Archives de Catégorie: L’ESPERANCE EN UN MONDE MEILLEUR : Nous devons y contribuer activement

L’ESPERANCE EN UN MONDE MEILLEUR – Paroles de Poilus et les horreurs de la Grande Guerre / Mon cher Grand-père, heureusement que tu es mort, tu ne supporterais pas ce qu’ils ont fait de la France, par Daniel Pollett

https://i1.wp.com/www.chalonsenchampagne.fr/images/actu-culture/2016/08-aout/Commmoration-du-Centenaire-de-la-Guerre-14-18_titre.jpg

_______________________________________________

« Paroles de Poilus » est un recueil de lettres de soldats de la 1ere guerre mondiale, envoyé à leurs proches. Ce livre a été édité sous la direction de Jean-pierre Guéno et Yves Laplume. Malgré ce que l’on pourrait croire ces lettres ne traduisent pas vraiment l’horreur de cette guerre, car la plus part des soldats prenaient soin de ne pas « inquiéter » leurs proches.

1915

Je ne sais pas si je pourrais dormir dans un lit à présent, on est habitué à coucher par terre ou sur la paille quand on peut en trouver. Il y a bien deux mois que je ne me suis pas déshabillé, et j’ai enlevé mes souliers cette nuit pour dormir ; il y avait au moins quinze jours que je ne les avais pas quittés.

Je vais te donner quelques détails comment nous avons passé la nuit dans la tranchée. Celle que nous avons occupée a une longueur de cent mètres à peu près, construite à la lisière d’un petit bois (…) ; elle est profonde d’un mètre, la terre rejetée en avant, ce qui fait que l’on peut passer debout sans être vu.

La largeur est généralement de quinze centimètres et l’on fait de place en place des endroits un peu plus larges de façon à pouvoir se croiser quand on se rencontre. Dans le fond de la tranchée et sous le terrain, on creuse

de petites caves où un homme peut tenir couché, c’est pour se

garantir des éclats d’obus.

Adolphe Wegel.

4 décembre 1914

Ma bien chère Lucie,

Quand cette lettre te parviendra, je serai mort fusillé.Voici pourquoi :

Le 27 novembre, vers 5 heures du soir, après un violent bombardement de deux heures, dans une tranchée de première ligne, alors que nous finissions la soupe, des Allemands se sont amenés dans la tranchée, m’ont fait prisonnier avec deux autres camarades. J’ai profité d’un moment de bousculade pour m’échapper des mains des Allemands. J’ai suivi mes camarades, et ensuite, j’ai été accusé d’abandon de poste en présence de l’ennemi. Nous sommes passés vingt-quatre hier soir au Conseil de Guerre. Six ont été condamnés à mort dont moi.

Je ne suis pas plus coupable que les autres, mais il faut un exemple. Mon portefeuille te parviendra avec ce qu’il y a dedans. (..)

Je meurs innocent du crime d’abandon de poste qui m’est reproché. Si au lieu de m’échapper des Allemands, j’étais resté prisonnier, j’aurais encore la vie sauve. C’est la fatalité. Ma dernière pensée, à toi, jusqu’au bout.

Henry Floch

—-

Le 13 novembre 1918

Chers parents (…)

Le 9, à 10 heures du matin on faisait une attaque terrible dans la plaine de Woëvre. Nous y laissons trois quarts de la compagnie, il nous est impossible de nous replier sur nos lignes ; nous restons dans l’eau trente-six heures sans pouvoir lever la tête ; dans la nuit du 10 , nous reculons à 1 km de Dieppe ; nous passons la dernière nuit de guerre le matin au petit jour puisque le reste de nous autres est évacué ; on ne peut plus se tenir sur nos jambes ; j’ai le pied gauche noir comme du charbon et tout le corps tout violet ; il est

grand temps qu’il vienne une décision, où tout le monde reste dans les marais, les brancardiers ne pouvant plus marcher car le Boche tire toujours ; la plaine est plate comme un billard.

A 9 heures du matin, le 11 , on vient nous avertir que tout est signé et que cela finit à 11 heures, deux heures qui parurent durer des jours entiers.

Enfin, 11 heures arrivent ; d’un seul coup, tout s’arrête, c’est incroyable.

Nous attendons 2 heures ; tout est bien fini ; alors la triste corvée commence, d’aller chercher les camarades qui y sont restés.

Eugène

Le 18 mars 1916
Ma chérie,
Je t’écris pour te dire que je ne reviendrai pas de la guerre. S’il te plaît, ne pleure pas, sois forte. Le dernier assaut m’a coûté mon pied gauche et ma blessure s’est infectée. Les médecins disent qu’il ne me reste que quelques jours à vivre. Quand cette lettre te parviendra, je serai peut-être déjà mort. Je vais te raconter comment j’ai été blessé.
Il y a trois jours, nos généraux nous ont ordonné d’attaquer. Ce fut une boucherie absolument inutile. Au début, nous étions vingt mille. Après avoir passé les barbelés, nous n’étions plus que quinze mille environ. C’est à ce moment-là que je fus touché. Un obus tomba pas très loin de moi et un morceau m’arracha le pied gauche. Je perdis connaissance et je ne me réveillai qu’un jour plus tard, dans une tente d’infirmerie. Plus tard, j’appris que parmi les vingt mille soldats qui étaient partis à l’assaut, seuls cinq mille avaient pu survivre grâce à un repli demandé par le Général Pétain.
Dans ta dernière lettre, tu m’as dit que tu étais enceinte depuis ma permission d’il y a deux mois. Quand notre enfant naîtra, tu lui diras que son père est mort en héros pour la France. Et surtout, fais en sorte à ce qu’il n’aille jamais dans l’armée pour qu’il ne meure pas bêtement comme moi.
Je t’aime, j’espère qu’on se reverra dans un autre monde, je te remercie pour tous les merveilleux moments que tu m’as fait passer, je t’aimerai toujours.
Adieu
Soldat Charles Guinant

-==-

Voilà ce qu’on subi nos Poilus, et encore, ceci n’est qu’un aperçu de l’immense bourbier dans lequel ils ont croupi pendant des moispour que nous vivions libres et Français ! louyehi 

https://i1.wp.com/img.over-blog-kiwi.com/1/04/43/04/20180501/ob_dd0ed2_dcggzy-uwaacazm.jpg______________________________________________________

Résultat de recherche d'images pour "photos des horreurs de la guerre 14 18"
Image associée

Image associée

-==-

https://i1.wp.com/static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2018/11/AAA-1.jpg

Illustration : MARCEL LELOUP, Croix de Verdun – Croix de Guerre – Croix du Combattant, 411e Régiment d’InfanterieHONNEUR ET PATRIE

______________________________________________________

Mon cher Grand-père, heureusement que tu es mort, tu ne supporterais pas ce qu’ils ont fait de la France

par Daniel Pollett

                                                                               Mon cher Grand-Père,

Tu es parti bien trop tôt, aussi ton image et ta voix sont-elles pour moi diffuses parmi les souvenirs erratiques de la petite enfance. J’aimerais que tu sois encore là, tout en sachant que toi, tu n’aimerais pas.

