Archives de Catégorie: DETENTE AMUSANTE (histoires drôles, bêtisiers, perles académiques, sourires et pensées…)

Hilarant et consternant à la fois : nouvelles perles du bac…

Hilarant et consternant à la fois : les nouvelles perles du bac… ____________________________________________________

Bon on vient d’apprendre que la capitale de Taïwan, c’est Médine. Il ne s’agit pas de la ville de machin, c’est juste Medine Taïvan

L’atmosphère terrestre est composée de 50% d’azote, 75 % d’oxygène, 45% d’oxyde de carbone,… Il est temps que Nicolas Hulot remette de l’ordre la-dedans, ça devient irrespirable…

On est mal barrés je vous dis

Le Caveau des Patriarches filmé depuis 1913

 

Pour faire taire tous les menteurs et suiveurs ennemis d’Israel qui  veulent ignorer son histoire et celle du peuple juif, HEBRON EST UNE VILLE EN TOUS POINTS JUIVE ! LES MUSULMANS NE FONT QUE SQUATTER LA REGION COMME ILS LE FONT PARTOUT AILLEURS DANS LE MONDE. ‘HAI  ISRAEL ‘HAI !’ louyehi
_____________________________________________________________

Ce document, avec des images d’archive de 1913 à nos jours, met en relief les liens profonds qui unissent le peuple juif au caveau des Patriarches à Hébron. La joie de ‘Hanouka sur les lieux en témoigne encore aujourd’hui. Le 21 octobre 2015 l’Unesco votait une résolution déniant le lien des juifs avec le caveau des Patriarche (et le tombeau de Rachel).

Voir la video : Le Caveau des Patriarches filmé depuis 1913

(Source : Univers Torah)

 

La guerre se gagne en employant les moyens de l’adversaire, par en courbant l’échine devant lui !

https://i1.wp.com/static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2016/05/hollande_benet.jpg Une bonne partie de nos insouciants contemporains et surtout notre classe politique plus qu’inconsciente auraient bien besoin d’une sérieuse remise à niveau concernant la situation réelle de la France dans l’état actuel des choses ! louyehi _____________________________________________________

Déjeunant l’autre jour avec des personnalités, j’ai cru devoir affirmer que nous étions en guerre -et je ne suis pas le seul à affirmer la chose – mais que nous ne prenions aucune des mesures qui s’imposent en pareil cas.

Grosse surprise de mes amis, sourcils haut-levés et expression de leur étonnement d’entendre pareilles balivernes : « Mais ce n’est pas cela, la guerre ; une guerre ne peut exister que si elle est officiellement déclarée par un pays à un autre ; or nous n’avons ici aucun pays en face de nous et aucune déclaration enregistrée [1]… »

Stupéfiante méprise de ces gens qui retardent d’un siècle… On n’en est plus à la guerre de 14, ou à celle de 39. La guerre est partout, insidieuse, rampante ; ses formes n’ont plus rien à voir avec celles des conflits frontaux ou frontaliers. C’est maintenant une guerre totale qui ne connaît plus le droit, les lois, le respect des individus, les « règles de la guerre ».

Or, pensent ces amis, nous ne devons employer que les moyens traditionnels et respecter les sacro-saints « droits de l’homme » (c’est-à-dire sans doute aller écraser sous les bombes les populations civiles, comme nous l’avons fait à Dresde et ailleurs).

Non, on ne peut gagner une guerre qu’en employant les moyens qu’utilise l’adversaire. Faute de quoi, on la perd, cette guerre. Nous avons affaire à des gens sans foi – oui, sans foi, ni même en l’Islam – ni loi. Or, que faisons-nous ? Nous nous contentons d’en rester à nos textes de lois inadaptés; se souvenir qu’au début de la guerre d’Algérie (pardon, amis, aux « événements »), lorsqu’un fellagha était tué dans le djebel les armes à la main, le juge d’instruction se déplaçait sur le terrain et une enquête était ouverte pour homicide. Nous n’en avons pas tiré les leçons.

De pseudo-français vont combattre en Syrie; à leur retour, nous les accueillons de nouveau en France, plus ou moins (plutôt moins) surveillés. Est-ce admissible ? Non, ces gens doivent être à jamais bannis de France. Souvenons-nous du sort réservé au Docteur Schweitzer lors de la déclaration de guerre de 1914: remarquablement dévoué mais Alsacien, donc Allemand, il ne pouvait rester sur le territoire français.

On dit, est-ce vrai, je n’ai pu avoir ni confirmation ni infirmation, qu’un « combattant » ayant perdu un ou deux membres au jihad en Irak, percevrait en France à son retour diverses prestations compte tenu de ses handicaps.

On fait la part belle aux pauvres occupants de nos cités perdues dont les activités principales sont les trafics en tout genre et le racket; un guignol avait promis le « karcher à la racaille »: il n’a rien fait…

Non, amis, vous êtes dans l’erreur absolue; pire, vous êtes lourdement coupables – avec bien d’autres – de la situation qui nous enfonce dans la défaite face à un islamisme criminel dont le seul but est de régner sur le monde entier et d’anéantir nos civilisations, de nous réduire en esclavage. Car nous ne prenons pas les mesures qui s’imposent, nous retranchant derrière des lois qui ne valent qu’en temps de paix, derrière un ridicule respect des droits de l’homme. Quel respect peuvent nous inspirer ces criminels, ces « serial killers »?

À plus court terme, vous faites le jeu du Front National.

Mais votre position n’engage guère que vous et vos émules. Bien plus dangereuse sont les prises de position du Pape: ou il est débile, ou il est volontairement criminel, ce qui est difficilement pensable; mais, en toute hypothèse, il constitue un danger pour l’humanité entière. Les bons « cathos » de droite le disent, bien entendu, franc-maçon : les vieux démons ne sont pas morts…

En réalité, c’est un Jésuite, évidemment, mais je pense que les Jésuites d’antan connaissaient mieux le monde et leurs ennemis. Celui-ci rêve d’un rapprochement avec l’Islam, ce qui ne tient en rien la route. Discuter religion avec un Musulman convaincu équivaut à discuter politique avec un communiste. C’est sans espoir. Toute question est ramenée dans le sillon du raisonnement de l’interlocuteur : se souvenir des interviews de Georges Marchais…

À nos âges, nous ne verrons sans doute pas notre annexion esclavagiste, mais nos petits-enfants la subiront: à ce moment-là, du fond de nos tombes, nous devrons regretter d’avoir été les complices de ce crime total. Mais il sera trop tard pour rattraper notre faute. 

Jean-Luc Monneret (Auteur de Les grands thèmes du Coran, Editions Dervy, 2004)

[1] – Larousse nous dit que « la guerre est le recours à la force armée pour dénouer une situation conflictuelle entre deux ou plusieurs collectivités organisées, clans, factions ou États ; elle consiste pour chacun des adversaires à contraindre l’autre à se soumettre à sa volonté. »

J’ignore la définition donnée par le dictionnaire de l’Académie Française…

(Source : Riposte laïque)

Quelques petites devinettes, bêtisiers et perles académiques…

https://i0.wp.com/thumbs.dreamstime.com/thumblarge_155/1181777532sjPHo4.jpg

Comment reconnaît-on un vrai mélomane?
– C’est celui qui, entendant une jolie femme chanter dans une salle de bains, se penche vers la serrure pour y coller son… oreille!

Quel est le meilleur moment pour espérer changer un homme?
– Quand il porte encore des couches.

Combien gagne un fakir ?
– Des clous !

Quel est l’animal le plus léger ?
– La palourde.

Comment transformer un lave-vaisselle en déneigeuse?
– Facile: achète une pelle à ta femme.

Quel est le comble pour un pâtissier?
– Avoir l’air tarte!

Comment les hommes définissent-ils une relation équilibrée ?
– Tu cuisines / je mange… Tu laves / je salis… et tu repasses / je froisse…

Quel est le comble pour le charpentier?
– C’est d’avoir la gueule de bois!

Qu’est-ce que c’est pour un homme une soirée romantique ?
Un stade de foot illuminé aux chandelles !

Pourquoi le coq ferme t-il les yeux quand il chante ?
– Parce qu’il connaît la chanson par coeur.

Quelle est la différence entre un oiseau et un homme politique ?
De temps en temps, un oiseau arrête de voler !

Quel est le comble de la distraction ?
– Avoir perdu ses lunettes et les mettre pour les chercher.

Comment appelle-t-on une femme qui n’a jamais pris la pilule ?
– Maman.

