Archives de Catégorie: MUSIQUE

« L’impératrice » chante la décrépitude de Paris et célèbre l’invitation au voyage…

« L’impératrice » chante la décrépitude de Paris et célèbre l’invitation au voyage…___________________________________________________

Voici un groupe rafraîchissant dans la sombre période que l’on traverse.

L’Impératrice est un groupe de six musiciens :

Charles de Boisseguin (claviers), Hagni Gwon (claviers), David Gaugué (guitare basse), Achille Trocellier (guitare électrique), Tom Daveau (batterie), et Flore Benguigui, au chant.

https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Imp%C3%A9ratrice_(groupe)

Ce groupe fait de la musique « pop » et du disco, il chante essentiellement en français et parfois en anglais.

Je l’ai découvert depuis une semaine et suis complètement sous le charme de la voix de la chanteuse principale, Flore Benguigui, et les musiques relaxantes ou pleines d’énergie qui sont une invitation au voyage vers des contrées luxuriantes voire carrément dans l’espace.

.

Ce qui me plaît particulièrement chez eux, c’est leur capacité à rendre le français musical.

C’est un lieu commun, depuis des siècles (la Querelle des Bouffons) que de dire que la langue française n’est pas musicale et cela explique aussi en partie la prédominance des Anglo-saxons sur la scène internationale.

Ce groupe réussit à donner envie de chanter en français en 2020 sur de la musique contemporaine.

J’ignore quelles sont les opinions politiques de ses membres.

.

Peu importe finalement, ce qui compte c’est ce qu’ils expriment, un spleen parisien, le mal-être de la vie à Paris, un sentiment si partagé qu’on s’étonne qu’Hidalgo ait été réélue…

Comment ne pas songer à la saleté du Paris du XXIème siècle, la violence de ses banlieues « difficiles », au déclin d’un Paris qui n’est « pas comme au cinéma », qui est devenu une ville cauchemardesque (le mot « cauchemar » est employé dans les paroles de la chanson « Paris »), qui engloutit les individus et les « recrache par milliers sur ses grands boulevards ».

C’est le « ventre de Paris » revisité, mais c’est aussi l’incitation au voyage de Baudelaire quand on écoute « Vacances », qui célèbre l’évasion loin du tumulte parisien, des embouteillages causés par les mesures prises par Hidalgo hélas réélue dimanche. C’est dire que la chanson « Paris » et son contrepoint « Vacances » ont de l’avenir devant eux…

L’impératrice évoque le « fracas des automobiles » et le « refrain sans accord des sirènes du soir » dans le Grand Paris, la région parisienne.

Les textes sont d’excellente qualité, tout est en suggestion, sans les « leçons de morale » de la plupart des autres chanteurs français toujours prompts à glisser de la propagande pro-migrants dans leurs textes…

Flore Benguigui pose la question qu’il fallait poser : « Qui voudrait d’une vie comme ça ? », la vie parisienne sous Hidalgo, après les attentats de Charlie Hebdo, l’Hyper casher et le Bataclan, entre autres, l’incendie de Notre-Dame…

J’entends les murmures de la ville
Que la nuit a mise à nu
Le fracas des automobiles qui filent
Juste un instant s’est tu

Dans la brume électrique elle dort
Sans dessous dessus
Et son corps encore inconnu
Laisse entrevoir

Son coeur qui cogne un peu plus fort
Toutes ces couleurs qui courent encore
Est-il trop tôt, est-il trop tard ?

C’est comme une fille qu’on embrasse
Mais qu’on ne voit jamais de face
Le refrain sans accords
Des sirènes du soir

C’est comme une fille qu’on embrasse
Mais dont le souvenir s’efface
Dites moi si je sors
Du rêve, du cauchemar

Paris, parie avec moi
Quitte à essayer cent fois
Paradis ou pas
Sous les pavés je te vois

Oh pari perdu avec toi
Qui voudrait d’une vie comme ça ?
Paris tu n’es pas
Comme au cinéma

Elle ouvre les yeux sans efforts
Se lève d’un seul coup
Et nous recrache par milliers
Sur ses Grands Boulevards

Fille noctambule fan de l’aurore
Femme de la nuit multicolore
Mais tes matins restent noirs

C’est comme une fille qu’on embrasse
Mais qu’on ne voit jamais de face
Le refrain sans accords
Des sirènes du soir

.