Vois-tu depuis l’au-delà que le monde que tu m’as légué, pour lequel tu as tant souffert, combattu et travaillé a bien changé ,  Les Trente Glorieuses pendant lesquelles tu nous a quittés en souhaitant que tes descendants accèdent enfin durablement à l’univers prometteur qu’était la France d’alors sont maintenant bien loin.

Mais il n’y a pas que l’aspect matériel. Dans ton village, le maire, l’instituteur et le curé étaient des personnalités, des références respectées. Aujourd’hui le maire est maltraité par les revendications outrancières et les règlements absurdes ; l’instituteur est contesté, agressé par les élèves et leurs parents ; le curé n’est plus qu’un archaïsme dérisoire au bénéfice du mahométan prétendument paré de toutes les qualités.

Mais il y a plus encore. La Patrie, tout comme le travail, la discipline, la famille et le bien commun sont déconsidérés, ils ne sont plus le ciment unifiant le peuple et édifiant le pays. Le Français a honte de lui, de ses ancêtres, de sa civilisation. Il se repent de son histoire, de sa culture, de sa race, de sa richesse, du rayonnement de la France et des bienfaits dispensés de part le monde. La Patrie est devenue presque un mot grossier, une prétention anachronique à rester ce que nous sommes. Le travail est exporté et on encourage le vice né de l’inactivité avec laquelle on peut gagner plus qu’en travaillant. La discipline est vue comme une forme de fascisme, mot souvent utilisé pour dénigrer gens et pratiques pourtant salutaires. Le bien commun est saccagé en permanence au moindre prétexte et les vandales ne sont pas poursuivis. Toi qui as souffert des privations de toutes sortes, qui as connu la misère et le dénuement dans les tranchées, toi pour qui la moindre chose matérielle était un bien précieux que tu voulais durable, toi qui d’une pomme ne jetait que la queue et les pépins, je n’ose imaginer comment tu verrais ce vandalisme institutionnalisé. Si tu pouvais revenir avec ton glorieux 411e Régiment de Braves(1), vous auriez tôt fait, même avec vos vieux fusils, de mettre au pas ces racailles dont la force vient surtout de nos faiblesses et de nos lâchetés. Ces exactions sont souvent perpétrées par des milices qui se nomment antifas(2), alors qu’elles se comportent comme ces nazis que tu as combattus dans la Résistance.

Le gendarme ne poursuit plus le voleur mais il traque l’honnête citoyen pour quelque peccadille, et plus encore il pourchasse le patriote sous l’œil amusé des traîtres et des imbéciles. Le gendarme ne porte plus le képi, symbole d’autorité, mais est équipé de toutes sortes d’armes destinées à préserver le malfaiteur alors que celui-ci est toujours plus agressif et mieux armé. Toi dont des camarades ont été fusillés pour des lâchetés ou des désertions réelles ou supposées, je n’ose pas non plus imaginer comment tu verrais ces traîtres à la Patrie diriger la France et ses institutions, ni tous ces idiots bêlant en troupeau sans plus penser par eux-mêmes ni avoir le moindre bon sens.

Les frontières que tu as si vaillamment défendues n’existent plus. L’Europe est gouvernée par une clique non élue présidée par un ivrogne, elle fonctionne comme l’Union soviétique dont tu as vu s’étendre l’empire. Il n’y a plus de frontières, mais on a construit un mur autour de la tour Eiffel et nous sommes fouillés systématiquement pour accéder à quelque endroit d’importance. La France est ouverte à l’invasion étrangère, surtout mahométane, apportant les guerres de l’islam, les maladies des pays sous-développés et un obscurantisme religieux que nombre de nos grands hommes ont justement qualifié en leur temps(3). Ces étrangers arrivent sans papiers, mais tous dotés d’un appareil moderne dont on ne sait qui paie et le prix et les frais. Oubliant les batailles de Poitiers, de Lépante et de Vienne, on envoie des bateaux les chercher au nom des droits de l’homme, devenus la religion d’aujourd’hui. Il semble qu’il n’y ait que des droits et plus aucun devoir. Ce devoir que tu as si héroïquement assumé, rien que son nom est entendu aujourd’hui comme une antiquité, presque une insulte par tous les adeptes -et Dieu sait s’ils sont nombreux- de la pensée gauchiste issue des inepties du marxisme-léninisme. Tu serais consterné et peiné de les voir multiplier ce qu’ils appellent des accommodements raisonnables  avec les mahométans autant que lorsque tu as vu Daladier signer les accords de Münich.

Il y a peu, le Grand Turc est venu en notre ville de Strasbourg(4) pour y haranguer des milliers de ses sujets venus de plusieurs pays d’Europe où ils sont déjà installés, notamment dans cette Allemagne dont la Turquie fut l’alliée durant ta première guerre et complice des nazis lors de la seconde. Il les a exhortés à ne pas s’intégrer dans notre société civilisée, prétendant que ce serait un crime contre l’humanité, mais bien au contraire à rester isolés dans la communauté des membres de la Sublime Porte. Les journalistes n’ont que peu diffusé la nouvelle de cette venue qui était pourtant celle d’un chef d’État étranger et bon nombre l’ont donc ignorée.

Dans les écoles, on ne parle plus guère et tardivement de nos glorieux ancêtres, on efface ou relativise nos héros et nos grandeurs, Charles Martel, Aliénor d’Aquitaine, Jehanne d’Arc, la chevalerie, Louis XIV, Bonaparte et même tes guerres, oui même toi. La défense de la Patrie est considérée comme une aberration, un reste de honte revendiqué par l’extrême-droite. Certes, dans l’hémicycle de notre Assemblée Nationale, les derniers à défendre l’idée de Patrie sont situés à l’extrême-droite. Tous les autres sont contaminés par la vermine marxiste et mondialiste. Alors les ignares manipulés nomment tous les patriotes extrême-droite et, se faisant peur avec des mots, continuent à voter pour ceux qui trahissent la France depuis des décennies. Toi qui as subi et affronté avec tant de courage les inconforts, les immoralités et les périls de la guerre, les gaz et les premiers chars d’assaut, tu n’aurais pas peur des mots. Toi qui as connu la sottise, la méchanceté et les crimes des anti-dreyfusards, des ligues factieuses et de la Cagoule, tu leur expliquerais mieux que moi ce qu’est véritablement l’extrême-droite et le non-sens d’assimiler le patriotisme à une position politique. Mais à cause de cette incommensurable sottise, on vient d’élire un moins que rien qui a pourtant insulté les Français de nombreuses fois, même avant d’être élu. Il critique les chefs d’État étrangers qui réussissent là où il échoue. Il invite à l’Élysée des sauvages chantant des obscénités. Avant il fut ministre d’un bon à rien que tu aurais pris pour l’idiot du village, qui a fait piétiner les tombes de tes glorieux camarades à Verdun. Verdun où le moins que rien, après avoir demandé l’avis du chef de l’État allemand, une Prussienne aussi laide de corps que vile d’esprit, a décidé qu’il n’y aurait pas de défilé militaire pour célébrer le centenaire de la victoire des armées françaises et alliées, ta victoire.

