DJIHAD – 22 mars 2019

Lycéens agressés à coups de marteaux et de mâchettes : l’ancien proviseur doit se retourner dans sa tombe______________________________________________________

A lire aussi2 360 attentats musulmans les indignent moins qu’un seul attentat anti-musulman !

Rokhaya Diallo avoue : le Grand Remplacement existe et elle y travaille

Ils m’insultent, me menacent, me diffament… ils prouvent que l’islam est incompatible avec la France

Le terroriste de Milan avait été condamné en 2018 pour viol d’une fille de 17 ans… peine suspendue !!!!

Scandale criminel djihadiste à la prison de Condé sur Sarthe

« Pendez les Blancs »: le rappeur raciste Nick Conrad condamné à 5.000 € d’amende et 2.000 € de dommages

Foutoir migratoire : un faux mineur isolé est démasqué devant la Cour de cassation, le 7 mars 2019

En Corse, la « chasse à l’homme » ne plaît pas au procureur… moi je trouve ça sympa et utile

Christchurch : Le Tout-Hollywood en larmes

______________________________________________________

Stains : Agression au marteau et à la mâchette : l’ancien proviseur doit se retourner dans sa tombe

Un élève d’un lycée de Stains en Seine-Saint-Denis a été agressé au marteau lundi et blessé devant l’établissement. Des individus armés de machettes se sont également présentés près du lycée. Les enseignants alertent sur le climat de violence.

Voir aussi :
J’ai bien connu le lycée Paul Eluard pour y avoir travaillé en 87-88. J’ai été moi-même victime d’une agression verbale par des intrus extérieurs à l’établissement, qui n’avaient pas hésité à entrer dans ma salle de classe. C’était à l’époque du courageux proviseur Mme Françoise Louÿs, honteusement poursuivie en justice suite à un accident avec un panneau de basket utilisé par des intrus. Le délit d’intrusion n’existait pas à l’époque et il était très difficile de contrôler les accès. Depuis, force est de constater que les pouvoirs publics n’ont pas fait grand chose pour remédier à ces dysfonctionnements. Un laxisme coupable dont les enseignants paient les pots cassés et l’on aimerait juste qu’ils ne fassent pas l’économie d’une  analyse politique….
Car ce qui se passe aujourd’hui n’est pas le fruit du hasard.
En pleine crise du voile islamique je me souviens du pessimisme de Mme Louÿs qui disait que c’était foutu, que c’était trop tard, qu’on n’arriverait jamais  redresser la barre.
Hélas, je crois qu’elle avait raison ! Et ce n’est pas un Blanquer qui changera quoi que ce soit !
Hommage à ce chef d’établissement courageux, dont le dernier poste fut le lycée Duperré. Elle a servi la France avec courage et loyauté.  Ayant quitté ce monde, elle n’aura plus la douleur de voir ce qu’est devenu son établissement de Seine Saint Denis pour lequel elle a beaucoup donné.

Hector Poupon

Lycéens agressés à coups de marteaux et de mâchettes : l’ancien proviseur doit se retourner dans sa tombe

(Source : Résistance Républicaine)

-==-

https://i1.wp.com/static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2019/03/mont-lozere.jpg______________________________________________________

Non, ma France ne sera jamais celle de l’ennemi infiltré Belattar

Un débat entre Zemmour et Belattar ?

Rien que le terme « débat » avec un allogène me gêne profondément !

A mon sens un individu ne sera jamais un ou une Français grâce à un morceau de plastique bleu, quoiqu’il fasse, s’il est persuadé que ça suffit pour être français. Oh my God ! comme disait la mère Miché…

Il m’en faudrait des lignes et des pages pour décrire ce ressenti des petits matins en pays berrichon, quand tu y séjournes en chambre d’ hôte, et que le clairon du coq t’a réveillé en te rappelant ton enfance, le tout ponctué par les premiers mugissements de l’étable saluant le fermier qui vient pour la traite.

https://i1.wp.com/static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2019/03/berry-300x178.jpg