Paris « n’est pas comme au cinéma », dans les grands films du temps où la France rayonnait encore…

Seul moyen de fuir l’enfer parisien, une destination tropicale qui permet d’oublier le temps de quelques jours…

Spleen de Paris, Invitation au voyage… les amateurs de Baudelaire apprécieront ce groupe de jeunes musiciens.

Maxime

« L’impératrice » chante la décrépitude de Paris et célèbre l’invitation au voyage…

(Source : Résistance Républicaine)

MUSIQUE – Mozart – symphonie n° 38 (Prague) dirigé par Zubin Mehta

https://i.ytimg.com/vi/yGy7SiraAaQ/maxresdefault.jpg      Un peu de musique classique pour personnes civilisées. Que les barbares qui ne l’aiment pas aillent voir ailleurs. La France n’est pas faite pour les sauvages. louyehi  ____________________________________________________

Zubin Mehta : Info, actualité, potins - MédiamassZubin Mehta, le chef d’orchestre, le chef d’orchestre d’origine indienne

Symphonie n° 38 (Prague) dirigé par Zubin Mehta, avec l’orchstre philarmonique d’Israël

Israel Philharmonic Orchestra – Zubin Mehta, 30/1/2010

8 chants et musiques qui mettent des étoiles dans les yeux, dans des lieux et situations insolites

8 chants et musiques qui mettent des étoiles dans les yeux, dans des lieux et situations insolites____________________________________________________

 RUBRIQUE MUSIQUE

Etonnement, joie, bonheur, émotion, émerveillement… quand la musique fait briller les yeux, fait danser les mots et les gens…

Relativement peu de gens vont à l’opéra et ne connaissent de Mozart, Verdi ou Bizet que quelques airs forts, utilisés dans des films ou dans la pub.

Et pourtant s’ils ne vont pas à l’opéra et que l’opéra va à eux, c’est, tout de suite, le bonheur.  La joie, les sourires qui éclatent, c’est tout à coup comme si l’enfance oubliée et les émerveillements dus au passage du Père Noël étaient de retour… C’est magique à regarder, c’est très émouvant…

.

Je vous invite, pour cette semaine, à découvrir un florilège musical sous le signe du « flash mob » ou « évènement éclair », avec des extraits musicaux surprenants, dans des  lieux inattendus, avec des spectateurs complètement surpris par ce qui leur arrive.

.

Je vous propose 4 extraits d’opéra, un extrait de musique de ballet, un extrait de film et une chanson, même si ces deux dernières videos ne font pas partie de la catégorie flash mob, mais parce qu’elles participent de l’étonnement, de l’amour de la vie, de l’émerveillement… Et, pour finir, la marche de notre manifestation contre l’islamisation, en novembre 2012. Tout cela c’est la culture occidentale, c’est un hymne à la joie, à la liberté, à l’inventivité, au talent, au génie, à la beauté…  à la Résistance.

Tout ce qui, précisément, n’existe pas en islam, parce que c’est interdit, tout bonnement.

.

C’est en Angleterre, dans un petit supermarché.

Il ne s’agit pas d’enfants, mais d’adultes : quel bonheur de les entendre chanter Funiculi, Funicula... et de ne voir dans cette vidéo aucun barbu, aucune voilée, que des Blancs et un Noir, tous unis par leur amour du chant ou par leur plaisir d’écouter !!!
Vive l’Occident et son héritage musical !

https://resistancerepublicaine.com/2014/12/19/deuxieme-cadeau-de-noel-ecoutez-ces-adultes-chantant-dans-un-supermarche-par-chantal-macaire/

.

 

Vidéo tournée au Centre commercial Beaugrenelle à Paris

Oui, parce qu’il y a des jeunes prodiges en France, pas seulement en musique, mais des prodiges en maths, des prodiges en chimie, des prodiges en architecture, et certainement des futurs généraux et maréchaux comme notre Histoire, (la vraie, pas celle qu’on tend à enseigner maintenant) en est remplie, des prodiges qui remettront la France à sa véritable place dans le monde, une France qui a fait l’admiration tout au long des siècles pour la créativité de ses sujets dans tous les domaines, des arts aux grandes inventions et aux technologies les plus complexes, une France que 40 années de décisions infâmes ont salie et qui, désormais, fait fuir ses élites qui partent servir d’autres pays.