Parmi notre jeunesse, de plus en plus nombreux sont ceux qui, contaminés par la perversité à l’honneur autant à l’école qu’en politique, ne savent pas s’ils sont fille ou garçon. D’autres gaspillent leur énergie en se passionnant pour la chasse à des entités imaginaires issues d’un jeu venu du Japon. Mais les envahisseurs mahométans savent bien, eux, qui ils sont et ce qu’ils veulent, et ils sont bien réels(5). Dans nos rues survivent des Français miséreux, parfois anciens soldats, mais la priorité de l’action sociale va aux étrangers. Parmi ces étrangers se trouvent des assassins dont on attend les méfaits pour les arrêter, alors qu’ils sont connus comme tels ; et comme toute armée d’occupation, alors qu’ils sont ici avec armes, uniformes et drapeaux, il arrive qu’ils assassinent des otages tandis que nous leur construisons des casernes(6). On ne chante plus  La Madelon  ni  Le Chant du Départ (7) mais certains de ces étrangers vocifèrent des insanités et des appels au meurtre que le gouvernement et des idiots utiles considèrent comme liberté de l’expression artistique.

Voilà, bien des gens sont tellement dégénérés par le gauchisme qu’ils persistent à s’enliser dans cette situation sans issue. L’Union européenne devait nous préserver du renouvellement de ces guerres que tu as faites, mais elle nous impose l’invasion étrangère et la mondialisation qui apportent la guerre civile déjà commencée. Beaucoup de gens n’ont pas le discernement pour voir que nous sommes dirigés par des traîtres à la Patrie et que même si nul politicien n’est exempt des vanités et autres défauts intrinsèques à la politique, il faut savoir choisir l’intérêt de la France et des Français. Les dirigeants que tu as connus, malgré leurs imperfections et leurs erreurs parfois tragiques, étaient au moins des patriotes et ils servaient l’intérêt de notre pays. Aujourd’hui on n’a plus cette distinction et l’on vote pour qui apporterait un intérêt personnel et immédiat. Nous avons donc les dirigeants mérités par cette façon de faire.

Tu sais aussi, ayant été dans la Résistance(8), qu’un petit nombre décide souvent du vent de l’Histoire. Alors je te dis que même si beaucoup de nos contemporains ne méritent pas que l’on se sacrifie pour eux, la France éternelle, elle, le mérite, comme tu le sais bien mieux que moi. C’est pourquoi je revendique d’être français, de race blanche, de civilisation gréco-latine et judéo-chrétienne, fier de l’être, et je suis fier de toi. Je revendique de ne pas oublier la grave blessure que tu as reçue d’une balle allemande à Verdun, qui a affaibli ton cœur tout au long de ta vie, et le sacrifice de tes camarades. Si d’autres oublient, moi je n’oublie pas.

(1) Historique du 411e Régiment d’Infanterie (il y en a d’autres) :

https://fr.wikipedia.org/wiki/411e_r%C3%A9giment_d%27infanterie

(2) « Les fascistes de demain s’appelleront eux-mêmes antifascistes. »

Huey Pierce Long, repris par Winston Churchill, 1945.

(3) « La religion de Mahomet semble condamner à un esclavage éternel, à une incurable stupidité, toute cette vaste portion de la Terre où elle a étendu son empire. »

Condorcet. Voir aussi ce qu’en disaient Bossuet, Châteaubriant, Flaubert, Montaigne, Montesquieu, de Vigny, etc.

(4) Venue du président turc Recep Tayyip Erdogan au Zénith de Strasbourg, le dimanche 4 octobre 2015, pour la « Rencontre citoyenne contre le terrorisme », 12000 participants.

(5) « La nationalité musulmane est une supranationalité. Elle est au-dessus de toutes

les nationalités. »

Traité moderne de théologie islamique, Dalil Boubakeur recteur de la Grande Mosquée de Paris, éd. Maisonneuve et Larose, 2003.

(6) « Les minarets sont nos baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées nos casernes et les croyants nos soldats. »

Zia Gokalp, repris par Recep Tayyip Erdogan, 1998.

(7) Le Chant du Départ : https://www.youtube.com/watch?v=9HFF9gnlY3c

(8) Mon grand-père avait refusé la Médaille de la Résistance car il l’avait trouvée trop distribuée aux tondeurs de femmes et autres opportunistes de la dernière heure.

Mon cher Grand-père, heureusement que tu es mort, tu ne supporterais pas ce qu’ils ont fait de la France

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

https://cdn-media.rtl.fr/cache/ImXf5-JZhdmnwAlgpU8frg/880v587-0/online/image/2014/0727/7773448174_la-republique-rend-un-hommage-appuye-lorsqu-elle-met-ses-drapeaux-en-berne.jpg

Que ce drapeau français en berne qui marque le deuil soit remplacé à jamais par le drapeau qui flotte joyeusement au vent de paix qui soufflera sur le pays très bientôt si nous le voulons vraiment ! _____________________________________________________

NOUS AVONS LE DEVOIR D’HONORER CEUX QUI ONT SOUFFERT ET SONT MORTS POUR QUE LEUR DESCENDANCE GARDE LEUR IDENDITE ET NAISSE ENCORE FRANCAIS. NOUS NOUS DEVONS DE PORTER HAUT NOTRE DRAPEAU NATIONAL

MALGRE LES EVENEMENTS TERRIBLES AUXQUELS NOUS DEVONS ACTUELLEMENT FAIRE FACE,

MALGRE LA PERSPECTIVE D’UN AVENIR POURRI POUR NOUS ET NOS ENFANTS,  

NOUS NOUS DEVONS D’AVOIR TOUJOURS AU COEUR L’ESPOIR DE POUVOIR FONDER UN JOUR TRES PROCHAIN UN MONDE MEILLEUR. POUR CELA NOUS DEVONS NOUS UNIR POUR AGIR CONCRETEMENT CONTRE TOUS NOS ENNEMIS !

QUE LA FRANCE REDEVIENNE UNE DEMOCRATIE VIDEE DE TOUS SES ENNEMIS !

 

QUE LA FRANCE RETROUVE SON ETHIQUE, SON HONNEUR !

 

QUE LA FRANCE REDEVIENNE FRANCAISE !

 

QUE LA FRANCE SOIT DIRIGEE PAR UN VERITABLE HOMME D’ETAT, INTEGRE, FIABLE ET RESPONSABLE, FIER DE SON PAYS, PROTECTEUR DE SON PEUPLE !

 

QUE LA FRANCE RETROUVE SA JOIE DE VIVRE

C’EST LE VOEU QUE NOUS FORMONS EN CES TEMPS DE CHAOS, D’OBSCURITE ET DE BARBARIE QUE NOUS VIVONS !

COURAGE, NOUS FINIRONS PAR GAGNER CETTE DOUBLE GUERRE (extérieure et intérieure) QUI NOUS EST FAITE 

 

SI NOUS LE VOULONS VRAIMENT, NOUS RETROUVERONS TOUTES NOS LIBERTES, TOUS NOS DROITS, NOUS CONSERVERONS NOTRE CULTURE, NOTRE IDENTITE, NOTRE HISTOIRE. NOS DESCENDANTS CONTINUERONT A NAÎTRE FRANCAIS DANS UN PAYS LIBRE !

 

VIVE LA PATRIE !

VIVE LES PATRIOTES !

VIVE LA FRANCE !

Résultat de recherche d'images pour "photos de Victor Hugo"

GLOIRE A NOTRE FRANCE ETERNELLE !

GLOIRE A CEUX QUI SONT MORTS POUR ELLE !

AUX MARTYRS ! AUX VAILLANTS ! AUX FORTS !