C’est se dire qu’on vit dans le plus beau pays du monde, où les géographies et autres géo et hydrologies sont tellement variées qu’en suivant le cours de la folle Loire, tu es ivre devant cette fuite de nos torrents alpins, et leurs magnifiques hôtesses, nos truites que tu pêcheras pour en faire ton déjeuner, accompagnées d’un de ses (milliers ?) de petits vins, et conclure par un de nos 500 fromages…

Te balader sur un de nos Causses et te taper une tartine de miel du Larzac, pendant que le vent te rafraîchit, visiter notre Lozère, à mon sens l’un des plus beaux départements que je connaisse, avec ces mots magiques: Cevennes, Margeride, Gévaudan, Gardons clairs et propres comme un premier matin du monde, chataîgneraies, et chèvreries, toits de lauzes et temps si agréable à perdre.

https://i2.wp.com/static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2019/03/chataigneraie-300x200.jpg

Et nos côtes !! Les furieuses de Bretagne aussi coléreuses que les rochers qui la bordent, et si proches de celles alanguies de Normandie

https://i0.wp.com/static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2019/03/bretagne-300x206.jpg

Avec les volubiles que nous offre la Méditérannée , mais là… un peu trop de ces métastases qui savent si bien saloper un endroit…..et qui te donnent furieusement envie de… censuré.

Allez, je vous laisse imaginer tout le reste de notre beau pays.

Tiens! Ce matin je lis ça: histoire de vous replonger cruellement dans la réalité

Six chefs de partis débattent des issues à la crise
Quelles solutions? De Jean-Luc Mélenchon à Marine Le Pen, six chefs de partis débattent mercredi soir sur BFMTV des issues à la crise des Gilets jaunes. 

https://i1.wp.com/static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2019/03/Capture-d%E2%80%99%C3%A9cran-2019-03-21-%C3%A0-15.07.14-300x210.png

https://www.ledauphine.com/france-monde/2019/03/20/gilets-jaunes-six-chefs-de-partis-debattent-des-issues-a-la-crise

Ah!Ah!Ah!  😆 6 chefs de parti-pris !! Chacun se demandant comment il va pouvoir faire chier l’ autre, sur le 6 on se demande s’ il y en a un seul qui veut vraiment du pouvoir….

6 !!!! Excusez du peu!!, et pourquoi pas 12, ce serait plus « zodiacal »

Comme disent les républiquettes d’Amérique du sud: « un pueblo unido jama sara vincido »

C’est mignon! ça permet d’ en fourrer des bananes dans les oreilles de ce bon Pueblo..

Un peuple uni c’est avant tout la croyance, la foi en son avenir , la montée de la côte en s’ efforçant ensemble et pas en tirant à hue et à dia ! En permettant à des criminels de tuer sans payer de leur vie, à des clandestins de trouver salon et table mise, à des « révolutionnaires » de ruelles romantiques de tout casser et brûler impunément, aux mêmes racailles allogènes de saboter notre Nation, notre jeunesse : en Thailande et voisins: droque= peine de mort sans barguigner ni enculer les chameaux.

Dites ?? Vous voulez pas voter pour moi ?Je me présenterais volontiers à ce métier, trop galvaudé depuis, mais si honorable en son temps : TYRAN… Ce titre qui a deux fois sauvé Rome en étant accordé à notre admirable Lucius Quintus Cincinnatus ??

https://i2.wp.com/static.resistancerepublicaine.eu/wp-content/uploads/2019/03/cincinnatus-225x300.jpg

Machinchose

Non, ma France ne sera jamais celle de Belattar

(Source : Résistance Républicaine)

Le djihad fait rage en France, et nous n’avons pas encore tout vu : Douze églises attaquées, vandalisées en une semaine !!

Douze églises attaquées, vandalisées en France en une semaine_______________________________________________________

Une douzaine d’églises catholiques ont été profanées en France en une semaine dans un cas flagrant de vandalisme antichrétien.

La récente vague de profanations d’églises a laissé perplexes  la police et les dirigeants ecclésiastiques, qui sont restés pour la plupart silencieux alors que les dégradations se sont propagées dans toute la France.

Dimanche dernier, des vandales ont incendié l’église Saint-Sulpice, l’une des plus grandes et des plus importantes églises de Paris, peu après la messe de midi.

La police a conclu que l’incendie de l’église Saint-Sulpice était criminel et cherche maintenant des suspects.

