, blanche et catholique et veulent entrer en conflit ouvert avec l’Europe ». Un petit groupe de nationalistes a pendu à des potences les photos des 6 députés qui ont voté en faveur de sanctions contre la Pologne au Parlement européen, continue Arte, et « ce jour-là, la police n’est pas intervenue ». L’on ne précisera pas non plus aux téléspectateurs d‘Arte que le parquet polonais a ouvert une enquête en novembre pour menaces contre les six députés à raison de leur appArtenance politique.

Cela fait beaucoup d’omissions et manipulations pour un « documentaire » de seulement 30 minutes, avec aussi plusieurs éléments constituant ce que l’on appelle des fausses nouvelles, ou fake news (manuel de catéchisme attribué au PiS, traduction mensongère des propos de Kaczyński, allocations famililales…). Une Polonaise connaissant le français qui a vu ce documentaire et qui a connu l’époque communiste en Pologne a déclaré au correspondant de l’Observatoire que ce film d’Arte sur son pays lui rappelait la propagande soviétique… en pire !

Source : Ojim.fr

Arte diffuse impunément un reportage bourré de Fake News sur la Pologne – aucune réaction du Décodex

(Source : Dreuz.info)

D’où vient l’hystérie anti-Trump ?

_____________________________________________________

Aujourd’hui à l’ouverture, le Dow Jones a battu un record : il n’avait jamais, dans son histoire, gagné 1000 points aussi rapidement, et il a atteint 26 000 points, un autre record, et un sérieux booster pour les retraites.

Laissez les aigris dirent que cela n’a rien à voir avec le Président Trump.

Laissez dire, comme ce journaliste des Echos qui ose affirmer que Trump est une catastrophe pour l’économie américaine !

  • Le Président Trump a remonté en 10 mois le moral des consommateurs américains à un niveau oublié depuis près de 20 ans (ne me croyez pas, c’est CNN.com qui l’affirme).
  • Après le vote de la loi de réduction fiscale, 2 millions d’Américains ont reçu des primes exceptionnelles et non prévues allant jusqu’à 2 000 dollars, et de très grosses entreprises ont augmenté le minimum de salaire horaire (ne me faites pas confiance – moi je diffuse des Fake News – c’est USA Today qui l’affirme)
  • Après Walmart, Boeing, AT&T, Comcast, Wells Fargo, American Airlines, Bank of America, Southwest Airlines et 40 autres grandes entreprises qui ont versé des bonus à leurs employés le lendemain du vote de la loi fiscale, les 34 000 employés de la société Waste Management, basée à Houston, vont recevoir des primes spéciales de 2 000 $ pour un total estimatif de 68 millions de dollars (source : FoxBusiness). Eux aussi vont penser comme Les Echos que Trump est un abruti dangereux pour l’économie, il n’y a aucun doute là dessus.

« Ce sont des miettes ! » a déclaré la richissime politicienne de gauche Nancy Pelosi en réponse aux primes versées aux plus modestes travailleurs américains. Evidemment : 2000 dollars, c’est ce qu’elle dépense pour un dîner entre amis.

La réalité est bien plus tragique…

Trump simple citoyen a aidé à financer un voyage qui a permis à 200 Haïtiens de retrouver la vue

La gauche a la vérité en horreur. Cette semaine, les médias se sont affolés lorsque le président Trump a affirmé (cela a depuis été démenti par les participants à la réunion) qu’Haïti, certains pays d’Afrique et d’Amérique latine sont des « pays de merde » comparés à la Norvège. Au lieu de discuter le fond– Haïti, certains pays d’Afrique et d’Amérique latine sont effectivement des pays de merde comparés à la Norvège et il serait très enrichissant d’en chercher les remèdes – ils ont insulté Trump, parce qu’il ose dire le vrai et refuser de se plier à la pensée officielle. Quelle pensée officielle ? Celle qui nie la vérité, et qui décide que le Vénézuela, Haïti ou le Tchad sont des pays aussi formidables que le Canada ou la Norvège.

Lorsque la gauche a décidé qu’un dogme est vérité officielle, elle n’est pas disposée à vous laisser douter de cette vérité officielle, et si vous doutez tout de même, vous êtes un raciste. Ou un facho. Ou les deux. Donc ils ont accusé Trump d’être un raciste et un fasciste – même si 20 millions de morts séparent Staline de Trump : la gauche a, je vous dis, la vérité en horreur.

Les journalistes vous feront-ils part du témoignage du sénateur Rand Paul qui a révélé que lorsqu’il était en mission médicale en Afrique centrale et à Haïti, (Rand Paul est ophtalmologue), Donald Trump, qui n’était candidat à aucun poste, a apporté un soutien financier très important à ces missions humanitaires ? (ce n’est pas moi qui le dis, moi je n’écris que de la propagande, c’est Newsweek). Non, ils ne vous en parleront pas. Ils ont la vérité en horreur, je dois vous le répéter combien de fois ?!

Rand Paul :

« Quand on a demandé à Donald J. Trump en tant que simple citoyen un soutien pour ces missions médicales, il a été un des grands bailleurs de fonds. Donc je pense qu’il est injuste de tirer des conclusions d’une remarque qui, je pense, n’était pas constructive, et je pense que c’est injuste tout d’un coup de le dépeindre comme « oh eh bien, il est raciste », quand je sais qu’il se soucie très profondément des gens et qu’il a aidé à financer un voyage qui a permis à 200 Haïtiens de retrouver la vue.”

Voire plus tragique encore… pour la gauche

  • Depuis que Donald Trump est président, le taux de chômage a atteint son plus bas depuis 17 ans.

  • Le chômage des Noirs est à son plus bas historique (le département du Travail détaille ses statistiques par race et ethnie depuis 1973).

  • Le chômage des Hispaniques est tombé à 4,7%, également le plus bas chiffre relevé depuis 17 ans.

« Les Hispaniques sont plus confiants dans leur situation financière personnelle que la moyenne du grand public, et ils sont également plus optimistes quant à l’amélioration de la situation financière de leur famille au cours de l’année à venir », a déclaré Jens Manuel Krogstad, qui étudie la démographie hispanique pour le Pew Research Center (1).

Cela vous paraît de bonnes nouvelles qui devraient enchanter la gauche, si sensible au sort des minorités opprimées, n’est-ce pas ?

Eh bien non. C’est même tout l’inverse.

Je vous explique pourquoi, seulement si vous promettez de ne le répéter à personne. C’est aussi simple que 1+1 = 2.

  • Chaque chômeur de moins est un frustré de moins, soit potentiellement un client électoral perdu pour la gauche gestionnaire de la frustration des couches populaires.
  • Chaque prime versée diminue le ressentiment des bénéficiaires, et rend les incitations au rejet du parti Républicain et à la haine du capitalisme un peu moins pertinents.
  • Chaque Noir qui trouve du travail alors qu’il a vécu plusieurs années de chômage sous la présidence Obama (90% des Noirs votent Démocrate par tradition sans même regarder si le candidat est un âne ou un homme, tout comme 70% des juifs) se souviendra le moment venu que le parti Démocrate n’est présent pour eux que tous les quatre ans pour récupérer leurs voix. Pour les juifs de gauche, c’est différent : ils sont trop imbibés d’idéologie néo-socialiste.
  • Chaque Hispanique qui voit la situation financière de sa famille s’améliorer– et les Hispaniques, de tradition chrétienne, placent la famille au centre de leurs préoccupations, chaque entrepreneur latino qui verra ses taxes diminuer (beaucoup d’Hispaniques ont des entreprises individuelles), ce sera ‘Merci Trump et bye bye les Démocrates, nous votons pour notre porte-feuille’.

Cela, la réussite spectaculaire du président Trump sur tous les dossiers qu’il a promis de traiter durant sa campagne et qu’il a effectivement pu traiter, c’est le grand danger que traverse le parti Démocrate, lequel n’a depuis un an proposé aucun programme, aucune idée, aucune réforme.