Il n’est pas trop tard mais il est plus que temps de remuer les foules qui sommeillent encore pour que ces jeunes prodiges en tous genres deviennent des femmes et des hommes qui imposeront le respect de leur pays, de ses lois, de ses us et coutumes faute de quoi les récalcitrants devront aller vivre sous d’autres cieux, la mise en place d’une éducation scolaire qui fut l’une des meilleures du monde, le remplacement des politiques, technocrates et autres hauts fonctionnaires qui n’en finissent pas de ridiculiser la France, l’élection d’un chef d’État qui écoutera la voix de la nation et se mettra à l’œuvre pour la reconquista.

Parents et grands parents de ces jeunes prodiges, levez-vous pour en faire des femmes et des hommes qui rendront à la France son identité nationale, feront renaître le patriotisme, soutenus par une population fière de son drapeau et de la grandeur de sa patrie.

https://resistancerepublicaine.com/2014/12/19/cadeau-de-noel-ecoutez-ces-jeunes-prodiges-et-demandez-a-leurs-parents-de-se-lever-pour-les-defendre-par-jack/

.

 Verdi, Puccini et Rossini.

.

Nabucco, le choeur des esclaves, Verdi

Quand des choristes toulousains (qui se retrouvent sans se connaître) bravent l’interdiction municipale (« Interdit aux instruments »), quai de la Daurade, pour chanter en plein air, sans aucune sonorisation, a capella et au milieu des flâneurs, l’air des esclaves de Nabucco de Verdi : Va pensiero. Appelons-les les « YouToulousains

.

.

Danse de Zorba le Grec

Magique et magnifique Zorba, incarné ici par  Anthony Quinn

L’homme libre par excellence

En vo pour la voix rocailleuse de Quinn, inimitable

Traduit

Commentaire sous la video youtube :

Zorba le Grec est un film gréco-anglo-américain de Michael Cacoyannis, sorti en 1964 et adapté du roman de Níkos Kazantzákis « Aléxis Zorbás » publié en 1946. Basil (Alan Bates), un jeune écrivain britannique, retourne en Crète pour prendre possession de l’héritage paternel. Il rencontre Zorba (Anthony Quinn), un Grec exubérant qui insiste pour lui servir de guide. Les deux hommes sont différents en tous points : Zorba aime boire, rire, chanter et danser, il vit à sa guise alors que Basil en est empêché par son éducation. Ils deviennent cependant amis et s’associent pour exploiter une mine. Zorba entreprend de construire un téléphérique, Basil lui fait confiance, mais c’est un échec. Zorba choisit de s’en moquer. Il rit et court sur la plage. Vaincu et conquis, Basil lui demande alors de lui apprendre à danser le sirtaki. C’est pour les besoins du film qu’est créé le fameux sirtaki, une danse alors inconnue des Crétois. Popularisant le folklore grec, la musique de Míkis Theodorákis devient célèbre dans le monde entier.

Dans la foulée la fabuleuse Melina Mercouri je suis grecque

.C’est autre chose que le rap et l’appel du muezzin, non, tout ça ?

.

Marche contre le fascisme islamiste, le 10 novembre 2012

Christine Tasin

8 chants et musiques qui mettent des étoiles dans les yeux, dans des lieux et situations insolites

(Source : Résistance Républicaine)

Ecoutez « Dormi », de Scarlatti, interprété par Marco Lazzàra… et enchantez-vous

Ecoutez « Dormi », de Scarlatti, interprété par Marco Lazzàra… et enchantez-vousIllustration : Judith avec la tête de Holopherne. Tableau de Artemisia Gentileschi (1593 – 1652) ____________________________________________________

Puisque l’article de war gear ; « Ils ont réussi à reconstituer la voix de Farinelli, magique castrat du XVIIIème : découvrez, écoutez ! » publié sur RR porte sur les voix hautes masculines, des voix masculines extraordinaires , voici celle, qui, à moi, m’a fait découvrir le compositeur du XVIIème siècle, Alessandro Scarlatti et d’en devenir fan. Il s’agit de l’aria « Dormi » interprétée par le contre-ténor Marco Lazzàra , une très belle voix que j’avais découverte dans le même temps et que j’aime aussi.

