Jérusalem – Découverte d’une nouvelle partie du Mur Occidental

Des archéologues israéliens ont présenté lundi une nouvelle partie du Mur Occidental récemment mise au jour dans la vieille ville de Jérusalem, ainsi qu’un vieux bâtiment romain.

Joe Uziel, qui a participé aux fouilles, a affirmé que ses collègues et lui connaissaient l’existence d’une partie non découverte du Mur Occidental et s’attendaient à trouver une rue romaine à sa base.

Mais, au fur et à mesure que nous creusions, nous nous sommes rendus compte que n’arrivions pas à trouver la rue. A la place, nous avons découvert un bâtiment circulaire”, a-t-il déclaré sur le site à des journalistes. “Nous avons réalisé en fait que nous mettions au jour une structure de type théâtre (romain)”, a ajouté l’archéologue.

Le recours au carbone 14 et à d’autres méthodes de datation ont permis de déterminer que ce bâtiment avait été érigé au IIe ou IIIe siècle de notre ère, mais que sa construction n’avait pas été achevée. L’Autorité israéliennes des Antiquités, qui a mené deux ans de fouilles, a précisé que des sources historiques évoquent ce bâtiment, mais durant le siècle et demi de recherches archéologiques modernes il n’avait pas été retrouvé.
(Le Monde Juif)

Découverte d’une nouvelle partie du Mur des Lamentations

(Source : Israel Video Network)

Publicités

Danger de l’islamisation – partagez cette vidéo jusqu’à ce que tout le monde l’ait vue !!!

Brigitte Gabriel est une libanaise chrétienne devenue américaine.

Elle est née et a vécu presque toute sa vie au Liban et a passé son adolescence dans les abris anti-bombes. Elle est la Fondatrice de American Congress for Truth.

(Source : Israel Video Network)

Un envahisseur barbare menace un citoyen Français de décapitation parce qu’excédé par la tenue djihadiste de sa femme voilée, celui-ci se signe devant elle !

Afficher l'image d'origine

Il me menace de décapitation parce que je me signe devant le voile de sa femme  La provocation de cette envahisseuse barbare en uniforme djihadiste accompagné de son mâle a provoqué la juste riposte de ce Français patriote. Il n’y a pas de raison que les provocateurs musulmans s‘en tirent toujours sans aucun souci, alors que non contents de nous envahir, ces cro-magnons provoquent les Français à longueur de temps – en effet, lorsque l’on porte l’uniforme du djihad, que l’on soit homme ou femme, on mérite une bonne gifle. CE COURAGEUX FRANCAIS LA LEUR A DONNEE ET C’ETAIT BIEN MERITE ! Que ces baudruches de djihadistes se le disent : ILS NE SONT PAS LES BIENVENUS ICI ET LES FRANCAIS FERONT TOUT POUR LES RENVOYER D’OU ILS VIENNENT : EN ENFER ! LES BARBARES NOUS ASSASSINENT, MAIS QUELQUES COURAGEUX D’ENTRE NOUS, LES GENS CIVILISES, SE CONTENTENT DE REAGIR SAINEMENT EN LEUR OPPOSANT UNE REPONSE DE SELF-DEFENSE : L’ISLAMOPHOBIE, un moindre mal pour eux en comparaison de ce qu’ils font subir à nos concitoyens ! Non ?– louyehi

A voir : Une vidéo tragi-comique à ne pas rater : Ils sont partout… Bijour, monsieur Vincent

Danger de l’Islamisation – Continuez De Partager Cette Vidéo Jusqu’à Ce Que Tout Le Monde L’Ait Vue !!!    ______________________________________________________

Je viens de recevoir une menace de mort.

Je suis allé dans une grande surface et les femmes voilées m’agacaient aussi, alors que je ne suis pas religieux, je me suis signé devant l’une d’elle et son mari. Après m’avoir regardé haineusement, il a dit : « je vais lui couper la tête ».

J’ai parlé de l’incident, en sa présence, à la vendeuse qui visiblement inquiète m’a demandé de ne pas les « provoquer » : « car on ne sait jamais comment ça peut finir », et elle a rajouté : « mais chacun devrait pouvoir s’exprimer librement ».

Nous sommes dans un pays où une minorité se permet de tyranniser la majorité en la menaçant.

J’admets avoir été lourd, car comme il s’agissait d’une bijouterie, je suis parti avec une croix en argent en remerciant bien fort pour que tout le monde entende la nature de mon achat, dont celui (toujours présent) qui menaçait de me trancher la tête parce que je m’étais signé trop ostensiblement à son goût devant sa femme en signe de provocation (pour répondre à d’autres provocations…).

Note de Christine Tasin

Avec vous de tout coeur, Lavéritétriomphera. Même si on est fort et sûr de soi, se faire menacer de mort, de décapitation carrément, en France, en 2017, a des relents d’une barbarie sans nom. Et c’est inadmissible.