D’ailleurs le taux de soutien des Afro-américains envers Trump a doublé depuis un an – un drame pour la gauche – indique un article paru dans The Atlantic le 11 janvier (theatlantic.com).

Vous ne lirez cela nulle part dans les grands médias nationaux, car les journalistes de ces grands médias sont des marginaux. Ce qu’ils écrivent représente le point de vue d’un groupe minimal possédant un porte-voix maximal. Cela donne à croire qu’ils se font l’écho de l’opinion générale. Ce sera le cas lorsque les journalistes seront à égalité de droite et de gauche.

Donc rien ne traumatise plus la gauche que la vérité. A cela, ajoutons que rien ne la traumatise plus que lorsqu’elle perd son pouvoir d’imposer ses fantasmes délirants et son hystérie destructrice.

Et le Président Trump empêche la gauche d’imposer ses fantasmes délirants et son hystérie destructrice.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

(1) http://money.cnn.com/2017/12/08/news/economy/ivanka-trump-hispanic-unemployment-rate/index.html

D’où vient l’hystérie anti-Trump ?

Lettre des ex-musulmans devenus chrétiens au Pape François

Lettre des ex-musulmans devenus chrétiens au Pape François___________________________________________________

Un groupe d’ex-musulmans, convertis au christianisme, ont rédigé une lettre à l’attention du Pape François. Publiée en ligne, vous pouvez la soutenir et signer sur ce site : http://exmusulmanschretiens.fr/. Le « J’accuse » du Père Boulad, constitue une introduction :

https://www.youtube.com/watch?v=_j_NtvcySUA

Les illustrations qui accompagnent cet article, sont ajoutées par moi. Elles ne font pas partie de la lettre des ex musulmans. Elles sont destinées à donner mon propre ressenti de l’extrême gravité de la situation que nous vivons.
La lettre des ex musulmans au Pape François sera présentée au Pape dès qu’elle aura atteint un nombre significatif de signataires. Merci de la faire connaître. A toutes fins utiles, on rappelle que : « Selon le savoir, la compétence et le prestige dont jouissent les fidèles, ils ont le droit et même parfois le devoir de donner aux Pasteurs sacrés leur opinion sur ce qui touche le bien de l’Église et de la faire connaître aux autres fidèles, restant sauves l’intégrité de la foi et des mœurs et la révérence due aux pasteurs, et en tenant compte de l’utilité commune et de la dignité des personnes. (Canon 212 § 3) »

Zohra Nedaa-Amal

Très Saint Père.
Plusieurs d’entre nous, à maintes reprises, et depuis plusieurs années, avons cherché à vous contacter, et nous n’avons jamais reçu le moindre accusé de réception de nos lettres ou demandes de rencontre.
Vous n’aimez pas les mondanités, et nous non plus. Aussi permettez-nous de vous dire très franchement que nous ne comprenons pas votre enseignement au sujet de l’islam, tel que nous le lisons par exemple dans les paragraphes 252 et 253 de Evangelii gaudium, parce qu’il ne rend pas compte du fait que l’islam venant APRÈS le Christ, est, et ne peut être qu’un Antichrist, comme le précise la Bible dans 1 Jean 2.21-22 :

« Je vous ai écrit, non que vous ne connaissiez pas la vérité, mais parce que vous la connaissez, et parce qu’aucun mensonge ne vient de la vérité.
Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l’antéchrist, qui nie le Père et le Fils. »

Parmi les faux enseignements, l’islam est l’un des plus dangereux qui soient du fait qu’il se présente comme l’accomplissement de la Révélation. Et cette prétendue Révélation affirme que Jésus n’est qu’un prophète, parmi tant d’autres.

Si l’islam est en lui-même une bonne religion, comme vous semblez l’enseigner, pourquoi sommes-nous devenus catholiques, au péril de nos vies ? Vos propos ne remettent-ils pas en cause le bien fondé du choix que nous avons fait… au péril de notre vie ? L’islam prescrit le meurtre des apostats (Coran 4.89 ; 8.7-11) :

(Coran S4, V89) : « Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez ; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur. »

Ignorez-vous cela ?
Comment est-il possible de comparer la violence islamique et la prétendue violence chrétienne ?
« Quel rapport entre le Christ et Satan ? Quelle union entre la lumière et les ténèbres ? Quelle association entre le fidèle et l’infidèle ? (2 Co 6.14-17) »
Conformément à Son enseignement (Luc 14.26), nous L’avons préféré, Lui, le Christ, à notre propre vie. Ne sommes-nous pas bien placés pour vous parler de l’islam ?

En réalité, du moment que l’islam veut que nous soyons son ennemi, nous le sommes, et toutes nos protestations d’amitié n’y pourront rien changer. En bon Antichrist, l’islam n’existe qu’en étant l’ennemi de tous : 
(Coran S60, V4) ». «Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d’Allah. Nous vous renions. Entre vous et nous, l’inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu’à ce que vous croyiez en Allah, seul». Entre nous et vous, c’est l’inimitié et la haine à jamais jusqu’à ce que vous croyiez en Allah, seul ! » 
Pour le Coran, les chrétiens « ne sont qu’impureté (ou souillure) » (Coran 9.28), « les pires êtres de la Création » (Coran 98.6), tous condamnés à l’Enfer (Coran 4.48), aussi Allah doit-il les exterminer :
(S9.V30) : « Les Juifs disent : «˒Uzayr est fils d’Allah» et les Chrétiens disent : «Le Christ est fils d’Allah». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse ! Comment s’écartent-ils (de la vérité) ? » 

Il ne faut pas se laisser abuser par les versets coraniques réputés tolérants, car ils ont tous été abrogés par le verset du Sabre :

(S9, V5) : « Une fois passé le délai des mois sacrés, tuez ceux qui associent d’autres divinités au seul Allah (comme les chrétiens qui rendent un culte au Père, au Fils et au Saint Esprit) où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade… »
Alors que l’Évangile annonce la bonne nouvelle de Jésus mort et ressuscité pour le salut de tous, accomplissement de l’Alliance initiée dans le peuple hébreu, Allah n’a rien d’autre à proposer que la guerre et le meurtre des « infidèles » en échange de son paradis :

(Coran S9, V111) : « Certes, Allah a acheté des croyants, leurs âmes et leurs biens, en contrepartie Il leur donne le Paradis. Ils doivent combattre dans le sentier d’Allah : ils tuent, et ils se font tuer. C’est une promesse authentique qu’Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l’Évangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu’Allah à son Pacte (Engagement) ? Réjouissez-vous donc de l’échange que vous avez fait : Et c’est là une réussite suprême (un très grand succès) pour vous.».

Nous ne faisons pas d’amalgame entre islam et musulmans, mais si pour vous le « dialogue » est la voie de la paix, pour l’islam il est une autre façon de faire la guerre.
Aussi, comme il l’a été face au nazisme et au communisme, l’angélisme face à l’islam est suicidaire et très dangereux. Comment parler de paix et cautionner l’islam, ainsi que vous semblez le faire :
« Arracher de nos cœurs la maladie qui empoisonne nos vies (…) Que ceux qui sont chrétiens le fassent avec la Bible et que ceux qui sont musulmans le fassent avec le Coran. (Rome, 20 janvier 2014) » ?