La restauration de l’église après les dégâts causés par l’incendie pourrait coûter  plusieurs centaines de milliers  d’euros.

À Nîmes, département du Gard, l’église Notre-Dame des Enfants a été profanée de manière particulièrement odieuse : une croix dessinée avec des excréments humains, saccage du maître-hôtel et du tabernacle, hosties découvertes plus tard parmi des piles d’ordures.

De même, l’église Notre-Dame de Dijon a subi le saccage du maître-autel et les hosties ont été sorties du tabernacle, éparpillées sur le sol et piétinées.

À Lavaur, dans le Tarn, l’église du village a été attaquée par de jeunes hommes qui ont tordu un bras d’une représentation du Christ crucifié pour faire croire qu’il faisait un geste obscène.

Dans les faubourgs parisiens, dans les Yvelines, plusieurs églises ont subi des profanations d’importance variable, à Maisons-Laffitte et à Houilles.

Bien que les commentateurs aient hésité à attribuer aux profanations une origine religieuse ou culturelle particulière, elles ont toutes un caractère antichrétien évident.

Ces derniers mois, des gangs antisémites ont profané des cimetières juifs et ont signé leurs actions avec des croix gammées.

Dans le cas de la profanation des églises catholiques, le vandalisme parle de lui-même : ridicule de la figure du Christ sur la croix et profanation d’autels.

La hiérarchie catholique a gardé le silence sur ces épisodes, se limitant à souligner cette menace antichrétienne et à espérer que les politiciens et la police trouveront les vandales et les puniront.

Les rapports indiquent que 80 % des profanations de lieux de culte en France concernent des églises chrétiennes et qu’en 2018, cela signifiait la profanation d’une moyenne de deux églises par jour, même si ces actions font rarement les gros titres.

En 2018, le ministère de l’Intérieur a enregistré 541 actes antisémites, 100 actes antimusulmans et         1 063 actes antichrétiens.

https://www.breitbart.com/faith/2019/03/20/twelve-french-churches-attacked-vandalized-in-one-week/

Traduit par Jack pour Résistance Républicaine.

Douze églises attaquées, vandalisées en France en une semaine

(Source : Résistance Républicaine)

Brigitte Macron huée et sifflée, ils vont rester comme ça encore 3 ans ?

Brigitte Macron huée et sifflée, ils vont rester comme ça encore 3 ans ?

A Reims, la femme de l’usurpateur n’a pas pu donner le coup d’envoi d’un match de foot mixte comme prévu, en compagnie de Muriel Robin.

En effet, dès qu’elle s’est avancée sur le terrain, son visage est apparu sur les écrans géants et ça a été la bronca dans le stade où se trouvaient 10 000  personnes.  » Au moment où elle pénétrait sur la pelouse en compagnie de l’humoriste Muriel Robin, une partie des 10 000 spectateurs s’est déchaînée sur elle et l’a huée et sifflée. »

On apprécie de voir comment toutes « les stars « sont cul et chemise avec les occupants de l’Elysée, ici la Macron tient la Robin par la taille… avant que l’organisateur ne lui demande de renoncer.

Résultat de recherche d'images pour "photos de muriel robin avec brigitte macron au stade"

 

Voyant cela l’organisateur lui a demandé de retourner sur le banc de touche, et Muriel Robin seule a donné le coup d’envoi.

Les Macron peuvent-ils sérieusement envisager de ne plus pouvoir faire la moindre sortie en public sans se faire agresser, huer, insulter, siffler ?

S’ils avaient un peu de respect d’eux-mêmes et du peuple français, ils dégageraient devant cette impopularité.

Encore 3 ans comme ça, vraiment ?

Mais la place est tellement bonne… Ils ne vont pas lâcher prise, quitte à vivre dans un blockhaus !   On découvre par ailleurs dans l’article qui évoque l’anecdote une interview de la Macron datant de la mi-février où elle commentait l’actualité et se disait soulagée parce que le dialogue était censé, selon elle, reprendre…

https://actu.orange.fr/france/brigitte-macron-huee-et-sifflee-en-marge-d-un-match-de-foot-magic-CNT000001dV7PO.amp Elle ne manque pas d’air :

« Ça ne peut pas continuer, c’est certain. On veut arrêter cette violence parce qu’il n’y a pas de vie ou de réconciliation possible avec cette violence. »

Elle est qui, elle, pour dire « on » ?