____________________________________________________

Bêtisier scolaire :

Les Hebreux et le Royaume d’Israel «  : Le plus celebres des Hebreux s’appelait Moise, il vivait dans la premiere partie de la Bible. C’est lui que recut les catalogues sur le Mont Cenis. Le vrai fondateur du royaume D’Israel est David qui tua le geant Colgate. A cette epoque, vivaient les Prophetes. C’etait les habitants de la Prophetie, petit peuple tres industrieux. »

 » Les Croisades «  Les croisades furent entreprises pour reprendre le tombereau de Jesus-Christ et delivrer Jerusalem que les Turcs avaient mise en prison. La premiere croisade fut conduite par Pierre Marmite et Jo Bouillon, inventeur des mots croises. Frederic Barbe-Bleue, empereur d’ Oxydant, alla lui aussi a la Croisade. S’etant grise un jour avec le Pape, il partit pour se faire pardonner cette faute est mouru dans l’eau. Les Croisades servaient pour se debarrasser de soldats ou de commandants qui voulaient devenir importants. On les envoyaient aux Croisades et on etait a peu pres sur qu’ils seraient tues. Les croises emportaient des photos de leurs femmes et enfants dans leurs portefeuilles. A leur retour, ils etaient heureux de trouver de nouveaux enfants autour de leur fidele epouse. La derniere Croisade fut celle de l’abbe Pierre . »

Mahomet et l’ Islam Fils d’un chef de gare a Vannes, Mahomet, avant de devinir prophete, etait chauffeur en Chameaux. Il crea une religion nouvelle puis se retira dans le Coran en 622. La civilisation arabe fut tres brillante. Ce sont des savants arabes qui ont invente les elixirs de longue vie. Exemple : La Jouvence de l’abbe Soury. Les sultants vivaient dans des harems, Leur instrument favori etait l’eunuque. ( Jean-Charles :  » La Foire aux Cancres »).

En Espagne, avant 1492, il y avait beaucoup de Juifs religieux.
Ils appartenaient à deux catégories : les premiers adoraient la Torah , on les appelait les Tora ador. les deuxièmes préféraient la Kabale , on les appelait les Cabbaleros. Mais avec le temps, la prononciation a changé. (Cette dernière histoire est de Patrice V. Timsit, notre collaborateur Mac . Ne pas confondre avec Patrick ! Merci.)

___

Sujets de philo

Le français ne sait pas ce qu’est le bonheur car il se complait dans la sous-France.

Le principe d’égalité est juste en partant du principe que l’égalité est une variable inégale.

Histoire-Géo

Aux USA, pour se déplacer d’Est en Ouest, on prend le train du Nord au Sud.

Les Allemands nous ont attaqués en traversant les Pyrénées à Grenoble.

En 1934, Citroën révolutionne la construction automobile en sortant la traction à vent.

Les croisades sont des guerres spécifiques qui consistent à se croiser pendant le combat.

Mao fut le dernier empereur de la longue dynastie des communistes.

La terre aspire à changer de planète, car elle n’est plus ce qu’elle était.

À Prague, le printemps 1968 a commencé en plein hiver.

La situation en Afrique est perplexe.

Géographiquement, l’Europe est située au milieu du monde.

Lille est la préfecture du département du Pôle Nord

L’Inde est peuplé d’hindous mais il y a aussi des skis qu’on reconnait à leur turban.

Churchill remplace progressivement Staline après sa mort.

C’est en 1947 que les deux grands se sont séparés, et si ses derniers ne se seraient pas séparés, qui c’est ? nous serions peut être encore aujourd’hui sous domination ou sous influence de l’un des deux. (texto)

Les accords d’Evian avait pour but de commercialiser la marque d’eaux en Algérie.

Autrefois, les Chinois n’avaient pas besoin d’ordinateur car ils comptaient avec leurs boules.

La Camargue est régulièrement inondée par les côtes du Rhône.

Musique

Il y a deux musiciens qui s’appellent Bach : Jean-Sébastien et Jean-Offen.

Art et culture

Picasso a représenté les Demoiselles d’Avignon sous forme de cubes. C’est sa période cubaine.

La meilleure pièce de Molière est « L’Ami Zantrope ».

Sciences :

Quand il voit, l’œil ne sait pas ce qu’il voit. II envoie une photo au cerveau qui lui explique.

Un aérosol, c’est une bombe qui explose au sol.

Une lumière monochromatique est une lumière qui n’a qu’un seul chromosome.

Pour éviter les moustiques, mieux vaut dormir avec un mousquetaire.

La faucille et le marteau sont des organes internes de l’oreille.

Grâce à la structure de son œil, un aigle est capable de lire un journal à l400 mètres.

Physique-Chimie :

Du point de vue de Galilée, les satellites ont une trajectoire rectale.

Quand deux atomes se rencontrent on dit qu’ils sont crochus.

Depuis Archimède les bateaux flottent.

Mathématiques :

Pour faire une division, il faut multiplier en soustraction.

Un compas s’utilise pour mesurer les angles d’un cercle.

Si deux droites parallèles se croisent dans un triangle on obtient un rectangle.

Une ligne droite ne peut pas mal tourner sinon c’est une courbe.

Le principe d’égalité est juste en partant du principe que l’égalité est une variable inégale.

Un cercle est une figure en forme de rond-point.

Biologie – sexualité

Les femmes aspirent le sperme avec leurs trompes.

Chaque mois, les filles ont leurs mensurations.

Les empreintes génétiques sont les empreintes digitales du sexe.

Normalement l’accouchement d’une femme dure neuf mois.

En cas de problème, la patiente doit accoucher sous péritonite.

Droit

En France, il est interdit d’arrêter quelqu’un en son absence.

______________________________________________________

Bêtisier des Assurances

Ma rue a changé d’adresse.

Vous me demandez de renvoyer le certificat sur l’honneur mais je l’ai perdu depuis longtemps.

J’ai lu dans mon contrat auto que vous ne remboursez pas les frais de réparations de ma voiture si j’ai causé un accident en état d’ivresse. Je suis prêt à payer ce qu’il faudra pour que vous supprimiez ce paragraphe.

C’était jour de verglas. Je circulais très lentement dans ma voiture, quand le piéton m’a doublé à toute vitesse, par la droite et sur les fesses.

La dame était plein fards. Forcément, ça m’a ébloui et j’ai perdu le contrôle.

En décembre 92, j’avais cassé mon pare-brise et vous aviez gelé mon bonus; je viens d’avoir un autre accident à la fin d’août : est-ce que le gel marche aussi pendant l’été ?

J’ai pris contact avec votre répondeur et celui-ci m’a aimablement conseillé de vous écrire.

On l’a trouvé mort dans un état grave.

J’avoue que je n’aurais pas dû faire demi-tour sur l’autoroute avec ma caravane, mais j’avais oublié ma femme à la station-service.

Vous me demandez si j’ai fait jouer l’assurance scolaire quand Pupuce a renversé la voisine, mais je vous rappelle que Pupuce n’est pas mon fils mais mon teckel.

Je vous serai obligé de m’adresser le courrier concernant mon accident à un de mes amis M. … car, pour la passagère blessée, ma femme n’est pas au courant, et il vaut mieux pas. Je compte sur votre compréhension pour ne pas déshonorer un honnête père de famille.

J’ai bien reçu la fiche de mon épouse, je ne manquerai pas de vous renvoyer cette dernière dûment remplie par mes soins.

En avançant, j’ai cassé le feu arrière de la voiture qui me précédait. J’ai donc reculé, mais en reculant j’ai cabossé le pare-chocs de la voiture qui me suivait. C’est alors que je suis sorti pour remplir les constats, mais en sortant j’ai renversé un cycliste avec ma portière. C’est tout ce que j’ai à déclarer aujourd’hui.

J’ai mis mon clignotant à gauche pour indiquer que je ne virai pas à droite.

Circonstances de l’accident : est passé à travers une porte vitrée lors de l’opération «portes ouvertes» de l’entreprise.

e vous témoigne mon grand mécontentement vous mettez tellement de temps à me rembourser mes accidents que c’est toujours avec celui d’avant que je paye les dégâts de celui d’après, alors n’est-ce pas que ce n’est pas sérieux de votre part.

Ayant été déclaré catastrophe naturelle, je pense que vous ne tarderez pas à me dédommager pour les débordements de toutes sortes dont j’ai été victime au début de l’année.

Je conduisais depuis 40 ans lorsque je me suis endormie au volant.

Vous me dites que Mlle X … réclame des dommages et intérêts sous prétexte qu’elle a été légèrement défigurée après l’accident. Sans être de mauvaise foi, elle n’était déjà pas très belle avant.