Que le Pape semble proposer le Coran comme voie de salut, n’est-ce pas inquiétant ? Devrions-nous retourner à l’islam ?
Nous vous supplions de ne pas chercher en l’islam un allié dans le combat que vous menez contre les puissances qui veulent dominer et asservir le monde, car ils sont tous en réalité dans une même logique totalitaire, fondée sur le rejet de la royauté du Christ (Luc 4.7 : « Le diable, l’ayant élevé, lui montra en un instant tous les royaumes de la terre, et lui dit : Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes; car elle m’a été donnée, et je la donne à qui je veux. Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi »). Nous savons que la Bête de l’Apocalypse cherchant à dévorer la Femme et son Enfant, a plusieurs têtes… On rappellera qu’Allah défend d’ailleurs aux musulmans de prendre pour amis proches ou alliés, les juifs et les chrétiens :
(Coran S5, V51) « Ô croyants musulmans ! Ne prenez pas pour amis proches les Juifs et les Chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. »

Et surtout, les prophètes ont toujours reproché à Israël sa volonté d’alliance avec les puissances étrangères, au détriment de la confiance absolue qu’il faut avoir en Dieu. Certes, la tentation est forte de penser que tenir un discours islamophile épargnera un surcroît de souffrances aux chrétiens en pays devenus musulmans, mais outre que Jésus ne nous a jamais indiqué d’autre chemin que celui de la Croix, en sorte que nous devons y trouver notre joie, et non la fuir avec tous les damnés, nous ne doutons pas que seule la proclamation de la Vérité apporte avec le salut, la liberté (Jean 8.32) : « vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira ».

Notre devoir est de rendre témoignage à la vérité « à temps et à contretemps (2 Timothée 4.2) », et notre gloire est de pouvoir dire avec saint Paul :
« Je n’ai rien voulu savoir parmi vous, sinon Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié. (1 Corinthiens 2.2) ».

Corrélativement au discours de Votre Sainteté sur l’islam, et alors même que le Président Erdogan, entre autres, demande à ses compatriotes de ne pas s’intégrer dans leurs pays hôtes, que l’Arabie Saoudite et toutes les pétromonarchies n’accueillent aucun réfugié, expressions parmi d’autres du projet de conquête et d’islamisation de l’Europe, officiellement proclamé par l’OCI et d’autres organisations islamiques depuis des décennies, Très saint Père, vous prêchez l’accueil des migrants sans tenir compte du fait qu’ils sont musulmans, alors que le commandement apostolique l’interdit : « Si quelqu’un vient à vous en refusant l’Évangile, ne le recevez pas chez vous. Quiconque le salue participe à ses œuvres mauvaises. (2 Jean 10-11) » ; « Si quelqu’un vous annonce un évangile différent, qu’il soit maudit ! (Galates 1.8-9) ».

De même que « J’ai eu faim et vous ne M’avez pas donné à manger (Matthieu 25.42) », ne peut pas signifier que Jésus aurait aimé avoir été un parasite, de même « J’étais un étranger et vous M’avez accueilli. » ne peut pas signifier « J’étais un envahisseur et vous M’avez accueilli. », mais « J’ai eu besoin de votre hospitalité, pour un temps, et vous Me l’avez accordée ». Le mot ξένος (Xénos) dans le Nouveau Testament ne renvoie pas seulement au sens d’étranger mais à celui d’hôte (Romains 16.23 ; 1 Corinthiens 16.5-6 ; Colossiens 4.10 ; 3 Jean 1.5). Et lorsque YHWH dans l’Ancien Testament commande de bien traiter les étrangers parce que les Hébreux ont eux-mêmes été étrangers en Égypte, c’est à la condition que l’étranger s’assimile si bien au peuple élu qu’il en prenne la religion et en pratique le culte… Jamais il n’est question d’accueillir un étranger qui garderait sa religion et ses coutumes ! Aussi, nous ne comprenons pas que vous plaidiez pour que les musulmans pratiquent leur culte en Europe. Le sens de l’Écriture ne doit pas être donné par les tenants du mondialisme, mais dans la fidélité à la Tradition. Le Bon Berger chasse le loup, il ne le fait pas entrer dans la bergerie : (Jean 10, 1-7 et 10-10)
« En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n’entre pas dans l’enclos des brebis par la porte mais s’y introduit par un autre endroit est un voleur et un brigand. En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis…
Le voleur ne vient que pour voler, égorger et détruire ; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie et qu’elles l’aient en abondance… »

Le discours pro-islam de Votre Sainteté nous conduit à déplorer que les musulmans ne soient pas invités à quitter l’islam, que nombre d’ex-musulmans, tel Magdi Allam, quittent l’Église, écœurés par sa lâcheté, blessés par des gestes équivoques, confondus du manque d’évangélisation, scandalisés par l’éloge fait à l’islam… Ainsi les âmes ignorantes sont-elles égarées, et les chrétiens ne se préparent pas à la confrontation avec l’islam, à laquelle les a appelés saint Jean Paul II (Ecclesia in Europa, n°57).

N’avez-vous jamais entendu votre confrère Mgr Emile Nona, archevêque catholique chaldéen, exilé, de Mossoul, nous crier :
« Nos souffrances actuelles sont le prélude de celles que vous, Européens et chrétiens occidentaux, allez souffrir dans un proche avenir. J’ai perdu mon diocèse. Le siège de mon archevêché et de mon apostolat a été occupé par des islamistes radicaux qui veulent que nous nous convertissions ou que nous mourrions. (…) Vous accueillez dans votre pays un nombre toujours croissant de musulmans. Vous êtes aussi en danger. Vous devez prendre des décisions fortes et courageuses (…). Vous pensez que tous les hommes sont égaux, mais l’Islam ne dit pas que tous les hommes sont égaux. (…) Si vous ne comprenez pas ceci très vite, vous allez devenir les victimes de l’ennemi que vous avez accueilli chez vous. (9 août 2014) ».

C’est une question de vie ou de mort, et toute complaisance face à l’islam est une trahison. Nous ne voulons pas que l’Occident continue à s’islamiser, ni que votre action y contribue. Où irions-nous à nouveau chercher refuge ?
Permettez-nous de demander à Votre Sainteté de convoquer rapidement un synode sur les dangers de l’islam. Que reste-t-il en effet de l’Église là où l’islam s’est installé ? Si elle y a encore droit de cité, c’est en dhimmitude, à condition qu’elle n’évangélise pas, qu’elle doive donc se renier elle-même…

Dans un souci de justice et de vérité, l’Église doit montrer au grand jour pourquoi les arguments avancés par l’islam pour blasphémer la foi chrétienne sont faux. Si l’Église a le courage de faire cela, nous ne doutons pas que par millions, des musulmans, et d’autres hommes et femmes cherchant le vrai Dieu, se convertiront. Comme vous l’avez rappelé : « Celui qui ne prie pas le Christ, prie le Diable. (14.03.2013) ». Si les gens savaient qu’ils vont en Enfer, ils donneraient leur vie au Christ :
(S3, V55) : « Vous n’avez d’autres alliés qu’Allah, Son messager, et les croyants qui accomplissent la Salat ou prière musulmane, s’acquittent de la Zakat ou impôt légale, et s’inclinent (devant Allah).»

Avec le plus profond amour pour le Christ qui, par vous, conduit Son Église, nous, chrétiens venus de l’islam, soutenus par nombre de nos frères dans la foi, notamment les chrétiens d’Orient, et par nos amis, nous demandons à Votre Sainteté de confirmer notre conversion à Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme, seul Sauveur, par un discours franc et droit sur l’islam. Vous assurant de nos prières dans le cœur de l’Immaculée, nous sollicitons votre bénédiction apostolique.

Zohra Nedaa-Amal

Lettre des ex-musulmans devenus chrétiens au Pape François

(Source : Riposte laïque)

Trump a raison : Haïti est un pays pourri, même le Quai d’Orsay le dit !

Trump a raison : Haïti est un pays de merde, même le Quai d’Orsay le dit !__________________________________________________

Le 11 janvier 2018, le président américain, Donald Trump, a rejeté un plan sur l’immigration que venait de lui présenter une délégation « bipartisane » de sénateurs Démocrates et Républicains, lors d’une réunion à la Maison-Blanche.

À cette occasion, Trump aurait déclaré en privé qu’il ne voyait aucun intérêt pour les États-Unis à recevoir des gens venant de « pays de merde » (« shitholes »). (1)

Cette déclaration a provoqué un tollé chez les bien-pensants et autres gauchistes décérébrés de toute la planète, qui se sont mis à déverser les insultes sur le président de la plus remarquable et plus puissante démocratie de la planète, parce qu’il a commis le crime suprême : vouloir protéger ses compatriotes contre l’immigration de masse et ses effets destructeurs.

