Patriotes, identitaires, souverainistes, eurosceptiques… pour Macron, vous êtes la « lèpre » populiste en Europe !

Patriotes, identitaires, souverainistes, eurosceptiques… Pour Macron, vous êtes la « lèpre » populiste en Europe !

_____________________________________________________

Vous aimez la France ? Vous la préférez à une Europe devenue un monstre de technocratie, dispendieuse et pinailleuse, plus prompte à légiférer sur la courbure anormale des concombres ou des bananes que de freiner l’invasion migratoire ?

D’ailleurs, face à au terrorisme et à l’islamisation de la société, vous vous sentez en « insécurité culturelle » et vous souhaiteriez des hommes (ou des femmes) politiques à poigne, désireux de protéger frontières nationales et valeurs occidentales ?

Vous faites donc partie des « populistes » et, selon le président de la République, Emmanuel Macron, vous êtes les lépreux de l’Europe.

« Vous les voyez monter, comme une lèpre, un peu partout en Europe, dans des pays où nous pensions que c’était impossible de (les) voir réapparaître[…] Lorsque d’autres trahissent – même l’asile ! -, font les pires provocations humanitaires… C’est cela contre quoi il faut se battre et dénoncer. Pas en nous divisant nous-mêmes. C’est contre ceux-là qu’il faut se scandaliser. Contre le nationalisme qui renaît, contre les frontières fermées que certains proposent […] J’ai besoin de ces terres qui croient dans l’Europe, j’ai besoin des Français qui croient dans ce projet parce qu’ils savent notre histoire, parce qu’ils savent le prix des nationalismes, parce qu’ils savent le coût de la bêtise, parce qu’ils savent qu’on peut voir les peurs en face et essayer de les traiter dans un chemin qui est toujours plus difficultueux parce que personne n’est jamais content. Mais qui est plus responsable que celui qui joue avec les peurs ». (Discours de Quimper du 21/06, Le Figaro)

Un message directement adressé au voisin italien qui n’a pas voulu de l’Aquarius et aux américains coupables de rejeter les migrants mexicains. Ou bien destiné aux Hongrois « illibéraux », aux frondeurs polonais, aux rebelles autrichiens, aux dissidents tchèques et slovaques, aux Danois qui se referment, aux « Vrais Finlandais », aux égoïstes Maltais, aux petits Suisses ou aux Bavarois renfermés sur eux-mêmes. Ce qui représente, au final, pas mal de monde…

Mais la réponse de Matteo Salvini à la moraline macronienne est cinglante :

« Nous sommes peut-être des lépreux populistes, a-t-il ajouté, mais je tire les leçons de ceux qui ouvrent leurs propres ports. Accueillez des milliers de migrants et ensuite on pourra parler ». (L’Obs)

Attaquée par des éléments pathogènes qui portent en eux les germes de sa destruction, l’Europe, du moins à l’Est, semble réagir plutôt sainement et le populisme n’est que la défense appropriée de son organisme.

Mais a-t-on jamais vu président français aussi méprisant envers les peuples ? Aussi peu soucieux des intérêts de son pays ? Quel est donc ce personnage si infatué pour faire la morale au monde entier, au nom d’une entité supranationale totalement déconnectée de ses concitoyens ?

Et si c’était, lui, Macron, le chancre mou de l’Europe ?

Patriotes, identitaires, souverainistes, eurosceptiques… Pour Macron, vous êtes la « lèpre » populiste en Europe !

Yann Kempenich

Illustration : STEPHANE MAHE/REUTERS

(Source : Resistance républicaine)

 

Publicités

Israel – 22 juin 2018

_____________________________________________________

Résurgence de l’anti-judaïsme : conséquence de la montée de l’islam en France

Les commentaires analysés dans de nombreux articles du site Riposte Laïque témoignent d’une certaine lassitude, voire d’une exaspération ou d’un trop plein, lorsqu’il s’agit de traiter ou d’aborder le sujet de la résurgence de l’antisémitisme en France, nom banalisé mais il est plus juste de parler d’antijudaïsme.