(Victor Hugo – 1802.1885)

Vidéo : La Marseillaise – La France éternelle – French Pride

louyehi

Publicités

L’ESPERANCE EN UN MONDE MEILLEUR – Nous voulons retrouver notre France telle que nous l’aimons ! 1er octobre 2018

___________________________________________
Résultat de recherche d'images pour "le drapeau français mouvant"
_______________________________________________

QUE LA FRANCE REDEVIENNE UNE DEMOCRATIE VIDEE DE TOUS SES ENNEMIS !

QUE LA FRANCE RETROUVE SON ETHIQUE, SON HONNEUR !

QUE LA FRANCE REDEVIENNE FRANCAISE !

QUE LA FRANCE SOIT DIRIGEE PAR UN VERITABLE HOMME D’ETAT, INTEGRE, FIABLE ET RESPONSABLE, FIER DE SON PAYS, PROTECTEUR DE SON PEUPLE !

QUE LA FRANCE RETROUVE SA JOIE DE VIVRE

C’EST LE VOEU QUE NOUS FORMONS EN CES TEMPS DE CHAOS, D’OBSCURITE ET DE BARBARIE QUE NOUS VIVONS !

COURAGE, NOUS FINIRONS PAR GAGNER CETTE DOUBLE GUERRE (extérieure et intérieure) QUI NOUS EST FAITE 

 

SI NOUS LE VOULONS VRAIMENT, NOUS RETROUVERONS TOUTES NOS LIBERTES, TOUS NOS DROITS, NOUS CONSERVERONS NOTRE CULTURE, NOTRE IDENTITE, NOTRE HISTOIRE. NOS DESCENDANTS CONTINUERONT A NAÎTRE FRANCAIS DANS UN PAYS LIBRE !

VIVE LA PATRIE !

VIVE LES PATRIOTES !

VIVE LA FRANCE !

Résultat de recherche d'images pour "photos de Victor Hugo"

GLOIRE A NOTRE FRANCE ETERNELLE !

GLOIRE A CEUX QUI SONT MORTS POUR ELLE !

AUX MARTYRS ! AUX VAILLANTS ! AUX FORTS !

(Victor Hugo)

(1802.1885)

Vidéo : La Marseillaise – La France éternelle – French Pride

CETTE SOCIETE DES PLUS MALSAINES PREPARE NOS ENFANTS A ÊTRE DES DEVIANTS, DES PERVERS ! La théorie du genre agresse nos enfants – APPEL A LA RESISTANCE !!

______________________________________________________

Vous êtes un défenseur de la famille… Mais aujourd’hui des apprentis sorciers et des militants fanatisés tentent d’imposer aux jeunes générations une idéologie délirante qui s’oppose frontalement à l’ordre naturel voulu par Dieu.

Cette idéologie, connue en France sous le nom de théorie du genre, prétend que chacun peut décider d’être un homme ou une femme… ou les deux en même temps, voire ni l’un ni l’autre, selon son envie du moment.

Voilà pourquoi je vous invite à m’aider à

diffuser le livre « La théorie du genre agresse nos enfants – Appel à la résistance ».

  La théorie du genre envahit tout, à commencer par l’école où a lieu un véritable endoctrinement de nos petits. Vous comprenez pourquoi vous et moi devons absolument tirer la sonnette d’alarme.

Aussi, avec votre participation, la TFP soutient la diffusion de ce livre très important publié par l’association amie Avenir de la Culture. IMPORTANT : ce livre a été conçu pour vous aider à résister.   

Permettez-moi de vous expliquer pourquoi il est si urgent d’entrer en résistance contre la théorie du genre… Tout simplement parce que ses adeptes profitent du manque de connaissance des parents pour imposer sournoisement leur théorie dans le monde entier et maintenant en France.

Laissez-moi vous donner quelques exemples :

Le film « Tomboy » raconte l’histoire d’une petite fille qui se travestit en garçon ; l’Éducation nationale l’a projeté à des milliers d’enfants !  Dans des dizaines de lycées se déroule chaque année la « journée de la jupe » durant laquelle des jeunes gens se rendent en classe travestis en filles avec l’approbation du corps enseignant.
  Le Sénat a publié un rapport préconisant la suppression des signalétiques « garçons », « filles », dans les magazines et les magasins de jouet.
  Une crèche toulousaine a supprimé tous les jouets trop associés, d’après elle, soit aux garçons soit aux filles, pour ne garder que ceux à formes géométriques. Adieu les camions et les dînettes !
  Dans le Var, une école a supprimé la fête des Mères et la fête des Pères pour les remplacer par une fête des parents, afin de ne pas offenser les familles constituées de deux « papas » ou de deux « mamans ».

Ce sont là quelques exemples hallucinants mais vrais que vous retrouverez dans le livre… et sachez qu’il y en a bien d’autres, hélas !

Ainsi, au Canada, le ministère de l’Éducation de la province d’Alberta exige que tous les établissements scolaires, y compris les privés et les religieux, garantissent aux étudiants la possibilité : d’utiliser le nom et le pronom personnel qu’ils préfèrent (il ou elle) ; de jouer dans l’équipe qu’ils veulent, féminine ou masculine ; d’utiliser les toilettes qu’ils choisissent et le droit de fonder des clubs transgenres à l’école.

Toute remise en cause de « l’identité de genre » d’un élève, que ce soit par ses pairs ou un membre du personnel, est durement sanctionnée.

En Allemagne, des parents qui ont légitimement refusé que leurs enfants suivent des cours d’éducation sexuelle où était inculquée la théorie du genre ont été condamnés à des peines de prison.

  Le drame c’est que la plupart du temps les parents ne sont pas au courant, ou alors ils le sont trop tard, quand leurs enfants ont déjà été endoctrinés. Les militants de la théorie du genre prennent bien garde de ne pas dévoiler totalement leur idéologie, car ils savent qu’elle est contestée et refusée par le grand public.

Vous le voyez, la théorie du genre est une révolte contre la création et donc contre le Créateur.

Vous vous souvenez en effet que, dès le premier livre de la Genèse, il est écrit que Dieu créa l’homme et la femme. Cette complémentarité est donc bonne et voulue par Lui.

Le pape Benoît XVI l’a dit et répété dans ses écrits et interventions publiques :

— « L’idéologie du genre est l’ultime rébellion de la créature contre sa condition de créature…

— « Avec elle l’homme moderne prétend se libérer des exigences de son propre corps : il se considère comme un être autonome qui se construit lui-même ; une pure volonté qui s’auto-crée et se transforme en un dieu pour elle-même. »

En vous opposant à la théorie du genre, vous ne ferez pas que défendre les générations futures, vous lutterez aussi pour que soit respecté l’ordre voulu par Dieu. Je sais que vous êtes déterminé à ne pas laisser piétiner la famille et les racines chrétiennes de la France. Je compte donc à nouveau sur votre aide. C’est urgent !

Je dois en effet vous avertir que si vous et moi restons les bras croisés, la théorie du genre va se répandre en métastases dans tout le corps social comme un cancer. Il sera alors très difficile de la stopper.

  Tous les parents souhaitent qu’à l’école leurs enfants apprennent à lire, à écrire et à compter, mais pas qu’ils soient pris en otages par les élucubrations idéologiques d’adultes pervers.