Quels sont les pays traités de « pays de merde » ?

Selon certains participants à cette réunion, les pays visés étaient le Salvador, Haïti et les pays d’Afrique.

Rappelons que, le 20 novembre 2017, le président Trump a annoncé sa décision de supprimer le « Statut Protégé Temporaire » (TPS, « Temporary Protected Status ») pour les Haïtiens vivant aux États-Unis.

En conséquence, à partir du 22 janvier 2018, plus aucun Haïtien ne pourra bénéficier de ce statut, et 18 mois plus tard, le 22 juillet 2019, les 60.000 Haïtiens bénéficiant jusqu’à présent de ce statut devront avoir quitté les États-Unis. (2)

Souvenir personnel de Haïti, « zone de guerre »

L’auteur de cet article est un ancien membre des Forces Spéciales françaises. Lors d’une opération qui n’a toujours pas été rendue publique, il a été déployé, avec plusieurs membres de son commando, à Haïti. Les recommandations de leur supérieur étaient simples : « Considérez tout le pays comme une zone de guerre ».

Selon le Quai d’Orsay, Haïti est un pays de merde

Le Ministère des Affaires Étrangères offre, sur son site officiel, des « Conseils par pays », concernant la sécurité et la santé, pour les Français désirant se rendre dans un pays étranger.

Le dossier consacré à Haïti est éloquent : Haïti est un pays extrêmement dangereux, qui connaît une criminalité très élevée, qui est ravagé régulièrement par des cyclones et par des séismes très violents, et dans lequel règnent de nombreuses maladies graves (choléra, dengue, paludisme, chikungunya, zika, tuberculose, rage). (3)

Pour parachever ce tableau, on pourrait aussi mentionner les hôpitaux dans un état lamentable et sous-équipés, le système éducatif quasi inexistant, la corruption généralisée et l’extrême pauvreté (164e PIB par habitant sur 184 pays). (4)

Le dossier du Quai d’Orsay sur Haïti

Voici de larges extraits du dossier du Quai d’Orsay sur Haïti : (3)

Criminalité, délinquance et troubles à l’ordre public

La violence criminelle est très importante, notamment dans les deux principales villes du pays, Port-au-Prince et Cap-Haïtien, où la circulation des armes à feu est élevée.

Une recrudescence d’actes de brigandage et de blocus routiers est constatée, affectant des territoires jusqu’alors épargnés. Des étrangers sont régulièrement la cible d’agresseurs se déplaçant à moto. Assez fréquemment, des automobilistes font l’objet d’embuscades de groupes armés et sont dépouillés de leurs effets personnels. Dans une telle situation, il est recommandé de ne pas opposer de résistance.

Par ailleurs, des enlèvements peuvent avoir lieu, contre rançon. Les étrangers peuvent être ciblés. Il est recommandé de faire preuve de la plus grande vigilance et discrétion, de proscrire les signes ostentatoires de richesse, d’éviter les déplacements nocturnes à pied.

Agressions à main armée à la sortie de l’aéroport de Port-au-Prince

Face à la fréquence des agressions à main armée, parfois mortelles, sur le trajet de l’aéroport, visant les voyageurs, y compris dans le cadre de visites familiales, il est rappelé qu’il est fortement conseillé :

– d’organiser votre accueil par des proches ou par des personnes de confiance ;

– de respecter la plus grande discrétion sur l’objectif et les modalités de votre déplacement, ainsi que sur votre adresse de destination finale ;

– de ne pas porter des vêtements, des accessoires ou des bagages de valeur ;

– de limiter au minimum le transport d’objets de valeur et de sommes d’argent liquide, en privilégiant les transferts par voie bancaire.

Les attaques visent les véhicules empruntés à la sortie de l’aéroport, le jour de l’arrivée, à la suite de repérages opérés par des gangs. Il est recommandé de privilégier les horaires d’arrivée permettant de réaliser les déplacements avant la tombée de la nuit. En cas d’arrivées tardives, il est recommandé de privilégier les voiries éclairées et d’éviter les quartiers périphériques. Il peut s’avérer plus prudent de passer la nuit dans l’un des hôtels qui se trouvent à proximité immédiate de l’aéroport.

Agressions consécutives à un retrait d’argent

En raison de la fréquence de ces agressions, il est rappelé qu’il est important de manipuler ses moyens de paiement avec précaution et avec la plus grande discrétion. Les retraits dans les agences bancaires et aux distributeurs situés dans les lieux publics sont à proscrire, car des agressions violentes sont commises à l’occasion de ces retraits.

Recommandations

D’une manière générale, il est nécessaire d’exercer une vigilance renforcée, de s’assurer des conditions d’accueil, d’hébergement et de transport sécurisées et de respecter scrupuleusement un certain nombre de règles :

éviter de se déplacer dans les quartiers populaires et les bidonvilles, notamment, pour ce qui est de la capitale, à Cité Soleil, Martissant, Carrefour, Jean-Marie Vincent et Bel Air, ainsi qu’aux abords du port et de l’aéroport de Port-au-Prince ;

– renoncer à l’utilisation de motos-taxis et aux déplacements à pied, notamment la nuit. Toujours verrouiller les portières de son véhicule. Si un déplacement nocturne était nécessaire, il est recommandé de ne pas être seul au volant de son véhicule et d’informer son entourage du trajet envisagé ;

– la région frontalière avec la République dominicaine, peu sécurisée, est le lieu de nombreux trafics et de violences récurrentes. Plusieurs incidents ont été signalés, au cours desquels des étrangers ont été pris à partie par des hommes armés. Il est conseillé de privilégier l’entrée en Haïti par la voie aérienne en organisant votre accueil.

Piraterie maritime

Les eaux territoriales haïtiennes ne sont pas surveillées ; elles sont réputées être un lieu de passage privilégié pour le trafic de drogue en provenance d’Amérique du Sud.

Compte tenu des incidents et tentatives d’actes de piraterie qui ont affecté des plaisanciers, notamment étrangers, il est déconseillé de mouiller devant les côtes haïtiennes.

Risques naturels

Cyclones – Chaque année, de juin à novembre, Haïti est touchée par des cyclones. Plus que les vents, ce sont les précipitations, les inondations et les crues qui entraînent des pertes en vies humaines et mettent parfois en danger nos compatriotes.

Séismes – Comme la plupart des îles des Caraïbes, Haïti est située dans une zone à fort risque sismique. Le pays a été frappé, le 12 janvier 2010, par un séisme de magnitude 7 sur l’échelle de Richter, qui a fait des centaines de milliers de morts et de blessés.

Les maladies

Choléra – Les autorités sanitaires appellent la population à la prudence en raison d’un risque avéré de résurgence de l’épidémie de choléra dans plusieurs régions du pays.

Dengue – Cette maladie virale transmise par les piqûres de moustiques impose le respect des mesures habituelles de protection (vêtements longs, produits anti-moustiques à utiliser sur la peau et sur les vêtements, diffuseurs électriques). Cette affection pouvant prendre une forme potentiellement grave, il convient de consulter un médecin en cas de fièvre.

Paludisme (malaria) – Cette maladie parasitaire transmise par les piqûres de moustiques est présente dans les zones rurales.

Chikungunya – Le virus du chikungunya est présent sur l’ensemble du territoire haïtien. Le chikungunya est une maladie virale transmise à l’homme par des moustiques infectés. Elle se caractérise par des symptômes grippaux (fièvre, douleurs musculaires et articulaires).

Zika – Haïti est touché par le virus Zika. Cette maladie est transmise par les piqûres de moustiques de type Aedes et par voie sexuelle. La survenue de complications graves, telles que des cas de microcéphalies chez des nouveau-nés de femmes enceintes infectées par le virus et des complications neurologiques, comme des syndromes de Guillain-Barré, sont possibles.