Depuis la parution du livre « Les Territoires perdus de la République » co-écrit par Georges Bensoussan, je concède volontiers que ce sujet et ses causes peuvent-êtres ressentis comme récurrentes, et parfois loin des préoccupations des descendants de Clovis, Astérix et Obélix par Toutatis. Néanmoins, l’étude de ce sujet ne doit pas être écartée ni séparée de l’histoire de notre pays, car ce sujet fait désormais partie intégrante de notre histoire de France. C’est ainsi on ne fait pas l’histoire on y entre ou on la subit.

La politique migratoire en France et en Europe, l’insécurité, le terrorisme, l’islamisme, le chômage, le transport, le logement, les salaires, la sécurité sociale, l’école, les radars, la police, l’armée, les inondations, le réchauffement climatique, la voiture, le vélo, les embouteillages, le cancer, la drogue, l’alcool, le tabac, le mondial de foot, etc. etc.   De cette liste non exhaustive, de tous ces sujets réels, pertinents, qui bouleversent notre vie au quotidien, il faut atteler sérieusement cette plaie qui nous concerne tous, directement ou indirectement, ce fléau qui dévore notre société de l’intérieur, cet abcès qui la rend moins humaine, ce mal profond qui la rend trop indifférente depuis l’antiquité à nos jours :

Je veux parler de l’antijudaïsme et son corollaire l’antisionisme.

Peut-on rester relativement indifférent en 2018, lorsque déjà 16 personnes ont été assassinées dans des conditions atroces en France, au nom de l’islam, uniquement parce que juives ? Tout est relatif dira le Professeur Albert Einstein par rapport à Charlie Hebdo, au Bataclan, à Nice, à la Shoah, au Darfour, à l’Arménie, au Kosovo, au Liban, en Irak, en Syrie, en Égypte, en Éthiopie, en Afghanistan, etc. etc. Mais se taire c’est quelque part cautionner, ce que nous allons éviter de faire sur le sujet de l’antijudaïsme.

Une conférence pas comme les autres avec Georges Bensoussan et Eliette Abécassis.

Une fois n’est pas coutume, loin de moi l’idée de vouloir heurter nos lectrices et lecteurs mais l’idée,  d’exercer sur eux une volonté de les enrichir intellectuellement sur ce sujet, de la meilleure manière qui soit, avec les meilleurs intervenants possibles, a pris le dessus. La devise de toute une vie d’enseignant étant d’empêcher son public de mourir idiot. Vaste programme.

Voilà qui sera fait avec la vidéo de cette conférence pas comme les autres, puisqu’elle se déroule à la Grande Loge de France GLDF (je ne suis pas franc-maçon) lors d’une conférence publique fort intéressante avec des conférenciers brillantissimes. Interviennent :

Le fils de Mireille Knoll, l’historien écrivain de la Shoah Georges Bensoussan et la romancière Eliette Abécassis dont le père Albert, universitaire s’était déjà distingué par ses nombreux ouvrages et recherches comme talmudiste-historien hors-pair.

Retenons que l’on peut toujours apprendre même avec ceux dont on s’attend le moins. Oui, des juifs vivaient en France depuis l’antiquité ! L’antijudaïsme n’a cessé d’exister depuis.

D’où une écoute attentive, pour comprendre d’où vient ce mal et essayer de l’endiguer, à partir de cette vidéo de chez VIMEO qui fera date dans notre Histoire de France.

https://player.vimeo.com/video/274040260?app_id=122963

Patrick Granville

-==-

__________________________________

Enfin, Israel envisage une loi interdisant de photographier ou de filmer des soldats de Tsahal

Enfin ! Le parlement israélien envisage une loi interdisant la photographie ou le filmage de soldats, ce que les critiques prétendent être une tentative « dangereuse » de saper le contrôle des Forces de défense israéliennes (FDI).

En vertu du projet de loi, intitulé « Interdiction de photographier et de documenter les soldats de Tsahal », les personnes photographiant des soldats « dans l’intention de saper l’esprit » de l’armée peuvent être punies de 10 ans de prison maximum.