De l’oratorio pour trois voix : « La Giuditta » – (Compositeur Alessandro Scarlatti). Basé sur le Livre de Judith, il raconte l’histoire de l’héroïne des Hébreux qui a libéré la ville assiégée de Bethulia après avoir séduit et décapité le général Holopherne, chef de l’armée du roi assyrien. L’oratorio est souvent intitulé La Giuditta « de Cambridge », depuis que le manuscrit est conservé à la Rowe Music Library, pour le distinguer d’un autre oratorio du même nom d’Alessandro Scarlatti, mais à 5 voix, dénommé La Giuditta « de Naples » (1693).   Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Giuditta_(3_voix)

.

L’histoire de Judith et Holopherne

Nabuchodonosor II a envoyé Holopherne châtier les peuples de l’ouest parce qu’ils ont refusé de le soutenir dans la guerre qu’il a menée contre le roi perse Arphaxad (cf. Judith I, 1). Après avoir pillé, tué et ravagé dans tout le Proche-Orient, Holopherne assiège Béthulie, une ville juive (probablement Massalah) qui barre un passage dans les montagnes de Judée. Comme l’eau vient à manquer, les habitants sont sur le point de se rendre, mais une jeune veuve, Judith, d’une extraordinaire beauté et d’une richesse considérable, prend la décision de sauver la ville. Avec sa servante et des cruches de vin elle pénètre dans le camp d’Holopherne ; ce dernier est tout de suite ensorcelé par la beauté et l’intelligence de cette femme ; il organise en son honneur un grand banquet à la fin duquel ses domestiques se retirent discrètement pour ne pas troubler la nuit d’amour qui, pensent-ils, attend leur maître. Mais elle continue à l’enivrer et, quand il est hors d’état de se défendre, elle le décapite avec l’aide de sa servante et revient à Béthulie avec la tête. Quand les soldats découvrent au matin leur chef assassiné, ils sont pris de panique : les uns s’enfuient et les juifs vainquent facilement ceux qui restent.

 

Giuditta, RV 500.9, Pt 2: XVII. Aria. « Dormi! » (Contre-Ténor : Marco Lazzàra)


https://www.youtube.com/watch?v=0dMniz2u8L4

Dormi, o fulmine di guerra,
scorda l’ire;
già provasti ch’a ferire
l’arco e dardo d’un bel ciglio,
d’un bel guardo,
han vigor ch’i forti atterra.
__________________
Dors, ô foudre de guerre,
oubliez la colère ;
Vous avez déjà essayé cela pour faire du mal
l’arc et la flèche d’un beau cil,
Je vais bien regarder,
Ils sont assez forts pour atterrir.

=====================
L’oeuvre dans son intégralité
– Alessandro Scarlatti (Palermo, 2 maggio 1660 – Napoli, 24 ottobre 1725)

Interprètes :
– Sophie Landy,
– Raphael Pichon,
– Carl Ghazarossian
Ensemble Baroque de Nice

Et pour mieux connaître mieux le chanteur qu’est Marco Lazzara

L’inculture gagne toujours plus de terrain sous le pro-immigrationniste Macron : Carmen, Figaro, La flûte enchantée… ces opéras qu’ils voudraient faire disparaître…

https://resistancerepublicaine.com/wp-content/uploads/2020/05/Capture-d%E2%80%99%C3%A9cran-2020-05-16-%C3%A0-07.55.57.png          … pour les remplacer par quoi ? Le rapp arabo-africain ? Cet imbuvable ramassis de grossièretés assorties de la haine envers les pays d’adoption de ces ingrats, propre aux adeptes de la secte mahométane, qui s’expriment dans un immonde charabia qu’ils ont introduit en fraude en Occident. La présence de ces déchets de la société ne sont pas désirés par le peuple. Le rapp traduit bien ce qu’ils sont : des délinquants et des meurtriers incultes et sans éducation aucune qui ne savent, en guise de chansons, qu’ânonner une suite de mots haineux. Cela fait aussi partie de leur djihad. Ainsi, entre le rapp et la musique dite « classique », comme on dit vulgairement : « y’a pas photo » ! C’est la barbarie contre la culture. Le pire étant qu’en partageant avec eux les bancs de nos écoles – si l’on peut encore appeler ces sortes de garderies comme cela – nos enfants sont forcément contaminés au contact des petits barbares ! Résistance Républicaine a raison, si nous le pouvons, faisons notre possible pour ne plus envoyer nos enfants dans ces lieux autrefois de culture devenus des lieux de délation, d’inculture où on ne leur enseigne que mensonges et haine de leur propre peuple et de leur propre pays et l’amour de nos ennemis occupants ! MACRON, TOUT COMME SES COPAINS LES IMMIGRES, N’EST AU FOND QU’UN BARBARE EN COSTUME CRAVATE. Car, l’adage bien connu ne dit il pas que ceux qui se ressemblent s’assemblent ? louyehi _____________________________________________________