Vous savez que mon taxi est transformé en corbillard et que je n’y transporte que des morts. Mes clients ne risquant plus rien, est-il bien nécessaire que vous me fassiez payer une prime pour le cas où ils seraient victimes d’un accident.

Bêtisier des Douaniers

Plus l’homme cherchait à nous donner des explications sur son geste, plus nous comprenions qu’il ne parlait pas la même langue que nous.

Le sac que portait la femme ayant aboyé à plusieurs reprises, nous en avons conclu qu’il ne contenait pas que des vêtements comme elle le prétendait.

Le transport des animaux étant interdit en cabine, le chien avait été déguisé en petite fille…

Le bagage attendait avec un air louche…

Ses papiers, même s’ils étaient faux, étaient parfaitement en règle.

L’homme est mort avant de passer les contrôles douaniers, vraisemblablement pour n’avoir pas à nous présenter ses papiers.

Bêtisier de l’Éducation Nationale

Personne dans cet établissement n’a jamais levé la main sur votre enfant, le règlement interdisant malheureusement de telles pratiques…

Les examens se dérouleront comme prévu à une date encore indéterminée.

En cas d’incendie, ne pas paniquer et écrire au proviseur qui prendra les mesures nécessaires.

Les élèves de sexe masculin sont invités à ne pas en changer avant la fin de l’année.

L’élève ayant dérobé la gardienne est prié de la rendre…

Bêtisier des Hôpitaux

Le patient expira sur le sol sans se débattre.

Elle glissa sur le verglas, et apparemment, ses jambes allèrent dans des directions opposées.

Le deuxième jour, son genou allait beaucoup mieux, et le troisième jour, il avait complètement disparu.

Lorsqu’elle s’évanouit, ses yeux roulèrent dans la pièce.

Un toucher rectal a montré une taille normale de la thyroïde

Le patient était en bonne santé, jusqu’à ce que l’avion tombe en panne de carburant et se crashe.

Le patient a refusé l’autopsie

Le patient n’a pas connu par le passé de suicides.

La patiente a commencé à déprimer dès qu’elle a commencé ses consultations chez moi en 1983.

Le passé médical du patient a été remarquablement insignifiant avec en tout et pour tout 20 kg de prise de poids dans les trois derniers jours.

Le patient quitta l’hôpital en se sentant beaucoup mieux, à l’exception des douleurs qui l’avaient amené.

Bêtisier des Paroisses

À tous ceux qui ont des enfants et qui ne le savent pas encore, il y a dans la paroisse un espace réservé aux enfants.

Jeudi prochain, à cinq heures de l’après-midi, il y aura une réunion du groupe des mamans. Toutes les dames qui souhaiteraient faire partie des mamans, sont priées de s’adresser au curé.

Chères Dames, n’oubliez pas la prochaine vente pour nos oeuvres de charité. C’est une bonne occasion pour vous débarrasser des choses inutiles que vous avez chez vous. Amenez vos maris !

Vendredi à dix-neuf heures, les enfants de l’Oratoire feront une représentation de l’oeuvre « Hamlet » de Shakespeare, dans la salle paroissiale. Toute la communauté est invitée à prendre part à cette tragédie.

– Sujet de la catéchèse d’aujourd’hui: « Jésus marche sur les eaux »
– Sujet de la catéchèse de demain: « À la recherche de Jésus »

Le mois de novembre se terminera par une messe chantée par tous les défunts de la paroisse.

Le prix du cours sur « Prière et jeûne » inclut les repas.

Mardi soir, il y aura un cassoulet dans la salle paroissiale.
Ensuite il y aura un concert.

Petites histoires d’animaux

https://i1.wp.com/bribriange49.b.r.pic.centerblog.net/fpj6osmk.jpg

Histoire d’un motard et d’ un moineau

Un motard roule à 130 km/h sur une route déserte quand il se trouve nez à nez avec un petit moineau. Il fait tout ce qu’ il peut pour éviter l’ oiseau mais, rien à faire, la collision est inévitable ! Il voit, dans le rétroviseur, la malheureuse petite bête faire des pirouettes sur le bitume, puis tomber sur le dos, ailes étendues. Pris de remords, il s’arrête, ramasse la bestiole inconsciente, achète une petite cage, et l’y installe douillettement, avec un peu de pain et une soucoupe d’eau pour quand elle se réveillera.

Le lendemain, l’oiseau se réveille, voit les barreaux de la cage, le morceau de pain et la soucoupe d’eau, se prend la tête entre les ailes et s’exclame : Zut !, j’ai tué un motard .

_______________________________________________________________________

Deux escargots se promènent sur une plage quand ils rencontrent une limace :
« Demi-tour, nous sommes sur une plage de nudistes ! »

_______________________________________________

Trois chiens : un français, un polonais et un russe se rencontrent.
Le chien français dit : Vous vous rendez compte ? Ce matin, j’ai dû aboyer pour avoir ma viande !
Le chien polonais demande : De la viande, c’est quoi ?
Le chien russe : Aboyer, c’est quoi ? _______________________________________________

Une femme arrive dans la cuisine et voit son mari avec une tapette à mouche…
– Que fais-tu ?
Il répond :
– Je chasse les mouches…
– En as-tu tué ?
– Oui, 3 mâles, 2 femelles
Intriguée, elle lui demande :
– Comment fais-tu la différence entre les femelles et les mâles ?
Il répond :
– 3 étaient sur la cannette de bière, 2 sur le téléphone.

______________________________________________

Le bébé kangourou demande à sa mère :
– Dis maman, je peux mettre un ver luisant dans ta poche ? je voudrais lire un peu avant de dormir !

______________________________________________

Deux escargots se promènent dans la campagne, l’un d’eux s’exclame soudain :
– si on allait manger des cerises ?
– mais nous sommes en hiver !
– eh bien, justement, le temps qu’on y arrive…..

________________________________________________

Au Moyen âge, un chevalier en armure part en croisade, mais il s’égare et se retrouve après des jours et des jours de marche, dans la savane. Affolé, épuisé, il tombe évanoui. Passe un lion qui s’approche majestueusement du malheureux, il le renifle de la tête aux pieds et repart, dégoûté, en grommelant :
– Pfff…. une boîte de conserve !

________________________________________________

Les parents et les trois enfants partent en promenade en voiture. Soudain un oiseau fait ses besoins sur le pare-brise. Le papa dit :
– bon je vais l’essuyer
Un des enfants répond :
– mais tu ne peux pas l’oiseau est parti trop loin…..

________________________________________________

Une araignée dit à une mouche :
– venez chez moi, je vous apprendrai à tisser !
– non merci, je préfère filer.

________________________________________________

Dans une famille écureuil :
– Grand-père, est-ce que tu as de bonnes dents ?
– Hélas, non !
– Super ! tu peux me garder mes noisettes ?

______________________________________________

Deux poissons discutent:
– Comment ça va ?
– Pas bien du tout, je suis déprimé.
– Allez, prends donc un ver, ça va te remonter

______________________________________________

2 mites se rencontre dans un pull l’une dit :
– Ou vas-tu en vacances cette année ?
– Au bord de la manche

______________________________________________

2 sardines se rencontrent en ville à votre avis qu’est-ce qu’elles se disent ?
Réponse : on va en boite

_____________________________________________

Une institutrice donne son cours sur les animaux à ses élèves et demande aux élèves:

– Citez moi un mammifère sans dents !

Un élève répond:

– Ma grand-mère madame !

_____________________________________________

Une poule et un canard se promènent patte dans la patte (notre équivalent de « main dans la main » ).
La poule : « Oh, il fait un froid de canard, mon chéri !
Le canard : Oui ! J’ai la chair de poule ! »

______________________________________________

C’est l’ouverture de la chasse. Un lapin dit à l’autre:
« Je ne crains rien, j’ai mangé un trèfle à quatre feuilles. »

________________________________________________

Quel est le comble pour un chat et une chatte ?
Etre félins pour l’autre !

_________________________________________________

Nos amis les animaux dans tous leurs états

cid:3.388515968@web28604.mail.ukl.yahoo.com         Ce à quoi ça ressemble : « être triste »   cid:4.388515968@web28604.mail.ukl.yahoo.com

   Ce à quoi ça ressemble « être désolé »

cid:6.388515969@web28604.mail.ukl.yahoo.com  Un peu d’intimité, s’il vous plaît !

  Moi, l’autruchon, je sors tout juste de mon oeuf et me voilà déjà une « star » !