Tuberculose – Elle est endémique en Haïti, où plusieurs foyers à souche résistante ont en outre été détectés. Compte tenu de la virulence de cette pathologie particulière, il est vivement recommandé de consulter un médecin en cas de toux persistante, de grande fatigue ou de fièvre.

Rage – Il s’agit d’une maladie virale potentiellement grave, essentiellement transmise par les morsures ou griffures de mammifères (souvent le chien ou le chat). Vaccinée ou non, toute personne mordue par un animal doit consulter un médecin sans délai. Au moins un cas mortel a été signalé dans la capitale en 2014.

Trump a raison : Haïti est bel et bien un pays de merde !

Ainsi, le Quai d’Orsay lui-même donne raison au président américain : Haïti est bel et bien un pays de merde ! Il est donc légitime de s’opposer à l’immigration de ressortissants de ce pays de merde !

Les gens qui critiquent et insultent Donald Trump ne sont que des menteurs de merde, des falsificateurs de merde, des propagandistes de merde, des tiers-mondistes de merde, des anti-occidentaux de merde, des immigrationnistes de merde !

Vive le président Donald Trump !

Notes :

1) Voir notre article précédent, qui détaille les circonstances de cette réunion à la Maison-Blanche, qui explique ce qu’est un « shithole », et qui expose le plan du président Trump contre l’immigration de masse :

Cabale contre Trump : Jack Lang est un raciste de merde !

https://ripostelaique.com/cabale-contre-trump-jack-lang-est-un-raciste-de-merde.html

2) Temporary Protected Status Designated Country: Haiti

https://www.uscis.gov/humanitarian/temporary-protected-status/temporary-protected-status-designated-country-haiti

3) Conseils par pays : Haïti

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/haiti/

4) Liste des pays par PIB par habitant

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_PIB_par_habitant

Arsène Rouletabille

Trump a raison : Haïti est un pays de m…, même le Quai d’Orsay le dit !

(Source : Riposte laïque)

LE DJIHAD FAIT A L’OCCIDENT AVEC L’ASSENTIMENT DE NOS GOUVERNANTS ET LES CONSEQUENCES DES GRANDES INVASIONS BARBARES DU XXIe SIECLE – 17 janvier 2018

Images intégrées 1__________________________________________________

Affligeante comparaison entre le métro de Moscou et celui de Paris

Moscou est en Europe, et cela se voit. Un métro avec une architecture raffinée, des usagers calmes, et qui ressemblent à des russes (parce qu’ils sont russes voyons !).

Paris est parait-il aussi en Europe. Ou était en Europe. Ou ces images viennent d’un métro imaginaire à Tombouctou,… on ne sait plus vraiment…

Comparaison entre le métro de Moscou et celui de Paris

(Source : Israel Video Network)

-==-

A cause de l’immigration, la France est devenue un pays de merde fui par ses propres habitants

A cause de l’immigration, la France est devenue un pays pourri fui par ses propres habitants qui le peuvent

Hier 16 janvier, sur TF1 -qui finalement est un médium moins malhonnête que bien d’autres- Jean-Pierre Pernault  annonçait deux informations…
– La population française en augmentation de 0,3% en 2017.
+233 000 ce qui situe la France à 67,2 millions d’habitants au 1er janvier 2018 (outre mer comprise)…

– Et 262 000 visas accordés, ce qui est occulté par les autres média.
https://www.immigration.interieur.gouv.fr/fr/Info-ressources/Etudes-et-statistiques *
Visas, on s’en doute par le chiffre, qui ne concernent pas le tourisme, de ceux qui n’ont pas l’intention de repartir dans leur pays (Pensez-vous que les étudiants étrangers repartent massivement dans leur pays ?**)…
* : Le site du ministère de l’intérieur donne quatre recueils de statistiques pour 2017.
** : Les changements de statut ne sont pas répertoriés.
Depuis j’ai pu les vérifier sur d’autres média… certains y ayant rajouté le solde migratoire très réducteur et  manipulateur !

L’OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides) et la CNDA (Cour nationale du droit d’asile) ont accordé 32000 reconnaissances du droit d’asile, donc dans les visas.
On y rajoute les  68 000 déboutés du droit d’asile (qui très majoritairement ne seront pas renvoyés dans leur pays « grâce » à l’action d’une multitude d’assos les aidant à se soustraire aux décisions de l’OFPRA, de la CNDA et des préfets).

==> 330 000 étrangers sont entrés en France (indéterminés ceux en « transit », autres illégaux que nos gouvernants successifs tentent de garder…) !

Avec le solde naissances – décès : +164 000, le raccourci du solde migratoire est de + 69 000.  (augmentation de population – le solde naissances-décès).
Pour en connaître la réalité, considérons toutes les causes de la variation de population !
Augmentation de population =  (naissances – décès) + (entrées sur le territoire) – (sorties du territoire)
Sorties = (naissances – décès) + (entrées sur le territoire) – (augmentation de population)
Naissances- décès : 164 000
Entrées : 330 000
Augmentation de population : 233 000
Sorties = 164 000 + 330 000 – 233 000 = 261 000 !
Certes des étrangers, mais combien de Français ?
Les autres chiffres du ministère de l’intérieur répondent à cette dernière question :
une augmentation de 139 000 détenteurs d’un titre de séjour entre 2016 et 2017.
plus de 83 000 personnes ont obtenu la nationalité française en 2017 diminuant d’autant le nombre des détenteurs d’un titre de séjour.
Ce qui représente 222 000 personnes, soit un déficit de 40 000 par rapport aux 262 000 visas longue durée accordés. Les 40 000 représentent les sorties et les décès d’étrangers, admettons 20 000 de chaque* !
Recoupement presque parfait avec le calcul des sorties du paragraphe précédent !!!!
* : les 2,9 millions de détenteurs d’un titre de séjour longue durée constitue une population relativement jeune, le nombre de décès est donc inférieur à 26 000 correspondant à la moyenne de la population.
On obtient ainsi un nombre de l’ordre de 240 000 français de souche ou naturalisés* émigrant du Pays ! La très grande majorité des sorties du territoire est française…
* : cas de retraités retournant dans leur pays d’origine.
Problème, recouper les chiffres par la connaissance du nombre des français à l’étranger et son évolution… ce qui relève de l’exploit !
La France est devenue un pays d’émigration, la France est devenue l’Afrique !

Que disait Trump au sujet des pays d’émigration ?

Rien qu’à voir ce que subissent les Français ordinaires, les femmes,  les petits commerçants en certains lieux, les élèves souchiens,  les pompiers, les médecins, les policiers et j’en passe,  puis maintenant les juges (et encore, pas un seul n’a « bénéficié » de 15 jours d’ITT pour agression, cela se saurait), la France est devenue un pays de m… que beaucoup fuient !

Jean-Paul Saint-Marc

A cause de l’immigration, la France est devenue un pays de m… fui par ses propres habitants

(Source : Résistance Républicaine)

-===

https://www.dreuz.info/wp-content/uploads/2018/01/Kirstjen-Nielsen-Dreuz.jpgSecrétaire à la Sécurité nationale Kirstjen Nielsen ____________________________________________________

Les chiffres donnent raison à Trump : l’immigration musulmane est une malédiction

Le dernier rapport du Département de la sécurité intérieure laisse peu de place à l’interprétation : 73 % des terroristes condamnés par les Etats-Unis sont nés à l’étranger.

Je l’expliquais dans un article récent, la gauche, donc les journalistes, ont une haine maladive pour la vérité. Ils inventent des dogmes qui ne dépendent pas des faits, mais de leur vision abstraite, déconnectée du réel. Ainsi ont-ils décidé que l’immigration est une chance. Cette décision pourtant arbitraire est devenue pour eux une loi qu’il est interdit de remettre en question. En fait, il est même interdit de poser la question, et de demander en quoi l’immigration est une chance.

Le simple fait de réfléchir au problème fait de vous un raciste– le retour du bolchevisme et de la police politique est au coin de la rue.