A lire aussi45 milliards de fraudes aux prestations sociales… le gouvernement étouffe l’enquête

Réclamons l’Expulsion immédiate des Français de papier !

C’est pour nourrir tous les profiteurs du système que les charges patronales sont démesurées

_____________________________________________________

Ils sont en train de détruire ça aussi, faisant passer les amateurs d’opéra pour des vieux schnocks…

Ecoutez d’abord dans la video ci-dessous des extraits de 7 oeuvres majeures qui nous font toucher la beauté, qui nous revitalisent, qui nous donnent envie de vivre, de lutter, de mourir pour des passions ou pour des causes nobles. L’opéra donne envie de vivre, tout simplement, et de savourer la vie. Telle est la civilisation occidentale, telle était l’art occidental.

Ecoutez ces extraits et courez acheter ou télécharger les opéras complets et préparez-vous une soirée magnifique… Sous la video, présentation des airs et des oeuvres, dans l’ordre de la video. (source wikipedia)


.

1 Carmen – L’amour est un oiseau rebelle (Habanera)

L’amour est un oiseau rebelle1 est une célèbre chanson d’amouraria romantique et tragique, sur le rythme d’une habanera, du premier acte de l’opéra-comiqueCarmen de Georges Bizet de 1875, d’après la nouvelle Carmen de Prosper Mérimée de 18472.

Cet air est fortement inspiré de l’œuvre El Arreglito (Le Petit Arrangement) de Sebastián Iradier, interprétée en 1863 par la soprano Mila Traveli, au théâtre impérial italien de Paris. L’opéra Carmen est joué pour la première fois le 3 mars 1875 au théâtre national de l’Opéra-Comique de Paris. « L’amour est un oiseau rebelle » est chanté par la gitane mezzo-soprano Carmen, dans le premier acte du personnage principal (ou le public la découvre). L’air se termine par une fleur que Carmen lance à Don José.

.

2 La Traviata – Libiamo ne’ lieti calici

Le Brindisi (Trinquonsbrindare, en italien) ou Libiamo ne’lieti calici (Buvons dans ces joyeuses coupes, en italien) est un célèbre « hymne à l’amour » et duo vocal lyrique romantique tragique pour ténor et soprano, sur un air de valse, avec chœur et orchestre symphonique, du début de l’opéra La traviata du compositeur italien Giuseppe Verdi (sur un livret de Francesco Maria Piave) créé en 1853 à La Fenice de Venise, d’après les roman et pièce de théâtre La Dame aux camélias de 1848d’Alexandre Dumas (fils)1,2.

Giuseppe Verdi est inspiré de cette oeuvre majeure de son répertoire lors d’un séjour à Paris de 1852, en pleine période romantique, ou il assiste avec sa future épouse soprano Giuseppina Strepponi à une représentation de la pièce de théâtre La Dame aux camélias, d’Alexandre Dumas (fils) (adaptée de son roman La Dame aux camélias, de 1848).

.

3 La Traviata – Choeur des bohémiennes

.

4 Pagliacci – Vesti la Giubba

Pagliacci (Paillasse en français)1 est un opéra italien en deux actes de Ruggero Leoncavallo, créé le 21 mai 1892 au Teatro Dal Verme à Milan2.