On ne lui demande pas son avis, on ne veut même pas le connaître. Elle aurait pu dire « Emmanuel veut arrêter…. », mais pas « on », surtout pas « on ».

Elle n’a pas été élue. Elle est imposée à l’Elysée par Macron, et elle se mêle de tout.

Elle fait de plus en plus penser  à Marie-Antoinette…

Christine Tasin

Brigitte Macron huée et sifflée, ils vont rester comme ça encore 3 ans ?

(Source : Résistance Républicaine)

Il ne dort pas mais il cause… mais qu’est-ce qu’il dure… Macron ou le mythe fatigant du président Duracell

_____________________________________________________

A lire aussi : Macron n’a pas besoin de sommeil, ce mythe malsain pour la santé publique

«Vous avez fait du peuple un ennemi de l’Etat» : le philosophe Lordon décline l’invitation de Macron

Le débat de Macron avec les intellectuels descendu en flamme par l’un des participants

_____________________________________________________

Huit heures à débattre avec des intellectuels ! La prouesse d’Emmanuel Macron ce lundi a été une nouvelle occasion pour l’Elysée de polir auprès des médias l’image d’un président hyper-performant à la résistance hors-norme. Et si les médias prenaient un peu de recul avec cette grosse ficelle de com’ ?

Quel homme, mais quel homme ! Ce soir du lundi 18 mars était encore à marquer d’une pierre blanche dans le Guiness de la geste macronienne. Tenez-vous bien : Emmanuel Macron a passé 8h10 à tenir le crachoir à une soixantaine d’intellectuels, qu’il avait réunis dans la salle des Fêtes fraîchement rénovée de l’Elysée dans la continuité de son grand débat national. La causerie, que le maître des lieux a décrite comme un exercice de « maïeutique à ciel ouvert« , diffusée en direct et en intégralité sur France Culture, aura donc emmené les convives – nombreux à quitter la salle avant la fin – jusqu’à 2h30 du matin. « Son record » de durée de débat, s’est empressé de souligner l’AFP à 3h34. Un de plus, tant les deux premières années de ce quinquennat ont été régulièrement ponctuées de « Oh » et de « Ah » devant la résistance physique de Jupiter.

Pas plus tard que le 15 janvier dernier, lors du lancement ce même débat national, Emmanuel Macron s’était déjà livré à une prouesse du même genre, en s’infligeant une séance de questions-réponses de presque sept heures (6h46, précisément) dans le gymnase de Grand Bourgtheroulde, dans l’Eure, au milieu de 653 maires normands. Dans une avalanche de tweets, ministres et élus de la majorité s’étaient ébaubis en chœur de la performance comme d’un record au marathon. « 7 heures de débat sans interruption, sans filtre, sans fiches avec le président de la République« , se pâmait notamment la députée LREM Aurore Bergé. Depuis lors, en onze interventions dans différents meetings, reprenant en bras de chemise son rôle de candidat, le président de la République aura participé à plus de 50 heures de discussions : 6h37 à Souillac, 7h07 face aux élus d’Outre-Mer à l’Elysée, 4h54 à Gréoux-les-Bains, 4h30 dans le Morvan…

Pas de dodo pour les « winners »

Depuis le début de son quinquennat, la Macronie n’aime rien tant qu’à nous narrer les performances de ce président infatigable, cet iron man de l’Elysée. Un demi-dieu qui, contrairement au commun des mortels, n’a même pas besoin de dormir, ou si peu… Un élément de langage diffusé à l’envi et repris sans recul par bien des médias. « Quel point commun entre Napoléon Bonaparte, Victor Hugo, Winston Churchill, Emmanuel Macron ? Tous sont ce que l’on appelle de ‘petits dormeurs’« , relève ainsi BFMTV, qui explique : « Depuis quelques années déjà, des études scientifiques ont permis d’identifier l’origine génétique de la capacité hors-norme de récupération des ‘vrais’ petits dormeurs (…) Il faut entendre par là, ceux qui malgré une nuit de sommeil divisée par deux ou plus par rapport au reste de la population, restent dynamique et en forme tout au long de la journée. Ils ne représentent pas plus de 1% de la population ».