C’est pourquoi il est très important que vous et moi alertions l’opinion publique au plus vite… et forgions ainsi une chaîne de résistance susceptible de faire trébucher les idéologues du genre.

En soutenant la diffusion du livre « La théorie du genre agresse nos enfants – Appel à la résistance » vous participez activement à stopper le déchaînement actuel contre la famille, l’innocence des enfants, la loi naturelle et nos racines chrétiennes.

Maintenant, permettez-moi de vous présenter les trois volets du plan de diffusion que j’ai conçu :

– Tout d’abord soutenir la diffusion la plus large possible de ce livre dont la sortie est prévue pour le début 2018.
– Ensuite, jusqu’à l’été, organiser avec l’aide de tous nos amis des présentations du livre à Paris et dans d’autres villes françaises.
– Enfin, organiser une campagne d’annonces publicitaires en ligne en mobilisant toutes les possibilités sur internet, tant sur le site de la TFP que sur les réseaux sociaux.

https://i2.wp.com/tfp-france.org/wp-content/uploads/2017/11/Pht1.jpg

Ce livre, accessible à tous et rédigé sous forme de questions-réponses, comportera quatre parties. La première retracera les origines de la théorie du genre, la seconde exposera son but, la troisième ses conséquences et enfin, la quatrième proposera des démarches pour la combattre. Bref, vous aurez en main les arguments pour réfuter et mettre en déroute la théorie du genre.

Pour mener à bien cette campagne j’ai donc besoin de votre aide et de votre participation. Aussi je vous demande s’il vous est possible de m’aider par un don de 10 euros, ou alors, par exemple, de 20 euros ou même de 50 euros ? Ou toute autre valeur de votre choix.

La réalisation de cette campagne conjointe ne sera possible que grâce au soutien que vous y apporterez par votre don : c’est vous qui allez décider maintenant de l’ampleur et de l’impact qu’elle aura dans l’opinion.

Je compte sur vous. Dans le passé, votre aide a été précieuse et je ne vous en remercierai jamais assez. Vous contribuerez ainsi à sauver les générations futures d’un grand péril et je suis certaine qu’elles vous en seront très reconnaissantes. J’attends avec impatience votre réponse et vous prie de croire, à mon cordial dévouement

Jean Goyard
Délégué général

Pour commander le livre, cliquez ici : La théorie du genre agresse nos enfants – Appel à la résistance

(Source : Tradition, Famille, Propriété)

L’ESPERANCE EN UN MONDE MEILLEUR – L’invention de la Palestine arabo-musulmane – Histoire d’une imposture, impostures de l’Histoire, par Michel König

L’ESPERANCE EN UN MONDE MEILLEUR. CE MONDE-LA EST A NOTRE PORTEE SI NOUS LE VOULONS VRAIMENT.
SI TOUS LES HUMAINS VOULAIENT SE DONNER LA MAIN POUR COMBATTRE L’AXE DU MAL QUI PERVERTIT ET DETRUIT LE MONDE, ALORS LE MONDE SERAIT PLUS VIVABLE, PLUS SEREIN. CE N’EST AUCUNEMENT DE L’UTOPIE ; CELA PEUT DEVENIR REALITE SI L’HUMANITE A LA VOLONTE DE CHANGER CE MONDE.
ALORS OEUVRONS TOUS ENSEMBLE POUR LE CHANGER

https://i0.wp.com/static.europe-israel.org/wp-content/uploads/2010/11/imposture-palestine.jpg

L’invention de la Palestine Histoire d’une imposture, impostures de l’Histoire 5/5

PARTIE 1 – PARTIE 2 PARTIE 3PARTIE 4

Conclusions

Cette présentation a pour but de montrer en quoi le fait national palestinien ne tient pas à la lumière des faits historiques et ne recouvre pas la définition de la Nation telle que la donnait Ernest RENAN. Il n’y a donc pas de nation « palestinienne », mais un « palestinisme » qui est l’habillage, le faux-nez d’une idéologie islamique radicale, à destination de l’occident. Alors quand le pape dit que les palestiniens ont droit à une patrie sur la terre de leurs ancêtres (sans dire un seul mot d’ailleurs de la réciproque israélienne), il est mal informé ou bien plutôt il fait de la real politique vaticane en retombant dans les vieilles ornières de l’église romaine décrites plus haut.

Un exemple significatif. Jérusalem est déclarée ville sainte de l’Islam et a même été déclarée capitale de la culture arabe, alors qu’elle n’est plus sous souveraineté arabe depuis 1099, date de sa prise par les croisés. Or le nom de Jérusalem n’est jamais mentionné dans le Coran. Les interprétations ultérieures ont fait dire que la ville au nord de la Mecque dans laquelle le prophète Mahomet s’est rendu serait Jérusalem. Cela d’autant que Mahounemet est mort en 550, et qu’à l’époque la « Palestine » appartenant encore à l’empire byzantin. Jérusalem n’a été conquise qu’en 638 par les Omeyyades qui y construisirent la mosquée d’Omar.

C’est ensuite l’éviction de la Mecque et des territoires conquis des Omeyyades relativement tolérants par les Abbassides plus fondamentalistes qui provoquera les croisades, les abbassides ayant interdit les pèlerinages chrétiens à Jérusalem. Les Omeyyades refugiés en Espagne en Andalousie y créèrent d’ailleurs une zone de tolérance d’où sortit au XIème et XIIème siècle une civilisation arabo judéo chrétienne extrêmement brillante avec les personnages de Maïmonide ou d’Averroès, avant que la conquête espagnole et l’inquisition n’y mettent fin.

Bizarre n’est-ce pas ? Les islamistes radicaux nous expliquent que le Coran est la parole même d’Allah soufflée à l’oreille du prophète par l’ange Djibril (Gabriel), qu’il n’est donc pas interprétable et doit être appliqué à la lettre. Oui, mais quand ça les arrange, ils l’interprètent dans le sens  qui leur est favorable.

A ce propos et pour conclure, je voudrais vous faire réfléchir sur une brève uchronie.

Une uchronie est un genre littéraire qui consiste à refaire l’histoire à partir d’un évènement passé : César réchappe de l’attentat de Brutus ou Napoléon gagne à Waterloo.

Supposons donc qu’en 1948, le jeune état d’Israël soit vaincu par les 5 armées arabes qui l’ont envahi (D’ailleurs ça n’est pas passé bien loin : tous les bookmakers donnaient les juifs perdants).

Les habitants juifs sont bien sûr massacrés ou rejetés à la mer dans l’indifférence générale qui a prévalu pendant toute la Shoah. Cela à la grande satisfaction de l’église romaine et de tous les bons catholiques qui voyaient maintenus les décrets divins portant l’anathème du peuple juif.

Les  habitants arabes (car à l’époque ils ne s’appelaient pas palestiniens) prennent le contrôle du pays et instaurent un seul état arabe et islamique.

Après la révolution islamique d’Iran, les radicaux du Hamas gagnent les élections instaurent la charria comme récemment vient de le faire la Somalie et proclament Jérusalem ville sainte de l’Islam.

Bien sûr les Juifs y sont strictement interdits, mais ensuite les imams fondamentalistes estimèrent devoir s’en prendre aux chrétiens qui s’arrogeaient le droit de penser qu’ils pouvaient avoir quelques titres historiques sur leur ville sainte.