Pagliacci s’est rendu célèbre par la mise en abyme de son action dramatique, ainsi que par son manifeste — exposé par l’un des personnages lors d’un Prologue, dans lequel l’auteur appelle à rapprocher fiction et réalité, jusqu’à ne plus savoir distinguer l’une de l’autre. Servi par une musique passionnée et un sens aigu du drame, il illustre parfaitement l’esthétique vériste, fondée sur l’évocation réaliste et directe de « tranches de vie ». Il précède en cela certains aspects de l’œuvre de Giacomo Puccini, que l’on associe souvent au vérisme, qui en a subi l’influence, mais en le dépassant.

Réactualisant la question du paradoxe sur le comédien, qu’illustre le fameux air Vesti la giubba (« Mets la veste ») dans lequel Canio, en plein désarroi juste avant la représentation fatale, exhorte son propre personnage à paraître joyeux sur scène (Ridi, Pagliaccio, e ognun applaudirà !3), le rôle a été particulièrement prisé par de célèbres ténors, dont un des plus marquants fut au début du xxe siècle Enrico Caruso.

En raison de sa brièveté (environ 70 minutes) et d’une relative parenté, plus littéraire que musicale, il est souvent associé à un autre opéra vériste composé deux ans auparavant : Cavalleria rusticana de Pietro Mascagni (1890)4.

.

5 La flûte enchantée – Air de la Reine de la nuit

 La Flûte enchantéeK. 620, dont le titre original en allemand est Die Zauberflöte prononcé en allemand : [ˈdiː ˈt͡saʊ̯bɐˌfløːtə ] Écouter, est un opéra chanté en allemand (singspiel) composé par Mozart sur un livret d’Emanuel Schikaneder.

La première représentation a lieu le 30 septembre 1791 dans les faubourgs de Vienne, au théâtre de Schikaneder, petite salle en bois fréquentée par un public plus populaire que celui d’une salle d’opéra habituelle1. Du fait de son succès, la 100e représentation est atteinte un an plus tard. C’est dans cet opéra que l’on entend le célèbre air de la Reine de la Nuit et plusieurs autres airs ou chœurs, comme l’air de l’oiseleur, le duo de Tamino et Pamina, les deux airs de Sarastro, dont l’un avec chœur, etc.

Ont inspiré Schikaneder : le Dschinnistan (de), recueil de contes de Christoph Martin Wieland et August Jacob Liebeskind (de) (Lulu ou la Flûte enchantée et Les Garçons judicieux)2 et Thamos, roi d’Égypte, drame de Tobias Philipp von Gebler (de)3.

 

.

6 Les noces de Figaro – Non più andrai, farfallone amoroso

Les Noces de Figaro (titre original italien : Le nozze di Figaro ÉcouterK. 492) est un opera buffa1 en 4 actes de Wolfgang Amadeus Mozart, sur un livret en italien de Lorenzo da Ponte2 inspiré de la comédie de BeaumarchaisLe Mariage de Figaro2.

La première représentation eut lieu le 1er mai 1786 au Burgtheater de Vienne2

L’opéra est le premier des trois issus de la collaboration entre Mozart et Lorenzo da Ponte, les deux autres étant Don Giovanni et Così fan tutte. C’est Mozart qui choisit initialement la pièce de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, et qui l’apporta à da Ponte, qui, en l’espace de six semaines, en fit un livret en italien, en ôtant par ailleurs du texte toutes les références politiques de l’original. Contrairement à ce que l’on pense souvent, le livret reçut l’approbation de l’empereur Joseph II, avant même que Mozart en commence la partition3. Il est vrai que ce souverain avait interdit en février 1785 la représentation de la pièce de Beaumarchais au théâtre de Vienne.

« Non Più Andrai ». Cet air intervient dans l’acte 1 des Noces de Figaro, alors que le jeune page Cherubino, amoureux de la comtesse Almaviva, vient de se faire envoyer à l’armée par le comte. Figaro, le valet du comte, se moque alors de Cherubino en lui chantant son avenir militaire avec une savoureuse ironie.

.

7 Rigoletto – La donna è mobile Carmen – Toreador

Rigoletto est un opéra italien en trois actes et quatre tableaux de Giuseppe Verdi, sur un livret de Francesco Maria Piave, d’après la pièce de Victor Hugo Le roi s’amuse, créé le 11 mars 1851 au théâtre de la Fenice à Venise. Il s’agit du dix-septième opéra du compositeur, formant avec Le Trouvère (1853) et La traviata(1853), la « trilogie populaire » de Verdi.

