Arte a censuré un reportage sur l’antisémitisme musulman et de la gauche

Afficher l'image d'origine

Arte a censuré un reportage sur l’antisémitisme musulman et de la gauche______________________________________________________

L’art d’enfumer le public, endormir la vigilance des citoyens…

Deux cinéastes-journalistes allemands viennent de tourner un documentaire sur la nouvelle haine des juifs en Europe et ailleurs.

Pour faire ce film, ils se sont déplacés en Allemagne, en France, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Le documentaire devait être diffusé sur ARTE ( une chaîne de télévision franco-allemande), mais juste avant l’émission ARTE s’est dégonflé en interdisant la diffusion.

On devine facilement pourquoi, car ce documentaire montre bien que l’antisémitisme n’est pas seulement l’affaire de quelques néonazis allemands, mais surtout celle des musulmans. Des manifestants musulmans qui chantent dans les rues « gazer les juifs, » des écoliers juifs qui doivent subir des vexations de la part de leurs condisciples musulmans, des magistrats chargés de juger quelques délinquants musulmans ayant incendié des synagogues déclarent que ces délits sont une facon de critiquer l’Etat sioniste et que ces actes n’ont rien a voir avec l’antisémitisme.

D’ailleurs, les enquêtes que ces deux journalistes ont menées sur les fonds considérables dont dispose l’UNRWA ( United Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees) ont révélé qu’une partie de ces fonds a été relayée à des réseaux terroristes qui ambitionnent la destruction de l’Etat juif. En plus, on apprend que de nombreux ONG qui sont censés apporter de l’aide humanitaire aux Palestiniens se prêtent à délégitimer la colonisation juive en Cisjordanie et a diaboliser la politique israélienne par rapport aux Palestiniens.

Bien sûr, un tel documentaire a tout pour déplaire aux bien-pensants et il cadre mal avec l’idéologie du politiquement correct.

Témoignage fort intéressant de Catherine Dupeyron  à partir de la minute 25

Voir ici : http://jforum.fr/retour-sur-la-censure-par-arte-du-documentaire-sur-lantisemitisme.html

Complément

QUAND IL N’EST PAS D’« EXTRÊME-DROITE » (OÙ IL A QUASIMENT DISPARU), L’ANTISÉMITISME INTÉRESSE PEU LES MÉDIAS ET LES INSTANCES « ANTIRACISTES ». ARTE VIENT D’EN FAIRE À NOUVEAU LA DÉMONSTRATION EN CENSURANT UN DOCUMENTAIRE ACCUSÉ DE METTRE TROP EN AVANT LA HAINE ANTI-JUIVE VENUE DE LA BANLIEUE IMMIGRÉE ET DE LA GAUCHE ANTISIONISTE.

« Un peuple élu et mis à part : l’antisémitisme en Europe », film documentaire produit et financé par Arte (et porté par le pôle allemand de la chaîne), avait pourtant été autorisé lorsqu’en avril 2015, la conférence des programmes du groupe, composée à parité de représentants français et allemands, avait validé le projet. Mais d’entrée, cette validation s’était heurtée à l’hostilité d’Arte France, estimant que ce contenu ne correspondait pas à la ligne éditoriale de la chaîne, rapporte Causeur.

Pour y remédier, les auteurs avaient même accepté de s’adjoindre comme coauteur Ahmad Mansour, un psychologue d’origine arabe israélienne exerçant depuis dix ans en Allemagne, personnalité reconnue outre-Rhin comme représentant un certain « islam des Lumières ». Or s’il a bel et bien accepté de participer au projet, c’est en tant que conseiller, et non coauteur, son emploi du temps ne lui permettant pas de s’investir d’avantage.

Pourtant, même l’arrivée de ce « commissaire politique » (et caution morale) n’aura pas suffit. Le directeur des programmes d’Arte France, Alain Le Diberder, a en effet décidé de ne pas diffuser ce documentaire de 90 minutes, écrit et réalisé par deux cinéastes allemands, Joachim Schroeder et Sophie Hafner. Le tout pour des raisons exclusivement idéologiques. Une affaire qui rappelle celle du meurtre de Sarah Halimi, retraitée juive assassinée par un islamiste juste avant les élections, dont le mobile antisémite avait été sciemment caché par les médias et les autorités.

Comme le note Causeur, « sur Arte, la dénonciation de l’antisémitisme se limite à parler du nazisme et à mettre en accusation toutes les déclinaisons de l’extrême droite, du FN à Geert Wilders ». Pour ce qui est de l’antisémitisme de la gauche antisioniste et des banlieues à forte population immigrée, pourtant le seul qui tue aujourd’hui, il faudra repasser. Et dire que ce sont les mêmes qui conspuent la collaboration…

http://www.ojim.fr/arte-censure-un-documentaire-sur-lantisemitisme-des-banlieues-et-de-la-gauche/

Arte a censuré un reportage sur l’antisémitisme musulman et de la gauche

(Source : Résistance Républicaine)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s