Il y a une fête ce soir. Je suis sensé me déguiser en ballon. Ca va comme ça ?

Vidéo orchestre insolite

Ads by PlusHD.5Ad Options

the vegetable band

Quelques vidéos drôles

Des petits pois qui font de la musique

Des cygnes noirs surfent sur les vagues

Un dromadaire interromp une interview

Un lézard qui joue sur un écran tactile

_______________________________________________________

Petites histoires d’humains

http://lecheminsouslesbuis.files.wordpress.com/2009/07/rire.jpg

_______________________________________________________

Jacques Chirac est en visite officielle à l’étranger. Le soir, au dîner de gala, il fait discrètement passer un billet à l’ambassadeur de France sur lequel il a écrit :
« Savez vous qui est le monsieur à cheveux blancs assis en face du Premier Ministre ? »
Le papier revient avec cette réponse : « Oui. »
Furieux, Chirac renvoie le billet sur lequel il a inscrit d’une plume rageuse : « Oui, qui ? »
Et le papier revient à nouveau : « Oui, Monsieur le Président. »

______________________________________________________

L’éditeur à l’écrivain : – J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle.
Commencez par la bonne. – Paramount a adoré votre livre, littéralement dévoré !
Et la mauvaise nouvelle ? – Paramount, c’est mon chien…

_________________________________________________

Un touriste visite la région du Loch Ness, en Écosse, et s’arrête dans un pub pour se désaltérer :
– Dites-moi, garçon, à quelle heure le monstre a-t-il l’habitude d’apparaître?
– Oh ! Après 5 ou 6 Whiskies.

_________________________________________________

– Dieu, c’est quoi pour toi l’éternité ? – Pfff ! L’éternité, pour moi c’est une seconde.
– Dieu, c’est quoi pour toi un million de million de dollars ? – Pfff ! Pour moi c’est un dollar.
– Houlala, Dieu, t’as pas un dollar ? – Attends une seconde.

_________________________________________________

Les Présidents Bill Clinton, Boris Eltsine et Jacques Chirac ont obtenu une audience avec Dieu. Dieu leur permet de poser une seule question pour eux trois. Les 3 présidents se décident à demander quand leur propre pays pourra devenir un pays pacifique et indemne de tout extrémisme ou nationalisme. Quand Clinton posa la question, Dieu après quelques secondes de réflexion répondit : – Cela prendra bien 50 ans. Alors Clinton se retira en pleurant car il ne pourrait pas voir cela. Lorsque ce fut au tour de Eltsine, Dieu lui répondit qu’il faudrait bien attendre 100 ans pour son pays.  Et Eltsine se retira en pleurant car il ne lui serait pas possible de voir cela. Enfin, lorsque Chirac posa la question pour la France et les français, il y eu d’abord un silence très pesant…  Et puis Dieu se retira en pleurant.

_________________________________________________

Le matin de Noël, au moment où elle se réveille, une femme dit à son mari :

 

  • « Chéri, je viens de faire un rêve incroyable. Dans mon rêve tu m’offrais un collier de diamants pour le soir Noël.
    A ton avis, qu’est-ce que ça peut vouloir dire ? »
  • « Tu le sauras ce soir » répond le mari, avec un petit sourire.

Le soir venu, le mari rentre du travail avec un petit paquet cadeau.
Sa femme, toute excitée, commence à le déballer et, à l’intérieur, elle découvre… un livre intitulé : « L’interprétation des rêves » !

_________________________________________________

Un instituteur se fâche après un de ses élèves :
– Je t’ai enseigné tout ce que je sais, et tu es toujours aussi ignorant.

_________________________________________________

La maman de Toto gronde :
– Comment as tu pu dire à Tante Ginette qu’elle était si bête ? Vas vite la retrouver et lui dire que tu regrettes !
Toto s’exécute et va voir sa tante : – Tante Ginette, je regrette que tu sois si bête !

_________________________________________________

Une mère à son fils :
– Ferme la porte, il fait froid dehors !
– Mais maman, si je ferme la porte, il fera toujours froid dehors…

_______________________________________________________
Un suicidé a échappé de peu à la mort : sa corde a cassé. Il va se confesser et demande conseil au curé qui lui répond :
– Tu trouveras la réponse dans la Bible !
Arrivé chez lui, il ouvre une Bible et lit : – Va et repends-toi !
_______________________________________________________
La femme d’un homme a disparu. Il va voir la police qui lui demande de la décrire :
– Elle est grosse, a un oeil de verre, un dentier, elle est un peu chauve, elle a un peu de barbe, et, depuis son accident, elle n’a plus qu’une fesse.
– Eh bien, monsieur, vous avez de la chance, on ne l’a pas retrouvée…
_______________________________________________________

Deux touristes, qui ont fait étape dans un petit restaurant, en bordure d’une grande nationale, commandent deux hachis parmentier.
– Vous n’avez pas de chance, s’écrie le garçon.
– Pourquoi donc ?
– Il en reste !

_______________________________________________________

Un gendarme fait stopper un automobiliste :
– Vous n’aviez pas vu le feu rouge ?
– Si si. C’est vous que je n’avais pas vu.

_______________________________________________________

C’est un gars qui accoste un taxi, il demande:I l y a t-il des frais pour une valise. Le gars répond:  C’est gratiut. Combien pour un aller pour l’aéroport? L’autre répond 35$. Alors le gars lui dit je vais prendre le bus jusqu’à l’aéroport et venez me la porter pour 2H.

________________________________________________________
Qu’est-ce qu’un avocat qui a mal tourné ? – Un député, un ministre ou … un  président !
________________________________________________________

Comment appelle-t’on un avocat avec un QI de 50 ?
– Monsieur le juge

_______________________________________________________
Un gars entre dans un bar, et demande… »Quelqu’un aurait-il perdu un gros rouleau d’argent, avec un élastique enroulé autour? »
Un client s’approche et dit : « C’est moi, c’est à moi! »
« Tenez, j’ai retrouvé l’élastique… »

_________________________________________________

Le facteur arrive dans une ferme en pleine campagne:

– J’ai une lettre recommandée pour Monsieur Duchmol!

– Il est dans la porcherie. Vous le reconnaîtrez facilement, c’est le seul qui a un béret.

___________________________________________________

° Le premier jour d’ école de Jacob

Jacob , 3 ans , rentre de son premier jour de maternelle avec une grande question pour sa maman :

– Maman !!! Maman !!!! c’est quoi « sexe » ?

la maman est un peu décontenancée d’ avoir à expliquer ça à son bambin , mais il faut vivre avec son temps se dit elle … Du coup , elle se lance dans une explication hyper détaillée de tout ce qu’ il faut savoir sur ce sujet .

Lorsqu ‘elle a terminé, le petit garçon qui a tout écouté bien sagement, sort de sa poche un formulaire d’inscription qu’il a ramené de l’école et dit :
-« Oui , d’accord maman , mais comment je vais faire pour rentrer tout ça dans le petit carré qui est là ?


° VISITE AU LOUVRE

Un Anglais, un Français et un Russe se trouvent devant  un tableau d’Adam et Eve dans le Paradis Originel.
L’Anglais dit :
– Regardez leur réserve, leur calme… Ils doivent être anglais
Le Français dit alors :
– Je ne pense pas. Regardez les comme ils sont beaux et impudiques. A mon avis, ils sont français.
Le Russe les arrêtes en leur disant :
– Vous n’y êtes pas du tout. Regardez mieux. Ils n’ont pas de vêtement, pas de maison, seulement une pomme à manger et on leur dit que c’est le Paradis ! Ils sont Russes évidemment.