Centré sur le personnage dramatique et original d’un bouffon de cour, Rigoletto fit initialement l’objet de la censure autrichienneLe roi s’amuse avait subi le même sort en 1832, interdit par la censure et repris seulement cinquante ans après la première.

Ce qui, dans le drame d’Hugo, ne plaisait ni au public ni à la critique, était la description sans détour de la vie dissolue à la cour du roi de France, avec au centre le libertinage de François Ier. Dans l’opéra, le livret transfère l’action, par compromis, à la cour de Mantoue qui n’existe plus à l’époque, remplace le roi de France par le duc, et le nom de Triboulet par celui de Rigoletto.

 La donna è mobile1 (prononcé : [la ˈdɔnna ɛ ˈmɔːbile]) est l’aria que le personnage du Duc de Mantoue (ténor) entonne dans le troisième et dernier acte de l’opéra Rigoletto de Giuseppe Verdi, créé en 1851. Son texte développe quelques vers de Victor Hugo dans Le roi s’amuse2 qui lui-même les aurait empruntés au roi François Ier3.

C’est l’un des airs d’opéra les plus populaires en raison de sa facilité de mémorisation et de son accompagnement dansant. On raconte que Verdi en interdit la diffusion jusqu’à la première au théâtre de La Fenice de Venise, pour préserver l’effet de surprise4.

.

8 Nabucco – Va pensiero

Nabucco (titre initial : Nabuchodonosor) est un opéra en quatre actes de Giuseppe Verdi sur un livret de Temistocle Solera1, tiré de Nabuchodonosor (1836), drame d’Auguste Anicet-Bourgeois et de Francis Cornu et créé le 9 mars 1842 à la Scala de Milan1. Il évoque l’épisode biblique de l’esclavage des juifs à Babylone symbolisé par le chœur de la troisième partie, le Va, pensiero des Hébreux auxquels s’identifiait la population milanaise alors sous occupation autrichienne.

En complément

Encore et toujours Carmen : la chanson du toreador 

 

L’amour est un enfant rebelle, par Maria  Callas 

A l’heure où il n’est question que de  rap, de chant du muezzin…

Et aussi, dans l’Obs, (  » journal de référence  » ) de ça :

https://www.nouvelobs.com/nos-vies-intimes/20200429.OBS28143/et-si-on-profitait-de-ce-confinement-pour-reflechir-vraiment-a-l-autofellation.html  

_________

» Fini, la musique. En l’an 2 000, plus de musique …..
Jean Sébastien Bach ? Tu connais ? «

Léo Ferré –  » Mister Giorgina « .

Giorgina est le nom de l’accordéon en argot italien et Mister celui de Jean CARDON accordéoniste ami de Léo.

Claude t.a.l

Carmen, Figaro, La flûte enchantée… ces opéras qu’ils voudraient faire disparaître

(Source : Résistance Républicaine)

Frères d’armes, je vous rends hommage en ce 8 Mai : écoutez ces chants !

Frères d’armes, je vous rends hommage en ce 8 Mai : écoutez ces chants !____________________________________________________

 RUBRIQUE MUSIQUE

Écoutez le simple soldat chanter a capella pour ses frères d’armes.

Écoutez cette prière pour qu’ils puissent rentrer chez eux, retrouver père et mère, après la guerre.

En 1917, avant l’assaut…

 

.

En ce 8 mai 2020, comme Christine Tasin et Gérard, j’irai déposer quelques fleurs sur le monument aux morts et les tombes d’un petit cimetière où flotte le drapeau français.

En mémoire de tous les soldats morts au champ d’honneur, aux Français et alliés tombés à Verdun, Ypres ou Passchendaele, à Dunkerque, sur les plages d’Italie, de Provence ou de Normandie, dans le désert ou en Alsace, à Ðiện Biên Phủ, Palestro, Beyrouth, Vrbanja, Uzbin ou ailleurs.

Pendant que gendarmes et policiers patrouillent dans la plaine, j’irai fleurir également les tombes de résistants en fredonnant l’air du Chant des partisans.

En pensant à tous les Gilets jaunes des ronds-points, hier éborgnés, gazés et matraqués, je fredonnerai aussi Potemkine de Jean Ferrat, faisant sans doute enrager gauchistes et Black Bloc complices du pouvoir.