« Quiconque a filmé, photographié et / ou enregistré des soldats dans l’exercice de leurs fonctions, dans le but de miner l’esprit des soldats israéliens et des résidents israéliens, sera passible de cinq ans d’emprisonnement », dit le projet de loi proposé par Robert Ilatov, membre de la Knesset et président du parti nationaliste de droite Yisrael Beiteinu.

Les organisations d’extrême gauche comme Btselem ou New Israel Fund, souvent financées par l’Union Européenne ou la France, n’ont pas digéré la nouvelle.

La législation, qui doit être approuvée par le parlement, permettra au gouvernement de poursuivre en justice tout activiste anti israélien membre ou non d’organisation d’extrême gauche. Dans de nombreux cas, ces organisations passent des journées entières près des soldats, attendant avec impatience une action qu’ils pourraient documenter de manière biaisée afin de calomnier l’armée. Une telle documentation interfère généralement avec les tâches courantes et opérationnelles, les soldats étant de plus couramment insultés par les activistes.

« Toute personne ayant l’intention de porter atteinte à la sécurité de l’Etat sera condamnée à 10 ans d’emprisonnement ».

La proposition est en cours de discussion pendant que les terroristes de Gaza incendient des centaines d’hectares de cultures.

Des notes explicatives accompagnant le projet de loi de M. Ilatov, qui serait soutenu par le ministre de la Défense Avigdor Liberman, affirment :

« Depuis de nombreuses années, l’État d’Israël a été témoin d’un phénomène inquiétant de documentation des soldats de Tsahal.

Cela se fait à travers des vidéos et des enregistrements audio et d’organisations anti-israéliennes et pro-palestiniennes telles que B’Tselem, New Israel Fund, les femmes de MachsomWatch [qui surveillent le comportement des soldats aux checkpoints], Breaking the Silence et diverses autres organisations soutenant BDS. Dans de nombreux cas, les organisations passent des journées entières près des soldats de Tsahal à attendre avec impatience le moindre geste qui pourra être interprété de façon biaisé et tendancieuse. »

La documentation est généralement effectuée en interférant avec les activités opérationnelles en cours du soldat de Tsahal, parfois même en criant des accusations et des insultes à leur encontre. La plupart de ces organisations sont soutenues par des associations et des gouvernements avec un programme anti-israélien clair, qui utilisent ces tendances pour nuire à l’Etat d’Israël et à sa sécurité. »

Il est temps de mettre un terme à cette absurdité, et il est inconcevable que tous les agents ou organisations de gauche soutenus par des entités étrangères aient librement accès aux documents des soldats de Tsahal.

Nous avons la responsabilité de fournir aux soldats de Tsahal les conditions optimales pour l’exercice de leurs fonctions, sans avoir à se soucier d’un gauchiste, d’un journaliste activiste ou d’une organisation qui pourrait publier leur image pour les humilier et les déshonorer. »

Le projet de loi a non seulement vise à bloquer les reportages qui minent « l’esprit » de l’armée et des résidents israéliens et imposera une interdiction générale d’enregistrer les actions des soldats en lutte contre le terrorisme et les violences palestiniennes.

Le résultat immédiat d’une telle interdiction est une avancée sérieuse contre les mensonges de la propagande arabe souvent relayée par la presse occidentale.

Les colons arabes qui provoquent et affrontent les soldats sont excités dès qu’ils sont filmés par des occidentaux pervers en quête de sensationnel. Quand il n’y a pas de caméra, il n’y a point de violence. Simple à comprendre. Les palestiniens champions du Pallywood le savent.

Le projet de loi protégera les soldats dans l’exercice de leurs fonctions.

Aucune armée au monde ne permet aux organisations de gauche ou activistes de filmer ou photographier ses soldats dans le but de les dénigrer, les mettre en danger et servir l’ennemi.

Des séquences vidéo et des photographies montrant les actions des soldats israéliens sont souvent devenues la source d’enquêtes très médiatisées sur leur conduite comme ce fut le cas dans l’affaire Al Dura une supercherie de France2 qui a coûté la vie à des centaines d’israéliens et Juifs dans le monde.