Ils interdisent donc les pèlerinages, comme le firent les abbassides en 1054, ce qui provoqua la première croisade, chassent les communautés chrétiennes comme sont en train de le faire la plupart des pays arabes et comme les talibans avec les bouddhas d’Afghanistan dynamitent toutes les églises ou les transforment en mosquée.

Bien sûr, l’Europe tétanisée laisse faire, malgré les homélies du pape et l’administration américaine entame d’interminables pourparlers sans trop de conviction pour ne pas s’aliéner les producteurs de pétrole.

Alors, bien sûr tout le monde se prend à regretter qu’Israël ait été vaincu, ce qui aurait sans doute permis de maintenir une présence multiconfessionnelle dans la ville des 3 monothéismes.

Michel König

Pour © 2010 lessakele et © 2010 aschkel.info

(Source : Europe-Israël)

L’ESPERANCE EN UN MONDE MEILLEUR « Notre pays sombre dans la violence. Sauvez nos enfants ! » : le cri de détresse des parents d’Adrien, tué par deux racailles pour avoir protégé ses amis

Résultat de recherche d'images pour "photos de mains l'une dans l'autre"
L’ESPERANCE EN UN MONDE MEILLEUR. CE MONDE-LA EST A NOTRE PORTEE SI NOUS LE VOULONS VRAIMENT.
SI TOUS LES HUMAINS VOULAIENT SE DONNER LA MAIN POUR COMBATTRE L’AXE DU MAL QUI PERVERTIT ET DETRUIT LE MONDE, ALORS LE MONDE SERAIT PLUS VIVABLE, PLUS SEREIN.
CELA N’EST PAS DE L’UTOPIE, MAIS PEUT DEVENIR REALITE LA VERITABLE HUMANITE DEVRAIT AVOIR LA VOLONTE DE CHANGER CE MONDE, TOUS ENSEMBLE !

__________________________________________________

https://photos.lci.fr/images/640/360/obseques-adrien-perez-20180803-1827-37dcfb-0@1x.jpegAdrien, encore une ènième victime. Assassiné par de lâches et cruels barbares parce qu’il s’opposait à eux pendant qu’ils agressaient ses amis. Il a courageusement tenté de les défendre. Ils l’ont tué. _____________________________________________________

https://i2.wp.com/static.europe-israel.org/wp-content/uploads/2018/08/Younes-et-Yanis-El-Habib.jpgREGARDEZ  CES DEUX MONSTRUEUX ASSASSINS : Younes, 20 ans et Yanis, 19 ans. IL FAUT QUE CELA CESSE. NE LAISSONS PLUS CES DEGENERES ET POURRIS JUSQU’A L’OS NOUS VOLER NOS VIES ET CELLES DE NOS ENFANTS ! PRENONS CONSCIENCE DE CE QUE NOUS SOMMES ET AGISSONS EN CONSEQUENCE ! ARRÊTONS DE PENSER QUE L’ÊTRE HUMAIN EST FORCEMENT OBLIGE DE SE COMPORTER EN BENÊT QUI ACCEPTE TOUT, RAMPE DEVANT DES ORDURES COMME CELLES-LA ET NE FAIT DE MAL A PERSONNE.

A lire aussi : Grenoble, ville écolo : encore un jeune de 27 ans entre la vie et la mort…

NOTRE DEVOIR EST DE DEFENDRE NOTRE VIE ET CELLE DES NÔTRES, NOTRE TERRE, NOTRE FAMILLE, NOTRE IDENTITE ET NOS BIENS ! Tout le reste ne devrait pas compter dès l’instant où notre survie immédiate est menacée !

Assez de cette guerre larvée que les autorités ne veulent pas reconnaître comme telle et où tant des nôtres tombent sous les coups ou le couteaux de nos bourreaux les soi-disant réfugiés, des êtres veules et criminels. Ces deux êtres-là, qu’on ne saurait gratifier du terme d’ « humains », tout comme les autres barbares qui assassinent nos compatriotes, devraient obligatoirement passer devant une « cour d’exception » dans les 24 heures suivant leur crime, être CONDAMNES A MORT DANS LES HEURES SUIVANT LE VERDICT, et surtout QUE CELUI-CI SOIT INFAILLIBLEMENT EFFECTIF, ET CECI, QUEL QUE SOIT LEUR ÂGE, FUSSENT-ILS « TRES HAUT PLACES », mineurs ou majeurs, ce sont des assassins et justice doit être faite.

PARCE QU’IL Y EN A MARRE DE VOIR NOS COMPATRIOTES SE FAIRE ASSASSINER SANS QUE LE GOUVERNEMENT NE LEVE LE PETIT DOIGT, QUE L’ON ENTRETIENT A NE RIEN FAIRE, TOUT JUSTE BON A PROFITER DE LA MANNE OFFERTE PAR LE PEUPLE PAR SES IMPÔTS, A VOYAGER, A PRENDRE DES VACANCES ET A S’EMPIFRER  GRATUITEMENT AUX FRAIS DES CONTRIBUABLES !

ASSEZ DES BONS A RIEN QUI NOUS DETRUISENT, AINSI QUE LE PAYS SANS LA MOINDRE GÊNE, ET NOUS FONT GENOCIDER PAR L’INTERMEDIAIRE DE CES ÊTRES SANS CONSCIENCE QUE SONT CES MUSULMANS QUI SEMENT LE MAL PARTOUT OU ILS SE TROUVENT !

louyehi

_____________________________________________________

« Notre pays sombre dans la violence. Sauvez nos enfants ! » : le cri de détresse des parents d’Adrien, tué par deux racailles pour avoir protégé ses amis

Leur garçon de 26 ans a été tué alors qu’il protégeait des amis qui se faisaient agresser. Ses parents crient leur douleur et interpellent les pouvoirs publics pour que ce drame ne se reproduise pas.

Ce sont des parents brisés par le chagrin, mais aussi en colère, qui ont décidé de témoigner après la mort injuste de leur fils, Adrien. Le 29 juillet, ce jeune homme sans histoire, apprécié de tous, a été tué d’un coup de couteau en plein cœur, devant le « Phoenix », une boîte de nuit de Meylan (Isère), dans la banlieue de Grenoble.

Adrien Perez était venu fêter ses 26 ans dans cette discothèque avec des amis. Dans la soirée, une jeune femme du groupe a été importunée par plusieurs individus. Puis, à la sortie de l’établissement, Adrien s’est interposé pour défendre Thibault, son meilleur copain, agressé par les mêmes hommes. « Il est mort en héros », clame aujourd’hui Bruno et Patricia Perez, ses parents, qui veulent dénoncer cette violence aveugle, gratuite, qui brise des vies, des familles. Trois hommes ont été arrêtés. Parmi eux, deux frères, Younes, 20 ans, mis en examen pour « meurtre » et Yanis, 19 ans, pour « tentative de meurtre » sur un copain d’Adrien, qui a été gravement blessé aux poumons. Tous deux ont été écroués.