° Un jour, mon ‘homme-de-maison’ de mari décide de laver son maillot de foot.
Quelques secondes après être entré dans la salle de lavage, il me crie:
– ‘Quel cycle j’utilise pour la machine?’
‘Çà dépend, je lui réponds, qu’est-ce qui est écrit sur ton maillot?’
Il me crie:
– ‘PSG’
Et ils diront qu’il n’y a que les blondes…
° Un matin, je décide de mettre une lessive en route avant de partir travailler et je lui dis :
Tu seras mignon de mettre le linge à sécher quand ce sera terminé .’
En cours de matinée je me dis :
‘Zut ! J’ai oublié de mettre mon lave-linge en marche… ‘
Et quand je suis rentrée le soir… Mon linge était étendu, sec et sale !
Je ne pouvais plus m’arrêter de rire.
Consciencieusement il m’avait obéi, trouvant quand même que
– ‘la machine essorait bien, mais qu’elle ne lavait pas parfaitement’.
Non non il n’est pas blond non plus.
° Un jour, un homme rentre du travail pour trouver le chaos qui règne à la maison.
Ses enfants, encore en pyjama, jouent dans la boue du jardin.
Sur le gazon, tout autour de la maison, il y a des cartons de repas congelés et des boîtes de jus de fruits par terre.
Quand il entre dans la maison, c’est encore pire :
La vaisselle sale est éparpillée dans toute la cuisine, le repas du chien est renversé sur le sol, la vitre est brisée et traîne par terre sur une grande surface et il y a du sable par terre, sur la table de la cuisine et les meubles.
Dans la salle de séjour, il trouve des jouets, des vêtements et une lampe renversée.
A ce moment, l’homme a très peur qu’un malheur ait touché sa femme.
Il se précipite au second étage et là, stupéfait, il trouve sa femme encore en pyjama assise dans le lit en train de lire un livre.
Elle se retourne en souriant et lui demande :
Comment était ta journée ?
– Mais que s’est-t-il passé ici aujourd’hui ?!?
Souriante…
– Tu sais, chaque jour en rentrant, tu me demandes ce que j’ai fait durant la journée et quand je réponds que je me suis occupée de la maison et des enfants… Tu me dis : – C’est tout ?
Eh bien, aujourd’hui, je n’ai rien fait !


° Deux petits vieux se balancent sur leur chaise et discutent de leur jeunesse.
Le premier dit :
– Quel est votre secret pour être aussi en forme aujourd’hui ?
– J’ai jamais fumé, j’ai jamais pris une goutte d’alcool et j’ai toujours limité mes fréquentations.
En plus, j’ai toujours fait attention à mon alimentation et je vais fêter mes 90 ans ce printemps.
Et vous, quel est votre secret pour être aussi en forme que moi ?
– Oh… moi, j’ai fumé toute ma vie plus de trois paquets de cigarettes par jour et j’ai fait des orgies phénoménales toutes les nuits, et en plus mon alimentation s’est toujours résumée à des frites et du coca – cola.
– Wow, c’est surprenant que vous soyez encore en vie, mais quel âge avez-vous ??
– Ce printemps, je fêterai mes 35 ans !!!


° Pauvre institutrice…
C’est l’histoire d’une institutrice de dernière année de maternelle, au milieu de janvier, le mois le plus dur pour tout le monde… Un des gamins lui demande de l’aide pour mettre ses bottes avant d’aller en récréation et, en effet, elles sont vraiment difficiles à enfiler. Après avoir poussé, tiré, re-poussé et tiré dans tous les sens, les bottes sont enfin chaussées et le gamin dit : « Elles sont à l’envers, maîtresse… »
La maîtresse attrape un coup de chaud, quand elle s’aperçoit qu’en effet, il y a eu inversion des pieds… Bref, nouvelle galère pour les enlever et re belote pour les remettre mais elle réussit à garder son calme jusqu’à ce que les bottes soient rechaussées, aux bons pieds… Et le gamin lui dit, avec toute la candeur qui caractérise les enfants : « C’est pas mes bottes, maîtresse… »
À ce moment, elle fait un gros effort pour ne pas lui mettre une gifle, fait un tour sur elle-même en se mordant les lèvres, se calme et lui demande pourquoi il ne l’a pas dit avant… Comme le gamin voit bien qu’il a contrarié la maîtresse, il ne répond pas. Elle dit alors : « Bon, allez, on les enlève », et elle se met à nouveau au boulot…
Le deuxième pied est presque sorti quand le gamin poursuit : « C’est pas mes bottes, c’est celles de mon frère, mais Maman a dit que je dois les mettre… » Là, elle a envie de pleurer mais, une nouvelle fois, elle se calme et entreprend de lui re-re-mettre ses bottes…
L’opération est enfin réussie et la maîtresse se sent fière !!! Pour aller jusqu’au bout, elle le met debout, lui fait enfiler son manteau, lui met son cache-nez et lui demande  « Où sont tes gants? »  Et le gamin de répondre le plus simplement du monde : « Maman a dit que je devais les mettre dans mes bottes pour ne pas les oublier ! »
(source Terredisrael)

____________________________________________________________________

 Réveillez-vous, prêt … drrrring…..

cid:8.388515969@web28604.mail.ukl.yahoo.com        On a oublié quelque chose ??

cid:7.388515969@web28604.mail.ukl.yahoo.com Tous comptes faits, je crois que je préfère me retenir !

cid:9.388515969@web28604.mail.ukl.yahoo.com  Laisse-moi m’expliquer !

cid:13.388515969@web28604.mail.ukl.yahoo.com
Je ne vais jamais chez le coiffeur : j’utilise une tondeuses à gazon !

cid:15.388515969@web28604.mail.ukl.yahoo.com  Preuve du réchauffement planétaire

Photos Renaud Joubert et Phil Messelet 

Les baskets sont les hamburgers du pied. Bientôt la sensualité se prendra en pilule. Nadine Monfils (1953- )

_____________________________________________________

Petite histoire de verbes

AVOIR ET ÊTRE

Loin des vieux livres de grammaire,
Écoutez comment un beau soir,
Ma mère m’enseigna les mystères
Du verbe être et du verbe avoir.

Parmi mes meilleurs auxiliaires,
Il est deux verbes originaux.
Avoir et Être étaient deux frères
Que j’ai connus dès le berceau.

Bien qu’opposés de caractère,
On pouvait les croire jumeaux,
Tant leur histoire est singulière.
Mais ces deux frères étaient rivaux.

Ce qu’Avoir aurait voulu être
Être voulait toujours l’avoir.
À ne vouloir ni dieu ni maître,
Le verbe Être s’est fait avoir.

Son frère Avoir était en banque
Et faisait un grand numéro,
Alors qu’Être, toujours en manque.
Souffrait beaucoup dans son ego.

Pendant qu’Être apprenait à lire
Et faisait ses humanités,
De son côté sans rien lui dire
Avoir apprenait à compter.

Et il amassait des fortunes
En avoirs, en liquidités,
Pendant qu’Être, un peu dans la lune
S’était laissé déposséder.

Avoir était ostentatoire
Lorsqu’il se montrait généreux,
Être en revanche, et c’est notoire,
Est bien souvent présomptueux.

Avoir voyage en classe Affaires.
Il met tous ses titres à l’abri.
Alors qu’Être est plus débonnaire,
Il ne gardera rien pour lui.

Sa richesse est tout intérieure,

Ce sont les choses de l’esprit.
Le verbe Être est tout en pudeur,
Et sa noblesse est à ce prix.

Un jour à force de chimères
Pour parvenir à un accord,
Entre verbes ça peut se faire,
Ils conjuguèrent leurs efforts.

Et pour ne pas perdre la face
Au milieu des mots rassemblés,
Ils se sont répartis les tâches
Pour enfin se réconcilier.

Le verbe Avoir a besoin d’Être
Parce qu’être, c’est exister.
Le verbe Être a besoin d’avoirs
Pour enrichir ses bons côtés.

Et de palabres interminables
En arguties alambiquées,
Nos deux frères inséparables
Ont pu être et avoir été.

Joli non ?

Bien loin des contenus humoristiques des envois habituels.
Exceptionnellement ce texte mérite d’être transféré largement

Vive la langue française.

¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨) 

♥Oublie ton passé, qu`il soit simple ou composé,
participe

  ¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨)
(¸.•´ (¸.•´ .•´ ¸¸.•

à ton présent pour que ton futur soit
plus-que-parfait…

♥(¸.•´ (¸.•´ …•´ ¸¸.•

PS : Ce message m’a été envoyé , mais j’ignore qui l’a rédigé….

______________________________________________________                      (Faunaria, l’esprit nature – mickaelmarlette.odexpo.com)tete d'ane 46x33 acrylique

D.ieu invisible au philosophe (Victor Hugo)

Le philosophe allait sur son âne; prophète,
Prunelle devant l’ombre horrible stupéfaite,
Il allait, il pensait.

Il allait, il pensait. Devin des nations,
Il vendait aux païens des malédictions,
Sans savoir si des mains dans les ténèbres blêmes
S’ouvraient pour recevoir ses vagues anathèmes.