 

Mon frère, mon ami, mon fils, mon camarade
Tu ne tireras pas sur qui souffre et se plaint
Mon frère, mon ami, je te fais notre alcade
Marin, ne tire pas sur un autre marin
Ils tournèrent leurs carabines : Potemkine.
M’en voudrez-vous beaucoup si je vous dis un Monde
Où l’on punit ainsi qui veut donner la mort
M’en voudrez-vous beaucoup si je vous dis un monde
Où l’on n’est pas toujours du côté du plus fort
Ce soir j’aime la marine : Potemkine.

.

A l’étranger, on peut être patriote, identitaire, nationaliste, sans être montré du doigt par des antiracistes-indigénistes obsédés par l’esclavagisme et le colonialisme qu’ils n’ont pas connus.

On peut encore faire flotter son drapeau aux fenêtres ou dans la cour de sa maison sans craindre un procès ou les lazzis de communautaristes islamistes.

Mais sommes-nous encore en France ?

https://resistancerepublicaine.com/2019/05/10/des-chauffeurs-de-la-ratp-qui-refusent-de-mettre-le-drapeau-francais-sur-leur-bus-cest-normal/

https://resistancerepublicaine.com/2018/03/17/insultee-parce-que-je-me-promene-avec-le-drapeau-francais-en-hommage-aux-victimes-du-13-novembre/

https://resistancerepublicaine.com/2018/05/18/guy-marty-maire-socialiste-veut-interdire-le-drapeau-de-la-france-libre/

.

.

Attentat du Drakkar à Beyrouth en 1983 (photo : World Press)

Crypte et cimetière du Vieil-Armand ou Hartmannswillerkopf

Frères d’armes, je vous rends hommage en ce 8 Mai : écoutez ces chants !

(Source : Résistance Républicaine)

La complainte du partisan Les Compagnons de la chanson - youtube ...

La complainte du partisan Les Compagnons de la chanson

Leonard COHEN Le Partisan live in Paris 2009 - YouTube

The Partisan – Leonard Cohen

Musique

The Best of The Beatles - The Beatles Greatest Hits Full Album ...___________________________________________________

The Best of The Beatles – The Beatles Greatest Hits Full Album

-==-

https://i.ytimg.com/vi/qglQsaaavAE/hqdefault.jpg____________________________________________________

-==-
Charles Aznavour Meilleurs Succès - The Best of Charles Aznavour ...
_____________________________________________
-==-
Joe Dassin, le best of 1968 - 1973 (Compilation) | Archive INA ...

Musique

Itzhak Perlman cancels Raleigh concert over HB2 | WHQR____________________________________________________

Itzhak Perlman interprète « Airs boémiens » de Jukka-Pekka Saraste

Itzhak Perlman Sarasate Zigeunerweisen

-==-

Stefan Milenković | Discographie | Discogs___________________________________________________

Stefan Milenkovich – Sarasate Carmen Fantasy, Op. 25

Stefan Milenkovich – Sarasate Carmen Fantasy, Op. 25

-==-

______________________________________________

Musique

Mozart, Concerto No.3 in D major Elisey Mysin/cadence Elisey Mysin ...___________________________________________________

Елисей Мысин @ kids'music

Mozart, Concerto No.3 in D major Elisey Mysin/cadence Elisey Mysin/ Young pianist and composer

Mozart, Concerto No.3 in D major Elisey Mysin/cadence Elisey Mysin/ Young pianist and composer

Elisey est un petit garçon russe qui doit avoir 9 ans maintenant. Il donne des concerts depuis l’âge de 5 ou 6 ans et compose lui-même.

ETONNANT ! A VOIR ABSOLUMENT !

Pour passer un bon moment et se détendre…

T'as voulu voir le salon - Les Goguettes (en trio mais à quatre ...___________________________________________________

T’as voulu voir le salon (Les goguettes)

T’as voulu voir le salon (Les Goguettes)

Dis quand traverseras-tu ? - Les Goguettes (en trio mais à quatre ...___________________________________________________

Dis quand traverseras-tu ? – Les Goguettes (en trio mais à quatre)

Dis quand traverseras-tu ? – Les Goguettes (en trio mais à quatre)