Je l’ai dit et répété depuis au moins une décennie, les choses doivent être réglementées. Il est inadmissible qu’un activiste anti Israélien soit capable de filmer des soldats ou même de lui donner un coup au visage avec sa camera juste pour l’humilier.

La législation n’affecterait pas les journalistes traditionnels travaillant sur le terrain, qui ont souvent besoin d’une autorisation préalable pour filmer des opérations militaires.

Les médias ont choisi de déformer, mentir, et travestir la réalité du conflit arabo-israélien. Ils accordent une importance disproportionnée à un conflit alors que d’autres conflits font des dizaines voire des centaines de milliers de morts. ils dépeignent systématiquement Israël comme agresseur et fautif pendant que les Palestiniens jouent le rôle d’éternelles victimes comme des acteurs de leur propre tragédie.

Journalistes en poste en Israël ou/et activistes anti israéliens, vous êtes maintenant prévenus.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean Vercors pour Dreuz.info.

Enfin, Israël envisage une loi interdisant de photographier ou de filmer des soldats de Tsahal

DJIHAD, GRANDES INVASIONS BARBARES ET LEURS CONSEQUENCES – 22 juin 2018

 

______________________________________________________

Concert au Bataclan : ils ne passeront pas !

Le 19 octobre prochain, ils comptent arborer l’étendard de l’Islam sur le Bataclan où tant de nos compatriotes ont été martyrisés. Ils veulent ainsi symboliser leur victoire et nous plonger dans le déshonneur. Il est impossible de se résoudre à une telle infamie. Le CNRE doit donc se fixer un objectif prioritaire : empêcher par tous les moyens cet ignoble concert.

Les quatre mois qui nous séparent de cette date ne sont pas de trop pour organiser notre riposte. Il ne s’agira pas de lire des discours devant des auditoires restreints. Il faudra former une chaîne de dizaines ou de centaines de milliers de personnes pour interdire l’accès au Bataclan. Ce projet implique une multitude de contacts et de réunions préparatoires. On doit approcher les grands partis ( RN et LR) et les mouvements qui partagent notre indignation pour qu’ils appellent à manifester. Il y aura sans doute plusieurs comités d’organisation en fonction des sensibilités politiques mais il importe que le rassemblement soit massif, le moment venu.

Il est hélas possible que le RN et LR s’enfoncent dans la honte en refusant de participer. Dans ce cas, nous ne serons que quelques centaines. Nous formerons le camp des braves face à la déferlante des banlieues et sauverons l’honneur de la France en nous battant jusqu’au bout. Commençons dès à présent nos préparatifs afin que nul ne puisse douter de notre farouche détermination. J’ajoute que la perspective d’un tel choc pourrait inciter le pouvoir à interdire le concert au nom d’un risque grave de trouble à l’ordre public.

Gerard Pince

Concert du Bataclan : ils ne passeront pas !

(Source : Riposte laïque)

-==

Ce djihad que l’oligarchie refuse de voir_____________________________________________________

Ce djihad que l’oligarchie refuse de voir

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux :
« Et combattez-les (les mécréants) jusqu’à ce qu’il ne subisse plus d’association , et que la religion soit entièrement à Allah. Puis, s’ils cessent (ils seront pardonnés) car Allah observe bien ce qu’ils oeuvrent. Et s’ils tournent le dos, sachez alors qu’Allah est votre Maître. Quel excellent Maître et quel excellent Protecteur » sourate 8 ( le butin) versets 39 et 40.
Lire aussi sourate 4 versets 76, 77, 78 et 79, sourate 9 versets 5 et 29 (appelés versets de l’épée).

La terreur qui sévit, chaque jour que Dieu fait, dans les quartiers fortement islamisés de France et de Navarre, n’est pas prise en compte pour ceux qui sont en possession des clefs de la cité. Ils refusent d’en parler et sont dans le déni, le plus abject qu’il soit. ‘Circulez, il n’y a rien à voir’, c’est la réponse qu’ils ont trouvée pour fuir la réalité dramatique de ces endroits peu recommandables.