L’annonce de la mort de votre fils dimanche a été pour vous un terrible choc…

Patricia Perez (en pleurs). Adrien, c’était ma fierté, mon trésor, mon bonheur. Ils nous l’ont enlevé, ils nous l’ont pris. Ils ont brisé notre vie. Ils ont brisé une famille entière. Ils ont brisé des amis. Adrien, c’était mon petit, mon bébé, que je ne verrai plus. Chaque fois qu’il quittait la maison, je lui disais : « Fais attention à toi ». Et il me répondait : « T’inquiète maman, que veux-tu qu’il m’arrive ? ». Les malheurs n’arrivent pas qu’aux autres. La preuve. Aujourd’hui, c’est nous qui sommes touchés dans notre chair. Je ne pardonnerai jamais à ceux qui ont fait ça. C’est impardonnable. Je les hais. Je le dis du plus profond de mon cœur.

Le geste de votre fils, qui est intervenu pour défendre son meilleur copain, vous a surpris ?

Patricia Perez. Non. C’est Adrien. Cela fait partie de son éducation. On ne peut pas rester brinquebalant devant l’agresseur de quelqu’un. Que ce soit son meilleur ami ou un passant. Ce n’est pas possible. Ce serait inhumain de ne pas porter secours. Et mon petit n’était pas comme ça. Oui, il est mort en héros.

Pour vous, son agresseur avait l’intention de tuer ?

Bruno Perez. Evidemment. Mon fils a été tué d’un coup de couteau en plein cœur. Lorsqu’on vise le cœur, c’est une volonté de tuer. C’est un meurtre. Ils n’ont pas essayé de viser un bras ou une jambe. Et puis que faisaient ces gens avec des couteaux dans une boîte de nuit ? Ma vie s’est arrêtée dimanche avec la mort de mon fils. Adrien avait tout pour réussir sa vie. Il avait décroché une licence à l’université Joseph-Fourier de Grenoble. Depuis deux ans, il travaillait pour Clauger, une société lyonnaise spécialisée dans le froid industriel et le traitement d’air. Il était apprécié par tous ses collègues. Lorsqu’ils ont appris sa mort, beaucoup ont pleuré. Adrien, c’était un très bon garçon, gentil, pas agressif. Il avait toujours le sourire. Il était tout le temps de bonne humeur. Il faisait rire tout le monde. Nous voulons que ses obsèques soient publiques. Tous ceux qui le veulent peuvent venir y assister vendredi, à l’église Saint-André de Grenoble à 14h30.

Vous dénoncez ces drames qui se succèdent, avec le sentiment que rien ne change…

Bruno Perez. Plusieurs jeunes ont été tués ces dernières années dans l’agglomération grenobloise. Il y a des marches blanches, et puis ça recommence. Il y a une minorité ultra-violente, des racailles, qui terrorisent les pauvres gens. Et on a l’impression que l’Etat ne fait rien. C’est une violence sans fin.

Patricia Perez. Je crie ma révolte. Ça suffit. Stop ! Aujourd’hui, c’est nous. Et demain qui encore ? Je ne veux pas faire de politique. Je parle en tant que maman. Une maman à qui on vient d’enlever son enfant. Je veux que ça cesse. J’en appelle à tous les politiques, de tous bords. Faites quelque chose. Notre pays sombre dans la violence. Il faut arrêter ça. Sauvez nos enfants, bon sang ! Sauvez nos enfants !

Le Parisien

« Notre pays sombre dans la violence. Sauvez nos enfants ! » : le cri de détresse des parents d’Adrien, tué par deux racailles pour avoir protégé ses amis

(Source : Europe-Israël)

TOUTEFOIS, IL NE FAUT SURTOUT PAS DESESPERER DE L’HOMME, CAR VOICI UNE EXPLICATION QUI POURRA SEMBLER LOUFOQUE A BEAUCOUP AU PREMIER ABORD, MAIS EXPRIMEE ICI PAR UN RABBIN TRES SERIEUX, une explication basée sur les textes de la Bible, du Zohar, du Talmud ainsi que sur l’avis de nos Sages, notamment de Rachi et du Baal Hatania sur le sujet : 

Vidéo du Rav ‘Haïm Dynovisz, de Jérusalem. Une vidéo qui rassurera la plupart d’entre ceux qui pensaient que l’humanité était pervertie et se désespérent… d’autres prendront conscience de ce qu’ils sont en réalité, s’ils ne le savent déjà… donc,

UN COURS A NE PAS MANQUER

https://i0.wp.com/ravdynovisz.mymuseum.tv/data/ravdynovisz.mymuseum.tv/data/images/video/Ravdyno-LaCreationDuMonde7Sept09770-544(1).jpg
Un cours ou il est question d’Aza et Azaël, deux « anges » ou entités déchues qui ont amené la violence (‘hamas en hébreu) et la débauche sur terre
Bien que certaines personnes mal intentionnés ne manqueront sans doute pas de se gausser à nouveau à propos de cette vidéo, c’est une explication que l’on prendra comme telle, qu’on y adhère ou non, chacun étant libre de ses choix.
Merci Rav Dynovisz de nous éclairer, car la plupart d’entre nous ne comprenons plus le monde de ténèbres et de violence difficile à supporter dans lequel nous sommes actuellement plongés de force !
louyehi

L’ESPERANCE EN UN MONDE MEILLEUR – Les patriotes anti-islam peuvent-ils partir vivre en Polynésie ?

Résultat de recherche d'images pour "photos de mains l'une dans l'autre"

https://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2018/05/Polynesiecarte.jpg

J’ai fait une vidéo il y a quelques jours dans laquelle je réponds aux multiples questions qui me sont posées depuis que je suis venu m’installer en Polynésie, et notamment la principale : les patriotes anti-islam peuvent-ils partir vivre en Polynésie ?

https://www.youtube.com/watch?v=M0j0_V2N8Vk

Grâce à ma venue ici il y a 3 ans quasiment jour pour jour, la Polynésie française est désormais assez connue dans le milieu patriote anti-islam, notamment comme seul endroit en France d’où l’islam est totalement absent.

En effet, les Tahitiens ont fait déguerpir en métropole l’imam financé par l’Arabie Saoudite qui voulait construire une mosquée, et les seuls musulmans qu’on croise désormais sont les quelques touristes du Golfe qui osent sporadiquement venir mettre les pieds ici :

https://www.youtube.com/watch?v=ITvowtGESUQ

La différence majeure, pour ne pas dire fondamentale, avec la métropole, vient du peuple. Il est anti-islam, et pas du tout endoctriné par le marxisme ou par l’antiracisme de gauche (qui est une des branches du marxisme). Ils ne ressentent aucun complexe vis-à-vis de non-blancs, n’étant pas blancs eux-mêmes, et aucune stratégie marxiste n’a de prise sur eux.

Cela vient de se confirmer aux élections territoriales du 6 mai 2018 : Gaston Flosse, chiraquien de toujours, qui avait été chercher des promesses de financements à Dubaï, s’est fait battre à plate couture par Edouard Fritsch, dirigeant anti-islam et conservateur (un Trump polynésien si vous préférez) :

http://www.europe1.fr/politique/polynesie-edouard-fritch-grand-vainqueur-des-elections-territoriales-3645728

Ainsi les Tahitiens n’ont absolument aucun complexe à être anti-islam, et ils mettent une pression importante sur leurs dirigeants pour qu’ils ne versent pas dans ce genre de politique suicidaire.