Depuis que j’ai embrassé ce métier et que j’observe les journalistes avec honnêteté et le recul qui s’impose, j’ai maintenant compris– je le disais dans mon précédent article et vous me verrez souvent le répéter– que ce sont des marginaux. Des marginaux à qui l’on a confié de puissants porte-voix pour remplacer l’opinion du grand public, mais des marginaux néanmoins. Leur point de vue n’est partagé que par un minuscule groupe, à des années-lumière du bon sens et de la raison. Au mépris de la réalité.

Ainsi, les organismes fédéraux américains ont publié ce mardi 16 janvier un rapport qui met en lumière le nombre d’immigrants arrêtés et condamnés aux États-Unis pour des activités liées au terrorisme au cours de la dernière décennie et demie. Et le verdict donne des frissons : l’immigration musulmane est une malédiction.

L’immigration mine la sécurité nationale

Le rapport, publié par le département de la Justice (DOJ) et la Sécurité intérieure (DHS), révèle que :

  • Les tribunaux fédéraux américains ont condamné 549 personnes pour des faits de terrorisme international entre le 11 septembre 2001 et le 31 décembre 2016.
  • Près des trois quarts des accusés sont nés à l’étranger.
  • 148 d’entre eux sont des citoyens américains naturalisés.

Le procureur général Jeff Sessions et la secrétaire d’État à la Sécurité nationale Kirstjen Nielsen ont tous deux déclaré que le rapport mettait en évidence la nécessité d’une réforme rigoureuse de l’immigration.

Ce rapport révèle une réalité incontestablement inquiétante qu’hélas vous en France vivez au quotidien : « notre système d’immigration a miné notre sécurité nationale et publique », a déclaré M. Sessions dans un communiqué de presse.

M. Nielsen a ajouté que le rapport est révélateur des préoccupations actuelles et futures en matière de sécurité :

 » Ce rapport nous rappelle clairement pourquoi nous ne pouvons pas continuer à nous fier à la politique d’immigration fondée sur une pensée antérieure aux événements du 11 septembre qui nous rend tristement vulnérables aux terroristes nés à l’étranger, et pourquoi nous devons examiner nos lois sur les visas et continuer d’intensifier le filtrage et l’examen des personnes qui se rendent aux États-Unis, pour empêcher les terroristes, les criminels et d’autres personnes dangereuses d’atteindre notre pays. Sans changement législatif, le DHS continuera de voir des milliers de terroristes tenter chaque année d’entrer aux États-Unis, et même si nous devons avoir raison à chaque fois, les terroristes n’ont besoin d’être chanceux qu’une seule fois.

Et vous en France, que fait votre gouvernement, concrètement, pour filtrer et empêcher les terroristes, les criminels et les personnes dangereuses d’entrer dans votre pays ?

Le rapport poursuit :

  • Depuis le 11 septembre 2001, les agents de l’Immigration and Customs Enforcement (ICE) ont expulsé un peu plus de 1 700 immigrants américains représentant des « préoccupations en matière de sécurité nationale ».
  • Au cours de l’année 2017, le DHS a surveillé 2 554 personnes figurant sur la liste de surveillance des terroristes qui se rendaient aux États-Unis. 335 ont tenté d’entrer par voie terrestre, 2 170 par voie aérienne, et 49 par voie maritime.

Dans une entrevue avec CBS This Morning, Nielsen a déclaré que le pays doit « continuer d’améliorer notre sélection et notre contrôle, mais aussi vérifier continuellement certains résidents légaux ».

Nielsen a raison : selon un rapport de l’Institut Cato datant de 2016, plus de trois fois plus de personnes ont été tuées dans des attentats terroristes perpétrés entre 2001 et 2015 par des personnes musulmanes nées aux États-Unis que par des personnes nées à l’étranger.

Les questions qu’il ne faut pas poser

Au fond du problème réside un dysfonctionnement psychanalytique : vos gouvernements européens, votre gouvernement français, s’intéressent plus au bien-être des étrangers qu’au votre, qu’à celui de leurs ressortissants nationaux. Ils dépensent votre argent, celui des contribuables qui les ont mis au pouvoir, dans des programmes qui ne sont pas destinés à vous profiter, mais à profiter à d’autres, à des étrangers, des réfugiés, des illégaux qui ont violé les lois du pays qui va leur donner de l’argent, et vont se retourner contre vous.

Au 19e siècle, au début du 20e siècle, l’immigration était le résultat d’un phénomène économique et sécuritaire : on fuyait les zones ravagées par la guerre ou la misère vers des contrées porteuses d’espoir. Et c’était très bien ainsi. Le plus formidable exemple est les Etats-Unis, mais aussi l’Europe.

Cette réalité sur laquelle s’appuient les « no-border » pour défendre les bienfaits de l’immigration n’existe plus. Ces hypocrites évitent de le dire, mais l’immigration est totalement pervertie par les aides sociales généreuses et gratuites : les gens ne migrent plus pour travailler, mais pour être payés à ne rien faire, (bien) logés, (bien) soignés, (bien) entretenus gratuitement.

Les aides sociales ne permettent plus de trier entre les fainéants, les profiteurs, les voyous– probablement une écrasante majorité compte tenu de la nature humaine – et ceux qui fuient la mort et que toute personne habitée d’humanité doit avoir à cœur de recueillir– temporairement.

  • Comment justifier l’immigration économique lorsqu’un pays n’a pas assez de travail pour sa propre population ?
  • Comment les mêmes économistes qui expliquent que l’automation va remplacer des millions d’emplois peu qualifiés, peuvent-ils nous rebattre les oreilles que l’immigration de personnes peu qualifiées va sauver le pays de la déroute sans être contredits par des journalistes ? Ah oui, j’oubliais presque que les journalistes ont un gros problème avec la réalité.
  • Comment justifier l’arrivée de centaines de milliers de jeunes maghrébins– car les Norvégiens, les Canadiens et les Américains ne sont pas ceux qui veulent vivre en France– quand la France ne sait pas donner de travail à 25% de sa jeunesse ?
  • Comment ignorer que les terroristes sont presque tous des musulmans, et qu’il convient de leur appliquer un contrôle extrêmement strict et prudent à l’entrée ?

Gare à vous, si vous posez ces questions. Car l’immigration est une chance et vous n’êtes pas autorisé à douter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Source : http://www.newsweek.com/dhs-terrorism-immigrants-report-national-security-782520

Les chiffres donnent raison à Trump : l’immigration musulmane est une malédiction

-==-

Le Djihad silencieux : l’islam contrôlera l’Europe et l’Occident__________________________________________________

Nous avions lancé un appel à traduction à nos lecteurs pour la bande annonce du documentaire sur le djihad tourné par un journaliste israélien qui s’est fait passer pour un cheikh payé par les Frères musulmans pour recruter des djihadistes.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/12/samy-debah-fondateur-du-ccif-jai-recu-beaucoup-dargent-du-qatar-et-des-freres-musulmans/

Voici à nouveau la bande-annonce concernée :

 Nous avons reçu deux traductions, celle de Philippe Grimberg pour les grands titres qui encadrent le dialogue, celle de Frédéric Sroussi pour le dialogue entre les personnages que l’on voit et entend. Merci beaucoup à eux. Beau travail d’une équipe qui ne se connaît pas et qui, je l’espère, pourra à nouveau se mettre en place si nous parvenons à nous procurer le documentaire, pour le traduire et sous-titrer.

C’est un document essentiel que nous ne verrons pas sur les télés françaises, trop politiquement incorrect, notamment pour la partie sur la France, qui montre les réseaux dormants, en attente du djihad final, et qui met notamment à nu le fondateur du CCIF, officine qui continue à traîner devant les tribunaux tous ceux qui ne respectent pas la charia en France.

Traduction de la bande annonce, les grands titres ( en majuscules ci-dessous ) par Philippe Grimberg et les dialogues, en minuscules, par Frédéric Froussi

-Salam Aleikoum, salam Aleikoum Cheikh

D’UN ENDROIT CACHÉ…

-Nous partons maintenant,… on s’infiltre…

…AVEC L’AIDE D’AGENTS DE SÉCURITÉ ET D’AGENTS SECRETS…

-Si je te dis de sortir, on sort tout de suite de la mosquée !