Cette dictature théocratique fait partie désormais du paysage de la France. Et qui s’en inquiète ? Sûrement pas ceux qui scandent sans arrêt ‘ pas d’amalgame’. Ceux-là sont les suppôts du djihad islamique. Ils ont tourné le dos aux sans-dents notamment les Français venus d’ailleurs qui ont faussé compagnie à l’idéologie mortifère du dieu de la Mecque et qui aiment les valeurs qui ont fait la grandeur de la France. Et Dieu sait qu’ils sont nombreux quoiqu’en pensent les idiots utiles. La plupart d’entre eux habitent dans ces quartiers où ils sont soumis au diktat communautaire de l’islam avec la complicité des autorités qui détournent le regard au nom de la paix sociale.

Il est vrai que cette terreur est éloignée des territoires où est implantée la bobocratie pour qu’elle soit étalée sur les plateaux des télévisions où on enseigne le vivre-ensemble à sens unique et où les bienfaits de l’islam conquérant sont ressassés à longueur de journée afin de les faire incruster au Français lambda par la désinformation et l’omerta qui sont les fidèles compagnons de route de l’islam guerrier.

Les habitants de ces quartiers qui refusent la dictature d’Allah, n’ont qu’à aller voir ailleurs, ne cesse-t-on de répéter en haut lieu là où se fait et se défait l’avenir des peuples et là où on crie à tue-tête vive le mondialisme, vecteur de la destruction des cultures.
En attendant des jours meilleurs, ces habitants, la peur au ventre, baissent les yeux puisque l’Etat les a carrément abandonnés, aux mafias les plus diverses qui travaillent pour le même objectif, celui de la soumission de la France à Allah, évitant ainsi d’être les cibles de la haine islamique.

Ces quartiers subissent quotidiennement le djihad verbal violent afin que la cause d’Allah soit entendue et que la conquête islamique continue à détruire des pans entiers de la France.
Mais pendant ce temps, l’administration américaine vient de signer la fin de la récréation. En effet, l’islamisme devient un sujet de préoccupation majeure outre-Atlantique. Seule la vieille Europe comme dirait l’autre, reste une passoire qui est devenue une terre de conquête pour l’islam avec la complicité de ses élites.

Cette Europe-là (occidentale) où l’islam est comme un poisson dans l’eau, est dans l’incapacité morale de se défendre. Ses dirigeants l’ont complètement désarmée pour en faire un continent de compassion et de sensiblerie, incapable d’endiguer la submersion islamique.
L’islam, cet allié de l’oligarchie politico-médiatique, est de plus en plus omniprésent dans ces quartiers où le voile intégral, le kamis, le halal et où l’appel à la prière se fera bientôt par haut-parleur aux décibels assourdissants pour le grand bonheur des disciples d’Allah qui verront leur rêve se concrétiser.

La France mahométane est en marche. Et ceux qui refusent de la voir, seront un jour ou l’autre des dhimmis.
D’ailleurs, dans ces quartiers, la dhimmitude commence à s’y faire sentir sans qu’elle émeuve les autorités compétentes car désormais on y est en Islamie et la charia s’y applique en toute transparence. La délinquance y est omniprésente et le communautarisme y signe sa présence en toute légalité républicaine.

Et qui peut prétendre encore que l’islam n’est pas une religion de conquête et d’invasion, semant le chaos et la désolation sur son passage ?
L’islam n’est-il pas un danger pour la France ? Et une guerre à la libanaise, n’est-elle pas en préparation dont l’islam sera le détonateur ?
Alors que faut-il de plus à la caste politico-médiatique pour sortir de sa léthargie, de son cynisme, de sa lâcheté et de sa compromission ?
Quant à l’angélisme islamo-gauchiste, seule l’histoire le jugera, un jour peut-être comme le furent le communisme, le nazisme et le fascisme. 

Amdane Ammar
(Source : Riposte laïque)

-==-

A lire aussi : 67 % des Français ne veulent pas des migrants de l’Aquarius

Au lieu de supprimer l’Aide Médicale de l’Etat destinée aux envahisseurs migrants, (AME), Macron s’en prend lâchement aux pensions de réversion !