C’est donc la science qui le dit : le président de la République est un être génétiquement exceptionnel ! De quoi susciter l’admiration d’un Laurent Delahousse qui s’extasiait, lors d’un entretien lunaire de complaisance tourné à l’Elysée et diffusé en décembre 2017 sur France 2 : « Ce n’est pas une légende donc, finalement vous dormez très peu ? ». Eh non, Emmanuel Macron n’est pas qu’une légende… « Je le connais depuis 2009, il dort très peu, et maintient ce rythme sans efforts« , confirmait encore un proche du chef de l’Etat à L’Express en octobre 2017, dans un long papier consacré… aux nuits du président de la République. « Nul ne connaît le secret de sa résistance : la prof de yoga qui dispense son enseignement au sein d’En marche! n’a jamais réussi à lui donner un cours« , relevaient nos confrères de l’hebdomadaire.

Macron, président Decathlon

Car s’il ne dort pas, le chef de l’Etat n’en reste pas moins hyperactif. Tout comme son service de com’, sur ce sujet. Dix jours après son élection, voici donc l’inévitable photo du présidant escaladant au pas de course les escaliers de l’Elysée, comme si François Hollande n’avait pas été capable de faire la même chose. Depuis, les images du président décathlonien se succèdent, et pourraient aujourd’hui nourrir tout un album de Decathlon. Manu s’entraîne au foot avec l’Olympique de Marseille, Manu « s’éclate » – avec Alexandre Benalla – sur les pistes de ski de La Mongie (effet raté cette année), Manu joue au tennis au Touquet, Manu boxe à l’Elysée… « Il a un mental et une générosité rare. Il est volontaire, se bagarre tout le temps, il s’arrache« , témoignait Patrice Kuchna, son professeur de tennis, en mai 2017 dans Ouest France.

Et si l’endurance des candidats est mesurée de longue date à chaque Salon de l’Agriculture en période de campagne électorale, Emmanuel Macron en a fait son propre marronnier présidentiel. Ainsi apprenait-on le 23 février que l’édition 2019 était un record – encore un – du chef de l’Etat : de 9 heures du matin à 11 heures du soir ! « Il faut dire l’épreuve que c’est, quand même. On a l’impression qu’ils s’y rendent et que c’est une promenade de santé. Au bout deux ou trois heures, c’est dur !« , applaudissait l’éditorialiste Nicolas Domenach sur BFMTV. Et si l’épreuve, c’était plutôt d’endurer cette mythologie pendant encore trois ans ?

Louis Nadau

Il ne dort pas mais qu’est-ce qu’il dure… Macron ou le mythe fatigant du président Duracell

(Source : Marianne)

Passe encore qu’il prononce des paroles en l’air, qu’il déclame de manière théâtrale, que ses discours soient creux, mais là ou cela coince, ce sont ses incessantes affabulations, ses mensonges éhontés : Macron n’est qu’un prestidigitateur de la parole, un fumiste, un pantin  qui manque gravement d’humanité. Nous aurions un robot à sa place programmé pour la destruction du pays que nous aurions les mêmes résultats. Il ne fait que brasser du vent. Et dire qu’ il y a des moutons assez bêtes ou faux-culs pour l’admirer, boire ses paroles et croire tout ce qu’il raconte! louyehi

Gilets Jaunes – 22 mars 2019

Afficher l'image d'origine

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRDigoocjpbdbQGjyO0G7rAeuVF8ex9gwMSSQJjMebYaYt_6x6s

______________________________________________________

A lire aussi :bManifestation des gilets jaunes : et maintenant, l’armée !

Gilets Jaunes : les produits marquants codés (PMC), censés permettre d’identifier plus facilement les casseurs

Toutes les manoeuvres de Macron pour briser les Gilets jaunes échouent

Assises France GJ : j’aurais aimé pouvoir y proposer ce manifeste…

Le Gilet jaune Benjamin Cauchy sera sur la liste de Debout la France

______________________________________________________

[Exclusif] Les résultats du « vrai débat » des gilets jaunes

Alors que le « grand débat national » voulu par Emmanuel Macron vient de se terminer, son concurrent lancé par des gilets jaunes de la France entière, le « vrai débat », boucle l’analyse des propositions reçues. Des premières conclusions livrées ex exclusivité à Marianne.