Il faut s’éloigner de cet endroit tout de suite !

…ZVI IHEZKELI… EN HADJ ABOU HAMZA…

– Tu t’arrêtes maintenant de t’appeler Tzvika (prénom du journaliste israélien) , tu t’appelles Hadj Abou Hamza

– Hadj Abou Hamza, enchanté.

…DEVIENT LES YEUX DE LA CAMÉRA.

BIENTÔT !

-Vous venez de Jordanie ?

-Oui, nous sommes des réfugiés palestiniens.

UNE NOUVELLE SÉRIE ET LA PREMIÈRE DE CE TYPE…

-Comment êtes-vous arrivés jusqu’à nous ?

…ZVI IHEZKIEL MET SA VIE EN DANGER…

– Tzvika, sors de la mosquée ! Ils t’encerclent !

 …ET INFILTRE LE CŒUR DU MÉCANISME SECRET…

…DE L’ORGANISATION DES FRÈRES MUSULMANS…

– Quelqu’ un est en train de nous suivre…

EN FRANCE, ALLEMAGNE, TURQUIE ET AUX U.S.A…

– L’ islam fera son retour et nous contrôlerons l’Europe et l’Occident

…COMMENT FONCTIONNE LE NOUVEAU DJIHAD…

-Est-ce que pour conquérir il faut utiliser le sabre ?

-Il y a une chose qui s’ appelle la «conquête silencieuse »

– Ce qui nous intéresse avant tout c’est de nous venger de l’ impérialisme

…QUI MENACE DE SE RENDRE MAÎTRE DU MONDE.

NOUVELLE SÉRIE

SOUS UNE FAUSSE IDENTITÉ

ZVI IHEZKELI, DANS LE DJIHAD -JOUR DU JUGEMENT.

SUR LA CHAÎNE 10-(14)

-==-

77 % des Belges ne se sentent plus chez eux, selon Le Soir et la RTBF__________________________________________________

77% des Belges ne se sentent plus chez eux, selon Le Soir et la RTBF

Plus qu’un malaise : une panique. Chez qui ? Au Soir et à la RTBF. Un sondage, organisé par ces deux médias et dénommé Noir Jaune Blues, vient de leur démontrer qu’ils ont tout faux en ce qui concerne l’immigration.

Ils étaient pourtant persuadés que leur lobbying pro-immigration, leurs reportages complaisants à l’égard des mères de djihadistes, les propos lénifiants mais fermes sur le « pas d’amalgame », les attaques et les insultes envers les audacieux qui ne partagent pas leurs avis, leur boycott du Parti Populaire – en bref, ce lavage de cerveaux aurait dû faire des Belges un peuple de veaux, comme disait le général De Gaulle…..

Eh bien, les médias et ceux qui savent tout mieux que le misérable peuple doivent accepter une leçon de modestie. Tous leurs efforts d’enfumage ne servent à rien face aux réalités quotidiennes que vit le citoyen belge.
Organisée il y a un an, l’enquête a connu une discrète nouvelle mouture, dans l’espoir que les chiffres aient connu une baisse significative – c’est tout le contraire qui s’est produit !

Selon l’enquête, 77 % des Belges ne se sentent plus chez eux « comme avant » (l’invasion – ndlr). Et le reste de l’enquête doit provoquer des grossesses nerveuses chez les bien-pensants, genre Ligue des Droits de l’Homme et MRAX, copieusement subsidiés pour masquer les réalités.

74 % des Belges disent que l’islam n’est pas une religion tolérante.

67 % des Belges trouvent qu’il y a trop d’immigrés dans notre société !

66 % des Belges se sentent « de plus en plus envahis ».

60 % des Belges estiment que la présence d’une communauté musulmane est plutôt une menace pour l’identité de la Belgique.

51 % des Belges affirment que « même après plusieurs générations, les descendants d’un immigré ne seront jamais vraiment belges ».

Si on suit la doxa du MRAX et de quelques-unes des 70.000 associations que compte la Belgique, il faudra mettre 77 % des Belges en prison ! Il en faudra de la place pour 8.470.000 personnes qui ne font plus confiance, ni à la RTBF, ni à RTL-TVI, ni aux médias comme il faut.

Dans le monde politique, aussi, c’est la panique. Pendant des années, PS, MR, CDH, Ecolo, DéFI et leurs homologues flamands prêchaient le « vivre ensemble », la compréhension, la « richesse multiculturelle » et autres balivernes, sornettes et fariboles. Les gouvernements (nous en avons 6 et 7 parlements…) successifs ont dépensé des milliards d’argent public pour nous convaincre du bien-fondé d’une immigration incontrôlée.

Ils ont fait entrer dans les instances détenant l’autorité (communes, CPAS, STIB, TEC, Forem, Actiris, etc) des immigré(e)s qui refusaient de renoncer à leur double nationalité ou qui manifestaient pour imposer le voile islamique dans les services publics et consacrer des lieux pour la prière islamique dans les ministères.

http://lepeuple.be/77-des-belges-ne-se-sentent-plus-chez-eux-selon-le-soir-et-la-rtbf/87572

Claude Laurent

Patriote contre emburkinée : un procureur exemplaire et une Présidente compissant l’islamophobie !___________________________________________________

Patriote contre emburkinée : un procureur exemplaire et une Présidente compissant l’islamophobie !

Quelques membres de Résistance républicaine Normandie  avaient fait le déplacement à Rouen hier pour soutenir le patriote accusé par le CCIF d’avoir dit à une emburkinée qu’elle ne respectait pas la loi… Certains avaient même pris une journée de congé dans leur entreprise pour être là. Merci à eux.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/13/lundi-tous-a-rouen-pour-soutenir-un-patriote-francais-poursuivi-par-le-ccif-devant-la-cour-dappel/

Par contre, malgré le brassage médiatique du CCIF, pas un seul musulman présent. Juste un couple qui, voyant qu’ils étaient seuls, sont partis avant même le début des plaidoiries.

Le prévenu, un homme de 70 ans, ancien militaire de carrière habitant dans une commune proche du Havre.

La présidente du tribunal a eu une attitude à mon sens non respectueuse, portant des lunettes très foncées ne laissant pas voir ses yeux elle n’a eu que des propos méprisants  concernant le prévenu. Elle a commencé par lui faire la morale lui indiquant qu’il était présent pour une affaire très grave et que son attitude irresponsable pourrait être considéré comme islamophobe ! Apparemment ce juge ne sait pas que l’islamophobie n’existe pas dans le code pénal et n’est pas un délit… Elle lui a dit qu’il n’avait pas à adresser la parole à cette femme en burqa, qu’il ne faisait pas la loi…

Le prévenu a fait profil bas devant le tribunal, respectant à mon avis les consignes de son avocat afin que la plaidoirie de celui ci soit efficace.

La plaidoirie de la partie civile faite par un avocat qui devait être musulman lui même mandaté par le CCIF à été fondée sur le fait que la pauvre femme aurait subi une agression physique traumatisante ayant entraîné une incapacité de travail de trois jours  et un traumatisme moral tout en indiquant que la tenue de sa cliente n’était certes pas légale mais nécessaire pour ne pas être importunée par des hommes. Il a réclamé pour sa cliente  2000 euros ainsi que 1500 euros pour les frais du CCIF.

Ensuite l’avocat général, une femme, a pris la parole et à recentré le débat sur le fait que la plaignante était en infraction par rapport à la loi concernant sa tenue vestimentaire et que les témoins, sœur et amie,  avaient déposé des témoignages non recevables du fait de leur proximité avec la plaignante. Elle a jugé que le prévenu, ancien militaire respectant les lois a voulu faire respecter la loi au lieu de prévenir les autorités policières  pour qu’ils puissent verbaliser la contrevenante. Elle’a demandé quand même demandé une sanction légère avec sursis.

