Toulouse, 2012 : la police n’a pas voulu voir que le musulman Merah était dans la liste des suspects…

A LIRE AUSSI : 3 femmes brisées par l’islam : mais chut, la France veut le grand remplacement

Comme d’habitude, le Lapin du Futur a livré une vidéo de bonne qualité, avec un travail de documentation sérieux.

Je viens ainsi d’apprendre qu’en France, la tuerie de l’école Ozar Hatorah de Toulouse aurait pu être évitée. La cellule de renseignement toulousain avait fourni une liste de suspects pour les meurtres des trois soldats français, liste qui faisait apparaître Mohamed Merah parmi une douzaine seulement de suspects possible.

Cette liste fut fournie aux services parisiens le 16 mars quand la tuerie de l’école Ozar Hatorah allait avoir lieu le 19 mars.

Pourquoi les renseignements de la cellule toulousaine furent-ils « mis à l’écart » ? Parce qu’un préjugé idéologique conduisait l’enquête : il ne peut pas s’agir d’un musulman, il ne peut s’agir que d’un « extrême-droitier ».

Le classique « faut pas stigmatiser » est le vrai responsable de la tuerie d’Ozar Hatorah.

Ce politiquement correct assassin est exposé dans une série télévisée, MindHunter, dont la vidéo de Lapin du Futur fait le compte-rendu.

Pikachu

Regarder la vidéo : Toulouse, 2012 : la police n’a pas voulu voir que le musulman Merah était dans la liste des suspects…

(Source : Résistance Républicaine)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s