Au lieu de supprimer l’AME, Macron s’en prend aux pensions de réversion !____________________________________________________

Mais jusqu’où ira le cynisme d’Emmanuel Macron ?

Après la suppression de la demi-part des veuves par Sarkozy, après la hausse inique de la CSG sur les petites retraites, il est question de s’attaquer aux pensions de réversion !

Oui, c’est scandaleux, indécent, infâme.

Voilà où mènent les quarante années d’une politique d’immigration démentielle qui a ruiné les Français. Nos 2200 milliards de dettes sont dus à l’arrivée de millions de déshérités qui ont appauvri le pays dans des proportions gigantesques, plombant les comptes sociaux et augmentant massivement le chômage.

L’immigration de masse de pauvres sans diplômes a dilapidé l’héritage des Trente Glorieuses. Nous avons des millions d’assistés improductifs 100% à charge.

Il y a 40 ans, la France était bien plus riche que le Japon, l’Allemagne ou la Grande Bretagne. Aujourd’hui notre niveau de vie ne se maintient artificiellement que par l’emprunt. Et ce sont nos enfants qui paieront nos dettes.

Car Macron se garde bien de s’attaquer aux retraites payées aux étrangers de 65 ans qui n’ont jamais travaillé ni cotisé en France.

Il se garde bien de s’attaquer aux retraites des éternels centenaires étrangers, dont les descendants continuent de percevoir les retraites sans le moindre contrôle des consulats français.

50 000 fraudeurs, aucun certificat de vie exigé alors qu’on a l’exemple d’un retraité de 117 ans  encore payé par la sécu ! (Cour des Comptes, rapport 2017)

https://www.lesechos.fr/20/09/2017/lesechos.fr/030591145002_retraites—des-pensionnes-fantomes-a-l-etranger.htm

Il se garde bien de supprimer l’AME, qui veut qu’un sans papiers soit infiniment mieux soigné que les 5 millions de Français qui n’ont pas de mutuelle.

Il se garde bien de récupérer les centaines de millions dus par des étrangers venus se faire soigner en France et partis sans payer !

Et que dire des millions de fausses cartes Vitale, des fausses déclarations de paternité, des mariages blancs pour obtenir la nationalité française, du détournement du droit du sol en Métropole et outre-mer, de la fraude au RSA ?

Ce sont des dizaines de milliards qui partent en fumée chaque année parce que la planète entière sait que la France est l’hôpital du tiers-monde et distribue son social sans le moindre contrôle.

Mais ce n’est pas à la fraude sociale que s’attaque Macron, c’est aux retraites des vieux et des veuves. C’est tellement plus facile.

Sur nos 730 milliards de social, 20% partent au profit des immigrés.

Un rapport de l’INSEE avait chiffré en 2008 la part du social dans les revenus.

Le social représente 4% des revenus d’un natif alors qu’il représente 22% des revenus d’un immigré !

Et ce n’est pas le célèbre polygame de Bobigny, avec ses 4 femmes et ses 46 gamins, qui dira le contraire. Voilà bien longtemps que ce «technicien de surface» venu du Mali a cessé de travailler. Pour lui, le social c’est 100% de ses revenus !

Avec Macron nous sommes dans la république de la honte et de l’injustice.

Quand on change la vaisselle de l’Elysée et qu’on étudie la construction d’une piscine au fort de Brégançon, plumer les retraités pour la deuxième fois en 6 mois, relève du cynisme le plus absolu.

Comme le dit Dupont-Aignan

« Après la hausse de la CSG pour les retraités, la tentative de supprimer ces pensions pour les veufs et le plus souvent les veuves risque de précipiter des millions de nos concitoyens dans la misère ».

PARACHAT HACHAVOUA – PARACHA DE LA SEMAINE du vendredi 9 au Chabbat 10 Tamouz 5778 (du vendredi 22 au samedi 23 juin 2016)

______________________________________________

Paracha Houkat : le sens caché ? Par R. Draï Z’l- vidéo

Lecture de la paracha Houkat en français – Torah-Box.com

Cette paracha, Houkat, celle qui concerne ce qu’il est convenu d’appeler “la vache rousse”, est sans doute, en son commencement, l’une des plus énigmatiques, pour ne pas dire l’une des plus impénétrables de tout le H’oumach.