Il venait de Phétor; il allait chez Balac,
Fils des Gomorrhéens qui dorment sous le lac,
Mage d’Assur et roi du peuple moabite.
Il avait quitté l’ombre où l’épouvante habite,
Et le hideux abri des chênes chevelus
Que l’ouragan secoue en ses larges reflux.
Morne, il laissait marcher au hasard sa monture,
Son esprit cheminant dans une autre aventure;
Il se demandait: « Tout est-il vide? et le fond
N’est-il que de l’abîme où des spectres s’en vont?
L’ombre prodigieuse est-elle une personne?
Le flot qui murmure, est-ce une voix qui raisonne?
Depuis quatre-vingts ans, je vis dans un réduit,
Regardant la sueur des antres de la nuit,
Écoutant les sanglots de l’air dans les nuées.
Le gouffre est-il vivant? Larves exténuées,
Qu’est-ce que nous cherchons? Je sais l’assyrien,
L’arabe, le persan, l’hébreu; je ne sais rien.
De quel profond néant sommes-nous les ministres?…»
Ainsi, pâle, il songeait sous les branches sinistres,
Les cheveux hérissés par les souffles des bois.
L’âne s’arrêta court et lui dit: « Je le vois. »

(Victor Hugo)

___________________________________________________

Les vacances … boff !

Afin de consoler ceux, trop nombreux, qui ne partent pas en vacances, je vais vous narrer certains dangers des vacances et les endroits à éviter.

Tout le monde sait qu’on peut rencontrer des fous partout, mais peut-être pas que c’est à ROYAN que c’est le plus dangereux ! En effet, gare aux fous d’Royant !

Dans le nord, ce n’est guère mieux, ils ont aussi DINGUE-KERK. Si vous allez au café, évitez les Bars Jo.  En vacances, on est relâché, on ne se méfie pas assez, alors que le danger nous guette jusque dans la nourriture ! On a eu la vache folle, mais personne ne nous a parlé des oeufs. Et pourtant, attention, il y en a beaucoup de Fêlés !

J’aurais pu aussi vous parler de lieux nommés FOL JUIF, mais je ne veux pas d’ennuis avec la Licra et de toute façon, il n’y a a plus de danger : ces noms viennent du Moyen-Âge et il n’y a d’ailleurs jamais eu de danger, si ce n’est celui de l’ignorance. J’aurais pu aussi conseiller aux Arabes  d’éviter POITIERS et accessoirement le cognac MARTEL, mais là encore, je ne veux pas d’ennuis avec la Licra. Malgré tout, je conseillerais quand même à nos amis arabes : si vous avez les “nougats” fragiles, ce sera dur à MONTELIMARCHES !

Certains choisissent un endroit de rêve : les Seychelles. Attention toutefois de ne pas trop rêver, surtout si vous êtes alsacien, car les “SEYCHELLES”, ça peut être dangereux, attention à la chute ! D’autres, une fois, vont en Belgique à Malines, attention, les MALINOIS, ça mord une fois, parfois. D’aucuns encore font du vélo durant leur villégiature ; attention à ne pas perdre les pédales !

Si vous allez en Bretagne et que votre prénom est Arrnaud, évitez cet endroit, ce CONCARNEAU, car en fait, personne ne sait au juste ce que fait de c.. d’Arnaud, c’est peut-être grave et vous risquez des représailles. Mais si vous prenez le train pour  GRENOBLE, gare à vos noix ! Evitez aussi LIMOGES, vous risquez de finir votre séjour plus tôt que prévu.

JH

Humour juif

https://i2.wp.com/www.maiaiam.com/uploads/2009/03/090328_humourjacob.jpg(image maïa i am 2009)

La veille de Roch Hachana, 2 juifs se rencontrent ; dans l’année écoulée leurs relations ont été tendues et ils se sont disputés plus souvent qu’à leur tour. L’un d’eux commence : – « Je te souhaite… » L’autre l’arrête : – « Ce que tu me souhaite, je te le souhaite aussi. » Et le premier de répondre : – « Tu n’as pas honte, Itzik, c’est la veille de Roch Hachana et tu recommences à m’injurier ! »

– Chez nous, dit un Romain à un Tel-Avivien, en faisant des fouilles on a trouvé des fils prouvant que nos aïeux connaissaient déjà le télégraphe.
– Chez nous, réplique l’Israélien, on a également fait des fouilles et on n’a pas trouvé de fil… ce qui prouve que nos ancêtres connaissaient déjà la T.S.F.


Le grand poète national Israélien Chaïm Nachman Bialik était opposé au changement de nom.
« Un nom Juif disait-il est une parure qui ne peut qu’être utile. » Et il rappela qu’un jour Reb Jonathan Eibeschitz se trouva nez à nez avec un général notoirement antisémite, qui avait baptisé son chien du nom de Moché.
– Dommage fit le sage rabbi, que votre chien porte un nom juif, car il ne pourra de ce fait devenir général.


________________________________________________

Un riche personnage reçoit Albert Eisntein. Ils se trouvent dans le jardin de la propriété et le ciel apparaît scintillant de milliers d’étoiles. Son hôte ne voulant pas passer pour un ignare, observe : – Voyez comme Mars brille ce soir.
-Ce n’est pas Mars, réplique le grand savant, c’est Vénus.
– Ca alors s’exclame l’autre, vous êtes vraiment extraordinaire, même à cette distance, vous reconnaissez le sexe des étoiles.

________________________________________________

Quand sa femme mourut. Motke Chabad pleura abondamment. Le rabbin l’amdonesta : Comment Motke, ne crois tu pas à la résurrection ?
– Si fait, répliqua-t-il, c’est pourquoi j’ai pleuré.

_________________________________________________

 » – Quelle est la definition d’un juif ? – C’est simple, quand on lui raconte une blague, il la connaît toujours sous une autre forme ! »

________________________________________________

 » Un rabbin, un cure, un pasteur et un moine boudhiste se rencontrent. De quoi parlent-ils ? De Dieu, bien sur. – Dieu est dans le ciel, affirme le curé. – Dieu est sur la terre, rétorque le pasteur. – Dieu est en nous propose le moine. – Dieu est la ou on le laisse entrer, réplique le rabbin  »

_________________________________________________

En 1936, en Allemagne, le ministre de la propagande , Goebbels, fait la visite de quelques écoles pour voir si les petits allemands sont de bons « soldats ». Entrant dans une classe, il demande : – Alors les enfants, seriez- vous capable de trouver au Reich une nouvelle devise, un nouveau slogan ? Une main se lève : – « Ein Führer, ein Volk ! »  dit l’enfant interrogé. – Oui, c’est très bien, mais on l’utilise déjà. Une autre main… -« Deutschland über alles ! » dit un autre garçon. – C’est très bien aussi, mais c’est pareil, on l’utilise déjà. Une dernière main… – » Unser Volk ist unsterblich ! (notre peuple est immortel ! » – Mais c’est formidable ça ! Bravo mon petit. Comment t’appelles-tu ? Moché Blumstein, monsieur le ministre.

_________________________________________________

6 Juifs ont changé la manière de voir le monde:
Moise a dit : « Tout est loi. »
Jésus a dit : « Tout est amour. »
Marx a dit : « Tout est argent. »
Rockefeller a dit : tout est à vendre
Freud a dit : « Tout est dans la tête »
Einstein a dit : « Tout est relatif. »

Un juif, vers huit heures du soir, ferme le rideau de sa boutique au Sentier donc, quand un type arrive en courant : « Ah zut, vous fermez !! » Alors le juif, en relevant le rideau : « Mais non, j’ouvre !! »

__________________________________________________

Un vieux Juif meurt et rencontre Dieu en arrivant au paradis. Il fait le bilan de sa vie :
– La pire chose qui me soit arrivée, c’est quand mon fils s’est converti au christianisme…, dit-il.
– Moi aussi, lui répond Dieu.
– Et qu’est-ce que vous avez fait? demande le Juif.
– Un nouveau testament…

_________________________________________________

D.ieu parle à Moïse sur le Mont Sinaï
Dieu:
– Et souviens-toi Moïse, en ce qui concerne les lois kasher, ne cuisine jamais un veau dans le lait de sa mère. C’est cruel.
Moïse :
– Ohhhhhh ! Alors on ne doit jamais manger de lait et de viande en même temps ?
Dieu :
– Non, ce que je veux dire, c’est que tu ne dois jamais cuisiner le veau dans le lait de sa mère.
Moïse :
– Mon Dieu, pardonne mon ignorance mais, ce que tu veux dire, c’est que l’on doit attendre 6 heures après avoir mangé de la viande si l’on veut manger quelque chose fait avec du lait, de telle manière que les deux ne se retrouvent pas dans l’estomac en même temps ?
Dieu :
– Non Moïse, c’est tout simple ce que je veux dire: ne cuisine pas le veau dans le lait de sa mère, et c’est tout !!!
Moïse :
– Oh, Mon Dieu ! Je t’en prie, ne me blâme pas pour ma stupidité ! Mais dis-moi plutôt: Tu veux dire que l’on doit avoir un jeu de couverts pour le lait, et un jeu de couverts pour la viande, et que si un jour on se trompe de couverts, on devra enterrer ces couverts à jamais et ne plus les utiliser ?
Dieu :
– Ahhhh Moïse… Fais comme tu veux. __________________________________________________