C’est l’autre débat, « le vrai ». Lancé le 30 janvier dernier, ce site (le-vrai-debat.fr), porté par des « gilets jaunes » de la France entière,

a tenté de défier l’exécutif sur le terrain de la démocratie participative. Trois semaines après la clôture des débats, le dépouillement se termine : 25.000 propositions déposées, près de 1 million de votes enregistrés en faveur ou en défaveur des idées mises sur la table librement par les participants eux-mêmes, Le tout, par 44.000 inscrits. « Parmi eux, beaucoup d’actifs, surtout des employés et très peu de Franciliens » note Maxime Souque, coordinateur de la plate-forme et « gilet jaune » d’Avignon (Vaucluse).

Que retenir des premières conclusions fournies par l’équipe du « vrai débat », obtenues grâce au travail de l’unité des systèmes complexes du CNRS, du laboratoire d’études et de recherches appliquées en sciences sociales de Toulouse et du laboratoire Triangle de Lyon ? Quelques surprises. Alors que l’on attendait le sujet de la fiscalité au premier plan, celui des institutions préoccupe davantage les votants, avec sept propositions sur ce sujet parmi les 20 les plus populaires. « Vive le RIC ! », « Fini les privilèges des élus ! » scandent les sondés.

Anthony Cortes

[Exclusif] Les résultats du « vrai débat » des gilets jaunes

(Source : Marianne)

DJIHAD – 21 mars 2019

https://www.jforum.fr/wp-content/uploads/2019/03/5c92642e488c7b8c038b4569_663_442.jpg_____________________________________________________

A lire aussi : Commémoration de l’anniversaire de l’assassinat de Mme Mireille KNOLL

Samedi 23 mars, les fils de Mireille Knoll invitent les Français à se rassembler devant le 26 av. Philippe Auguste à Paris

Molenbeek : quatre coups de hache à la tête de sa victime, qui a échappé à la mort

L’effondrement social et économique du Danemark sous le poids de l’immigration

_____________________________________________________

Un attentat très probablement  islamiste à Milan qui a bien failli finir dans l’horreur : Le conducteur incendie son bus où se trouvent 51 enfants et évoque les migrants morts en mer

https://i0.wp.com/actu17.fr/wp-content/uploads/2019/03/milan_200319_1.jpg?resize=533%2C261&ssl=1(photo témoin)

Le conducteur d’un bus qui conduisait 51 enfants les a pris en otage et a incendié le véhicule. Les autorités n’excluent pas la piste terroriste.

Le drame n’est pas passé loin ce mercredi à San Donato Milanese, dans la périphérie de Milan (Italie). Un homme de 46 ans conduisait 51 collégiens à la piscine de Crema, dans le sud de Milan, lorsqu’il a décidé de détourner le véhicule.Il a finalement stoppé le bus alors qu’il se dirigeait vers l’aéroport de Milan-Linate, puis a hurlé « Personne ne sortira vivant ».

« Je veux en finir, il faut arrêter les morts en Méditerranée »

Il a attaché les élèves avec du fil électrique après avoir récupéré leurs téléphones portables raconte La Repubblica et les a pris en otage durant 40 minutes. « Je veux en finir, il faut arrêter les morts en Méditerranée » a-t-il également déclaré, en rapport avec les migrants qui tentent de pénétrer en Europe.

Deux bidons d’essence et un briquet

L’un des enfants qui avait gardé son téléphone a tout de même pu prévenir ses parents, qui ont fait appel aux secours. Fort heureusement, les carabiniers (une force militaire chargée de missions de police et de maintien de l’ordre) sont rapidement parvenus à faire sortir tous les enfants, alors que le suspect venait de déverser deux bidons d’essence dans le véhicule.