C’est exactement l’inverse en ex-France (comme j’appelle la métropole), où le peuple massivement gauchisé incite le pouvoir politique à être pro-islam, et le taxe de racisme et d’islamophobie s’il commence à hausser un peu le ton contre l’invasion arabo-musulmane (ce qui arrive donc de plus en plus rarement).

C’est le peuple qui fait le pays, et chaque peuple a les dirigeants qu’il mérite. Les Français sont dirigés par des Tenants du Système Islamique* parce qu’ils sont eux-mêmes favorables à ce système pro-islam, malgré les attentats et la nocence** qu’on voit partout où l’islam s’installe.

La Polynésie française permet donc de se projeter dans l’avenir avec sérénité, pour soi, ses enfants, voire ses parents et ses amis (autant mettre tout le monde à l’abri du déluge de sang à venir).

Sans parler naturellement de tous les avantages liés au climat, à la gentillesse des Tahitiens et à la sérénité générale qui règne ici. Trop pour certains habitués des grandes villes de la métropole, et dans ce cas je ne vous conseille pas de venir vivre ici.

Toutefois, si la perspective de l’ex-France ne vous encourage guère, et que vous voulez venir habiter dans la France telle qu’elle était dans les années 50 ou 60, alors la Polynésie est faite pour vous. Car la Polynésie, c’est la France, et la France, ce n’est plus la France (comme l’a dit Trump). C’est d’ailleurs le titre d’un de mes livres auquel je vous renvoie :

https://editionstatamis.com/2017/02/27/la-france-nest-plus-la-france/

Si vous voulez creuser cette piste, pendant que vous le pouvez encore, j’ai créé un site auquel je vous renvoie et qui vous donnera encore plus de détails :

http://vivreatahiti.wordpress.com

En juillet 1940 la Polynésie française s’était ralliée à la France libre, aidant De Gaulle à gagner sa première bataille, à Bir Hakeim. Qui sait, elle deviendra peut-être un des futurs centres de la France libre de demain, puisque Londres est passé à l’ennemi.

Qui vivra verra.

Jean Robin

* selon l’expression magnifique forgée par le lieutenant-colonel Cerisier dans son livre Guerre à l’Occident, Guerre en Occident, aux éditions Riposte laïque

** selon l’expression excellente de Renaud Camus

Jean Robin

Les patriotes anti-islam peuvent-ils partir vivre en Polynésie ?

(Source : Riposte laïque)

Commentaire

Tout cela est bien joli, mais ce petit coin de paradis ne saurait contenir une masse potentielle de Français qui voudraient fuir cette France remise entre les mains des traitres et des barbares, même si la Polynésie française est vraisemblablement l’un des seuls lopin de terre, avec Israël, qui ne soit pas vendu aux barbares. De plus, il faut avoir les moyens financiers de s’installer à l’autre bout du monde et y trouver un travail afin de garder la tête haute. D’autre part, sachant que notre pays est en train de sombrer, si l’on aime la France, on ne peut la déserter en la laissant aux mains des ennemis ; ne serait-ce que pour que nos aïeux qui se sont battus héroïquement contre l’envahisseur pour que nous naissions Français ne soient pas morts pour rien dans les batailles et dans la résistance et ne soient pas trahis par leur descendance.

Nous nous devons de nous battre moralement et physiquement pour notre patrie – un mot malheureusement tombé depuis quelques temps en désuétude – nous devons à tout prix conserver notre identité, notre culture, nos croyances et nos certitudes quant à notre capacité de relever le pays et à combattre nos doubles ennemis : ceux de l’intérieur comme ceux de l’extérieur, et ce, avec les moyens du bord, même s’ils sont extrêmement limités, il faut bien en convenir. Cependant, même si ceux-ci sont dérisoires, et même si l’on doit terriblement en pâtir, voire, en mourir, ce sera debout et non à genoux comme les pro-islamistes qui prétendent nous faire la morale et qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, ni la stupidité de leur traître et servile engagement .

MAIS LA CONDITION SINE QUA NON POUR REUSSIR DEVRAIT IMPERATIVEMENT PASSER PAR L’UNION INDEFECTIBLE ENTRE LES PATRIOTES, POUR UNE LUTTE INEGALE, CERTES, MAIS RENFORCEE, QUI SE DONNERAIT AINSI DAVANTAGE DE POSSIBILITE DE REUSSITE. L’HOMME DEVRAIT TOUJOURS GARDER L’ESPOIR, AVEC L’AIDE DU VERITABLE MAÎTRE DU MONDE, QUI DECIDE DE TOUT, MAIS QUE NOUS NOUS DEVONS D’AIDER PAR TOUS LES MOYENS A NOTRE PORTE. NOUS AVONS LE DEVOIR DE DEFENDRE NOTRE PAYS CONTRE L’ENNEMI QUEL QU’IL SOIT. NOUS AVONS AUSSI LE DEVOIR D’AMELIORER CE MONDE POUR LE RENDRE PLUS VIVABLE, ET DE NE PAS ABANDONNER L’IDEE QU’IL SERA POSSIBLE DE RECUPERER UN JOUR NOTRE PAYS ET D’Y VIVRE DANS LA JUSTICE, AINSI QUE DANS LA PAIX RETROUVEE. louyehi

L’ESPERANCE EN UN MONDE MEILLEUR – Honneur à David Ben Gourion, à Israël et au Maître du monde Qui a permis la renaissance de l’Etat hébreu, par la volonté des nations ; partons sur les traces du fondateur de ce jeune (et plus ancien) Etat

Résultat de recherche d'images pour "photos de mains l'une dans l'autre"
____________________________________________
Résultat de recherche d'images pour "photos de David Ben Gourion"
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/6/63/BenGurionSdehBokerHouse.JPG/520px-BenGurionSdehBokerHouse.JPG
La maison de David Ben Gourion à Sde Boker « Champ du matin»,
dans le désert du Néguev, au Sud d’Israël- photo wikipedia

Tombe de Paula et David Ben Gourion près de Midreshet Ben Gourion – photo wikipedia

Résultat de recherche d'images pour "photos de David Ben Gourion"
David Ben Gourion jeune
Résultat de recherche d'images pour "photos de David Ben Gourion"
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c3/Ben_Gurion_Family_1929.jpg/1920px-Ben_Gurion_Family_1929.jpg
en famille, avec ses enfants
Image associée
Paula Ben Gourion
Image associée
Ben Gourion avec l’un de ses petits-enfants
Résultat de recherche d'images pour "photos de David Ben Gourion"
en compagnie de De Gaulle
Résultat de recherche d'images pour "photos de David et Paula Ben Gourion"
dans son bureau dans le Neguev en 1972
____________________________________________

Revivre la visite Live de la résidence de David Ben Gourion avec le Rav ‘Haïm Dynovisz

Résultat de recherche d'images pour "photos du rav 'haïm dynovisz sur la tombe de Ben Gourion dans le Negev"

Pour la semaine du Jour de l’Indépendance d’israël, nous allons sur les traces du fondateur de notre jeune (et plus ancien) Etat en 1948, Ben Gourion.
En plein coeur du désert du Negev, dans un cadre époustouflant, nous allons vibrer d’émotions. Pour sponsoriser la visite :  http://ravdynovisz.tv/donations/39217/…

11:29
Résultat de recherche d'images pour "photos du rav 'haïm dynovisz sur la tombe de Ben Gourion dans le Negev"
 –