Ahmadinejad (président iranien) appelle Bush et lui dit : « Président Bush, je vous appelle parce que j’ai eu un rêve. »
Bush : Qu’avez-vous rêvé , Ahmadinejad ?
Ahmadinejad : J’ai rêvé que les Etats-Unis étaient reconstruits et sur le toit de chaque maison il y avait un drapeau.
Bush : Qu’est-ce qui était écrit sur le drapeau ?
Ahmadinejad :  Allah est grand, Allah est grand ! ! !
Bush :  Vous savez Ahmadinejad, j’ai aussi fait un rêve étrange. Dans mon rêve, Téhéran a été reconstruit et sur le toit de chaque bâtiment il y avait aussi un drapeau.
Ahmadinejad : Qu’est-ce qui était sur les drapeaux
Bush :  Je ne sais pas, je ne sais pas lire l’hébreu !!!

_________________________________________________

Quel est le prénom préféré des mères juives ?
Thibault, parce que t’y es beau , mon fils…

_________________________________________________

Quelle est la prière que fait une femme juive pour accoucher sans douleur

Réponse : Boré Péridural

_______________________________________________

Un juif se promène dans la campagne avec son fils. Il lui fait admirer partout la puissance et la bonté de Dieu. Tout à coup, il reçoit une crotte d’oiseau sur son beau chapeau :
– Oh ! Papa, regarde ! Un oiseau a sali ton chapeau !
– Ce n’est rien mon fils, remercions plutôt le Seigneur de ne pas avoir donné d’ailes aux vaches !

________________________________________________

Un Rabbin et un curé sont victimes d’une collision frontale. Bien que leurs véhicules soient des pertes totales, les deux hommes s’en sortent indemnes.
« Je n’arrive pas à croire que nous soyons encore vivant!s’exclame le rabbin. C’est peut-être un signe de Dieu pour nous faire savoir que nous étions destinés à nous rencontrer et à devenir amis. »
Tout en parlant, il ramasse une bouteille de vin dans les débris de l’accident et la tend au curé :
« Regarde, elle n’est même pas cassée. Dieu veut certainement que nous la buvions pour célébrer notre chance. »
« Je suis sur moi aussi que c’est la volonté divine », répond le prêtre. Il prend quelques gorgées à même la bouteille et la tend ensuite au rabbin.
« Non merci, dit celui-ci, je préfère d’abord passer l’alcootest que les policiers ne manqueront pas de nous faire subir…

_________________________________________________

Un juif, pressé, se rend à la synagogue le vendredi soir. Il est tellement pressé, que quand il entre dans la synagogue, il se rend compte qu’il a un billet de 200 F sur lui qu’il n’a pas eu le temps d’aller déposer à la maison.
Comme shabbat va commencer et qu’il ne pourra plus manipuler d’argent, il ouvre un livre de prière et dépose son billet à la page où est il dit (entre autre) « Tu ne voleras point. »
Shabbat se passe, et il retourne chercher son billet glissé la veille dans le livre. Or, plus de billet. En examinant le livre de plus près, il s’aperçoit qu’un billet de 100 F dépasse légèrement d’une page.
Il ouvre la page et la première chose qu’il lit c’est : « Tu partageras ton bien avec ton prochain. »

________________________________________________

Un prêtre dit à son ami rabbin :
– J’ai un truc pour manger gratuit…
– Super ! Donnes-moi ton secret…, répond le rabbin, intéressé.
– Je vais au restaurant, assez tard, et je commande une entrée, un plat, du fromage, un dessert et puis je prends mon temps en dégustant un café, un cognac et un cigare, et j’attends la fermeture. Comme je ne bouge pas, et quand toutes les autres chaises sont rangées sur les tables , le garçon vient me voir pour encaisser. Alors je lui réponds : mais j’ai déjà payé à votre collègue qui est parti ! Et le tour est joué…
Et le rabbin :
– Alors, on essaie demain ?
– OK.
Le lendemain, les deux compères vont au restaurant et tout se passe comme prévu. Au moment de la fermeture, le garçon demande s’il peut encaisser et le prêtre lui réponds :
– Désolé, mais on a déjà payé à votre collègue qui est parti.
Et le rabbin qui ajoute :
– Et d’ailleurs nous attendons toujours notre monnaie.

_________________________________________________

Dans une école talmudique, le rabbin incite ses élèves à réfléchir sur la bible.  Toto Weissenberg, le cancre de la classe ne se prive pas pour donner son avis sur la question :
– Moi je pense que Moïse n’était pas très futé- Ah bon? Et pourquoi ça? ,demande le rabbin.
– Eh bien, parce que lorsqu’il s’est enfui d’ Égypte avec derrière lui tout le Peuple d’ Israël , et qu’il a traversé la Mer Rouge, si il avait tourné à droite au lieu de tourner à gauche comme il l’a fait, c’est nous qui aurions tout le pétrole !

_______________________________________________

Rebecca , onze ans, rentre de l’ école :
-Maman, Maman, la maîtresse , elle veut que, demain, nous venions en costume traditionnel !
– Oh, chéri, t’entends ça ! La petite , elle a pas douze ans, qu’elle a déjà besoin d’un manteau de fourrure !

Dans la rue, Jacob et Simon ont une vive discussion.
– Ma parole, Jacob ! Je t’assure, le noir c’est pas une couleur !
– Sur ma vie, Simon, le noir c’est une couleur !
– Non, non, non, Jacob ! C’est pas possible ! Le noir, c’est noir ! C’est pas une couleur !
– Aiaiaie, Simon ! Mais tu veux ma mort ou quoi !? Puisque je te dis que le noir c’est une couleur !
– Non, le noir c’est noir, c’est pas une couleur !
– Ecoute Simon, on va voir le Rabbi. Lui, il saura !
– D’accord Jacob. Mais le noir c’est pas une couleur.
Et les 2 amis vont voir le rabbin.
– Rabbi, Rabbi ! Dis-lui à Simon que le noir c’est une couleur !
– Aie ! La vérité que c’est pas une couleur Jacob ! Hein, Rabbi ?
– Ma parole ! hurle le rabbin, Taisez-vous ! Le noir c’est une couleur ?.. Le noir… Une couleur… Eeeh oui ! Eh ! Le noir c’est une couleur !…
Jacob et Simon repartent.
– Tu vois Jacob, le noir c’est une couleur.
– Eh oui ! D’accord, le noir c’est une couleur… Mais le blanc, alors la, c’est sur, c’est pas une couleur !
– Aiaiaie, Simon ! Mais bien sur que si, que le blanc c’est une couleur ! Aah non, sur ma mère, le blanc c’est pas une couleur, c’est blanc !
– Viens Simon, on retourne voir le rabbin.
– Rabbi, Rabbi ! Dis-le à Simon que le blanc c’est une couleur !
– Rabbi ! Hein que le blanc c’est pas une couleur ?!
– Ma parole mes enfants ! Le blanc… Le blanc… Eeh oui ! Le blanc c’est une couleur.
– Eh oui, Jacob, tu avais raison, le blanc c’est une couleur.
– Alors tu vois Simon que la télé noir et blanc que je t’ai vendue, c’est une télé couleurs !

_______________________________________________

Madame Blumenstein bat le rappel auprès de tous les amis de la famille :
« Nous venons d’adopter un chien qui est extrêmement intelligent. Pourquoi ne pas venir nous rendre visite pour shabbat? Vous pourrez l’entendre jouer du piano! »
Shabbat arrive, et dans le salon des Blumenstein, les invités sont émerveillés lorsqu’ils peuvent voir et surtout entendre le brave Médor interpréter Chopin sans fausse note.À tel point que madame Goldberg, un peu jalouse, avoue à son hôte:
« Dis-donc Rébecca, tu dois être drôlement fière d’avoir un chien si doué !… »
« Oï, pas tant que ça… » répond madame Blumenstein, « C’est mon mari qui lui a appris le solfège. Moi je voulais qu’il fasse médecine ».