Vous n’avez pas déposé plainte ?

Si vous le faites, prenez auparavant un avocat et faites-vous domicilier chez lui afin que votre agresseur n’ait pas votre adresse.

Laveritetriomphera

Il me menace de décapitation parce que je me signe devant le voile de sa femme

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

REGARDEZ DE QUOI SONT CAPABLES CES CREATURES DIABOLIQUES TOUT DROIT VENUES DE L’ENFER, et c’est ce qui attend les Occidentaux dans peu de temps : Une Femme Décapitée En Plein Jour Dans Un Pays Musulman “Modéré” Alors Que La Police Regarde

https://www.liveleak.com/ll_embed?f=9dd091d5c215
Ça se passe en Arabie Saoudite, un pays allié et partenaire économique de l’Europe et des Etats-Unis.
Et vous vous demandez pourquoi l’islamisme arrive dans les rues d’Europe ?! Pourquoi est-ce que les gouvernements occidentaux acceptent des liens avec ces pays ?
Il faut rejeter le barbarisme, partout où il se trouve ! Le monde doit se tenir droit et dire non, même si cela coute quelques litres de pétrole !

Une Femme Décapitée En Plein Jour Dans Un Pays Musulman “Modéré” Alors Que La Police Regarde

(Source : Israël Video News)

-==-

 

Autriche : étonnant Strache (FPÖ), du Rap et des BD pour dénoncer l’immigration musulmane

Autriche : étonnant Strache (FPÖ), du Rap et des BD pour dénoncer l’immigration musulmane

Illustration : Les Verts autrichiens ont déposé plainte pour « incitation à la haine » contre le Parti Autrichien de la Liberté (FPÖ) après que celui-ci, dans le cadre de la campagne pour les élections régionales du 10 octobre prochain, a diffusé une histoire humoristique, illustrée de bandes dessinées, Légendes de Vienne (Sagen aus Wien).

Une illustration du siège de 1683 représente le leader des libéraux, H.C. Strache avec le blason de la ville de Vienne, disant en dialecte viennois à un gamin armé d’une fronde : « Si tu en flanques une au Mustafa, je te paie une saucisse. » Le gamin répond : « Super, en plein dans l’œil, je prendrai une saucisse grillée avec de la moutarde et un bout de pain, HC ! »

Les rappeurs ne sont pas tous de mauvaises personnes. Le candidat du FPÖ autrichien, Heinz-Christian Strache, qui défend des opinions politiques particulièrement musclées et sans langue de bois, se distingue par une communication originale : du rap et des BD pour dénoncer l’invasion turque !

Monsieur Strache a réalisé un très bon score aux dernières élections d’ailleurs.
Certains rappeurs sont de véritables artistes : la preuve, bien peu de personnes sont capables de faire du rap, du vrai rap :

Quant à l’extrait de BD proposé en illustration :

Pour les Verts, « il est manifeste que Strache incite un jeune à infliger avec sa fronde une lésion corporelle à une autre personne du nom de Mustafa, et lui promet pour cela une récompense ».

La FPÖ a expliqué que « Mustafa » ne désignait pas les Turcs en général mais était tout simplement Kara Mustafa, qui conduisait l’armée turque devant Vienne. Pour le secrétaire général de la FPÖ, Herbert Kickl, « la bande d’anars sans humourne peut empêcher que Vienne dans son histoire n’ait déjà été assiégée deux fois par des agresseurs turcs ».

Source : Novopress

https://tpprovence.wordpress.com/2010/09/30/une-bd-poursuivie-en-autriche-pour-«-incitation-a-la-haine-»/

Maxime

Autriche : étonnant Strache (FPÖ), du Rap et des BD pour dénoncer l’immigration musulmane

(Source : Résistance Républicaine)

Musique – Niccolo Paganini, 1er concerto en Ré mineur

______________________________________________________

Niccolo Paganini naît dans une famille modeste. Il est le troisième fils d’Antonio Paganini, son père, né en 1754, ancien docker (ligaballe) qui arrondit ses fins de mois en jouant de la mandoline, et de Teresa Bocciardo, tous deux amateurs de musique. Son frère aîné, Carlo (1778–1830), sera également violoniste. Il a deux sœurs, Nicoletta, âgée d’un an en 1782 (deux enfants morts en bas âge) et Domenica née en 1788.

Il apprend la mandoline avec son père à 5 ans et, à la suite d’un songe de sa mère où elle l’avait vu jouant du violon en soliste et entraînant un orchestre, se met à étudier le violon deux ans plus tard, dressé par son père autoritaire qui le contraint de jouer du violon du matin au soir et le prive de nourriture lorsqu’il ne s’applique pas suffisamment. Il étudie ensuite avec plusieurs violonistes et compose sa première sonate (perdue) à l’âge de 8 ans. Il donne son premier concert – un concerto de Pleyel – six mois après.