Comment comprendre cette liturgie qui incite le grand Prêtre Eléazar à se procurer une vache qui fût complètement de cette couleur mais aussi qui n’ait jamais porté ni faix ni joug pour ensuite la mener à l’extérieur du camp, et là, la réduire en cendres –  chair, os et peau- recueillir ces cendres, les répandre dans de l’eau, pour ensuite, en cas de faute portée à la connaissance du pontife, asperger de cette eau le transgresseur, de sorte à le purifier?

Sauf qu’au terme de cette liturgie opaque et destinée à un acte de purification, le cohen deviendra temporairement impur ainsi que l’officiant qui l’aura assisté.

Parmi toutes les tentatives d’explication, et sans y insister ici, l’on se reportera surtout à celle qui nous semble la plus plausible, celle de Samson – Raphaël Hirsch  ad. loc).

Pour le présent commentaire deux éléments déterminants sont à souligner. En premier lieu, et en prenant acte que le récit de la Thora ne procède pas par sauts, il faut se demander quel est le lien entre cette liturgie et la fin de la paracha précédente qui insistait à son tour sur les deux points suivants: la tribu de Lévi n’aura  pas de part territoriale en Israël, ni de patrimoine, à proprement parler.

Le Créateur sera cette part et constituera tout leur patrimoine. Une telle déclaration pourrait sembler ambiguë. Si la tribu de Lévi semble  dépossédée  d’une sorte de bien, la voici pourvue d’un bien sans doute inestimable: rien de moins que la part divine.

La tentation qui se profile pour elle est de s’ériger en caste, elle aussi divinisée, coupée du peuple: une aristocratie pontificale.

L’hypothèse se forme alors selon laquelle  les règles concernant la vache rousse et qui font immédiatement suite à ces dispositions, si elles comportent une signification intrinsèque,  ont sans doute également pour but de prévenir cette tentation puisque les gestes auxquels elles obligent le  grand prêtre le rendent impur, ce qui atteste clairement qu’il n’est par pur par nature, que de ce fait il reste lié au reste du peuple, qu’il n’est pas d’une essence différente  de la sienne.

Quel peut être alors le sens  profond d’une liturgie qui rend impur l’un pour purifier l’autre? Faut-il, en termes d’anthropologie des religions, concevoir que se produit à cette occasion un véritable transfert cathartique de l’un à l’autre?

Il ne faut jamais oublier la remarque de l’historien Lucien Fèbvre selon lequel le psychisme humain n’a pas été identique à lui même au cours des siècles et des millénaires et que l’efficace des rites en dépend.

Il n’en reste pas moins que cette dialectique là, entre le pur et l’impur, comporte elle aussi ses enseignements éthiques et sociaux.

Le pur et l’impur doivent être distingués, certes, mais pas au point de donner à penser qu’ils se rapportent mutuellement à deux créations différentes, ou à une création scindée, clivée, dont les deux parties ne pourraient plus jamais être réunies.

L’étymologie du mot « diable « conduit à cette vision puisqu’elle signifie partition, division irrémédiable. Il n’est aucune pureté ou impureté pour ainsi dire d’état?

L’une et l’autre sont liées au temps qu’elles marquent, sachant que le temps suivant peut les effacer ou les transformer en leur inverse. D’où à la fois l’extrême vigilance éthique requise par ces possibles commutations, et le rejet de toute forme de pensée obsessionnelle ou phobique  symptomatiques d’une religion du tabou.

Il n’est pas impossible alors de relier la vache rousse et le veau d’or, comme si la révolte de Korah’ et ses suites devaient être imputées à une rémanence de cette dernière idole que l’on croyait avoir été pulvérisée par Moïse avant, l’on s’en souvient, qu’il ne la réduise déjà en poudre, noyée dans une eau  à boire, une eau de mise à l’épreuve de la fidélité envers le Créateur, donateur de la Loi.