_________________________________________________

Abraham Goldstein entre dans un restaurant casher et commande la spécialité du lieu: la carpe farcie.
Le garçon lui apporte son plat, puis il va prendre d’ autres commandes.
Il repasse un peu plus tard car des clients se sont plaint que le client parlait tout haut à son assiette. Intrigué , le garçon s’approche de M. Goldstein et lui demande :
« Je vous prie de m’excuser, mais des clients se plaignent que vous parliez tout haut avec votre assiette… Est-ce vrai? »
« Non, pas tout à fait. Je parlais à la carpe farcie que vous m’avez apporté »
« Et que lui disiez-vous?, si ce n’est pas trop indiscret »
« Je lui demandais où elle avait été pêchée » répond Abraham
« Et elle vous a répondu? »
« Oui, elle m’a dit qu’elle venait de Pologne comme moi, alors je lui ai demandé des nouvelles fraîches du pays… »
« Et elle vous en a donné? » demande le serveur
« Elle m’a répondu: ‘Comment voulez-vous que je vous en donne?, ça fait plus de deux ans que j’ai été pêchée »

________________________________________________

Après une dizaine d’années sans se voir, Simon retrouve Samuel son copain d’enfance. Il est invité à manger, et Samuel lui fait la visite guidée de la maison. Arrivés dans la cuisine, Simon ne peut s’empêcher de remarquer les trois réfrigérateurs qui encombrent la moitié de la pièce :
– Dis-moi Samuel, pourquoi as-tu 3 frigos dans ta cuisine ?
– Eh tu sais, c’est parce que je suis un bon juif, voilà tout !
– Comment ça?
– Eh bien le premier frigo, c’est pour les laitages, le deuxième pour la viande…
– Et le troisième alors ?
– Tu sais, de temps en temps j’ai envie d’une bonne côte de porc ou d’un pied de cochon..

_______________________________________________

Moshé est pris d’un doute et s’en va voir son rabbin pour lui poser LA grande question qui vient de lui traverser l’esprit :
– Dis-moi grand rabbin, toi qui a la sagesse, pourquoi est-on obligé de prier l’Éternel tous les jours ?
Le rabbin lui répond :
– Ce qui est surtout très très important, c’est de prier la veille du jour de sa mort, Moshé.
– Mais grand rabbin, comment peut-on savoir quel jour on va mourir ?
– Eh bien, justement Moshé, justement…

_________________________________________________

Quelques jours avant la Pâques juive, un rabbin rentre chez lui lorsqu’il se rend compte qu’un de ses fidèles marche juste devant lui sur le trottoir. Le rabbin hâte alors le pas pour le rattraper et lui dire bonjour, mais à son grand désarroi, il s’aperçoit alors que ce fidèle rentre dans un restaurant chinois.
Le rabbin n’en croit pas ses yeux! Il se poste devant la vitrine et continue à s’étonner lorsque le gars commande et ensuite ingère des crevettes au Curry suivies de Porc à la cantonaise !
Le rabbin est tellement hors de lui qu’il entre dans le restaurant et interpelle la brebis égarée:
– Moshé! Qu’est-ce que tu fais ?!
Moshé se tourne vers son rabbin et lui demande:
– Qu’y a-t-il? Je ne comprends pas…
Le rabbin:
– Enfin Moshé, j’ai vu ça que tu as fait toi Moshé, toi que je vois toujours à la synagogue, toi qui es le plus fort en théologie !
Alors Moshé lui répond :
– Rabbi, est-ce que vous m’avez vu rentrer dans ce restaurant ?
– Oui
– Est-ce que vous m’avez vu commander un repas ?
– Oui
– Est-ce que vous m’avez vu manger ce repas ?
– Bien sûr que je t’ai vu manger ce repas ! Pourquoi crois-tu que j’ai fait irruption ici ?!
– Dans ce cas rabbi, je ne vois pas où est le problème: tout a été fait sous la supervision d’un rabbin !

_________________________________________________

Simon Bensoussan est en voiture en plein Sentier à  Paris et cherche désespérément une place pour se garer.
Il fait le tour, il attend, il va chercher même un peu plus loin, rien.
Il a un rendez-vous d’affaires très important et il risque de se mettre en retard. Mais rien, aucune place ! Désespéré il regarde vers le ciel et implore:
« Mon Dieu, si tu me trouves une place de parking dans les cinq minutes, je te promets de ne plus faire d’écart et de manger toujours kasher, de faire Chomer-Chabat, de respecter Yom-Kippour et toutes les fêtes juives… »
Et alors – Ô miracle ! – une place se libère juste devant lui !
Alors Simon lève les yeux vers le ciel et dit :
« Cherche pas, mon Dieu, j’ai trouvé

__________________________________________________

Un rabbin arrive au marché avec son âne. Il l’accroche et part faire ses courses. A son retour : Plus d’âne.
– Si quand je reviens ce soir, mon âne n’est pas là  alors je ferais ce que mon grand-père a fait quand on lui a volé son âne…
Le soir, il revient et son âne est là . Il s’en va. Un gamin le rattrape et lui demande:
– Rabbi tu aurais fait quoi si on ne t’avait pas rendu ton âne ?
– Eh ! je serai rentré à  pied.

_________________________________________________

Une belle-mère juive se confie à une amie :
– Mon fils a raté ses deux mariages. Pour le premier sa femme est partie.
– Et pour le second ?
– Elle est restée !

________________________________________________

Un malheureux jour de tempête, un bateau fit naufrage au large d’une petite île déserte du Pacifique. Un seul homme survécut, un juif pieux, qui réussit à accoster sur l’île. Il s’organisa une petite vie, observant le Chabbat, les fêtes, respectant les règles de l’alimentation casher. Dix ans passèrent. Et un autre malheureux jour de tempête, un autre bateau coula au large de la petite île du Pacifique. Une seule personne survécut, une jeune femme poussée par les vagues sur le rivage de l’île. Elle mit quelques heures avant de reprendre connaissance. Le naufragé lui raconte son histoire et elle en fut très émue : seul ! Pendant dix longues années ! Elle commença à battre des cils, prit une pose coquette et lui déclara d’un ton langoureux, sûre de sa séduction :
– Je suis venue vous apporter ce qui vous a le plus manqué pendant ces années !
Lui, enthousiaste et ravi :
– Ah ! Vous m’avez apporté des matsot ! (pain azyme consommé pendant la Pâque)

_________________________________________________

C’est quelqu’un qui veut appeler la Banque de France et compose un faux numéro.
Il tombe sur un commerçant du Sentier.
– Allo ? Je suis bien à la Banque de France ??!
Et l’autre répond :
– Bientôt, si D. veut, bientôt…

(source humourjuif.com)

La vieille dame et le taxi

Une vieille dame débarque à Paris. Pour aller d’Orly à la rue des Rosiers. elle prend un taxi A Charles De Gaulle, Le taxi a un accident… le carnage ! La voiture fait un tête-à-queue, trois tonneaux et se renverse juste devant l’Arc de Triomphe…

La vieille dame est bloquée à l’ arrière du véhicule, elle n’ arrive plus à bouger. Les pompiers arrivent très vite et tentent de sortir la vieille dame tout en essayant de la réconforter dans son malheur- Mais la vieille dame juive n’ arrête pas de crier

« Ahhhh ! Oïe, Aïaaaa « crie-t-elle…

– Le pompier qui brisait la vitre de la voiture essaye de la réconforter « Ne vous inquiétez pas, Madame, nous sommes là, on va vous sortir de ce taxi ! – Mais rien n’ y fait Ahhh…Ahhh…Aïaaa Oïeeeee

– Nous allons bientôt vous dégager Madame, ne vous inquiétez pas

– Ahhhhhahhhhhh…. Aïaaa Oïeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

– Ça va aller Madame… reprenez-vous, où est-ce que vous avez mal !

– AHHHH ! Ahhh ! Aïaaa Oïeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee !

– Arrêtez le compteur du taxiiiii !!!!!!! ______________________________________________________

Qu’est-ce qu’un vrai dilemme pour un juif ?
– Une tranche de jambon gratuite… _______________________________________________________

Sur une plage de Tel Aviv:
Une voix: ‘La mer monte!’
Dix mille voix: ‘J’achète!’ ______________________________________________________

Deux amis se sont brouillés pendant plusieurs années. Un beau jour, à l’issue de Kippour, ils décident de se réconcilier. Ils se serrent la main et l’un d’eux dit:

– Il est d’usage de se souhaiter de bons voeux à la sortie de Kippour

– Eh bien, je te souhaite exactement tout ce que tu me souhaites.

– Ah, voilà que tu recommences !

(Source Terredisrael)