Il prend ses premières leçons de composition avec Francesco Gnecco et à 12 ans, donne des concerts dans les églises (San Agostino) et dans les cercles privés. Beaucoup de professeurs se succèdent au cours de la scolarité, mais le jeune élève étant trop doué, beaucoup ne sont pas à la hauteur. Recommandé à la famille du virtuose par le marquis Di Negro, ébahi par les prestations musicales de Niccolò, Paganini, 13 ans, se rend chez Alessandro Rolla à  Parme. Après que le jeune violoniste ait déchiffré à première vue une œuvre inconnue, Rolla est tellement impressionné par sa technique exceptionnelle, qu’il estime n’avoir rien à lui apprendre dans la technique du violon, mais néanmoins, Paganini travaille avec lui plusieurs mois.

C’est en 1816, à l’âge de 33 ans, que le compositeur achève son premier concerto pour violon. Originellement il est conçu écrit en mi-bémol, avec violon accordé un demi-ton au-dessus, mais ses successeurs l’ont transposé en majeur.

Le concerto no 1 pour violon de Paganini comporte trois mouvements :

  1. Allegro maestoso – Tempo giusto
  2. Adagio
  3. Rondo : Allegro spirituoso – Un poco più presto
Résultat de recherche d'images pour "photos de Nemanja Radulovic Paganini Violinconcerto No 1"

1er mouvement : Nemanja Radulovic

Nemanja Radulovic Paganini Violinconcerto No 1 D major 1st mov

Résultat de recherche d'images pour "photos de Yehudi Menuhin, Paganini: Violin Concerto No.1 D major 2nd mvt"

2e et 3e mouvements : Yehoudi Menuhin

Paganini: Violin Concerto No.1 D major 2nd mvt

5:53

Paganini: Violin Concerto No.1 D major 3rd mvt

Val-de-Marne : le boycott de produits israéliens renvoie Ivry devant la justice

Ivry, le 20 octobre 2016. Le vœu du groupe Convergence citoyenne Ivryenne appelait au boycott des « produits fabriqués dans les colonies ». Une plainte a été déposée. ______________________________________________

Convoqués par la police vendredi, le maire (PCF) et trois adjoints devront répondre de propos tenus lors du vote d’un vœu fin 2016. En séance ce jeudi, ils demanderont la prise en charge des frais de justice.

La loi veut que l’administration protège ses agents en leur apportant « une assistance juridique », s’ils sont victimes d’une infraction « à l’occasion de leurs fonctions ». Ce jeudi, ce n’est pas en qualité de victimes mais d’accusés que quatre élus d’Ivry-sur-Seine demanderont la prise en charge des frais de justice.

Attaqués pour « provocation publique à la discrimination », le maire, Philippe Bouyssou (PCF), et trois de ses adjoints sont sommés de s’expliquer sur des propos tenus l’an dernier. Lorsqu’en séance, un vœu de la majorité promouvait le boycott « de produits issus des colonies israéliennes ».

C’était le 20 octobre 2016. Atef Rhouma avait, au nom du groupe Convergence citoyenne Ivryenne, déposé un vœu « pour une paix juste et durable au Proche-Orient ». Il demandait notamment que soient examinées « les possibilités » de « cesser de contractualiser avec des entreprises n’appliquant pas les principes directeurs des Nations Unies ». Et ce, afin de « permettre à la municipalité et aux administrés de ne pas contribuer indirectement […] à l’exploitation illégale des […] territoires Palestiniens occupés ».

« Une atteinte intolérable à la liberté d’expression »

Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) a déposé plainte le 17 novembre 2016 contre Philippe Bouyssou et les adjoints Atef Rhouma (CCI), Mehdy Belabbas (EELV) et Séverine Peter (PCF). Ils sont convoqués ce vendredi à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne. « Le boycott d’Israël est réprimé, reprend Me Julien Bensimon, avocat de l’association. Et l’amalgame a une incidence directe sur la communauté juive de France. » « On a l’impression que ces élus appelaient leurs administrés à se manifester », estime encore BNVCA.

L’association dit aussi avoir saisi le préfet « par courrier le 7 novembre 2016 ». Thierry Leleu, qui n’est plus en fonction, avait effectivement déféré le vœu au tribunal administratif, estimant qu’il « excédait l’intérêt local ». Le vœu a d’ailleurs été annulé en juin, mais la mairie d’Ivry fait appel. « Le contentieux est toujours en cours », confirme la préfecture ce mercredi.