Puis l’avocat du prévenu à pris la parole et à recentré le débat sur le fait que le prévenu était un homme n’ayant rien sur son casier judiciaire, qu’il avait toujours respecté les lois et qu’il ne supportait pas que des gens n’en fassent pas  autant. Que cette femme avait provoqué et non respecté la loi. Qu’une relaxe était la seule conclusion possible.

Mis  en délibéré le 21 février.

Ce que l’on peut conclure, c’est  que ce malheureux patriote a voulu faire respecter la loi, même de façon grossière et que c’est lui qui est le coupable au final.

Nous avons discuté avec lui à la sortie de l’audience, il nous a confirmé que la police le jour de l’altercation n’a pas fait respecter la loi concernant la tenue vestimentaire de la plaignante et qu’il a reçu de nombreuses menaces après les faits. 

 

Note de Christine Tasin

Il faut répéter ad nauseam que le CCIF est payé par Soros et par les Frères musulmans pour transformer la France en pays musulman.

Le Cauchois

http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/12/samy-debah-fondateur-du-ccif-jai-recu-beaucoup-dargent-du-qatar-et-des-freres-musulmans/

 

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

_________________________________________________

France, un pays pourri aussi grâce à Autain, Dray, Martinez, Attali : la France bientôt au niveau d’Haïti ?

Le Département d’Etat américain vient de publier sa classification annuelle des pays de la planète, selon leur niveau de dangerosité, pour les voyageurs américains. Cette classification comporte 4 niveaux, le 1 étant le plus sûr, et le 4 le plus dangereux.

La France en compagnie de l’Angleterre, de l’Espagne, de l’Italie, de l’Allemagne vient d’entrer au niveau 2 des “shithole countries” (pays de merde). Elle s’y retrouve en bonne compagnie avec la République Démocratique du Congo et le Zimbabwe.

Evidemment, la Pologne, la Hongrie, la République tchèque et la Slovaquie (groupe de Visegrad) sont toutes au niveau 1.

Sans doute déçus par un si piètre classement, certains des “meilleurs” d’entre nous ont décidé que dans le prochain classement, notre pays serait en compagnie d’Haïti – niveau 3 -, voire de la République Centrafricaine -niveau 4 -.

A toute féministe, tout honneur, Clémentine Autain, au micro de Bourdin dit qu’il faut que le droit d’asile soit accordé à tous les demandeurs. Certes, on a battu un record en 2017 – plus de 100 000 demandes acceptées – mais la France peut faire beaucoup mieux. En tant que Mélenchonette, Autain (en emporte le vent) est évidemment farouchement anticolonialiste, sauf si c’est son pays qui est colonisé par tous les grands hommes et les quelques femmes de renommées mondiales qui débarquent sur nos plages en provenance de ce phare de l’humanité qu’est l’Afrique.

« Il ne faut pas pratiquer le tri sélectif », dit-elle.

Révélation : la bobo (et violée la plus célèbre du panorama politique – viol subi à 22 ans sur le chemin de l’université Paris-VIII-Saint-Denis par un type armé d’un couteau – pas de dénonciation sur l’origine du braquemart) n’est pas écolo.

Pas bon pour ton look, cocotte.

Un point Godwin à Julien Dray pour avoir dénoncé les prochaines rafles dans les centres pour clandestins si la loi mollassonne proposée par Emmanuel Macron et Gérard Collomb sur les personnes entrées clandestinement sur notre sol est votée.

« Je sais ce que ça veut dire quand on va donner la possibilité aux services de descendre dans les centres de migrants et cela apparaîtra comme cela », a-t-il jugé quand on lui a demandé s’il connaissait la connotation du mot.

Argument classique des immigrationnistes : déranger les clandestins dans leur installation, dans leur prise de visibilité dans le décor, c’est refaire la rafle du Vel d’Hiv à la puissance 10.

Pas de différence entre l’envoi des juifs vers Auschwitz et la mort, et le renvoi des clandos chez eux. Doit-on penser que Dray banalise la “Shoah” ?

Attention, Julien, t’es pas loin du révisionnisme.

Et voilà, Philippe Martinez, secrétaire général du syndicat communiste CGT, qui y va de son petit couplet, exigeant de derrière sa moustache, que les migrants clandestins puissent se mouvoir en toute liberté dans l’Hexagone : « L’histoire de notre pays et le devoir de notre pays c’est d’accueillir des gens qui sont dans la souffrance, les accueillir tous, tous » et « dans de bonnes conditions ».

Evidemment, cet accueil si généreux sera pris en charge par les contribuables et les travailleurs. J’espère qu’aucun des derniers syndiqués CGT ne verra dans cette prise de position une alliance avec le patronat – le MEDEF réclame également une accélération de l’immigration de masse – au détriment des six millions et demi de chômeurs nationaux.

Fais gaffe, Philippe, tu es en passe de devenir un allié objectif de Gattaz.

Et sur BFM, Jacques Attali s’intéresse à notre âme. Nous risquons de la pourrir si nous ne traitons pas bien les migrants, confie-t-il à Ruth Elkrieff.

Nous le remercions de prendre soins de notre arrière-cour psychique. C’est très gentil.

Quand Jacques Attali va à Calais, il est horrifié.

Par la dégradation de la ville ?

Par l’insécurité qui y règne ?

Par les barrages élevés par les clandestins sur les routes ?

Trop trivial. Trop réel.

« J’ai vu de mes yeux vus, des policiers envoyer du gaz sur des jeunes gens pour les faire partir et on m’a raconté d’autres choses… », dit le thérapeute de nos âmes.

« Nous sommes une nation morale », poursuit l’Attila de la nation.

Il compatit avec le migrant, obligé d’être à Paris ou à Calais alors qu’il préférerait être chez lui, migrant heureusement aidé par « quelques associations magnifiques » mais hélas, « comme dans les années 40 », des Calaisiens dénoncent ceux qui accueillent des migrants chez eux.

Un point Godwin pour Jacquouille !

Avec ce qu’il a gagné comme points G., il devrait les échanger contre ce superbe poster.

Attali est une allégorie de la synthèse CGT-patronat-Dray-Autain.

Peu importe que les Français de souche soient maltraités, ce qui compte ce sont les migrants. Il faut que leur autorisation provisoire de séjour soit accompagnée systématiquement d’une autorisation de travail. Ils sont une « chance pour l’Allemagne », dit le saint homme. Depuis Bernard Stasi, on sait qu’ils le sont aussi pour la France. On peut le constater tous les jours.

Il n’est donc pas normal que la France soit le 5e ou 6e pays d’accueil. Elle doit devenir le premier. Pour cela, Jacquouille est prêt à payer davantage d’impôts et donc à demander aux fripouilles de Bercy de nous dévaliser un peu plus. Et qu’on ne lui parle pas d’appel d’air, un phénomène « imaginaire ».

Quant à la délinquance des migrants, il a une explication : c’est parce qu’ils ne sont pas traités correctement. Si nous leur fournissions travail, compte en banque, crédit illimité non remboursable, diplômes, femmes blanches, automobiles, et sans doute quelques armes, ils ne seraient pas voleurs, violeurs, assassins.

Quelle vision ! Quel grand homme que ce Saint Jacques contemporain !

Les quatre cavaliers de l’Apocalypse migratoire que sont Autain, Dray, Martinez, Attali désirent accélérer notre disparition dans le trou à merde de niveau 4.

Pour cela, ils veulent non seulement que les travailleurs français, les retraités français, les entrepreneurs français, les derniers paysans français, déjà rackettés par le pouvoir en place, paient toujours plus pour accueillir les envahisseurs, mais qu’ils la ferment devant le Grand Remplacement, devant l’islamisation galopante, face à leur mise à mort spirituelle et physique, face à la destruction de leur civilisation.

A mon tour d’avoir un point Godwin : qu’est-il arrivé à quelques traîtres en 1944, à la Libération ?

-==-