Une dernière observation au sujet du caractère énigmatique de cette liturgie. La tradition juive affirme que le Roi en personne n’a su en discerner le sens véritable.

Qu’est-ce qu’un despote, ou un tyran, ou un dictateur? Un individu absolutisé, qui prétend n’avoir rien ni personne au dessus de lui et qui s’identifie à la Loi totale dont il prétend être l’incarnation vivante, la  source indiscutable.

Les règles relatives à la vache rousse démentent cette prétention absolutiste. Il y est question non pas simplement de Thora mais de h’oukat hathora, littéralement de «Thora sous sa modalité légale», de h’ok.

Qu’elle comporte une part qui d’elle même échappe à la plus haute des intelligence démontre bien son caractère non captable en totalité.

Il en demeurera une part toujours accessible au questionnement et qui récuse par là même toute prétention à un éventuel pouvoir absolu.

C’est bien cette part d’inexpliqué  qui préserve la liberté de l’esprit et partant  celle des corps.

A méditer pour les temps actuels, face aux dangers de la théocratie sachant que toutes les théocraties ne sont pas forcément confessionnelles.

Raphaël Draï Z’l

(Source : Forum)

 

Israel – 21 juin 2018

 _____________________________________________________

L’émouvante histoire du soldat Menahem Mendel Gordon

La défense et illustration de la dignité du peuple juif

Israël face au Hamas: Samson enchaîné par P-I Lurçat

Y. Sinwar a payé 8.000 shekel pour la mort du bébé…

Assad prend 2 points stratégiques vers le Golan©

45 tirs de roquettes, représailles intensives de Tsahal©

Israël a mené l’attaque aérienne près d’Abu Kamal©

Qatar : des hommes de paille pour infiltrer le milieu pro-Israël©

Soutien total et inconditionnel à l’Italie, la Hongrie et l’Autriche

Soutien total et inconditionnel à l’Italie, la Hongrie et l’Autriche

______________________________________________________

En quoi est-ce du racisme et de la xénophobie que de refuser l’accès de son territoire, de fermer ses ports et de transformer son pays en dépotoirs à ciel ouvert à des migrants qui ne fuient pas les guerres chez eux et dont les desseins belliqueux ne font plus mystère pour personne aujourd’hui ?

Ni la Tunisie, ni l’Algérie, ni le Maroc, ni aucun pays d’Afrique noire subsaharienne ne l’est, alors qu’ils sont les premiers pourvoyeurs de la migration clandestine devenue la première source du terrorisme, de l’insécurité, des atteintes aux biens et aux personnes et de la criminalité en Occident depuis 2011 avec les révolutions grandiloquents du printemps pourri arabe et la tragédie syrienne qui a permis à des centaines de milliers de Nord-africains d’infiltrer les flux des vrais réfugiés pour regagner l’Eldorado européen avec bien souvent des vrais-faux passeports syriens procurés auprès d’anciens fonctionnaires syriens et Daech qui ont pignon sur rue en Turquie et avec la bénédiction du gouvernement nazislamiste turc, membre de l’OTAN.

Qui a fabriqué les faux-réfugiés accueillis naïvement par Merkel en 2015 qui les confondaient avec les Sudètes et pensaient qu’elle pouvait en faire des nouveaux allemands « Nous sommes déjà arrivés à faire tant de choses, nous y arriverons cette fois aussi »

Qui nuit et dénature la cause des vrais réfugiés est-ce l’Italie, la Hongrie et l’Autriche voire l’Allemagne qui veulent fermer leurs frontières aux vagues migratoires illégales ou les ONG qui les font acheminer par des bateaux affrétés spécialement pour les besoins d’une fausse cause vers des terres hospitalières et les associations de pacotilles droits-de-l’hommisme vent debout contre ces mêmes pays envahis par les flots de faux-réfugiés qui empoisonnent le quotidien de leurs citoyens et qui engorgent leurs prisons ?

Salem Benammar

Soutien total et inconditionnel à l’Italie, la Hongrie et l’Autriche

(Source : Riposte laique)