« Nous faisons appel parce que c’était une prise de position politique », se défend Philippe Bouyssou, dénonçant « une atteinte intolérable à la liberté d’expression ». Et de poursuivre : « Nous n’avons pas, par délibération, interdit à nos services d’acheter ces produits dans le cadre de marchés publics. »

Quant à la plainte du BNVCA, le maire « ne décolère pas » : « Ce sont eux, les responsables de l’amalgame idéologique. Nous ne discutions pas la reconnaissance de l’Etat d’Israël. Nos propos portaient sur la politique de son gouvernement. Et il n’y a eu aucune incitation à la haine ! » Soulignant sa bonne entente avec la communauté juive d’Ivry, il juge insupportable que « l’on intervienne de l’extérieur pour mettre le bordel dans un équilibre local ».

Source : Leparisien.fr

Val-de-Marne : le boycott de produits israéliens renvoie Ivry devant la justice

(Source : Dreuz.info)

LA FAMILLE MERAH : Rien que du beau monde : le beau-frère de Mohamed Merah condamné à 9 ans de prison pour avoir fait le jihad en Syrie

https://o.aolcdn.com/images/dims3/GLOB/crop/630x315+0+0/resize/630x315!/format/jpg/quality/85/http%3A%2F%2Fo.aolcdn.com%2Fhss%2Fstorage%2Fmidas%2Fbad4156032faaacc1a1967e9f8006ec0%2F205786416%2Fproc%253Fs%2Billu.jpegREUTER – Le beau-frère de Mohamed Merah condamné à 9 ans de prison pour avoir fait le jihad en Syrie _____________________________________________________

Six hommes, dont le beau-frère de Mohamed Merah, ont été condamnés vendredi à Paris à des peines allant de 2 ans ferme à 15 ans d’emprisonnement pour être partis en Syrie en 2014 aux côtés de figures du jihadisme français et de proches du « tueur au scooter ».

Les prévenus, jugés pour association de malfaiteurs terroriste, faisaient partie d’un groupe de Toulousains et Albigeois partis début 2014 en Syrie. Le tribunal correctionnel a notamment condamné Imad Djebali, soupçonné d’être l’un des leaders des Toulousains et en récidive, à 15 ans de prison, et Abdelouahed El-Baghdadi, époux de Souad Merah, à neuf années d’emprisonnement.

Le parquet avait demandé des peines allant de 5 à 15 ans.

Ces « revenants » nient avoir combattu pour le compte de l’organisation Etat islamique en Syrie. La plupart ont expliqué être rentrés en France car la réalité sur place ne correspondait pas à leurs aspirations.

L’un des prévenus assure avoir fait de l’humanitaire en Turquie

Djebali, El-Baghdadi et un converti albigeois, Gaël Maurize, ont connu un retour mouvementé: ils s’étaient retrouvés dans la nature après leur expulsion de Turquie vers la France, sans personne pour les interpeller, à la faveur d’un retentissant « cafouillage » franco-turc. Ils s’étaient rendus dans la foulée.

Gaël Maurize, qui a concédé avoir monté la garde pour l’EI, a été condamné à huit ans d’emprisonnement, assortis d’une période de sûreté des deux tiers comme pour ses deux comparses. Les trois autres prévenus avaient été interpellés plus classiquement, après leur retour.

Noureddine Othmani, qui assure avoir fait de l’humanitaire en Turquie, a été condamné à neuf années d’emprisonnement. Et deux jeunes hommes, qui comparaissaient libres et ont dit avoir été traumatisés par les exactions en Syrie, ont été condamnés à cinq ans dont trois avec sursis, une peine aménageable.

Selon le procureur, les prévenus ne pouvaient « bénéficier de l’excuse de naïveté » et invoquer un « séjour mystico-humanitaire », au vu des cercles dans lesquels ils gravitaient dans le Sud-Ouest.

Un lien avec d’autres filières jihadistes

Djebali et El-Baghdadi appartenaient au groupe de Toulouse, une émanation selon l’accusation d’une précédente filière jihadiste dite d’Artigat (un village de l’Ariège) vers l’Irak pendant la guerre, dossier dans lequel le même Djebali a été condamné en 2009.

On retrouvait dans ce groupe de Toulouse le demi-frère par alliance de Mohamed Merah, Sabri Essid, lui aussi condamné dans le dossier Artigat. Mais également Jean-Michel Clain qui, avec son frère Fabien, a été la voix de la revendication des attentats parisiens du 13 novembre 2015.

C’est une autre figure du jihadisme dans le Sud-Ouest, l’Albigeois Thomas Barnouin, là encore condamné dans l’affaire Artigat, qui faisait office de trait d’union entre les deux groupes de Toulouse et Albi. Barnouin, Lebrun, Clain et Essid seraient toujours en Syrie, vivants ou morts.

Source : Huffingtonpost.fr

Le beau-frère de Mohamed Merah condamné à 9 ans de prison pour avoir fait le jihad en Syrie

(Source : Dreuz.info)