Sur une vidéo amateur, on aperçoit le conducteur foncer dans plusieurs voitures. La police a placé l’un de ses véhicules devant le bus pour parvenir à le stopper, alors que le suspect venait de l’incendier avec un briquet. Ce dernier, Ousseynou Sy, a ensuite été interpellé.

Douze adolescents ont été conduits à l’hôpital, après avoir été intoxiqués par la fumée. Le suspect a lui aussi été conduit à l’hôpital pour des brûlures aux mains.

La piste terroriste n’est pas exclue

Ousseynou Sy qui est originaire du Sénégal, a obtenu la nationalité italienne en 2004. Il a été condamné en Italie pour des faits de conduite en état d’ivresse et d’agression sexuelle sur mineur selon le ministère de l’Intérieur.

« C’est un miracle, cela aurait pu être un carnage. Les carabiniers ont été exceptionnels pour bloquer le bus et faire sortir tous les enfants », a déclaré à la presse le procureur de Milan, Francesco Greco, précisant ne pas exclure « l’hypothèse du terrorisme ».

Le chauffeur incendie son bus d’enfants pour venger les Migrants

(Source : JForum)

-==-

Philippe de Villiers : « il faut avoir le courage d’affronter l’islamisation progressive de la France ! »

Résultat de recherche d'images pour "photos de Philippe de Villiers"
_______________________________________________

Souvenez-vous, lorsque Philippe de Villiers a dénoncé l’existence de mosquées clandestines à l’aéroport Charles de Gaulle en 2006, il a été traité de menteur, calomnié, vilipendé comme un islamophobe et un extrémiste de droite. Pourtant, les radicaux islamiques s’étaient vraiment infiltrés dans l’aéroport Charles de Gaulle. Mais la gauche n’aime pas les lanceurs d’alerte qui ne sont pas de son bord.

Ce mercredi, Nicolas Beytout reçoit Philippe de Villiers, ancien député européen et auteur

Après avoir beaucoup hésité, Emmanuel Macron a décidé de ne pas toucher la loi de 1905, mais de régler quelques points qui gravitent autour de cette loi. A-t-il raison ? «Evidemment, mais il faut aller plus loin, estime notre invité. Par exemple, ce n’est pas normal qu’il y ait des financements étrangers des mosquées. Ou encore des centaines d’imams salariés de gouvernements étrangers. C’est ça le vrai problème, en fait».

Il ajoute : «Vous savez, St-Augustin, arrivé à Rome, disait ‘à Rome on vit comme les Romains !’. En France, on vit comme les Français. Il faut promouvoir l’art de vivre à la française, en France. C’est ça l’urgence ! (…) Il faut avoir le courage d’affronter l’islamisation progressive de la France».

Pour l’ancien député, il faut «interdire toutes formes de financements extérieurs des mosquées (…) Il y a des cotisations, des dons ! Pas de financements publics, pas de financements étrangers».

Concernant les saccages de samedi dernier et le limogeage du préfet de Paris et le maintien de Christophe Castaner, l’ancien député livre son point de vue : «Des fusibles sautent mais l’installation générale ne sera pas protégée, tous les Français et les étrangers ont été très frappés par les images du saccage, c’est la faillite de l’Etat !».

Philippe de Villiers explique encore : «Et cette histoire de grand débat, c’est de l’enfumage ! Ce n’est pas avec du happening, du stand-up, qu’on va résoudre le problème ! Le cri primal des Gilets jaunes, il suffit de l’articuler et est assez simple : ça part d’un ras-le-bol fiscal mais c’est beaucoup plus grave que ça, c’est ‘mais qu’avez-vous fait de nos pouvoirs ?’».

Concernant son livre polémique qui dénonce un «grand mensonge de la construction européenne», ‘J’ai tiré sur le fil du mensonge et tout est venu’, il explique : «Par un concours de hasard, je suis tombé sur des archives et je suis arrivé à la conclusion que le gène des constructeurs qui aujourd’hui fragmente et mine l’Europe était dans l’ADN du corps d’intention des pères fondateurs (…) Ontologiquement, cette Europe-là, n’arrive pas à tenir debout toute seule».

Lopinion

Philippe de Villiers : «Il faut avoir le courage d’affronter l’islamisation progressive de la France !»

(Source : Dreuz.info)